Une vache folle dans chaque “vaccin” ?

Un train peut en cacher un autre, disait-on. Mais une mixture vaccinale peut aussi cacher une vache folle. Ou du moins des prions. En plus de tous les éléments nocifs qu’elle contient. Des prix Nobel le pensent et dénoncent les apprentis sorciers.

Tout est parti d’un délire de science fiction : le transhumanisme ou recherche de « l’homme augmenté ». Demain des supermen et des wonder women comme au cinéma. Avec le NZT-48, la pilule qui rend intelligent. Mais vu les effets secondaires désastreux, les cerveaux lents ne changez rien à vos habitudes !

Pour le moment on a le Modafinil qui booste les capacités intellectuelles avec le risque de vous transformer ultérieurement en légume. Néanmoins, les armées française et américaine l’utilisent pour maintenir la vigilance des soldats sans dormir pendant 3 jours. Mais les militaires veulent mieux que cette amphétamine…

Depuis 20 ans, on traficote dans les laboratoires secrets des grandes puissances toutes sortes de mixtures bizarroïdes à base d’ARN messager dont on attend des miracles. Les rats et les cochons qui y ont été soumis n’ont pas survécu.  Alors on a décidé de passer aux humains. Avec l’alibi du covid.

Les prions kézako ?

Dans les années 1980 le professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine et de physiologie, avait entrepris une grande étude des prions.

Un prion est un agent pathogène constitué d’une protéine dont la conformation est anormale et qui, au contraire d’agents infectieux tels que les virus ne dispose pas d’acide nucléique (ADN ou ARN) comme support de l’information infectieuse.

Comme la nature a horreur du vide, le prion (acronyme de PROteinaceous INfectious particle ou particule protéique infectieuse) va se servir dans l’organisme hôte. Parmi les cellules saines ou les virus déjà en place. Provoquant des  dégénérescences du système nerveux central (cerveau et moelle épinière) liées à la propagation puis à la multiplication des prions chez l’hôte infecté.

On observe alors au niveau de l’encéphale la formation de « vacuoles » donnant un aspect spongieux au cerveau, d’où le nom de spongiforme, une mort des neurones et une déficience des glioses (cellules de soutien du système nerveux central) avec perte de contrôle des fonctions motrices et/ou intellectuelles.

Pour le grand public, c’est « la maladie de la vache folle ».

Une hypothèse inquiétante

Pour le moment, les spéculations intellectuelles s’appuient sur de troublantes observations. Des sommités scientifiques s’interrogent sur le rôle probable des brins d’ARN messager trafiqué dans la création de prions ou de néo-prions.

Étant donné l’évolution lente de ces dégradations, on ne dispose pas encore de suffisamment de cas d’étude dans la durée. Et quand on en aura, il sera trop tard.

On considère néanmoins que les grandes fatigues et les comportements débiles-agressifs des piqués et multipiqués ne seraient pas provoqués uniquement par une réponse aberrante et aléatoire de l’ADN à l’ARN messager, au niveau des neurotransmetteurs.

À ces dysfonctionnements peut s’additionner la dégénérescence provoquée par les prions. Mais alors, le fardeau est tellement lourd pour l’organisme que la paraplégie survient quand ce n’est pas la mort immédiate.

Et si on veut le bouquet complet, la protéine Spike ne se contente pas d’accroître la probabilité d’apparition de prions, elle y ajoute le taux anormalement élevé de micro-caillots sanguins qui affectent les tissus cérébraux, en plus de provoquer des myocardites et des AVC.

En clair, si vous étiez déjà un peu jobard avant de vous faire vacciner, vous serez complètement barjot après. Si toutefois vous survivez.

Prions et prétendus vaccins covidiens

Même s’ils disent à la télé que les risques présentés par les prions sont  exagérés par les complotistes, le 27 juillet 2021, sur ordre du  dictateur Macronescu, les laboratoires français ont interrompu leurs travaux sur les prions au nom du principe de précaution, car il y a eu des contaminations mortelles.

