Omicron : Nous vous avions prévenu que la farce du Covid ne finirait jamais

Par Brandon Smith

Souvenez-vous quand Anthony Fauci et d’autres « professionnels » de santé payés par le gouvernement ont déclaré que les Américains devaient se masquer et rester chez eux pendant deux semaines pour « aplanir la courbe » de la pandémie de covid ? Vous vous souvenez qu’ils sont revenus deux semaines plus tard pour dire qu’il fallait encore deux semaines de plus ? Vous vous souvenez qu’ils ont un peu réduit les confinements et qu’ils sont revenus à la charge pour en demander davantage ? Rappelez-vous en 2019 quand les gens ne se recroquevillaient pas chez eux et derrière des masques à cause d’un virus dont le taux de mortalité par infection (IFR) moyen n’était que de 0,27% ? Vous vous rappelez ?

Au tout début de la réponse à la pandémie, j’ai, comme beaucoup d’autres dans les médias alternatifs, averti que les obligations et les confinements ne prendraient jamais fin ; ils sont censés durer éternellement. J’ai prédit cela en me basant sur les déclarations faites par les mondialistes et les institutions qui écrivent la politique de réponse à la pandémie pour les gouvernements nationaux. Dans mon article « Vagues de mutilation : La tyrannie médicale et digitale qui nous attend » publié en avril 2020, j’ai souligné les commentaires du mondialiste Gideon Lichfield du MIT construits sur des livres blancs publiés par l’Imperial College de Londres. Dans l’article intitulé « Nous ne reviendrons pas à la normalité », il décrit l’avenir du monde sous la tyrannie médicale du covid :

« Pour arrêter le coronavirus, nous devrons changer radicalement presque tout ce que nous faisons : notre façon de travailler, de faire de l’exercice, de socialiser, de faire du shopping, de gérer notre santé, d’éduquer nos enfants, de prendre soin des membres de notre famille.

Nous voulons tous que les choses reviennent rapidement à la normale. Mais ce que la plupart d’entre nous n’ont probablement pas encore réalisé – mais le feront bientôt – c’est que les choses ne reviendront pas à la normale au bout de quelques semaines, ni même de quelques mois. Certaines choses ne reviendront jamais. »

Il poursuit :

« Tant que quelqu’un dans le monde est porteur du virus, les épidémies peuvent et vont continuer à se reproduire sans contrôles rigoureux pour les contenir. Dans un rapport publié hier, des chercheurs de l’Imperial College London ont proposé un moyen d’y parvenir : imposer des mesures de distanciation sociale plus extrêmes chaque fois que les admissions dans les unités de soins intensifs (USI) commencent à monter en flèche, et les assouplir chaque fois que les admissions diminuent… »

Lichfield fait valoir :

« En fin de compte, cependant, je prédis que nous restaurerons la capacité de socialiser en toute sécurité en développant des moyens plus sophistiqués d’identifier qui est un risque de maladie et qui ne l’est pas, et de discriminer légalement ceux qui le sont.

…on peut imaginer un monde dans lequel, pour prendre un vol, il faudra peut-être s’inscrire à un service qui suit vos déplacements via votre téléphone. La compagnie aérienne ne serait pas en mesure de voir où vous êtes allé, mais elle serait alertée si vous avez été à proximité de personnes infectées ou de foyers de maladie connus. Des exigences similaires s’appliqueraient à l’entrée des grandes salles de spectacle, des bâtiments publics ou des plates-formes de transport public. Il y aurait des scanners de température partout, et votre lieu de travail pourrait vous demander de porter un moniteur qui suit votre température ou d’autres signes vitaux. Là où les boîtes de nuit demandent une preuve d’âge, elles pourraient à l’avenir demander une preuve d’immunité – une carte d’identité ou une sorte de vérification numérique via votre téléphone, montrant que vous avez déjà récupéré ou été vacciné contre les dernières souches de virus. »

Deux ans plus tard (au lieu de deux semaines), la farce du covid se poursuit. Par farce, j’entends que le virus n’est pas une menace pour la santé de la grande majorité de la population, mais que les gouvernements et les médias continuent de semer la peur au sujet de son existence tout en essayant de forcer les gens à accepter des vaccins expérimentaux dont l’innocuité n’est pas prouvée par des tests à long terme. Dans presque tous les pays où les gens ont été en grande partie désarmés ou dans tous les pays où le risque d’émeute est minime, les totalitaristes du covid se précipitent pour s’emparer de chaque once de pouvoir qu’ils peuvent avant que la population ne réalise ce qui se passe.

