« Les années 2022 et 2023 seront décisives pour l’avenir de la France » (Youssef Hindi)

Entretien paru dans le numéro 3487 de Rivarol du 29 septembre 2021

Rivarol : Pensiez-vous que le mouvement contre le pass sanitaire allait prendre cette ampleur inédite ?

Youssef Hindi : Oui. Dans un texte intitulé « Coronavirus : accélérateur historique » publié durant le premier confinement, le 18 avril 2020 [1], j’anticipais une amplification du mouvement de révolte amorcé par les Gilets jaunes. Pour résumer, mon analyse était la suivante : la destruction de l’économie et du Code du travail à la faveur du Covid-19 conduirait à une accélération de la paupérisation de la classe moyenne ; processus entraînant une révolte d’ampleur plus large que celle des Gilets jaunes, par la jonction de la France périphérique (que représentent les Gilets jaunes) et des catégories socio-professionnelles composant la classe moyenne.

Mais nous n’y sommes pas encore tout à fait, car les manifestations actuelles n’ont pas pour cause première l’appauvrissement de masse, lequel est provoqué sciemment par le pouvoir. Il s’agit de manifestations contre le pass sanitaire, contre la société discriminant les non-vaccinés, contre la tyrannie numérique et policière, en somme pour la liberté et l’égalité des droits. Les Gilets jaunes manifestaient, quant à eux, pour leur survie, là est toute la différence. C’est d’ailleurs ce qui explique pourquoi les manifestations actuelles n’ont pas le caractère « violent » qu’avaient celles des Gilets jaunes.

Comment définir la dynamique et la sociologie qui l’animent ?

D’après Stéphane Sirot, spécialiste des grèves et du syndicalisme, « les manifestants sont assez diplômés et font partie, pour un certain nombre d’entre eux, de ce qu’on appelle communément classes moyennes ». [2]

Ce qui valide ce que j’anticipais en avril 2020. Les manifestations anti-pass sanitaire amorcent l’entrée des catégories supérieures (aux Gilets jaunes dont les revenus oscillent entre 1 000 et 1 500 euros net mensuels) dans le mouvement de révolte.

Cette dimension sociologique inquiète le pouvoir et l’intelligentsia aux ordres, car l’implication des éduqués supérieurs dans un mouvement de révolte, qui pourrait fusionner avec la France périphérique, augmente considérablement la possibilité d’une révolution future. C’est-à-dire la naissance d’un mouvement structuré intellectuellement, mettant hors jeu les syndicats et les organisations de gauche.

Ces manifestations ne sont pas violentes, mais elles sont massives et sociologiquement plus diverses que celles des Gilets jaunes. La radicalisation de la révolte n’adviendra toutefois que lorsque l’appauvrissement des classes moyennes, des patrons de PME et des professions intermédiaires sera insoutenable.

La mouvance « dissidente » remporte sa première victoire dans le « réel » avec ce phénomène ? L’imprégnation par l’Internet non conforme est-elle un facteur décisif pour vous de cette prise de conscience face à la « tyrannie sanitaire » ?

Je ne parle jamais de « dissidence », je préfère parler de médias alternatifs et d’opposants au système oligarchique. Le manque d’indépendance des grands médias, leurs mensonges et leur grossière propagande ont érodé la confiance du peuple qui s’est tourné vers les médias alternatifs qui ont pullulé ces dernières années, et notamment depuis le début de l’ère covidienne.

La nature a horreur du vide, et les médias alternatifs, les penseurs et analystes indépendants ont comblé ce vide. Nous avons permis à des centaines de milliers de personnes de s’armer intellectuellement, nous leur avons donné des clefs de lecture et nous leur avons désigné les ennemis principaux ainsi que les opposants contrôlés.

De ce point de vue-là, oui c’est une victoire culturelle dans une guerre de longue haleine.

Le mouvement anti-pass sanitaire est-il selon vous récupérable ou détournable par les fausses oppositions (des gauchistes aux réformistes) au Système ?

Il y a en effet une tentative de récupération du mouvement anti-pass sanitaire, notamment par Florian Philippot. J’ai donné ma position sur lui à de nombreuses reprises, donc je n’y reviendrai pas ici.