Approcher les prions est très dangereux si un contact cutané s’établit, ou s’ils prolifèrent en aérosol dans l’air que vous respirez.

Mais si on vous les inocule dans les veines, il n’y aurait aucun danger !

De la même manière cynique et assassine, après plus de 30 ans d’interdictions,  l’Eurocrature vient d’autoriser à nouveau les farines animales pour nourrir le bétail et les poissons. Et donc contaminer les humains qui mangeront de la vache carnivore sans se douter de rien.

Alors qu’on sait que les prions franchissent aisément la barrière des espèces, donc sont transmissibles à l’homme et font preuve d’une résistance  exceptionnelle à la chaleur, aux rayonnements ionisants ou aux traitements chimiques, ce qui rend très compliquée toute thérapie.

Selon Montagnier, la protéine spike des vaccins a ARNm été modifiée de telle manière qu’elle risque de se comporter comme un prion dit aussi néo-prion.

En Angleterre le « journal of Medical & Clinical Research », dans un article du 25 juin 2021 annonce que les patients vaccinés avec Astra Zeneca sont 2,6 fois plus touchés par le Parkinson, qui est une maladie à prions.

On finira bien par s’interroger aussi sur les raisons de la recrudescence d’Alzheimer précoces et fulgurants chez des vaccinés de quelques mois, jeunes ou d’âge moyen pour la plupart, alors que dans « le monde d’avant » c’était une maladie de vieillesse.

Il y a pire : toute votre descendance peut être contaminée !

Le passage de fragments du code génétique du virus du covid dans le génome humain est relativement rare mais pas impossible, et s’accroît à chaque nouvelle injection par effet cumulatif. C’est carrément l’ADN qui est modifié, pouvant créer à terme une nouvelle espèce. Plus docile et plus stupide pour faire des moutons. Ou plus agressive et plus bornée pour produire des miliciens.

Les virus mélangent depuis toujours des fragments de leur code génétique au génome humain, avec transmission à la descendance. Ainsi une part du génome humain est constitué de résidus de virus.

Ces fragments sont appelés rétrovirus endogènes, et en règle générale, leurs effets ne sont pas forcément négatifs. Les uns sont inactifs. Les autres peuvent renforcer les protections naturelles ou faciliter les échanges biochimiques. Mais nos lointains ancêtres ont mis des centaines de milliers d’années pour s’y adapter. Et si quelques groupes y ont gagné, beaucoup n’y ont pas résisté.

On peut supposer que l’extinction de Neandertal, de Denisova ou de Florensiensis, qui furent contemporains des premiers Sapiens, et fusionnèrent en partie avec eux, fut une résultante de l’action des virus préhistoriques.

En toute hypothèse, ce genre de mutation génétique ne peut s’envisager sur quelques années, sauf chez les mabouls du transhumanisme.

L’avis d’une généticienne de classe internationale

Conspuée dans les médias du NWO, Alexandra Henrion Caude, neurobiologiste à la Harvard Medical School puis ex-directrice de recherche à l’INSERM, est une scientifique de haut niveau, spécialiste de l’ARN dont les travaux faisaient autorité jusqu’à sa mise à la retraite à 50 ans.

Sa formation, son expérience et la qualité reconnue de ses publications lui donnent une réelle crédibilité lorsqu’elle se prononce sur des sujets scientifiques très pointus et prend un recul suffisant pour évaluer de façon exhaustive une situation sanitaire.

Elle n’a aucun lien avec Big Pharma et ne brigue aucun mandat ou sinécure. Elle fait donc partie de ces rares scientifiques dont la parole est libre.

Ses pairs soumis et/ou vendus lui reprochent de s’interroger sur l’innocuité des vaccins ARNm. Or n’est-ce pas le rôle de tout scientifique digne de ce nom d’alerter s’il lui apparaît, sans son domaine d’expertise, que des pratiques mal maîtrisées peuvent s’avérer dommageables pour des patients qui ne se doutent de rien ?