Je pourrais continuer à exposer la montagne de faits et de preuves scientifiques qui démystifient complètement la panique suscitée par le covid, mais je l’ai déjà fait dans plusieurs articles. Je pourrais parler du fait que 99,7% ou plus des gens ne sont pas en danger de mort à cause du covid et que seul un infime pourcentage des personnes hospitalisées à cause du covid ont des effets secondaires à plus long terme. Je pourrais mentionner le fait que les pays ayant des taux de vaccination élevés comme Israël ou l’Irlande ont également les taux d’infection les plus élevés et de nombreux décès de personnes entièrement vaccinées. Je pourrais aussi mentionner que l’immunité naturelle a été prouvée par des études menées dans des pays majoritairement vaccinés et qu’elle est supérieure en tous points à la vaccination. Les autoritaires ne veulent pas l’entendre.

En Nouvelle-Zélande et en Australie, autrefois bastions supposés de la démocratie et de la liberté occidentales, les citoyens sont désormais enfermés selon les caprices des bureaucrates au premier signe d’un test PCR positif. Je dis depuis des mois que si vous voulez voir l’avenir que l’establishment réserve aux Américains, il suffit de regarder des pays comme l’Australie, où l’on construit actuellement des camps de prisonniers pour le covid gérés par l’armée. Des gens ont même été arrêtés en essayant de s’échapper de ces camps. Non, ce n’est pas une théorie du complot, c’est un fait.

Dans ces camps, vous êtes sous le contrôle total du gouvernement. Comme dans n’importe quelle prison, ils vous nourrissent quand ils le veulent, ils limitent vos mouvements, ils vous isolent de vos amis et de votre famille, etc. Votre séjour dans les camps peut même être « prolongé » par les administrateurs sans contrôle s’ils estiment que vous vous êtes « mal comporté ». C’est vrai, il ne s’agit pas de savoir si vous êtes contagieux, il ne s’agit pas de science, il s’agit de savoir si vous êtes soumis.

Et vraiment, c’est tout ce que la réponse à la pandémie de covid a toujours été.

Regardez une nation comme l’Autriche, qui a 65% de vaccination et des taux d’infection en constante augmentation. Ils ont décidé que les personnes non vaccinées étaient à blâmer, et ont donc ordonné à toute personne sans preuve de vaccination de se soumettre à un confinement. Après cela, les infections et les décès ont augmenté encore plus. Donc, au lieu d’admettre la conclusion évidente et logique (que les vaccins ne fonctionnent pas, ou au moins, que les confinements ne fonctionnent pas), ils ont ordonné un confinement pour TOUT LE MONDE. Pourquoi ? Pour cacher le fait que les non-vaccinés ne sont pas le problème.

Pour être clair, le pic initial qui a provoqué le confinement en Autriche s’est élevé à environ 300 décès, la grande majorité d’entre eux étant des personnes âgées. En Autriche, les patients des maisons de retraite représentent environ 36 % de tous les décès dus au covid. Pour être clair, ils éliminent les libertés de 9 millions de personnes et étranglent leur économie pour un pic de 300 décès. Les gens meurent chaque jour en grand nombre d’une foule de maladies transmissibles. C’est une réalité, ce n’est pas quelque chose qui doit être utilisé comme une arme politique et sociale.

Pour aller plus loin, l’Autriche menace également d’adopter un projet de loi sur la vaccination obligatoire qui prévoit des amendes et des peines de prison pour les non-vaccinés. Le statut vaccinal sera déterminé par le gouvernement et des rappels pourront être exigés à tout moment. Ce n’est pas parce que vous êtes entièrement vacciné aujourd’hui que vous serez considéré comme entièrement vacciné demain. Cela ne s’arrêtera jamais.

