Protocoles sanitaires et hystérie scolaire

Par Hashtable

Ah vraiment, pendant les vacances de Noël, Jean-Michel de l’Éducation Nationale a fait des étincelles : il nous a concocté un protocole sanitaire de derrière les fagots qu’il a très finement fourni aux établissements scolaires au dernier moment et dont la mise en application, aussi précise que bien pensée, a immédiatement remporté un franc-succès tant chez les enseignants que chez les élèves et surtout leurs parents.

Manque de bol : après quelques jours d’application studieuse du magnifique ouvrage de Jean-Michel Blanquer et poussé par toute l’administration scolaire, les avis des uns et des autres sont maintenant un tantinet plus contrastés. Il y aurait quelques micro-points d’ajustement, des petits détails à revoir et quelques réglages à peaufiner pour enfin faire ronronner de plaisir le puissant moteur de l’Éducation Nationale.

En pratique, ce nouveau protocole sanitaire est un tel empilement de vexations et de stupidités mal pensées, de contraintes plus tordues et inutiles les unes que les autres, qu’il a sans surprise déclenché tout à la fois une immense vague de tests compulsifs propulsant la France dans le peloton de tête des pays les plus noyés dans les encovidés, et à la fois une immense vague de colère des parents et des enseignants confrontés à ce harcèlement bureaucratique épique.

Et au milieu des profs et des parents, on assiste à une véritable institutionnalisation de la maltraitance aux enfants qui deviennent de véritables cobayes dans le pif desquels on insère de l’écouvillon à la chaîne sans plus trop de ménagement (sur le mode « y’en a plein qui attendent après toi, arrête de chialer petit con  ! »), ce qui n’est pas sans déclencher quelques saines pulsions de violence…

La colère est d’ailleurs si importante que l’inénarrable premier ministre a été obligé d’intervenir pour arrondir certains angles de la fumisterie tortionnaire imposée par son ministre de l’Éducation manifestement en roue libre : modifiant autoritairement quelques unes des règles les plus absurdes et les plus lourdes de l’invraisemblable bric-à-brac infernal pseudo-sanitaire, il est donc intervenu sur les ondes pour tenter d’apaiser les foules.

Au passage, on appréciera le petit jeu de clowns entre les deux ministres, l’un jouant le rôle du Fouettard, l’autre d’Auguste avec un brio qui montre une maîtrise totale de ces personnages de cirque ; manifestement le recyclage – qui ne manquera pas d’arriver dans les prochains mois, vu leur usure actuelle – sera une réussite.

Malheureusement, la crise est assez importante pour que le numéro de nos deux commis ne suffise pas puisque Macron lui-même y est allé de sa petite explication sur le mode « il n’y a pas de système parfait » ce qui est un délicat euphémisme vu l’usine-à-gaz impraticable qui vient d’être mise en place.

Néanmoins on devra lui accorder une certaine cohérence : expliquant récemment vouloir clairement emmerder les non-vaccinés, il s’en tient donc à son programme officiel. Eh oui, ça tombe bien, les enfants sont très majoritairement non vaccinés. Bien fait pour eux, en somme : Macron et son gouvernement entreprennent de les emmerder, même si l’on doit se demander s’il fallait y aller avec une telle rage sadique qui confine à la gourmandise de sévices pour les enfants et pour leurs parents…

Du reste, si l’on pouvait renvoyer des soignants par paquets de mille alors que l’hôpital manque cruellement de bras, sans déclencher la moindre réaction des syndicats, si l’on pouvait aussi conditionner l’emploi à une injection de produits toujours en phase d’essais sans provoquer la moindre réaction chez eux, bousculer à ce point le train-train quotidien des enseignants, des enfants et de leurs parents semble enfin (!) inciter quelques uns au mouvement.