« Administrer des vaccins ARN à des individus sains est une pure folie », a-t-elle déclaré. Risquant de faire perdre de gros profits à Big Pharma. La réponse fut immédiate : bannissement des médias, censure sur FB et YT, traitée d’« égérie des complotistes » avec toute la délectation perfide des journaleux vendus.

On lui reproche d’avoir évoqué une possibilité de transformation de l’ARN en ADN par l’action de la transcriptase inverse. On lui oppose que l’enzyme utilisée pour cette transcription n’existerait pas pour le coronavirus, en théorie. Mais elle n’est pas la seule scientifique à avoir observé que des mutations induites peuvent créer cette enzyme. En ajoutant que, si l’on a des raisons objectives, du fait des observations in vivo de ne pas douter du phénomène, on ignore pour le moment sa fréquence, sa répétition, l’étendue de son action et l’importance du rôle qu’il joue dans l’apparition de néo-prions dans un contexte multifactoriel. Mais les prions sont bien là. Avec les prétendus vaccins. Ce n’est pas le fait du hasard.

Conclusion empruntées à ces 2 savants :

1/ Les effets secondaires des mixtures ne sont pas uniquement les réactions locales normales que l’on trouve pour n’importe quel vaccin, mais des réactions imprévisibles mettant en jeu la vie du destinataire comme le montre le test D-Dimère pour les caillots, ou les chocs anaphylactiques observés, ou une réaction auto-immune allant jusqu’à l’aplasie cellulaire (destruction des cellules cérébrales)

2/ Le manque de protection vaccinale est désormais patent puisqu’il est reconnu, même par une gaufre comme Blachier, que les vaccinés et polyvaccinés ne sont pas à l’abri d’une contamination et peuvent contaminer leur entourage. Pire, les anticorps produits par les pseudo-vaccins, fragiles et éphémères, peuvent annihiler les anticorps naturels, plus efficaces et durables, privant le sujet de toute défense.

3/ La production d’anticorps induits par la « vaccination » dans une population exposée au virus conduit à la sélection de variants résistants à ces anticorps, plus virulents et plus transmissibles que l’original. C’est ce que nous voyons maintenant. Une course sans fin de virus-vaccin à vaccin-virus qui tournera toujours à l’avantage pour le virus.

4/ Contrairement aux affirmations des fabricants des vaccins à ARN messager, il existe un risque d’intégration de l’ARN viral dans le génome humain.

En effet, chacune de nos cellules a des rétrovirus endogènes ayant la capacité de faire la transcriptase inverse de l’ARN dans l’ADN. On ne peut exclure son passage par l’ADN des cellules germinales et leur transmission aux générations futures.

Il ne vous reste plus qu’à prendre un billet à la loterie de la vache folle !

Vous pourrez y gagner des prions qui vous ramollissent le cerveau de suite, ou d’autres  en « stand by » qui ne se réveilleront que dans plusieurs années. Ou même jamais chez vous. Mais causeront des dégâts irréparables chez vos enfants à venir.

Tout est mis en œuvre pour étouffer ces questionnements légitimes.

La propaganda staffel (pardon les journalistes) applique l’omerta imposée par la mafia macronesque et interdit d’antenne quiconque aborde le sujet des neurotransmetteurs et des prions.

Les commissaires politiques (pardon les fact checkers) ratissent le web pour discréditer Alexandra Henrion Caude et ridiculiser le professeur Luc Montagnier.

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste. Évoquer ces risques est contraire à leur « charte de bonne conduire ». Les hérétiques sont bannis car il ne peut y avoir qu’une seule vérité : celle des médicastres stipendiés par Big Pharma.

Christian Navis, Nouveau Monde, le 30 octobre 2021

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

23 commentaires pour Une vache folle dans chaque “vaccin” ?

  1. rodez21 dit :

    La population de non vaccinés qui représente en fait un groupe témoin, est le caillou dans les chaussures des dirigeants de Big Pharma et dont ils vont devoir à tout prix se débarrasser, s’ils veulent avoir les coudées franches pour accélérer (augmenter le rythme & les quantités), sachant que plus les mois passent, plus la vérité deviendra difficile à cacher.