Les données montrent que la vaccination ne fait rien ou presque pour ralentir les taux d’infection ou les décès réels ; il y a eu plus de décès dus au covid en 2021 qu’en 2020 malgré la prolifération des vaccins cette année. Autrement dit, les vaccins ont été introduits cette année et pourtant il y a eu plus de décès dus au covid que l’année dernière. N’est-ce pas étrange ?

Les médias grand public prétendent qu’il s’agit maintenant d’une « pandémie de non-vaccination ». Je suppose qu’ils devraient dire cela aux milliers de personnes entièrement vaccinées qui ont été infectées et aux centaines de personnes qui sont mortes dans des États comme le Massachusetts, où l’on suit réellement les cas d’épidémie.

Bien sûr, les médias continuent de chanter les louanges des vaccins malgré ces petits contretemps.

Si les vaccins fonctionnaient réellement, il n’y aurait pas besoin de vaccinations obligatoires. Les personnes vaccinées seraient protégées et les personnes non-vaccinées assumeraient les risques individuels. La secte du covid ne semble pas saisir la logique ici – Soit les vaccins sont efficaces et il n’est pas nécessaire de les rendre obligatoires, soit ils ne sont pas efficaces, ce qui signifie que les rendre obligatoires est inutile.

Mais encore une fois, la logique et la science ne sont pas le sujet – Le sujet c’est le contrôle. C’est un raisonnement sans fin pour un contrôle infini. Cela ne finira jamais.

La réalité est que l’agenda du covid n’a pas été si efficace que ça si l’on regarde la situation dans son ensemble. Si l’objectif est une vaccination à 100 % et des contrôles perpétuels des passeports de vaccination en utilisant des rappels réguliers comme mécanisme de domination à long terme (tyrannie médicale), alors jusqu’à présent le plan a échoué. Certains pays sont tombés dans le long hiver covidien, mais beaucoup d’autres ne l’ont pas fait. Presque tous les États conservateurs des États-Unis défient totalement les obligations et les tribunaux fédéraux ont bloqué les tentatives de Joe Biden de contourner la constitution. Si les États rouges d’Amérique tiennent bon, cela donne de l’espoir aux autres. Alors, que reste-t-il à faire pour les tenants du pouvoir de l’establishment ?

C’est facile… ils font simplement plus de la même chose.

C’est là qu’intervient le variant Omicron du covid, ce dont nous, les « théoriciens du complot », avons averti ces deux dernières années. C’est la beauté du récit de la pandémie lorsqu’il s’agit de construire un régime autoritaire mondial ; les virus changent constamment et de nouveaux virus peuvent même être créés si nécessaire. Il y a donc toujours une nouvelle menace pour effrayer le public et toujours une nouvelle raison de l’enfermer chez lui ou de lui demander de renoncer à ses libertés. C’est un cycle vampirique sans fin qui draine lentement la liberté d’une population.

Mettons de côté le fait que les médecins qui ont découvert Omicron en Afrique du Sud l’ont étiqueté comme une variation légère du covid et non comme une menace significative pour le public. C’est parfaitement logique. Dans la grande majorité des scénarios de pandémie, les virus ont tendance à évoluer vers des versions légèrement plus infectieuses mais beaucoup moins mortelles que l’original. Mais cela n’empêche pas les médias et les scientifiques du gouvernement de hurler au meurtre à propos d’Omicron et même de suggérer que cette fois, le covid « pourrait » évoluer pour devenir plus mortel plutôt que moins.

Cela doit être le cas. Ils n’ont plus rien et s’ils perdent le covid, ils perdent l’une des meilleures opportunités qu’ils aient jamais eues pour contrôler de manière centralisée presque tous les individus sur Terre.