On pourra se demander ce qui les a poussé à se réveiller… L’approche des élections, de nouvelles négociations salariales ou d’avantages subtils ne seraient pas étrangers à cet émoi soudain, mais au final, la moutarde est montée aux nez des syndicats d’enseignants et de parents et les voilà qui appellent à une grève massive ce jeudi dans les établissement scolaires.

La bataille semble donc engagée entre d’un côté un frémissement syndical et de l’autre une obstination gouvernementale malsaine, qui continue d’enfoncer le pays dans l’hystérie et les dédales de la bureaucratie la plus perverse dont Castex est décidément la tête de gondole la plus emblématique (lorsqu’il s’exprime, on entend distinctement le bruit des tampons sur les cerfas).

Du reste, on pourrait croire que les choix faits par cette troupe de dangereux imbéciles pervers sont le résultat d’une incompétence notoire et d’une impréparation chimiquement pure.

C’est possible mais une autre possibilité serait bien sûr que ces avanies ont été mises en place à dessein précisément pour faire sortir parents et enseignants de leurs gonds : épuisés par plus de vingt mois de règles sanitaires de plus en plus débiles, d’injonctions paradoxales et d’ordres contradictoires, cette foule est maintenant psychologiquement mûre pour le coup d’estoc final, celui par lequel elle en viendra à souhaiter sortir de ce cauchemar administratif par un geste simple : vacciner les enfants. Cela devient une voie de sortie envisageable même pour ces parents qui ont conservé à l’esprit que le ratio bénéfice/risque de ces vaccins ne leur est absolument pas favorable.

Et puis même si ces enfants ne sont pas concernés par la maladie, même si leurs grands-parents font partie de cette population elle-même vaccinée à plus de 96% et donc, théoriquement, hors de danger (sauf à admettre que ces vaccins ne servent vraiment à rien), la multiplication de ces emmerdements colossaux, clairement sortis des esprits malades de nos dirigeants, peut fort bien constituer une étape indispensable pour préparer le terrain à une campagne de picousage massif de nos chères têtes blondes.

L’avenir nous dira si c’est effectivement le choix de Macron et de sa brochette de clowns à seringues.

C’est en tout cas un jeu dangereux, pour eux comme pour le pays et ce alors que le contraste se fait chaque jour plus fort avec les pays voisins (Royaume-Uni, Espagne) où la sortie de crise commence à être évoquée…

Hashtable, le 12 janvier 2022

(via Réseau International)

Rappels :

Royaume-Uni : l’ex- « Monsieur vaccin » du gouvernement appelle à la fin de la « vaccination de masse »

Injection satanique : 64.000 enfants déjà sacrifiés (France)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Protocoles sanitaires et hystérie scolaire

  1. campellli dit :

    Le syndical revient et les femmes se réveillent c’est bon signe enfin ! les mesures (TOUTES) non sanitaires sont des souffrances au travail (et donc écoles étudiants)… les syndicats doivent s’appuyer sur les plaintes juridiques en cours contre Pasteur et la virologie non fondée pour faire cesser tout ça. Il n’y a pas de virus et aucun isolement de fait hormis dans des bases de données informatiques et des images CGI d’un faux virus …

    • mark knopfler dit :

      Perso, je me méfie énormément des syndicats encadrant ce mouvement de grève au sein de l’EN, par expérience, ca ne sent jamais très bon dans les objectifs officieux se cachant derrière les revendications officielles.

      Pour le dire trivialement, si c’est pour réclamer plus de tests de CO2, de gel ou de FFP2, c’est faire le jeu de Blanquer et des covidéments.
      Normalement, je dis bien normalement, ils devraient demander l’abolition pure et simple des mesures sanitaires au sein de l’EN et compte tenue de ce que l’on sait aujourd’hui sur cette épidéme de…tests postiifs !