    On comprend mieux l’hystérie dans les médias

  2. C’est malheureusement ce qui est arrivé à Mauricette, l’épouse de Marc Doyer qui a témoigné chez Praud et qui a été contacté par les familles de 2 autres victimes à qui est arrivé la même chose…

    Mais cela n’existe pas, selon Véran-la-vérole…

  3. e dit :

    Bonjour
    je suis d’accord sur pas mal de choses, à part la théorie d’évolution de Charles Darwin

    je ne crois pas du tout aux différents Homo
    et je ne crois pas non plus au virus mettant fin à une espèce humaine

    la preuve sans le virus, les hommes ne pourraient pas se reproduire
    c’est un virus qui est à l’origine du placenta par exemple
    les mammifères doivent à des gènes viraux une faculté indispensable à leur reproduction : la formation du placenta.
    https://www.lemonde.fr/archives/article/2009/08/29/le-placenta-invention-virale_4317014_1819218.html

    et la création du coeur et de la mémoire sont également dus à des virus
    https://www.sciencesetavenir.fr/fondamental/biologie-cellulaire/les-virus-geants-au-coeur-de-l-evolution-humaine_140793

    enfin je me méfie des trucs inguérissables
    il n’y a des gens qui ont trouvé des remèdes contre le Sida, la cystite, qu’on dit inguérissables aussi…
    apparemment il y a un truc chimique qui élimine les prions à 80%
    https://www.livescience.com/51763-prion-disease-chemical.html

    et la docteur sud africaine a dit qu’après avoir pris son antidote, elle se sentait en pleine forme après avoir pris soin de ses patients piqouzés
    voir vidéo en commentaires sous
    https://www.profession-gendarme.com/dr-zandre-botha-le-sang-des-vaxxines-nest-plus-fonctionnel/

    si la contamination d’un piqouzé suffit à détruire, pourquoi ils insistent pour piqouzer 100% de la population?
    ils devraient juste laisser les piqouzés contaminer les non piqouzés dans les courses au supermarché

    Pourquoi veulent ils en plus masquer les piqouzés? et les non piqouzés?

    le magnétisme permet de stocker les prions
    https://www.suscipedomine.com/forum/index.php?topic=25612.0

    comme par hasard, ils mettent des particules magnétiques dans les vaccins
    https://forbiddenknowledgetv.net/magnetism-intentionally-added-to-vaccine-to-force-mrna-through-entire-body/

    voilà donc pourquoi la chelation du graphène soulage, car c’est la fin du stockage des prions

    ici on voit que un niveau élevé de gluthation entraine un niveau bas de prions
     » In PrP-deficient astrocytes, levels of intracellular glutathione are increased »
    https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/jnc.13071

    or le gluthation se trouve dans l’alimentation

    pour le stockage magnétique des prions, j’imagine que les épidémies prions apparaitrons quand ils braceliseront avec la bluethooth ou 5G tout le monde, voilà pourquoi les familles des piqouzés n’ont pas encore de symptômes
    en tout cas, ils ont assez la pêche pour attaquer en justice ceux qui ont tué leur membre par la piqouze
    https://www.nouvelobs.com/vaccination-anti-covid-19/20210406.OBS42364/une-famille-porte-plainte-apres-le-deces-d-un-proche-vaccine-avec-astrazeneca.html
    https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/landes-un-homme-de-39-ans-decede-apres-un-vaccin-pfizer-sa-famille-porte-plainte-1627575629
    https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/une-plainte-apres-le-deces-d-un-varois-vaccine-au-pfizer-1623659705
    https://www.lindependant.fr/2021/04/14/covid-19-neuf-familles-portent-plainte-apres-les-deces-de-proches-vaccines-avec-astrazeneca-9487844.php
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/ariege/foix/temoignage-ariege-claude-denonce-ma-femme-est-decedee-d-une-thrombose-cerebrale-a-cause-du-vaccin-astrazenaca-2149762.html
    https://mortsapresvaccination.wordpress.com/2021/09/04/mosheur-rahman/