La peur du covid s’estompe. Des centaines de millions de personnes ne sont pas prêtes à renoncer à leurs libertés pour une pandémie exagérée et farfelue avec un taux de létalité de 0,27%. De nombreuses personnes vaccinées se battent contre les obligations aux côtés des non-vaccinés. La plupart d’entre nous ne sont pas obèses. La plupart d’entre nous n’ont pas 80 ans et ne sont pas dans une maison de retraite. La plupart d’entre nous n’ont pas de conditions préexistantes. Ce sont tous des facteurs qui constituent la majorité des décès dus au covid. Beaucoup d’entre nous ont déjà eu le covid et y ont facilement survécu, ce qui signifie que nous avons une immunité naturelle qui est 13 à 27 fois plus efficace pour arrêter les infections futures que les vaccins. Sans plus de battage et plus de variants, la fête s’arrête pour les mondialistes, et ils n’aiment pas du tout cette idée.

Si le public est autorisé à sortir un instant de la brume de la propagande et à retrouver ses repères, il pourrait se rendre compte qu’il a été la cible d’une campagne de terreur massive. Il pourrait se mettre en colère. Ils pourraient exiger des enquêtes. Ils pourraient même exiger que des têtes de mondialistes tombent. Préparez-vous donc à ce qu’Omicron fasse la une des journaux pendant des mois, puis à la prochaine mutation, à la suivante et à celle d’après. Les mondialistes et les opportunistes politiques continueront à jouer la comédie jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent, ou jusqu’à ce qu’ils soient complètement éliminés de l’équation. Cela ne finira jamais, à moins qu’ils ne cessent eux-mêmes.

Brandon Smith, Alt-Market, le 3 décembre 2021

Traduction Aube Digitale

Rappels :

Martin Blachier ridiculise le narratif de la peur autour du variant Omicron !

Le canular Omicron à peine lancé, la secte covidiste nous promet un nouveau vaccin « très rapidement »

Omicron « aussi dangereux qu’Ebola » ? Le président de l’Association médicale mondiale agite les peurs

Le variant de l’apocalypse arrive !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

31 commentaires pour Omicron : Nous vous avions prévenu que la farce du Covid ne finirait jamais

    • e dit :

      c’est pour cela qu’ils vont fusionner carte bancaire et pass piqouze
      pour que les gens qui ne sont pas à jour de leurs doses ne puissent plus avoir de l’argent ou utiliser celui qui reste
      voilà pourquoi il y a l’identifiant fiscal sur le pass nazitaire
      https://www.huffingtonpost.fr/entry/ameli-attestation-papier-comment-obtenir-son-pass-sanitaire_fr_60ed7e7ae4b022142cf1d2c4

      ce qui veut dire que même ceux qui bossent en télétravail n’auront pas leur salaire s’ils refusent la piqouze

      nul ne pourra acheter et vendre sans la marque de la bête

      • hergastul dit :

        Le temps est quelque chose de très relatif et élastique dans le monde spirituel.
        Yaguel Didier n’a t-elle pas écrit un livre où elle discute avec Marie Antoinette?
        On peut en rire, sauf qu’elle l’a fait en collaboration avec Franck Ferrand, qui n’est pas exactement un rigolo mais un historien, et qu’il confirme qu’elle a décrit des personnes de Versailles qu’ils ont retrouvé par bribes dans des archives de certains documents auxquels ils n’avaient même pas prêté attention.
        Bref… la marque de la bête, prophétie je ne sais pas, mais avertissement sur ce nombre, tout simplement, et le danger qu’il représente, c’est certainement possible, tout comme les messages codés de Nostradamus. Les prémonitions sont un fait constaté, et j’en ai fait parfois l’expérience directe, donc je n’ai besoin de convaincre personne, je sais, d’expérience.
        Et le 666, on le trouve ici.
        https://patentscope.wipo.int/search/fr/detail.jsf?docId=WO2020060606
        Et si ce n’est pas une marque, je ne sais pas ce que c’est…

    • ez dit :

      on peut avoir le lien source du sénat ou de l’assemblée nationale?
      Parce que malheureusement les gens ne se battent pas sans preuve officielle
      ils leur faut un « électrochoc » pour se bouger
      et le lien du sénat ou de l’assemblée c’est l’électrochoc

    • clavreul dit :

      – Les résultats de la phase 3 ?
      – Qui est responsable pour les effets secondaires graves ?
      Le gouvernement Japonais prend ses responsabilités et cela à l’ air de déranger :
      https://strategika51.org/2021/12/06/effets-secondaires-des-vaccins-anti-covid-pressions-sur-le-japon/

    • clavreul dit :

      Des responsables.

