Le “vaccin” n’a pas réussi à protéger, mais il réussit à réduire la population

par Paul Craig Roberts

« Pourquoi cela [les nombreuses réactions indésirables au « vaccin » Covid] est-il gardé secret ? Quand le public sera-t-il mis au courant afin que nous puissions nous faire soigner ? Est-ce que nous nous en remettrons ? Vous n’avez aucune idée de la douleur et de la souffrance que de nombreuses personnes ont endurées. J’aimerais que vous puissiez vivre ce que nous vivons pour comprendre mes plaidoyers. Il est très difficile de vivre de cette façon. Parfois, je souffre tellement que je ne veux plus vivre. Je suis tellement choquée que cette suppression de l’information et de la vérité puisse se produire dans notre pays. En tant que médecin, je n’ai jamais imaginé que cela puisse se produire ici, aux Etats-Unis, avec notre excellent système médical et nos organismes de réglementation » ~ Dr. Danice Hertz

Cet article de Children’s Health Defense – est très révélateur. Le nombre considérable – des centaines de milliers, peut-être des millions – d’effets indésirables graves, dont des dizaines de milliers de décès, provoqués par les « vaccins » Covid n’est pas signalé par les presstitués de la racaille et est ignoré par le CDC, le NIH et la FDA, même si la FDA a prédit qu’il y avait 110 effets indésirables distincts, graves et potentiellement mortels, attendus du « vaccin » à ARNm, qu’il serait plus exact de qualifier de « vaccin de la mort ».

Le Dr Hertz, endoctrinée comme elle l’est par le merveilleux système médical américain, a fait confiance aux autorités de santé publique au prix de la destruction de sa santé. Dans les 30 minutes suivant le vaccin, elle a commencé à avoir des réactions horribles. Elle s’est tournée vers le CDC et le NIH pour obtenir de l’aide, mais rien n’a été fait. Bien que la FDA ait prédit à l’avance 110 réactions indésirables à la piqûre de la mort, le CDC et le NIH considèrent les réactions indésirables au vaccin comme de nouveaux cas de Covid ou une sorte de maladie nouvelle ou ancienne, et ne reconnaissent pas les réactions indésirables.

Cela indique que les autorités médicales ne comprennent pas l’effet du « vaccin » à ARNm sur le corps humain ou qu’elles ne sont pas disposées à reconnaître les dommages dévastateurs pour la santé et les décès causés par le vaccin.

Les experts que je consulte, ils sont bien sûr censurés, craignent qu’un grand pourcentage des vaccinés ne meurent tôt ou tard à cause du vaccin. Les femmes enceintes qui se font injecter se verront privées de petits-enfants, car le « vaccin » détruit la fertilité féminine.

La question est la suivante : la diminution de la population conduira-t-elle finalement à une remise en question du « vaccin », ou sera-t-elle utilisée pour un nouveau programme de peur visant à pousser les personnes insouciantes à se soumettre à des injections de rappel. Si vous avez survécu à la « double vaccination », ne prenez pas de nouveaux risques avec votre santé en vous faisant vacciner à nouveau avec une substance qui ne protège manifestement pas contre le Covid et qui a manifestement de graves effets secondaires.

J’ai un ami qui savait qu’il ne fallait pas accepter l’inoculation mais qui a succombé à la pression et l’a fait. Ses symptômes ne sont pas aussi graves que ceux du Dr Hertz, mais ils sont parallèles. Il a perdu l’usage de ses jambes.

Son diagnostic médical est le syndrome de Guillain-Barré, mais les traitements pour Guillain-Barré ne l’aident en rien.

Il en va de même pour le Dr Hertz. Les médecins pensent qu’ils traitent une maladie indépendante et sans rapport avec la réaction indésirable causée par le vaccin.

Ce à quoi nous assistons est soit l’échec du « merveilleux » système de santé américain, soit la complicité des autorités de santé publique dans la réduction de la population.

Un vaccin qui tue et blesse un grand pourcentage de la population et provoque l’infertilité, mais qui est présenté dans le monde occidental comme la solution à une « pandémie de Covid » orchestrée, et dont les effets indésirables ne sont pas reconnus et étudiés afin qu’un traitement puisse être appliqué, est un vaccin pour la réduction de la population.

Paul Craig Roberts, le 27 septembre 2021

Traduit par Réseau International

Rappel :

Une infirmière américaine expose la nature criminelle du programme de vaccination Covid

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le “vaccin” n’a pas réussi à protéger, mais il réussit à réduire la population

  1. Dayanand dit :

    Excellente interview du Dr Zelenko (à partir de 50″)
    https://odysee.com/@Vivresainement:f/dr-zelenko-linterview-qui-revele-tout:3
    Il propose à un moment une solution alternative contre le covide lorsque l’on a pas accès à l’HCQ et/ou à l’Ivermectine : Quercetine + EGCg en plus du Zinc, l’élément indispensable dans tous les traitements.

    Rappel :
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/08/10/alerte-du-dr-zelenko-les-injections-anti-covid-peuvent-causer-un-genocide-mondial/

  2. zorba44 dit :

    Damnation éternelle à tous les fauteurs de morts. Refusez, refusez, refusez !… c’est la seule chance de survie pour l’humanité.

    Jean LENOIR

  3. Delphine dit :

    Le simple fait que ces imbéciles de prescripteurs de ce produit ne sachent pas définir les patients à risque, prouve qu’ils ne sont pas les scientifiques qu’ils prétendent être, mais des charlatans. Depuis la crise covid, ces ramollis du bulbe ont au moins le mérite d’avoir mis à jour les faiblesses de cette corporation dont ceux qui sont restés propres sont mis en minorité.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s