Mais l’opposition contrôlée rencontrera des difficultés à prendre le contrôle du mouvement général de révolte pour les raisons évoquées plus haut, à savoir l’implication des éduqués supérieurs dans le mouvement. Éduqués supérieurs qui, je l’espère, autonomiseront intellectuellement le mouvement. Si l’on ajoute les petits patrons, on aura un ensemble sociologique structuré sur lequel les syndicats et les organisations de gauche n’ont jamais eu de prise. Alors peut-être émergeront, des rangs du mouvement de révolte, des figures du pays réel, indépendantes du système politico-médiatique. La révolution s’accomplira peut-être par la combinaison des petits patrons et des éduqués supérieurs alliés d’une nouvelle intelligentsia autonome par rapport au système.

Comment expliquer le silence gêné d’un Jean-Luc Mélenchon ou d’une Marine Le Pen devant les manifestations ? La France insoumise comme le RN sont-ils définitivement « normalisés » ?

Ils ont été tout autant silencieux durant les Gilets jaunes. Je dirais même un silence complice du pouvoir, puisque Marine Le Pen aurait pu appeler les policiers (qui votent à 50 % pour le FN/RN) à mettre un terme aux mutilations et au matraquage abusif pendant la crise des Gilets jaunes.

Il y a deux raisons fondamentales à ce silence de Jean-Luc Mélenchon et de Marine Le Pen. Ces mouvements de révolte sont composés d’une part importante de la population rejetant les partis politiques et le système électoral – ils ne votent plus ou votent blanc. Ils sont hors de contrôle des syndicats et des partis politiques d’opposition en raison de leurs trahisons répétées. Ces manifestations font peur aux partis politiques parce qu’elles incarnent une radicalité signifiant en définitive le rejet de tout le système politique, incluant les partis « d’opposition » qui sont des avatars du Système. Pour Jean-Luc Mélenchon et pour Marine Le Pen, soutenir activement ces révoltes, c’est sortir de l’arc républicain en s’exposant aux anathèmes frappant les Gilets jaunes et les anti-pass sanitaire : « complotistes », « conspirationnistes », « antisémites », « fascistes », « négationnistes », etc.

Ils ne peuvent logiquement pas accompagner un mouvement qui remet en question leur rôle, leur utilité et le système dont ils sont dépendants.

C’est ce qui explique également pourquoi Florian Philippot, qui bénéficie de la bienveillance du pouvoir, veille à éliminer de ses manifestations tout élément perturbateur désignant l’ennemi politique ; par exemple Dieudonné qui a été expulsé de la manifestation philippotesque ou encore l’interdiction des pancartes « Qui ? », jugées antisémites.

Vous suivez de près la pré-campagne d’Éric Zemmour. Quelle est, selon vous, sa « vraie » position sur la question ?

Je vais le laisser répondre. Reprenons ses déclarations et prises de position chronologiquement depuis le début de la pandémie.

Le 27 mai 2020, sur Paris Première, Fabrice Di Vizio, avocat du collectif de médecins C 19, qui a également déposé une plainte contre des ministres, a été l’invité de l’émission Zemmour & Naulleau. À cette occasion, Éric Zemmour a défendu l’action gouvernementale, en rejetant la faute sur ceux qui ont porté plainte contre les membres de l’exécutif. Zemmour a directement accusé l’avocat Fabrice Di Vizio d’être responsable de la politique de confinement menée par le gouvernement :

« C’est à cause de vous qu’on ne déconfine pas assez vite. C’est-à-dire que vous terrorisez Édouard Philippe. C’est sûr. À cause de vous, il est obsédé par Laurent Fabius (NDA : il fait référence à l’affaire du sang contaminé) et donc il n’ose rien faire. »

Lorsque le scandale des dîners clandestins a éclaté alors que les Français étaient confinés et semi-confinés depuis un an, Éric Zemmour a évidemment pris parti pour la caste dirigeante contre le peuple lors de son émission Face à l’info le 7 avril 2021 :

« Je vous avoue que je suis sidéré par l’importance accordée à cette histoire, par la violence (!) des réactions. Soyons sérieux, c’est une histoire de cornecul, c’est vraiment trois fois rien. Le Français avait la réputation d’être léger, là je lui trouve une rigueur toute germanique, c’est ‘‘dura lex, sed lex’’ (NDA : la loi est dure, mais c’est la loi). Vraiment ça me sidère l’importance accordée à cela. Et vraiment je vous dis, la méchanceté, la fureur ! » [3]

Selon Zemmour, les Français sont de méchants germaniques – sous-entendu presque des nazis – quand ils s’agacent de voir leurs bourreaux prendre du bon temps tandis qu’ils sont appauvris, enfermés chez eux et fliqués.