    • Laurent dit :

      Ils augmentent la pression vaccinale. Attention le sénateur socialiste Kanner qui a soutenu au sénat la proposition de loi sur l’obligation vaccinale et s’est ramassé avec Jomier, a indiqué sur public sénat que la vaccination obligatoire sera instaurée au prochain pic pandémique, soit en janvier, avant l’élection présidentielle. C’est à surveiller de près quand on connaît ses appartenances maçonniques; apparemment ils œuvrent en coulisses pour imposer l’inacceptable dès janvier.

    • Alcide dit :

      « Forcer des individus à prendre ce vaccin expérimental et potentiellement dangereux contre leur gré serait une violation directe du Code de Nuremberg qui a été établi en 1947 dans le sillage immédiat des horribles expériences médicales et des atrocités des droits humains commises par les nazis pendant l’Holocauste.

      Les lois stipulent expressément que

      « le consentement volontaire du sujet humain est ABSOLUMENT INDISPENSABLE »,

      ce qui signifie que l’individu est capable de

      « exercez le libre choix , SANS l’intervention d’aucun élément de force, de fraude, de tromperie, de contrainte, d’excès ou d’autres formes inavouées de contrainte ou de coercition » – c’est-à-dire la suppression de votre droit au travail si vous n’êtes pas vacciné.Une cause principale car la création du code était la performance écoeurante des nazis d’expériences médicales sur des sujets sans leur consentement. Ces procédures, généralement effectuées sous le commandement de hauts fonctionnaires tels que le Dr Josef Mengele, étaient parmi les pires et les plus dérangées jamais documentées. Depuis lors, un consentement continu complet et proactif pour toute procédure médicale est requis par la loi dans les pays occidentaux qui reconnaissent les lois de Nuremberg.

      La seule façon pour les pays de l’UE de s’en tirer avec des vaccinations forcées contre ce virus bénin, qui est une violation extraordinairement contraire à l’éthique et atroce des droits de l’homme, est de supprimer les lois de Nuremberg, ou tout simplement de les ignorer complètement.

      C’est pour cela qu’Ursula Van Der Leyen veut supprimer le Code de Nuremberg !!!

      Par Julian Conradson

      Mercredi, Ursula Van Der Leyen – la chef de la Commission de l’Union européenne (UE) – a déclaré à la presse qu’elle aimerait que le Code de Nuremberg de longue date soit complètement ignoré en faveur de l’autorisation des pays à vacciner de force quiconque refuse de prendre le jab expérimental.

      https://fort-russ.com/2021/12/on-the-heels-of-austria-and-germany-locking-down-the-unvaccinated-eu-leader-calls-for-throwing-out-nuremberg-code-in-favor-of-forced-vaccinating-all-dissenters/

  1. popole dit :

    Synchronicité pour moi de lire  » vague de mutilations » car j’essaye depuis le printemps 2020 ( sans être très écouté) d’expliquer qu’il y a un lien entre la « pandémie » de covid et la vague de mutilations de chevaux qu’a connu notre pays .

    • parabellum666 dit :

      Bonjour Popole…
      Vous pouvez expliquer le lien que vous faites entre le Covid et les mutilations de chevaux…?

    • RIEN dit :

      Mouais ! ça doit être de la popole position du style avant que l’eau fut inventée il fallait porter les bateaux !

    • m dit :

      Il existe une longue enquête , très longue aux Etats-Unis sur ce sujet, relatée dans une vidéo sur youtube : il y a eu beaucoup d’animaux vaches, chevaux retrouvés ainsi, prélevés de certains organes. La conclusion de cette enquête serait que ses organes sont pris pour étudier les l’impact sur les différents tisssus de la radioactivité et/ou autres choses ou polluants que l’on peut déceler dans les tissus… Donc si on en fait le constat sur des animaux on peut sans doute extrapoler sur les humains dans le même environnement . En tous cas ce ne sont pas les martiens qui abduquent ces animaux !
      Ni des voyous qui s’amusent à ce genre de choses plutôt des « voyous » bien organisés pour des recherches bien spécifiques .

