Démolition contrôlée : les faillites pourraient bondir de 40% en France en 2022

Si le raz-de-marée de faillites n’a pas eu lieu en raison notamment d’un large soutien public et de la suspension des tribunaux de commerce, les difficultés pour les entreprises pourraient se multiplier en France et dans le monde. Selon une récente étude d’Euler Hermes, les défaillances pourraient bondir de 40% en France et 15% sur la planète en 2022. Explications.

C’est le grand paradoxe de cette crise sanitaire. Alors que l’onde de choc de la pandémie a fait disjoncter l’économie mondiale en 2020, le niveau des défaillances d’entreprises est resté au plus bas pendant une longue période. Pour autant, la situation financière des entreprises risque de se dégrader dans les mois à venir. Après avoir mis en place un large soutien public au pire de la crise sanitaire, la plupart des Etats développés ont décidé de retirer progressivement leurs mesures de soutien à l’économie. Selon la dernière livraison d’Euler Hermes dévoilée ce mercredi 6 octobre, les faillites devraient rebondir en 2022 à l’échelle du globe. Les économistes tablent ainsi sur une hausse de 15% l’année prochaine contre une baisse de -6% en 2021 et -12% en 2022. Le niveau des faillites anticipé resterait toutefois inférieur (-4%) à celui d’avant-crise. Même s’il est encore un peu tôt pour évaluer l’ampleur des dégâts de cette pandémie sur le tissu productif mondial, l’évolution des faillites va surtout dépendre de la reprise économique et de la trajectoire des politiques budgétaires et monétaires. Sur le front de l’emploi, ces faillites pourraient plonger un grand nombre de travailleurs au chômage.

La Tribune, le 6 octobre 2021

Rappels :

Famine, pénuries, coupures de courant, dépeuplement : tout cela se rapproche rapidement dans une ambiance dickienne. Faites des provisions.

Jusqu’à quand les citoyens sains d’esprit vont-ils permettre à cette « dissonance Covid » de détruire nos vies ?

La fausse pandémie va coûter 424 milliards d’euros à la France (chiffres Bercy)

Résumé des annonces de Macron : destruction de l’école et de l’économie

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Démolition contrôlée : les faillites pourraient bondir de 40% en France en 2022

  1. Alan.144 dit :

    Impunité pour les uns*. Amnistie pour les autres.

    L’UE retire de sa liste noire plusieurs paradis fiscaux malgré le scandale des Pandora Papers
    https://francais.rt.com/economie/91377-ue-retire-liste-noire-puiseurs-paradis-fiscaux-malgre-scandale-pandora-papers

    * Covid : le Conseil d’Etat propose l’impunité des politiques !
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/10/04/covid-le-conseil-detat-propose-limpunite-des-politiques/

  2. z dit :

    détruire les autres entreprises pour éliminer la concurrence et faire que seuls les élus puissent etre riche et avoir la planète pour eux pour tout seuls
    et enlever les biens restants aux chômeurs des entreprises en faillite, pour que plus personne ne possède rien.

    Vous n’aurez rien et vous serez heureux., disait Klaus Schwab

    j’imagine que les chômeurs des entreprises en faillite seront alors obligés de se tourner vers les multinationales des milliardaires qui ont créé tout ce chaos. Et ceux ci vont en profiter pour imposer la piqouze en chantage pour l’embauche, pour que le type accepte de s’euthanasier, et que ses biens reviennent aux milliardaires via l’Etat collabo.

  3. clavreul dit :

     » L’ Église sera éclipsée. » La Sainte Vierge Marie.
    A force d’ acharnement.
    Les médias nous parlent de prêtres pédophiles ! ça n’ existe pas un prêtre pédophile, le criminel vient d’ ailleurs, il est au service de Satan.

    • clavreul dit :

      Bien évidemment, après tout cela, certains parlent déja d’ un Vatican 3. Pour ma part, je pense que revenir vers Vatican 1 à savoir l’ Eglise traditionnaliste, dont Mgr Lefebvre était un fervent défenseur, permettrait d’ assainir l’ intérieur des murs. L’ Eglise c’ est le Christ, la France est en adoration devant le Christ, et comme le disait notre très Sainte Jeanne d’ Arc :  » Dieu premier servi ! « 

  4. Danse dit :

    Ivermectine-covid.ch
    @GabinJean3
    · 9h
    Quand il pleure, nous pleurons avec lui.
    Le Dr Peter McCullough, géant de la médecine, figure majeure de la lutte pour l’accès au traitement précoce, l’un des héros de cette pandémie à nos yeux, craque en évoquant l’abandon des patients âgés à la mort.
    Dieu que j’aime ce médecin.

  5. mark knopfler dit :

    Il n’y a plus rien de rationnel, depuis un bon moment déjà.
    Je pense qu’il faut élargir la critique au delà de pointer les incohérences, qui continueront de toute évidence et qui n’empêchent pas les moutons de se faire marquer.

    Voici une analyse très complète de l’anthropologue Jean Dominique Michel : https://anthropo-logiques.org/viol-des-esprits-et-psychose-de-masse/

    La notion de menticide rejoint celle de viol cognitif.
    C’est en prenant connaissance des mécanismes conduisant au neuropiratage de masse, que nous pouvons anticiper la suite et par la même, mieux nous défendre.
    Ceux qui ont le pass sont, hélas, déjà perdu et ne reviendront pas à nous.

    Il faut définitivement formaliser que nous sommes les derniers humains sur Terre, une poignée entourée de transhumains psychotiques.
    En France, nous ne sommes plus que 6 millions à ce jour.

    Ceci n’est pas une dystopie.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s