Quant à la vaccination obligatoire, Zemmour s’y est dit opposé, mais, car il y a toujours un « mais » :

« On peut favoriser la vaccination. On peut rendre, par exemple, le passe obligatoire dans différents endroits. On peut inciter à la vaccination, moi je veux bien, on a le droit quand on est au gouvernement de choisir ce qu’on veut favoriser. On pourrait supprimer la gratuité pour les tests. » [4]

Zemmour soutient dans les faits la tyrannie sanitaire, l’écrasement des Français. Il est et a toujours été complice des traîtres et autres sociopathes au pouvoir, c’est pourquoi il est si médiatisé et promu par tous les moyens, n’en déplaise à ceux qui placent en lui leurs espoirs. Il n’a nulle intention de remettre en cause le capitalisme mondialisé et financiarisé, la tyrannie de l’argent-roi, le pouvoir des Rothschild. Il n’agit nullement en faveur des classes populaires et des classes moyennes dont il se moque éperdument, puisqu’il ne remet en cause ni l’euro ni l’Union européenne qui empêchent la France de pratiquer une politique protectionniste.

Il s’agit pour lui et ses soutiens oligarchiques de déplacer la colère du peuple vers un seul ennemi facile, un bouc émissaire, le musulman, jugé seul coupable d’absolument tous les maux, pour permettre le maintien de la même domination communautaire, judéo-sioniste, sur les mœurs, les institutions, les consciences et même sur l’extrême droite, grand-remplacée par les Zemmour, Lévy, Goldnadel et consort. D’ailleurs, ses principaux soutiens, Julien Madar et Jonathan Nadler, sont des banquiers d’affaires venus de chez Rothschild et de JP Morgan. On fait mieux comme position anti-Système !

La mobilisation contre la tyrannie sanitaire pourrait-elle être le trouble-fête de la campagne présidentielle ?

La campagne présidentielle ne sera qu’une vaste mascarade pseudo-démocratique durant laquelle on va agiter des chiffons, où des pantins vont s’égosiller autour de l’islam une énième fois, pour aboutir à la réélection, plus ou moins truquée, de Macron.

Sous sa forme actuelle, la mobilisation contre la tyrannie sanitaire n’inquiète pas le pouvoir. Des manifestations autorisées, ne s’approchant pas des lieux de pouvoir, ne sont pas de nature à faire peur à Macron comme durant les premiers actes des Gilets jaunes. Toutefois, la tension augmente, la violence politique est notre avenir. Et cela, Macron le sociopathe en est conscient ; il serait même en pleine « psychose » et craindrait, d’après son entourage, « que ça pète de partout ».

Mais comme je l’ai écrit plus haut, le mouvement de révolte n’est pas encore arrivé à maturation pour se transformer dans l’immédiat en révolution. Mais nul ne connaît les événements futurs avec précision. À mon sens, les années 2022 et 2023 seront décisives pour l’avenir de la France, car les conséquences économiques et sociales de la politique destructrice de Macron – le poulain de David de Rothschild, d’Alain Minc et de Jacques Attali – vont se faire sentir. Les classes moyennes, les éduqués supérieurs et les patrons de PME vont souffrir, et le processus d’agrégation de ces catégories au mouvement de révolte va s’accélérer tout en le radicalisant.

Egalité & Réconciliation, le 29 septembre 2021

Voir aussi :

« Pour Demain » Youssef Hindi – Passé, Présent et Avenir de la France

L’arnaque Zemmour : Alain Soral et Youssef Hindi répondent aux questions de Civitas

Rappels :

Y. Hindi : Le coronavirus est un « accélérateur historique » et un révélateur de l’agenda mondialiste

Youssef Hindi – L’Autre Zemmour

Qui sont les financiers et les soutiens d’Eric Zemmour ?

Opération Eric Zemmour : comment faire passer l’homme du système profond pour un résistant au système

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour « Les années 2022 et 2023 seront décisives pour l’avenir de la France » (Youssef Hindi)

  1. zorba44 dit :

    Cela se tient comme toute théorie …mais entre la boule de crystal et la réalité il y a souvent beaucoup plus que l’épaisseur d’une feuille de cigarette.