      • clavreul dit :

        L’ État aurait dépêché un groupe de chercheurs du CNRS sur le sujet, nous attendons les premiers résultats :

  2. zorba44 dit :

    Rien à ajouter par rapport à mon commentaire de l’article précédent : Ghetto de Varsovie, le monde devient un gigantesque ghetto de Varsovie !

    Jean LENOIR

    • mark knoplfer dit :

      @zorba44, c’est peut être le but, montrer au monde entier, prétendument antisémite, ce que fut de tels ghettos.

      En attendant, prévenus ou pas par Brandon Smith, les moutons y vont avec enthousiasme et résignation :
      https://t.me/AileaStick/4522

      Dans ces conditions, les covidéments auraient tort de s’arrêter.

    • mark knopfler dit :

      Edifiant et ô combien éclairant !
      La Dame, elle est en deuil ? Toute de noir vêtue…La veuve !

      L’Elysée transformé en Temple néo-païen ! Et nous sommes convertis de force, par covidémence, pour devenir les enfants de la veuve !

      « Vous avez des yeux, mais vous ne voyez pas ; vous avez des oreilles, mais vous n’entendez pas ! Avez-vous tout oublié ?  » Marc, 8:18

  3. sherlock+holmes dit :

    On est entré dans la manipulation la plus monstrueuse, la plus gigantesque que l’humanité n’a jamais connue, vous êtes d’accord, detruire les humains.qui sont ou étaient à l’image de Dieu. Comment peut on croire à cette fable d’obligation de vaxx, avec notre système immunitaire fabuleux (le terme n’est pas trops fort) qui fonctionne depuis des millénaires et maintenant il ne fonctionnerait plus, …absurde. la maladie est à chercher dans le comportement des humains.
    je suis convaincu absolument qu’il s’agit ‘d’une destruction volontairre de l’humanité créée par Dieu, le corps humain est l’objet d’une telle intelligence qu’il faut avoir été bassiné par la doxa de Darwin (ça a l’air logique mais réfuté par les faits) pour croire le contraire, de même la doxa de Pasteur vaxx qui n’a jamais fonctionné. Je suis surpris de la pauvreté d’analyse et de l’absence d’esprit critique de ce monde fasciné par les politiques et pseudos experts qui se croient intelligents et cultivés, surtout si ils sont perverti par l’enseignement médical. rockfelleirien. si ce n’était pas si dramatique on pourrait rigoler.
    c’est un plan déjà à l’oeuvre depuis au moins 150 ans ce qui explique que ce ne sont pas des hommes vraiment à la manoeuvre, mais des autorités supérieures invisibles (voir le commentaire d »ergastul ci-dessus sur Frank Ferrand – Marie Antoinette), et que la parole de Dieu appelle les démons, mais croire ça c’est trop fort pour beaucoup. Pourtant ils citent souvent le fameux 666 d’Apocalypse 13, 18. mais c’est pour rire… hein mais c’est pourtant écrit depuis 2000 ans.et on est en train de le voir se réaliser sous notre nez.
    Le Déluge a déjà marqué une intervention DIvine, il y en aura encore, ça c’est pas une fable, les traces du déluge sont visibles par toute la terre encore aujourd’hui.
    Vous croyez que je délire…?

    • mark knopfler dit :

      Le plan date de beaucoup plus longtemps.

      « Ils » connaissent les cycles sans début et sans fin, le Kairos, l’Ouroboros.
      « Apocalypse », la révélation, en fait elle n’arrive jamais.
      Elle n’a jamais été dévoilée, comprendre par l’Apocalypse, « Je suis celui qui EST », elle ne se nomme jamais et pour cause, c’est elle qui a volé les pouvoirs démurgiques de Amon-Râ en le forçant à cracher son nom, par sa ruse et sa magie.
      « Un est tout, tout est un », les fondements de l’ésotérisme et du monisme.

