Quand Macron avouait être « extrêmement complexe, voire pervers »…

C’était en 2017, j’avais publié à cette époque le verdict sans appel du psychiatre Adriano Segatori à propos du candidat Macron : « C’est un psychopathe »OD

Une séquence partagée en ce moment sur les réseaux sociaux intrigue les internautes. Dans cette vidéo, on voit le président de la République semblant tomber dans une quatrième dimension et se déconnecter du réel. Nous avons retrouvé le passage en question qui date du 5 mai 2017 — soit deux jours avant l’annonce de son élection à la présidence de la République — dans une émission spéciale de En direct de Mediapart retransmise sur YouTube et Facebook.

Interrogé par Edwy Plenel — sur le thème « Battre Le Pen, et ensuite » — la question fait référence à son milieu professionnel, en l’occurrence la banque, qui incarne les compétiteurs… Loin de ce qu’on attend d’un président. La réponse de Macron va petit à petit le faire décoller lorsqu’il semble réaliser dire la vérité. Cela va le plonger dans une léthargie contrôlable. « D’abord si je n’étais que ça, je n’aurais pas fait ça. Si je n’étais que la cupidité, je n’aurais pas choisi de quitter la banque d’affaires ou alors je serais un être extrêmement complexe, voire pervers. » Un long silence viendra s’installer sur le plateau, créant une atmosphère lourde, un rire gênant viendra casser la lourdeur de la situation, faisant revenir le président dans le réel.

Ceux qui supposaient avoir un chef de l’État psychopathe, comme analysé par le psychiatre italien Adriano Segatori, ne vont pas être rassurés par cette séquence.

Le Média en 4-4-2, le 21 janvier 2022

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Quand Macron avouait être « extrêmement complexe, voire pervers »…

  1. Revoir également la vidéo dans laquelle il parle de transcendance : https://youtu.be/WVg2iqTfnus

  2. Kodiak dit :

    Analyse de Valérie Bugault vers 46:40 :

  3. zorba44 dit :

    La Constitution ne prévoit-elle rien en cas d’empêchement du président ? Le Conseil Scientifique constitué de brillants docteurs ne pourrait-il pas lui signer un billet pour Sainte-Anne ?!

    Jean LENOIR

    • xavib dit :

      En cas d’empêchement du président la Constitution prévoit que c’est le président du Sénat qui prend la relève… par intérim en attendant qu aient lieu de nouvelles élections.

      Vous voyez le gros Larcher président… celui qui se fait « tester » 2 fois par semaines depuis 2 ans ?

      Avec son obésité et ses tests PCR à répétition il met en péril le budget de la Sécu à lui tout seul !

      • zorba44 dit :

        Lol …et après le vérat on va où ? Il peut l’accompagner à Sainte Anne avec sa PCRïte obsessionnelle aiguē, non ?

        Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s