    grande découverte

    l’oxygène tue tous les virus!
    « Le cancer partage une de vulnérabilité commune avec les virus, les bactéries et les champignons qui détestent tous et ne peut pas fonctionner efficacement dans des niveaux élevés de l’oxygène. »
    https://www.oxygenworldwide.com/fr/actualite/nouvelles-archivees/714-pourrions-nous-detruire-le-cancer-avec-de-l-oxygene.html
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/09/27/le-but-des-masques-faciaux-nest-pas-de-proteger-les-humains-mais-de-diminuer-lhumanite-de-voler-aux-gens-leur-ego-leur-identite-et-leur-autonomie/

    l’oxygène fait élever le niveau de glutathion

    d’où le masquage des piqouzés et non piqouzés
    https://www.lavoixdunord.fr/1004691/article/2021-05-14/covid-pour-l-oms-le-masque-reste-necessaire-meme-pour-les-vaccines

  4. J R dit :

    Montagnier expliquait qu’un arn incomplet de la spike POUVAIT entraîner à moyen terme 1-3 ans des maladies à prions parce que la différence entre un prion et une protéine classique est un soucis de repliage de la dite protéine, mauvais repliage dû (en partie ou totalement, je ne sais pas) au fait que l’arn est endommagé.

    Commentaire honteusement pompé ici : https://www.covid-factuel.fr/2021/10/18/forum-covid-octobre-2021/comment-page-2/#comment-75830

    • Dayanand dit :

      💉🔴🇫🇷 Florian Dagoury, recordman du monde d’apnée a été diagnostiqué d’une myocardite et d’une péricardite 40 jours après sa deuxième dose du vaccin Pfizer.

      Il est connu pour avoir officiellement retenu sa respiration pendant 10 minutes et 30 secondes.
      Le plongeur en apnée d’élite, d’origine française et basé en Thaïlande, a constaté une diminution significative de sa capacité à retenir son souffle et a consulté un cardiologue qui lui a dit que c’était un effet secondaire courant du vaccin Pfizer.

      Un autre cardiologue lui a diagnostiqué une myocardite, une péricardite et une régurgitation mitrale triviale (Insuffisance mitrale).

      Florian a partagé son expérience sur Instagram :

      « Après ma deuxième dose, j’ai remarqué que mon rythme cardiaque était beaucoup plus élevé que la normale et que ma capacité à retenir mon souffle avait considérablement diminué. »

      Rejoignez la Vérité Censurée
      https://t.me/Laveritecensure

  5. zorba44 dit :

    Ton niveau de connaissance rejoint le seuil de mon incompétence…

    Tout ce que je puis comprendre c’est qu’à chaque fois qu’ils trouvent une merde elle est incorporée dans leurs foutus poisons !

    Jean LENOIR

  6. sherlock holmes dit :

    nous sommes arrivés à un tel niveau de compréhension du fonctionnement de la vie, que des mal-intentionnés se donnent du plaisir à nous détruire. merci à cet article vraiment scientifique pour nous faire comprendre le danger.
    j’ajouterais peut-être attention à la viande, « prion »s que cela n’arrive pas.

  7. Danse dit :

    « On finira bien par s’interroger aussi sur les raisons de la recrudescence d’Alzheimer précoces et fulgurants chez des vaccinés de quelques mois, jeunes ou d’âge moyen pour la plupart, alors que dans « le monde d’avant » c’était une maladie de vieillesse. »

    Les « Alzheimer » précoces étaient déjà détectées chez des jeunes avant la fabrication de la plandémie : un des suspects est le paracétamol !
    Ce poison, vendu même pour les bébés, détruit le foie et les reins, agit sur le cerveau où il bloque la sensation de douleur mais pas l’inflammation. Il est tellement toxique qu’on peut même se suicider avec ! Et il a été prescrit verbalement en masse à toute la France pour empêcher la ruée vers l’hôpital suite à la propagande plandémique.
    En association avec les herbicides et insecticides de notre « alimentation », les statines toujours prescrites par notre « médecine », le mercure dentaire, les « vaccins », la téléphonie mobile, etc., ce poison envoie encore beaucoup de gens à l’abattoir.