      « Apocalypse », dans l’inversion, c’est le revoilement, afin d’initier un nouveau cycle, ses disciples n’ont jamais lâché l’affaire, même en plein impérialisme christianisant, si je puis dire.
      Un Christianisme dogmatique, puisque l’épiphénomène Christique, car il est d’un point de vie temporel et au regard de l’origine du Chaos primordial, n’est qu’une singerie de l’holocauste ou du bouc émissaire, le christianisme n’étant qu’un concept de sacrifice de l’un pour sauver le tout.

      Il est prévu dans le plan.

      Tout part de Sumer, des akkadiens (Ishtar), Le déluge date de 11.000 av J.C et a été provoqué par le seigneur ou Eloï Enlil, c’est cet épisode mésopotamien qui a influencé le récit du déluge Biblique, puis Alexandrie (Myriam-Marie), dans le post Golgotha, puis dans des entrismes très choisis (Isis, Mystères d’Eleusis), infusant et étant relayés par les Lumières, aujourd’hui ce sont les progressistes mondialistes qui prennent le relais.

      Le léviathan, Le sceau de Salomon, les 4 cavaliers de l’Apocalypse, les 7 continents de Nimrod, la miséricorde (Bastet ou Sekhmet), le cycle solaire et lunaire, la précession des équinoxes et la déesse mère-nature, la véritable reine du monde, le démiurge, cachée ou voilée par ses incarnations myrionymes.

      « Moi, je suis Isis, la souveraine de toute contrée,
      j’ai été instruite par Hermès (comprendre Thot)
      et j’ai inventé l’écriture avec Hermès (…)
      Moi, j’ai donné aux hommes les lois, et j’ai décrété ce que personne ne peut changer.
      Moi, je suis la fille aînée de Kronos ;
      je suis l’épouse et la sœur du roi Osiris ;
      je suis celle qui découvrit aux hommes les fruits ;
      je suis la mère du roi Horus;
      je suis celle qui se manifeste dans l’étoile du Chien (comprendre Sirius)
      je suis celle qui est appelée « Déesse » parmi les femmes ; (…)
      Moi, j’ai inventé la science nautique. (…)
      Moi, j’ai rendu le droit plus puissant que l’or et l’argent ;
      j’ai ordonné que la vérité fut reconnue pour belle ;
      j’ai inventé les contrats de mariage.
      Moi, j’ai fixé leur langue aux hellènes et aux Barbares. (…)
      J’ai fait surgir les îles des abîmes à la lumière ;
      Je suis la souveraine des pluies.
      Je vaincs le destin :
      À moi, le destin obéit. Salut, Égypte qui m’a élevée.  »

      Le père, le fils et le St Esprit, trinité, une dérivée du trinitaire divin Osiris-Serapis/Horus/Isis.

      Horus est Lucifer.

      Vous avez le schéma complet, reste plus qu’à assembler les pièces du Puzzle, l’histoire ne se répète pas (temps linéaire) mais les cycles au sein de l’histoire, se répètent (temps cycliques).

    • mark knopfler dit :

      Une pièce importante du puzzle, peut être même maitresse, car j’imagine que les éxégètes du pentateuque, comprendre les kabbalistes, sont au courant :

      Isis avec Moïse et Hermès Trismegistre, chez les Borgia :

      La loi écrite et la loi orale…

      Borgia, prétendument issus d’une lignée royale, celle de l’Hercule Egyptien, comprendre Horus.

      Le blason semble le confirmer, en effet :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Famille_Borgia#/media/Fichier:Blason_famille_it_Borgia01.svg

  4. rosemax dit :

    Nouveau chancelier en Allemagne : Macron a promis à Olaf Scholz d’écrire « la suite ensemble »…
    ça promet des lendemains difficiles !

  5. Ratatouille dit :

    Bonsoir,

    BioNTech CEO: Potentially upcoming vaccine for the #Omicron variant « should be a 3-dose vaccine. »

    https://mobile.twitter.com/disclosetv/status/1468591081017290767

    Bien a vous,

  6. disleenisle dit :

    L’innocuité du fameux OMICRON est prouvée, au cœur même du cluster initial.

    Très grande contagiosité doublée de l’innocuité:
    ENFIN LE VACCIN IDÉAL ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s