    On verra

    Jean LENOIR

    • Landru dit :

      oui la prospective n’est pas une science exacte… mais amah ça va tanguer sec début 2022

    • mark knopfler dit :

      @zorba44, « On verra »

      Que vous arrive t-il ? Un petit coup de mou, peut être ?
      Je vous ai connu plus combatif, prêt à en découdre même, à l’image de l’agit prop Australienne qui nous montre des ex 3/4 wallabies réaliser des placages cathédrales sur les FDO.
      De sacrés cascadeurs à rendre jaloux le « spiderman des balcons », alias Mamadou Gassama !

      « Qui vivra verra » en effet…A condition de vivre.
      Et vivre, ce n’est pas uniquement le vitalisme validé par le miroir en conscience, Vivre, c’est aussi et surtout un désir, une aspiration, un idéal, une dignité.

      J’espère que vous allez bien et que vous allez reprendre du tonus !

      • zorba44 dit :

        Coup de mou ? c’est bien mal me connaître Mark …Je pensais à un(e) MARGY qui prévoyait, sur ce blog, en LETTRES CAPITALES (afin de tuer sans doute la contestation) la date de la fin des temps imminente – plusieurs fois !

        De même… je n’ai pas été brillant quant à mes prédictions pour les présidentielles…

        Alors j’ai appris qu’il faut savoir en rabattre, tout simplement.

        Jean LENOIR

      • mark knopfler dit :

        @zorba44, Faites attention de ne pas trop en rabattre non plus, étant donné que le tropisme ambiant est que l’individu en rabatte le plus possible, compendre s’écrase, prétendument pour la sauvegarde du collectif.

        J’ai la confirmation que vous vous portez bien, c’est là bien l’essentiel.

        Me voilà donc rassuré.

        ps : J’attends toujours votre plan, hors remake jaunâtre, bien sûr, pour lequel le pouvoir s’en contrefout royalement, si je puis dire, à part en faire un instrument de clivages.

  2. Alan.144 dit :

    La Lettre de Florian Philippot du 30 septembre

    Madame, Monsieur, chers Patriotes,

    Pour la première fois depuis l’instauration du pass sanitaire, le soutien des Français à cette mesure infâme est en nette baisse ! C’est ce que vient de montrer un sondage de l’institut Odoxa : en 10 jours, 4,5 millions de Français sont passés du camp des « pour » au camp des « contre ». C’est une performance très encourageante ! Ce basculement démontre que toute la résistance permet d’éviter que ne s’ancre le sentiment d’une normalité de la vie sous restrictions sanitaires et sous Pass. Non cette vie n’est pas normale, et nous le rappelons à chaque fois qu’on défile et qu’on ouvre la bouche !

    Nous devons donc redoubler d’énergie, surtout au moment où le gouvernement annonce sa volonté de prolonger le Pass de la honte jusqu’à l’été 2022 au moins ! Surtout au moment où nos compatriotes de Polynésie française et Nouvelle-Calédonie sont confrontés à l’obligation vaccinale covid, sans aucune justification médicale ! Surtout au moment où des dizaines de milliers de pompiers, soignants, médecins et autres professions sont suspendus pour avoir simplement exercé leur liberté. Surtout au moment où les grands laboratoires veulent conquérir le marché de la vaccination des enfants !

    J’en ai appelé hier au blocage général du pays afin d’obtenir sa libération, et pour y parvenir il faut le faire avec efficacité et méthode. Notre appel, que vous pouvez rejoindre sur le site des Patriotes, vise les fédérations de routiers, les agriculteurs, pompiers, forains,… En Italie, ils le font ! Nous devons montrer que le peuple de France lève la tête, qu’il se bat pour éviter à un avenir de contrôle social, un avenir où les grandes multinationales dominent, où la finance écrase l’économie réelle, où la précarité est la loi, où la liberté n’est plus qu’un vieux souvenir, où la souveraineté du peuple est écrasée par l’Union européenne ! Nous construisons un projet beaucoup plus respectueux, radieux pour l’avenir de la France !

    Cet appel rejoint ce que nous avons mis sur pied ces derniers jours : l’Association de défense des élèves et des étudiants, un début de fédération des métiers de la Santé, et bientôt une initiative pour nos anciens. Notre mouvement prend ses responsabilités et va même bien au-delà des missions traditionnelles d’un mouvement politique, car nous ne pouvons pas nous contenter du désert de mobilisation du côté de « l’opposition politique » française et des syndicats !

