COVID : les députés votent pour un transfert de souveraineté à l’Europe

Personne n’en a parlé, mais les députés français ont adopté sous le manteau une bien étrange résolution sur le COVID et les crises sanitaires la semaine dernière. Cette résolution appelle à une coordination européenne « renforcée » dans le domaine de la santé et des crises sanitaires. Il fallait donc comprendre que le retour à la souveraineté en matière sanitaire dont parlait Macron et son équipe l’an dernier était en fait un retour vers la souveraineté européenne, mais pas la souveraineté nationale. Et un mensonge de plus !

Que cela soit dit : les députés français veulent plus d’Europe en matière de santé, démarche qu’ils habillent notamment sous l’appellation en novlangue de “relocalisation des chaînes d’approvisionnement stratégiques dans le domaine sanitaire lorsque cela est possible”. Voilà, donc quand le gouvernement Philippe a parlé l’an dernier de “relocalisation” et de “souveraineté”, il s’agissait de relocaliser en Europe, mais pas forcément en France. 

Une résolution contre la souveraineté sanitaire

Le texte de la résolution mérite vraiment d’être lu. Il s’agit, pour le Parlement, d’exprimer aux instances européennes la volonté du peuple français sur tel ou tel sujet. En l’espèce, c’est la gestion des crises sanitaires qui est ici traitée. 

On retiendra du texte qu’il appelle : 

  • à une accélération de la campagne de vaccination en Europe “pour limiter la propagation du virus et des variants”
  • à soutenir “les propositions de la Commission européenne du 11 novembre dernier pour renforcer l’Europe de la santé qui pérennisent les mesures ad hoc ayant bien fonctionné pendant la crise”
  • à renforcer les “mandats des agences sanitaires qui doivent être les garantes de l’autonomie de réflexion et d’action de l’Union européenne et plaide pour un développement élargi de leur communication afin de rendre leurs activités plus lisibles et accessibles aux citoyens européens”
  • à “la création de la nouvelle agence sanitaire permanente, l’Autorité de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (HERA)”
  • à “la création d’un cloud de données sanitaires à l’échelle européenne pour faciliter le partage de l’information et des connaissances scientifiques, dans le respect du règlement général sur la protection des données (RGPD)”
  • à “une éventuelle modification des traités dans le cadre de la Conférence pour l’avenir de l’Union, afin de clarifier et de renforcer explicitement les compétences européennes en matière sanitaire qui sont actuellement disséminées dans les traités”

Bref, toujours plus de multilatéralisme européen, toujours plus de bureaucratie dominatrice cachée sous l’étiquette “agence indépendante”, et toujours moins de prise sur les politiques publiques offerte aux citoyens ordinaires. L’Assemblée Nationale ne pouvait pas mieux illustrer le naufrage de la démocratie…

Une Assemblée Nationale très Great Reset compatible

On notera que toutes ces propositions sont parfaitement en ligne avec les écrits de Klaus Schwab et de son Great Reset, ce qui pose une fois de plus la question du poids du gouvernement profond dans les grandes options publiques. 

Ainsi, la création d’un grand “Cloud” européen en matière de santé (bien entendu respectueux du règlement général sur la protection des données privées, qui pourrait imaginer le contraire ?) participe de cette idée que le contact tracking doit désormais être piloté en dehors des Etats-nations et de leurs vieilles libertés

On retrouve par ailleurs tous les mantra de Davos : échanges des bonnes pratiques entre pays, partenariats publics-privés renforcés pour financer une recherche dont les grands thèmes seraient décidés au niveau multilatéral et non national, création d’une sorte de fonction publique hospitalière supra-nationale qui échapperait aux décisions des Etats-membres. Tout est fait ici pour instrumentaliser la crise du COVID au profit d’une disparition des échelons nationaux et d’une concentration des pouvoirs entre les mains d’une bureaucratie incontrôlable, européenne, qui bloquera toute velléité d’autres sorties de l’Union que la Grande-Bretagne, et qui minorera le poids du suffrage universel dans les décisions.

Les chiens nationaux aboient, la caravane multilatérale passe. 

Eric Verhaeghe, Courrier des stratèges, le 30 août 2021

(Merci à Jérôme et à Danse)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour COVID : les députés votent pour un transfert de souveraineté à l’Europe

  1. clavreul dit :

    Le peuple français est souverain chez lui, par conséquent il ne laissera pas sa souveraineté à l’ Allemagne.

  2. Laurent dit :

    Comment démembrer la souveraineté d’une nation en violation de la constitution? par des décisions de multilatéralisme notamment par la conclusion de traités ou autres décisions, pour transférer des blocs de souveraineté à la commission européenne ou aux nations unies. (soit sur les migrations, la santé, le changement climatique, l’environnement, la sécurité…) jusqu’à dépouiller totalement la nation de sa substance et ses pouvoirs. Macron s’y emploie très bien depuis le début de son mandat et prend ses instructions lors des sommets mondiaux organisés dans la capitale ou à Bruxelles.

    La présente résolution, coup de poignard pour la nation, n’a heureusement qu’un simple caractère incitatif, signée de Ferrand qui copréside le nouveau parlement franco-allemand suite au traité modifié d’Aix la chapelle. Elle a été prise sur le rapport de deux députés dont une députée grecque ( car ils font toujours appel à des binationaux pour démembrer, des immigrés qui n’ont pas la fibre française) mais aussi par un député strasbourgeois, Thierry Mitchels, cadre du labo américain Eli Lilly, laboratoire de l’Indiana, ce labo exerçant un important lobbying au sein de l’union européenne ayant enregistré près de 800.000€ de commissions de lobbying uniquement pour l’exercice 2020. Cela signifie quand on connaît le degré de corruption des institutions européennes, que ce sont les labos étrangers intéressés exclusivement par leurs ventes et leurs dividendes qui dicteront nos politiques de santé y compris en cas de pandémie . On n’a pas fini de bouffer leur poison.