      Or, sauf erreur, ce n’est pas dans les objectifs prioritaires, je suis donc plutôt sur la ligne Bonnal : https://nicolasbonnal.wordpress.com/2022/01/12/greve-des-enseignants-pour-plus-de-dictature-vinzent-commente-greve-historiquement-massive-des-enseignants-en-france-dont-les-deux-principales-revendications-sont-dobtenir-des-masques/

      • campellli dit :

        Les syndicats sont ce que les syndiqués et salariés en font … je suis d’accord, le constat est désolant, c’est l’image bisounours TV arc en ciel d’infantilisés et à faire pleurer nos anciens qui luttaient sérieusement. Pauvres enfants, ils sont foutus avec des adultes complètement paumés … pendant qu’il y a peu ils défilaient contre les violences faites aux femmes, ces dernières infligent la torture à leur progéniture… hallucinant, il n’y a pas encore assez de morts subites je pense.
        Pendant ce temps en Guadeloupe ils luttent pour la même cause syndicale, unis, pour l’arrêt de toute idée de pass et mesures sanitaires excessives…

      • mark knopfler dit :

        @Campelli, « Les syndicats sont ce que les syndiqués et salariés en font »

        Si c’était aussi simple, le problème de leur forfaiture (des leaders) serait réglé depuis longtemps.
        Les syndicats sont la 5ème colonne du pouvoir, ils sont financés très majoritairement par l’Etat et non pas par les cotisations sociales en recul, puisqu’il y a de moins en moins de syndiqués.
        Prenons la Genèse de la CGT, par exemple, assise sur un trésor de guerre dont l’origine est parfaitement connue.
        Et vous obtenez un parfait petit agent covidément :

      • Light Hunter dit :

        Se pourrait-il que ce mouvement de grève aboutisse à reposer la question du pass sanitaire/vaccinal à l’école (objectif non assumé de certains syndicats); ce que Blanquer n’a pas (faute de le pouvoir ?) imposé après la mobilisation de l’été 2021?
        Pour corroborer mon propos, je renvoie au communiqué du syndicat Sud-Education daté du 16/07/2021:
        https://www.sudeducation.org/communiques/pour-la-vaccination-contre-lextreme-droite/
        (bien comprendre l’implicite de l’expression “vaccination massive”)

  2. Stanislas dit :

    J’étais en pharmacie ce matin , un gosse tout jeune est entré en pleurant avec sa mère pour faire une fouille de pif

    Les trois salariées pharmaciennes étaient en furie ouvertement. Il y avait deux ou trois vieux qui fermaient leur gueule ; j’en ai rajouté un peu pour foutre la merde

    C’est sûr que ça va finir par chier grave…

    • Kodiak dit :

      TOUS ceux (médecins, personnels soignants, pharmaciens,etc) qui infligent ces tests foireux ainsi que les muselières sataniques aux enfants SONT des criminels. Quand aux parents et enseignants, que la honte s’abatte sur eux pour forcer leurs propres enfants à subir ces trucs afin de SE protéger. La justice passera et ils seront dans le mauvais panier. Saloperies !

  3. disleenisle dit :

    1- merci de bannir DÉFINITIVEMENT le mot vaccin pour ces injections qui n’en sont pas, n’en n’ont jamais été et n’en seront JAMAIS
    2- HONTE au corps professoral en son entier et aux parents qui ont laissé torturer les enfants et les ados avec des masques parfaitement inutiles
    3- la totale INEFFICACITÉ des injections est prouvée depuis longtemps déjà, la preuve c’est qu’on torture les enfants pour, soi-disant, sauvegarder les anciens injectés à 96%
    4- un seul enfant est mort du covid (mais on triche tellement que ça peut bien être, seulement, AVEC) depuis deux ans,en France.
    5- Pendant que le macronistan renforce le totalitarisme satanitaire, les bonnes nouvelles s’accumulent à l’étranger.
    La vague omicron au R-U a 15j d’avance sur la française. Ils en sont déjà à moitié moins que le pic. Tres peu d’ hospitalisations et, bien sûr, très peu de morts. AUCUNE MESURE COERCITIVE.
    Les brits infectés y auront gagné l’immunité naturelle, infiniment (au sens mathématique du terme) plus efficace que celle des injections , lesquelles ne protègent de rien.