    Il est donc primordial d’être extrêmement nombreux pour cette 46è semaine de résistance, à l’occasion du cortège national unitaire historique du samedi 2 octobre ! Le rendez-vous est à Paris, 14h, place Salvador Allende (Paris 7). Nous marcherons jusque sous les fenêtres d’Olivier Véran, place Fontenoy.
    Venez avec un maximum de drapeaux français, de pancartes « liberté ! », venez avec des gens qui n’ont jusqu’ici jamais manifesté, car les combats sérieux commencent ! Nous serons dans la paix et l’énergie d’un peuple qui déroute l’oligarchie.

    Toutes les actions que je viens de décrire, je ne peux les mener qu’avec la force du collectif des Patriotes et qu’avec votre soutien. Nous n’avons pas un centime de l’État. L’oligarchie est évidemment contre nous. Ainsi, bienvenue d’avance à ceux qui dès maintenant vont rejoindre Les Patriotes ou reprendre leur adhésion annuelle, et un très sincère bravo à ceux qui dès maintenant vont faire un don à notre mouvement et donc à la résistance toute entière ! Voir pour cela les liens en fin de mail.

    Voici les événements organisés en cette fin de semaine par les référents et militants Patriotes, remarquables bénévoles pleins de courage et d’abnégation !

    VENDREDI 1er OCTOBRE :
    14 LISIEUX 17h Terrasse de la Liberté Place François Mitterrand

    SAMEDI 2 OCTOBRE :
    75 PARIS 14h Défilé pour la liberté Départ : Place Salvador Allende (75007) Avec Florian Philippot
    06 MENTON 14h30 Terrasse de la Liberté face au Palais de l’Europe
    14 CAEN 17h Terrasse de la Liberté Place Saint-Sauveur

    Ce 29 septembre 2021, Les Patriotes ont fêté leur quatrième anniversaire ! Quatre ans de combat, de sincérité, de vérité, de cohérence, en passant par des hauts et des bas, grâce au travail de milliers d’hommes et de femmes dans tout le pays et même partout dans le monde ! Qu’ils en soient chaudement félicités.

    Nous n’avons jamais transigé sur les combats et si aujourd’hui nous rassemblons plus de 30 000 adhérents à jour, c’est parce que les Français attendent de l’authenticité. Quand je vois que le prix du gaz va encore augmenter de + de 12 % ce mois-ci, qu’il en est de même pour l’électricité depuis que l’Union européenne nous a imposé la libéralisation, que le prix à la pompe s’envole, je me dis qu’il est urgent de remettre la France dans le bon sens et de re-bâtir un service public du XXIe siècle, qui assure des tarifs accessibles pour tous, l’indépendance française et l’innovation et l’avenir de notre pays.

    Rien de tout cela n’est possible sans Frexit. Tout est possible si la France reprend confiance en elle, si elle se ressaisit, si elle se souvient qu’elle a des atouts phénoménaux, qu’elle est un pays de traditions, de culture, de réflexions dont l’épaisseur historique s’inscrit dans les siècles nombreux.

    L’avenir appartient à ceux qui se battent pour les générations qui viennent, pour leur humanité et pour leur patrie ! Pas à ceux qui restent à la maison en se lamentant. Soyez donc plein de courage, ne cédez jamais aux sirènes du désespoir, qui sont celles de nos adversaires. Soyez dans l’espérance, le combat, la conviction contagieuse !

    ‪Vive Les Patriotes !
    Vive la France !
    Florian Philippot,
    Président des Patriotes.

    • johnjohn dit :

      Philipot tu veux bien de moi si je laisse ces drapeaux bleublancrouge maçonniques et le slogan maçonnique » liberté « au vestiaire et si je prend ma croix et ma pancarte QUI ?

  3. Stanislas dit :

    Pas mal vu.
    J’ai au moins pu faire connaissance de Zemmour que je n’ai jamais regardé ni entendu. En lisant ceci, je viens de gagner un temps fou finalement.

    Je crains quand même que lesdites « classes moyennes » qui ont un peu d’oseille de côté, ne réagissent que quand il se le seront fait chouraver effectivement.. Ca va être grandiose..

    L’idéal quand même pour les escrocs banquiers et assureurs, c’est qu’un vieux claque en même temps que ses descendants piqués. Pas de famille, pas de créance..

    c’est de la science de tueur de coût poussé à la perfection..