    ALZHEIMER’S DISEASE CAUSED BY PARACETAMOL?
    https://www.healing-yourself.com/Diseases/Alzheimers-Paracetamol.html
    by Walter Last

    • Alcide dit :

      Mais que fait le corps médical, des spécialistes, 8 ans d’études, bla bla , toussa…

      Le corps médical révèle sa vraie nature de chancres à la sécurité sociale, de parasites, de criminels qui devront rendre des comptes devant le futur Nuremberg.

      Car conseiller ou pratiquer une injection d’un produit expérimental de composition totalement inconnue est incompatible avec l’information éclairée nécessaire à obtenir l’indispensable libre acceptation d’un produit en développement.

      Or ces salauds , dans leur grande majorité, poussent la population à un essai thérapeutique massif.
      Enfin, un essai, c’est vite dit, car ceux qui se renseignent savent que l’injection est un poison délibéré participant à un génocide.

      • Danse dit :

        Alcide, les médecins ont une espérance de vie très en-dessous du reste de la population.
        On peut supposer qu’ils ont vraiment été lobotomisés et qu’ils sont eux-mêmes souvent intoxiqués par les médicaments qu’ils prescrivent.
        Beaucoup de suicides aussi chez les étudiants en médecine, beaucoup de changement de métier lorsqu’ils découvrent l’ampleur de l’escroquerie qu’est la médecine officielle.

        Je connais plusieurs médecins qui se sont exilés en Suisse, même mon dentiste est parti il y a 10 ans, aucune branche de la santé sous carte vitale n’échappe à la dictature de big pharma.

        Pour ceux qui restent, la Gestapo de l’ordre des médecins est un danger permanent, une mafia impitoyable qu’on n’imagine même pas dans la majorité des autres professions.
        Actuellement c’est le moment de leur réveil. Il survient plus tard que celui du reste de la population.

      • Alcide dit :

        @ Danse
        Mieux vaut qu’ils se suicident plutôt qu’ils apportent une vie brisée ou la mort à de nombreuses personnes.

        Les faits sont là, la majorité est un tas de salauds.

        « Jacques Battistoni, président du syndicat des médecins généralistes, a déclaré à France info espérer que la prochaine allocution du Président donnerait « un petit coup d’accélérateur à la vaccination de rappel ».
        Vu sur:
        https://fr.sputniknews.com/20211107/les-generalistes-esperent-que-macron-accelerera-sur-la-troisieme-dose-1052502261.html

        Ne pas oublier que ces fumiers veulent désormais apporter le Vaxx mortel aux enfants et femmes enceintes.

  8. Laurent dit :

    A partir de ce site, vous pouvez télécharger en pdf 5 liens compilant les copies d’écran de témoignages recueillis sur FB (jusqu’au 7/11) de victimes françaises et polynésiennes d’effets indésirables des vaccins.

    Il y a plus de 2350 témoignages d’effets graves et il est important de transmettre ces témoignages pour informer. C’est à partir de FB, mais les blogs disparaissent systématiquement après quelques jours car la censure est importante. Les victimes affluent et veulent être entendues. Nous faisons face à un énorme scandale sanitaire.

    https://theoriedelaconspirationmonq.blogspot.com/2021/08/ils-ont-teste-pour-vous-le-fakecin.html

    EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 1
    (Mise à jour : 3 août 2021 – témoignages : 500)
    EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 2
    (Mise à jour : 8 août 2021 – témoignages : 500)
    EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 3 
    (Mise à jour : 3 septembre 2021 – témoignages : 500)
    EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 4
    (Mise à jour : 4 octobre 2021 – témoignages : 500)
    EFFETS SECONDAIRES, DES VICTIMES TÉMOIGNENT – Tome 5
    (Mise à jour : 7 novembre 2021 – témoignages : 327)
    TÉMOIGNAGES NOUVELLE-CALÉDONIE VACCIN COVID – EFFETS INDÉSIRABLES – DÉCÈS
    (Mise à jour : 12 octobre 2021 – témoignages : 30)