    • Bien sûr que ce ne sont pas des vaccins, je n’ai cessé de le dire et le répéter… comme les « tests » de dépistage qui ne dépistent rien du tout.

      • disleenisle dit :

        Je suis très honoré de votre aimable et rapide reponse

        Neanmoins, veuillez relire votre article et, si vous en trouvez le temps, le corriger car vous y avez utilisé le mot vaccin et ses dérivés un certain nombre de fois.

        Félicitations pour vos pertinentes etéclairantes productions.
        Tous mes meilleurs vœux pour cette « satanée » année 2022
        Serge

      • Merci pour vos conseils pertinents mais si vous lisez bien l’article, vous verrez que je n’en suis pas l’auteur.

        Je n’ai fait que le publier.

        Cordialement

  4. Laurent dit :

    A ajouter au sujet de la maltraitance des enfants : les sénateurs ont voté l’amendement de l’ancienne ministre de la famille de Valls, la socialiste Laurence Rossignol, féministe et chantre de l’IVG portant atteinte à l’autorité parentale conjointe et prévoyant que l’autorisation d’un seul parent sera requise pour vacciner les enfants de plus de 5ans, comme le voulaient le Pr Fischer et Véran.
    Les fanatiques inhumains de la seringue empoisonnée ciblent nos petits.
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/13/passe-vaccinal-le-senat-sessuie-les-pieds-sur-lautorite-parentale/

  5. e dit :

    faut arrêter d’appeler cela test, cela ne détecte rien du tout, et cela sert à empoisonner les gens de bactéries résistants aux antibiotiques

    le test PCR tue:
    Les écouvillons nasaux ont été analysés et 250 d’entre eux (sur un lot de 5000) contenaient du Staphylocoque doré Staphylococcus aureus, qui résiste aux antibiotiques. Pour que le bacille puissent survivre au conditionnement (il a besoin d’oxygène), des micro-perforations avaient été réalisées dans les emballages.
    Trois militaires ont été fortement atteints, l’un d’entre eux est mort malgré les soins apportés.
    https://realrawnews.com/2022/01/covid-testing-swabs-tainted-with-deadly-bacteria/

    un autre docteur italien Domenico assassiné après le chercheur autrichien Andreas Noack pour avoir dénoncé la présence de nanoparticules dans le vaccin
    https://profidecatholica.com/2022/01/13/le-docteur-domenico-biscardi-a-ete-retrouve-mort-a-son-domicile-apres-avoir-declare-quil-avait-la-preuve-definitive-que-des-nanodispositifs-etaient-contenus-dans-les-injections/

    de la piqouze par myocardite pour un soit disant virus qui n’a jamais été isolé
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/07/13/loms-admet-enfin-le-lien-entre-vaccins-et-myocardite/
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/12/11/le-camouflet-de-sante-publique-france-au-gouvernement-moins-de-55-000-morts-du-covid-en-france-depuis-2019/
    https://reseauinternational.net/deconstruction-de-larnaque-covid-les-documents-ministere-de-la-sante-admettent-que-le-cdc-na-jamais-isole-de-virus-covid-19-le-test-pcr-ne-detecte-que-le-bruit-des-instrumen/
    https://reseauinternational.net/87-institutions-sanitaires-scientifiques-du-monde-entier-nont-pas-reussi-a-citer-un-seul-cas-de-purification-du-sars-cov-2-par-qui-que-ce-soit-ou-que-ce-soit-jamais/

    tous les scientifiques qui disent la vérité sont exécutés
    https://reseauinternational.net/le-dr-andreas-noack-chimiste-autrichien-renomme-est-mort-quelques-heures-apres-avoir-denonce-les-risques-de-lhydroxide-de-graphene/

    Big Pharma est une vraie mafia de gangsters

  6. Nicole Lereg dit :

    Quand on additionne tous les charlatans corrompus et leurs victimes qui ont milité en faveur de cette injection de Pfizer, on ne peut que constater une société complètement manipulée, malléable, sans plus aucune autonomie intellectuelle. Il faut un sursaut des gens et surtout que soient poursuivis toute la racaille qui a comploté contre les citoyens, changer les institutions qui ont fauté.
    Bref, ce n’est pas parce que les gens font confiance que les arrogants qui prétendent les gouverner doivent les abuser, c’est lâche et criminel en ce qui concerne ce covid de sens.