  4. mark knopfler dit :

    @Hindi « Cette dimension sociologique inquiète le pouvoir et l’intelligentsia aux ordres, car l’implication des éduqués supérieurs dans un mouvement de révolte, qui pourrait fusionner avec la France périphérique, augmente considérablement la possibilité d’une révolution future. »

    Oui.
    Maladroitement nommée « convergence des luttes », les grands perdants et/ou humiliés de la mondialisation peuvent et en effet, converger sur de plus petits communs dominateurs qui pourraient abolir le sas hermétique des différences sociales issues des clivages systémiques.

    « Il y a en effet une tentative de récupération du mouvement anti-pass sanitaire, notamment par Florian Philippot. »

    Une évidence.
    Philippot utilise la même stratégie que Zemmour, celle de la victimisation, alors qu’il a son rond de serviette chez Cnews.
    Philippot qui fraye avec la très haute maçonnerie Républicaine, il suffit de faire ses recherches.

    « Mais comme je l’ai écrit plus haut, le mouvement de révolte n’est pas encore arrivé à maturation pour se transformer dans l’immédiat en révolution.  »

    Pas révolution.
    C’est ici l’erreur commune à tous les adeptes du soulèvement contre l’oppression mondialiste.
    La Révolution a déjà eu lieu, nous en connaissons sa Genèse cachée ou pas, ce qu’il se passe actuellement, c’est sa continuité dans le post national et l’hypermodernisme, la séparation du spirituel et du temporel va s’accentuer, d’ailleurs les séparations vont se généraliser, alors que nous avons l’illusion d’être toujours plus réunis par le net et les RS.
    Debord disait  « La réussite du système économique de la séparation est la prolétarisation du monde. [..] Nous sommes réunis dans le séparé  » et sa clairvoyance est non seulement pas contredite, mais amplifiée au centuple, avec cette hypnose collective jamais vue depuis le début de l’humanité.

    Il faut une contre-Révolution avec le rétablissement d’un « dogme » national qui vienne contrecarrer l’Eglise universelle, un dogme qui réunirait toutes celles et ceux qui avaient voté contre Maastricht, en conscience, et qui ont été trahis par les Elites pro N.O.M.

  5. e dit :

    Poursuite d’un dénonciateur ! Les données gouvernementales de Medicare montrent que 48 465 personnes sont mortes après avoir reçu des injections de COVID – le médicament Remdesivir a un taux de mortalité de 25% !
    https://stateofthenation.co/?p=86934

  6. 2112 dit :

    La contradiction est qu’on ne peut surfer sur les vagues « révolutionnaires/contestataires » pour obtenir l’autorité de l’État qui n’en veut pas !

    C’en est presque lacanien.

  7. Laurent dit :

    Ce qui est choquant, c’est cette propagande que les médias font de Zemmour. C’est le candidat potentiel qui ne veut pas déclarer sa candidature pour continuer à faire sa publicité sur les plateaux (manipulation). Il est promu par BFM, Cnews, LCI avec la même propagande outrancière dont bénéficiait le produit macron. Il n’intervient plus sur Cnews comme chroniqueur, ce qui est normal, mais on lui réserve le tapis rouge pour croiser le fer et débattre avec des politiciens reconnus, en lui offrant la place réservée aux présidentiables à de grandes heures d’écoute; je ne vois par quel est l’intérêt de ces politiciens d’accepter de débattre avec lui, sauf à lui donner une reconnaissance officielle ou sur ordres.

    On nous programme pour accepter le président Zemmour. Désormais, Zemmour supplante le vaccin et à toute heure de la journée quand on se branche sur les médias MSM, on ne parle plus que de Zemmour et on en bouffe tous les jours jusqu’à l’écoeurement. Maintenant on nous sort des sondages bricolés pour nous faire croire qu’il serait apprécié des français et aurait tué les autres partis, ce qui est grotesque. Son entourage le vénère, tel un gourou, le faisant passer pour le sauveur de la nation qui n’est pas la sienne. C’est le produit de remplacement avec le même marketing choisi par l’oligarchie et sa caste, qui le financera, avec le même combat que Macron.

    Quant à Philippot, il trompe son monde. Ses vidéos sont intéressantes mais trop de propagande pour sa carte de « résistant », terme ridicule et inapproprié. Il est trop invité sur les plateaux, ce qui est suspect. Il parle trop peu de la vaccination et empêche ses suiveurs de manifester avec d’autres panneaux que « liberté » ou des drapeaux français, se revendiquant d’être antipass mais pas antivax. Il détourne les intentions des manifestants pour en faire des soutiens politiques, ce qui ressort de la manipulation et de l »instrumentalisation.