  9. Danse dit :

    Nouvel article de Walter M. Chesnut :
    https://wmcresearch.org/sirt6-the-spike-proteins-master-target/
    EXECUTION BY NATURAL DEATH
    [===Exécution par mort naturelle]
    SIRT6 – THE SPIKE PROTEIN’S MASTER TARGET: THE ULTIMATE GOAL BEING TO STOP DNA REPAIR, RESULTING IN A MASSIVELY ACCELERATED (RANDOM AND UNTRACEABLE) NATURAL DEATH
    [===SIRT6 – la cible principale de la protéine Spike : le but ultime étant de stopper la réparation de l’ADN, avec pour résultat une mort naturelle massivement accélérée (aléatoire et sans laisser de traces)
    October 30, 2021

    ===TRADUCTION PARTIELLE :
    Le 31 mai de cette année, des chercheurs en Israel découvraient la Fontaine de Jouvence. Ils observaient que le SIRT6 contrôle la vitesse du vieillissement sain. Si vous l’augmentez, les souris vivent en moyenne 30% plus longtemps. Donc, imaginez 130 ans devenant le nouvel âge des centenaires. Soixante ans devenant le nouvel âge de la trentaine !
    L’équipe a fait aussi une observation intéressante : « Si nous pouvons déterminer comment l’activer chez les humains, nous serons capables de prolonger la vie, et cela pourrait avoir d’énormes répercussions sur la santé et l’économie ».
    D’énormes répercussions en effet. Clairement il existe des gens qui NE VEULENT PAS que sept milliards de gens vivent trente ans de plus…

    Donc, qu’arrive-t-il si vous ENLEVEZ le SIRT6 ? Vous avez deviné. De très, très mauvaises choses se produisent.
    Sans SIRT6 votre corps est incapable de réparer les dommages que subit notre ADN quotidiennement, et qui sont énormément augmentés lors des situations de maladies, en particulier en cas de SARS-CoV-2.

    Il a été établi que les cellules endothéliales deviennent sénescentes quand elles sont transfectées par la protéine Spike. Ils n’ont pas déterminé POURQUOI cele se produit, seulement que ça SE PRODUIT et quels effets ça a.
    Maintenant je sais pourquoi cela se produit. La proéine Spike éteint épigénétiquement le SIRT6.
    =========================================================================

    One may view the actions of the spike protein by reversing a well-worn saying:
    “If you give a man a fish, you feed him for a day. If you teach a man to fish, you feed him for a lifetime.”

    The Spike prefers:
    “If you stop a cell from repairing itself, it just dies. If you teach the host to stop repairing itself, you rob it of its lifetime.”

    On May 31st of this year, researchers in Israel discovered the Fountain of Youth. They observed that SIRT6 controls the rate of healthy aging. If you increase this, the mice live for an average of THIRTY PERCENT LONGER. So, imagine 130 being the new 100. SIXTY being the new THIRTY! LITERALLY!

    An interesting observation was also made by the team: “If we can determine how to activate it in humans, we will be able to prolong life, and this could have enormous health and economic implications. »

    Enormous implications, indeed. Clearly there are those who certainly DO NOT want Seven Billion people living an extra thirty years…

    So, what happens if you REMOVE SIRT6? You guessed it. Very, very bad things happen. Especially death.

    Without SIRT6 your body is unable to repair the DNA damage that we experience every day, and which is ENORMOUSLY increased in states of disease, particularly so in the case of SARS-CoV-2.

    THE ENDOTHELIAL SENESCENCE CONNECTION

    It has been established that endothelial cells become senescent when transfected with the Spike Protein. They have not determined WHY it happens, just that it DOES HAPPEN and the effects it has. I now know why it happens. The Spike Protein is epigenetically silencing SIRT6.

    What does SIRT6 do, in addition to controlling DNA repair?

    DNA Repair, Gene Expression, Telomeric Maintenance, Mitosis and Meiosis, Stem Cell Pluripotency and Differentiation (how cells obtain their specific functionality), Metablic Diseases (Diabetes, for example), Cancer, Immune Regulation, Stress Response, Senescence and Aging.