  7. zorba44 dit :

    Cinq heures de bouchons suite à deux accidents en rentrant chez moi…
    …je pense qu’ici aussi il ne faut pas bouder son plaisir !

    Ça semble craquer de partout ! A Auckland ce jour j’ai fait les magasins sans muselière (jamais depuis le début de la plandémie) ayant oublié mon exemption …et personne, oui personne n’a rien dit alors que j’étais bien le seul…

    Les chiens de race n’acceptent ni laisse ni muselière …et n’obéissent qu’aux ordres sensés !

    Jean LENOIR

    • Matterhorn dit :

      Moi c’était cinq heures de ski à Hoch Ybrig. Grand bleu. On ne porte même plus le masque dans les queues aux remontées mécaniques.
      Un bon petit restaurant en terrasse. Avec le 2G à la con, je n’ai pas pu être à l’intérieur pour voir la descente du Lauberhorn. Souvenirs , souvenirs mon cher frère. 1973 et 1974

      • disleenisle dit :

        Si tu n’aimes pas rester à l’extérieur quand il fait beau à la montagne, vaut mieux rester vautré dans ton canapé avec une bière et un énorme paquet de chips.
        Au fait, tu sais ptet pas mais on peut revoir n’importe quel événement sur internet à n’importe quel moment postérieur (personne n’ayant encore réussi à produire les images par anticipation).

      • Matterhorn dit :

        Avec la Bluewin TV box (Swisscom), on peut visionner toutes les émissions TV des derniers sept jours. Merci pour le tuyau de l’internet, ça pourrait être utile

    • zorba44 dit :

      Pour ceux qui connaitrait le Matin de Naples, chien de grande taille et de poids égal à celui d’un humain …toujours très gentil et placide il peut devenir incontrôlable si on l’agace pendant des heures…

      Continue à m’énerver toi le petit roquet de l’Elysée et tu vas voir de quel bois je me chauffe ! Je vais te réduire !

      Jean LENOIR

  8. Dr Abroz60 dit :

    Je déjeune toujours à l’extérieur sur les pistes quand il fait beau et même moins beau.
    J’ai bien sûr regardé les exploits d’Odermatt en différé car le Lauberhorn est la course de l’année (les Autrichiens ont un avis différent). Pourquoi perdre mon temps à regarder la télé quand l’idée est de faire du ski?? La petite piqûre (pique) lâchée a fonctionné. …en France pas de restaurants pour les non citoyens même en terrasse. 🙂
    Au fait j’étais hier à Flumserberg sur les pistes. Et on remet ça lundi, car je n’aime pas rester à l’extérieur………Un soit disant condamné avec une maladie incurable du système immunitaire et ayant refusé a plusieurs reprises radiothérapie et chimilitherapie en 2016 et 2017 pour une lymphomette B ne se vautre pas dans un canapé avec une bière et des chips.
    If it doesn’t grow, I don’t eat. On rajoute un peu d’argent colloïdal et de la vitamine C liposomale avec du R-Alpha lipoic acide et tout rentre dans l’ordre, les saloperies se font petites. Le père de Zorba44 lui était vautré dans son fauteuil et la lymphomette B l’a emporté en 9 mois.

  9. campellli dit :

    Une nouvelle insulte apparaît dans les cours de récréation à l’école, la gentillesse grandit :
    « espèce d’asymptomatique … va te faire …er ! »

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s