    Je voterai pour celui qui mettra fin de suite à toutes les mesures liberticides et autoritaires dont le pass sanitaire et la ségrégation, qui s’engagera à arrêter immédiatement le programme de vaccination totalitaire en dénonçant courageusement et ouvertement les nombreux décès et les effets graves post-vaccinaux, celui qui reconnaîtra que la pseudo-pandémie est terminée, celui qui nous sortira de l’union européenne sous influence lobbyiste dans les plus brefs délais pour retrouver notre souveraineté dans tous les domaines et redresser le pays.

  8. mark knopfler dit :

    @Laurent « Je voterai pour celui qui mettra fin de suite à toutes les mesures liberticides et autoritaires dont le pass sanitaire et la ségrégation »

    Vous n’êtes pas prêt de voter.
    Ou alors c’est dans le plan, un « sauveur » va apparaitre comme par magie, va nous faire un « Je vous ai compris » et tous les gogos vont signer son nom dans l’urne ou via le dispositif en distanciel qui est dans les cartons.

    Ca ne vous rappelle pas quelque chose ? Mwoui…l’arrivée du séducteur sur Terre, le « fameux » Antéchrist, pardi !

    On nous prend vraiment pour des cons.

  9. MD dit :

    Le Macron remis à sa place par un euro-député belge:

    • mark knopfler dit :

      Vous avez la réponse de Jupiter ?
      Car il a pris des notes, à ce que je vois, en excellent communiquant qu’il est.

  10. d dit :

    année 2021: année du pass piqouze pour vous empoisonner
    année 2022: année de la fusion pass climatique-piqouze- carte bancaire fin du cash pour vous empêcher d’acheter les produits interdits par le NVO ( c’est déjà mis dans la loi de Janvier 2021, le premier ministre a le droit d’interdire à la population d’acheter des produits , d’en augmenter les prix aussi et peut prendre vos biens source page 4 https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b3714_projet-loi.pdf) https://reseauinternational.net/la-monnaie-numerique-programmable-la-prochaine-etape-de-la-nouvelle-normalite/, comme les remèdes aux poisons de la piqouze, ou de la nourriture à domicile sous prétexte que cela gaspille le CO2 (réchauffement climatique bidon, leur prétexte est de nous bombarder de chemtrails toxiques au graphène, lithium, aluminium…qui détruisent le cerveau)..Donc vous creverez de faim comme cela, lorsque vous serez piqouzé de force, vous mourrez tout de suite car affaiblis par la famine donc privés de gluthathion pouvant dégrader le graphène et les autres toxiques de la piqouze
    https://odysee.com/@science.nikipress.com:4/Looking-into-the-lives-of-81-people-who-took-the-j-b:0?lid=27c44e115812c536c0f6c7438d3d83ab680bb22e

    année 2023: l’objectif de dépopulation est atteint, maintenant c’est au tour des piqouzeurs et flics collabos qui seront éliminés par le NVO lui même avec son armée de robots AI fabriqués en masse à point.
    tout comme Jules César s’est débarrassé des tribus gauloises collabos qui l’ont aidé à vaincre les autres tribus gauloises de la Gaule
    https://www.greelane.com/fr/sciences-humaines/histoire-et-culture/caesars-gallic-war-the-battles-117531/

    diviser pour mieux régner, la méthode de guerre de jules césar (divide et impera) l’objectif est atteint

    Ils regretteront de ne pas avoir rejoint les courageux quand il était encore temps
    https://reseauinternational.net/un-cardiologue-non-vaccine-qui-a-ete-suspendu-refuse-darreter-dexercer/
    https://reseauinternational.net/le-commissaire-de-police-en-chef-australien-refuse-dappliquer-le-decret-du-passeport-vaccinal/

    PS :, les antidotes de la piqouze sont dans le transvératarol du raison bio, la quercétine de l’oignon bio, le chardon marie, l’anticoagulant ail bio, etc…
    et les compléments alimentaires NAC, glutathion, zinc, astaxanthin, vitamine D, etc…

  11. Ping : « Les années 2022 et 2023 seront décisives pour l’avenir de la France » (Youssef Hindi) | Paroles de Dieu, la réalité du message biblique

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s