    Everything COVID and Long COVID.

    It has already been hypothesized that Sirtuins are implicated in COVID. In a paper on COVID and related Sepsis it was determined that Metformin may improve metabolic derangements, improve mitochondrial function, and decrease cytokine production. NAD+ boosters such as resveratrol, a naturally occurring polyphenol, found in red grapes and blueberries, activate Sirtuin activity and attenuate the NF-ĸB activity, improve endothelial function, and decrease microvascular inflammation.

    SIRT1 is also implicated in COVID: COVID-19: NAD+ deficiency may predispose the aged, obese and type2 diabetics to mortality through its effect on SIRT1 activity

    But, what are the possible long term implications? Organisms that are deprived of their natural SIRT6 have very, very short lifespans. Mice, for example, die within four weeks without SIRT6.

    The Spike Protein may simultaneously induce dsDNA breaks through massive hydroxyl radical formation, and then prevent its repair. This rinse/repeat activity MAY be dependent on the CONTINUAL PRESENCE OF THE SPIKE PROTEIN. Does the Spike Protein cause a genome wide SIRT6 silencing on one exposure? Two? Need it be present to silence SIRT6? Or, will it eventually cause the certain silencing of SIRT6 over multiple exposures.

    Is there a hormetic dynamic?

    What would this potentially look like? The body unable to repair random damage. A fatal cancer or neurodegenerative disease would be induced completely untraceable to the Spike Protein, as it would be a “natural death.” Of course, we know better.

    I conclude this post with an article from the Fourth Military Medical University, Xi’an, China:
    SIRT6 in Senescence and Aging-Related Cardiovascular Diseases

    Referenced/Related Papers

    [Voir les références et schémas dans l’article]

  10. Danse dit :

    Martin Kulldorff
    @MartinKulldorff
    ·6 nov.
    Microsoft News republished our op-ed on ‘How Fauci Fooled America’ with his public health edicts. Most comments are positive and positive comments have more likes. The tide has turned. Politicians, journalists and science leaders will follow.
    msn.com
    How Fauci Fooled America | Opinion
    Unfortunately, Dr. Fauci got major epidemiology and public health questions wrong. Reality and scientific studies have now caught up with

    • LEBLET dit :

      Msn, ça appartient à qui déjà ?… Au-dessus, le « philanthrope » retourne sa veste en faisant sauter le fusible Fauci ? Qui finira bientôt en prison et mourra « suicidé », à cause de tous ses regrets bien sûr ? Pas vu, pas pris : plus personne pour témoigner de qui lui donne les ordres, bien qu’on le sache déjà plutôt bien… Wait and see, en attendant Marburg…

  11. e dit :

    un antidote contre la protéine spike:

    comme la protéine spike pousse les piqouzés à perdre leurs électrons
    on peut fournir des électrons aux piqouzés via la vitamine C intraveineuse en y ajoutant du chlorure de magnésium
    https://stateofthenation.co/?p=94872

  12. Alcide dit :

    Des documents de la FDA montrent que CV19 Vax produit une arme biologique – Karen Kingston

    Karen Kingston est une ancienne employée de Pfizer et analyste en biotechnologie de premier plan qui a effectué des recherches et écrit sur de nombreux problèmes pharmaceutiques de pointe. Kingston soutient que les soi-disant vaccins sont en fait des armes biologiques et elle peut le prouver avec les propres données de la FDA.

    Extrait :
    « Lorsque vous avez une réunion deux mois avant d’approuver et que vous énumérez un tas de maladies chroniques graves qui induisent une morbidité et une mortalité chez les enfants et les adultes, et que vous dites que vous savez que cela va arriver, ce n’est pas un effet secondaire. C’est une conséquence voulue. C’est l’effet des vaccins. L’effet des vaccins est de causer des ravages dans votre système immunitaire.  »

    https://usawatchdog.com/fda-documents-show-cv19-vax-produces-a-bioweapon-karen-kingston/

    Les vaxxés vont certainement apprécier d’être les dindons de la vache folle.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s