    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15t0661_texte-adopte-seance#
    https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/rapports/due/l15b4327_rapport-information#
    https://ec.europa.eu/transparencyregister/public/consultation/displaylobbyist.do?id=04657143399-39

  3. e dit :

    c’était prévu depuis longtemps
    le prétexte du faux kovid graphène pour créer un nouvel ordre mondial avec destruction des états
    https://reseauinternational.net/covid-arnaque-un-ancien-officier-du-renseignement-militaire-russe-gru-cette-pandemie-est-un-mensonge/

    1er avril 2021 « Macron, Merkel et Johnson appellent formellement à la dictature sanitaire globale »
    https://reseauinternational.net/macron-merkel-et-johnson-appellent-formellement-a-la-dictature-sanitaire-globale/

    18 avril 2020 « Vers un nouvel ordre mondial ? La crise de la dette mondiale et la privatisation de l’État »
    https://reseauinternational.net/vers-un-nouvel-ordre-mondial-la-crise-de-la-dette-mondiale-et-la-privatisation-de-letat/

  4. Merio dit :

    C’est la responsabilité de l’employeur de payer les test antigenique en cas de pass sanitaire pour les employés !

  5. Light Hunter dit :

    Comme tout ce que touche actuellement Macron ( initiatives visant à protéger les candidats réfugiés Afghans, la promesse d’une présence française sans même les Américains afin porter l’étendard tricolore contre le terrorisme en Irak) se transforme en plomb, il y a fort à parier que son hardiesse ne dépasse pas les murs du palais Bourbon.
    Nous sommes bon encore pour une frayeur et les observateurs étrangers pour une énième partie de rigolade.

  6. zorba44 dit :

    Haro sur Hera cette nième institution qui permettra de répandre un peu plus de corruption dans les épinards de Big Pharma !

    Les français qui se lèvent dans les rues avec les drapeaux tricolores apprécieront !

    Jean LENOIR

  7. Stanislas dit :

    Moi j’aime bien « citoyen européen ».. mis au regard de la déclaration de l’ex responsable alcolo luxembourgeois….
    « il ne peut pas y avoir de choix démocratique contre les traités »

    Bon de toute façon, ils ont raison de se foutre de nos gueules dans tous les sens , ça marche plutôt bien non ?

    Les deux meilleures techniques quand on veut être « non responsable et non coupable » pour un « chef » (je ne dis plus politique c’est un peu usurpé), selon la technique éprouvée de la « ponce pilatisation », technique qui enferme le sain du portefeuille pour améliorer la libre circulation du pourri multidisciplinaire
    La période du couillonacircus variantisé met en valeur les techniques de base

    1° Transfert de « responsabilité ascendant « vers l’UE, la BCE, le truc, le machin supra national….
    Laisser des technos maqués par des lobbies grouillants plus nombreux que les députés à Bruxelles, pondre des normes, des directives à appliquer par les pays membres….(technique de la transposition…)… quand je vous le dis

    2° Les « transferts de responsabilité ascendants » redescendent inexorablement vers le gueux des bleds sous forme de pratiques mcdonalisées à appliquer d’un bout à l’autre de « l’espace européen ». Le genre le plus abouti du modèle de « transferts croisés de responsabilité », est incontestablement l’irresponsabilisation des producteurs d’essais cliniques anti virus téléstar 2 (c’est pour illustrer mon propos)

    3° Transfert de « responsabilité descendant » intramuros, si je puis dire, c’est celui qui va du haut en bas, vers le pékin de base en contrat de subordination de travail, pour appliquer strictement des protocoles, des consignes sans fondement juridique…
    Ce qui ne peut être touché par contrat de travail, est soumis à des techniques de délation de son fumier de voisin par « toussanscovid », « contacttracing » ou coup de fil tout simple à la mairie ou la gendarmerie du coin, en même temps que le salopard de coq qui chante à 5h du mat..

    on n’y peut rien, « c’est comme ça », que dit le pauvre député du coin démuni, à son citoyen ému d’avoir rencontré un « élu » de chambre d’enregistrement nationale…

    C’est ainsi que de fil en aiguille, on se fait tailler un costard collectif (je l’aime bien celle là) en en arrivant au slogan
    –  » la piquouze c’est être responsable, civique et vacancier »

  8. e dit :

    une nouvelle analyse prouve le graphène dans les vaccins
    https://stateofthenation.co/?p=81629

    ils ont peur que les français envahissent l’élysee, alors ils transfèrent les responsabilités à l’UE pour se laver les mains et dire si vous n’êtes pas content ce n’est pas devant les batiments français que vous devez vous plaindre mais les batiments europénes.

    Ne lâchez pas les manifs, et transformez les manifs en rassemblements.
    Il n’y a rien à attendre du système qui ne lâchera rien, et on ne lâchera rien non plus!
    la liberté mérite qu’on se batte pour elle
    on doit créer une nouvelle société entre nous, indépendante du système, s’échanger des graines dans les rassemblements pour faire des potagers ou des astuces de survivalisme ou des projets en communs pour la souveraineté alimentaire.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s