Covidisme : les libertés conditionnelles préparent le transhumanisme !

Excellent. A lire absolument. OD

par Antonin Campana

La civilisation européenne est indissociable de la conquête des libertés individuelles. C’est elle, cette civilisation, qui glorifie Prométhée, Spartacus ou Mandrin, qui interdit l’esclavage, qui invente l’Habeas Corpus et qui sacralise les droits fondamentaux des personnes.

Dans cette civilisation, les droits fondamentaux des personnes sont considérés comme absolus. La liberté de circulation, la liberté d’entreprendre, la liberté de réunion et de manifestation, la liberté d’expression, le droit au respect de la vie privée, le droit à la sécurité, le droit à l’égalité font partie de ces droits fondamentaux. Ces droits sont « absolus » dans la mesure où la personne en bénéficie absolument, par nature et en tant que citoyen. Ils ne peuvent lui être ôtés, sauf si celle-ci enfreint la loi… à condition toutefois que la loi ne soit ni arbitraire ni tyrannique, auquel cas le citoyen disposera d’un autre droit fondamental : celui de « résister à l’oppression ».

Beaucoup l’ont noté : le covidisme substitue des droits conditionnels aux droits absolus. Désormais, les droits fondamentaux ne sont plus des libertés absolues découlant  naturellement de notre citoyenneté et de notre humanité mais des libertés conditionnelles octroyées par l’Etat « à condition de » : à condition de porter un masque, à condition de respecter les distances sociales, à condition d’avoir un passe sanitaire ou vaccinal, à condition de se faire injecter…

Vous pouvez aller au restaurant, « à condition de »

Vous pouvez vous déplacer librement, « à condition de »….

Vous pouvez exercer telle ou telle profession, « à condition de »

Vous pouvez accéder aux hôpitaux, « à condition de »

Vous pouvez vous réunir ou manifester, « à condition de »

Vous pouvez vous exprimer sans être censuré, « à condition de »

Et bientôt vous pourrez avoir une vie privée, « à condition de »

L’exercice de nos libertés les plus fondamentales, comme celle de se déplacer ou de se réunir,  est subordonné à un acte d’obéissance et de soumission : se faire injecter dans le corps une substance expérimentale. Ces pseudo-libertés sont donc des avantages discriminatoires concédés à certains par une autorité supérieure, gouvernementale en l’occurrence. Si les mots ont un sens, ces “libertés“ octroyées par l’Etat sont donc des « privilèges » !

Les privilégiés disposent de certaines prérogatives qui les autorisent par exemple à visiter un proche à l’hôpital, ou à boire un café à la terrasse d’un bar. Mais les privilèges qui leur sont accordés sont des privilèges temporaires que dureront autant que durera leur soumission. D’autre part, les privilèges en question peuvent être ôtés à tout moment, par simple décision gouvernementale, et sans même que le privilégié ait failli à son devoir d’obéissance. Un privilégié est donc dans une aléatoire « liberté conditionnelle ». C’est une sorte de détenu qui accepterait, pour quelques miettes de pseudo-liberté, de se conformer aux conditions qu’on lui impose, et de vivre en permanence sous le regard sévère d’un juge d’application des peines. La contrainte par corps, c’est-à-dire le renvoi brutal du détenu en détention ou du privilégié en assignation à domicile, est une épée de Damoclès suspendue au-dessus de la tête de tous ceux qui acceptent cette vie en « liberté conditionnelle ».

Selon le discours d’Etat, l’injection est un dû de l’individu envers la collectivité. Par devoir, celui-ci, qui aurait une sorte de dette sanitaire envers tous, devrait confier son corps à un injecteur payé par le gouvernement. Par cette opération, l’Etat s’octroie d’une part un droit incroyable sur notre corps, puisqu’il s’autorise à en modifier la machinerie génétique, mais il signifie aussi d’autre part que cette machinerie fait l’objet d’une dépossession et d’un changement de propriétaire.

Posons-nous en effet la question : qui est propriétaire de mon corps si l’Etat a le droit d’en disposer et de modifier comme bon lui semble son fonctionnement génétique ? Qui est propriétaire de mon corps si l’Etat est en mesure de le couper de toute interaction sociale, de le mettre anthropologiquement hors service, bref, en quelque sorte de le « mettre à l’arrêt » comme on met à l’arrêt un appareil qui dysfonctionne ?

Usufruit : « droit d’utiliser un bien sans en être propriétaire ».

L’obligation de me faire injecter un produit nocif pour obtenir des libertés relatives et « à condition de », signifie concrètement que je ne m’appartiens plus, que mon âme n’est que l’usufruitière d’un corps qui appartient en fait à l’Etat, puisque celui-ci en dispose comme il l’entend.

Le Système a détruit les peuples. Aujourd’hui, il dissocie l’individu, il le fractionne littéralement. L’Etat s’empare des corps et les réinitialise à sa guise. La conscience et l’âme ne sont plus que les usufruitières d’un amas de chair, d’os et bientôt de “technologies embarquées“. L’injection ouvre ainsi la voie à une séparation du corps et de l’âme. A l’Etat les corps devenus objets, aux âmes la vaine recherche de leur corps égaré dans l’artefact. Zombies et fantômes, voilà les entités du monde d’après imaginé par Klaus Schwab, Jacques Attali et Bill Gates.

L’individu injecté est réduit à l’état de machinerie biologique dont l’Etat règle désormais le fonctionnement interne. Le moindre dysfonctionnement et c’est la mise à l’arrêt immédiat. Pas de troisième dose ? Alors plus de passe vaccinal, plus de travail, plus de loisirs, plus de vie sociale ! Mais les ingénieurs sociaux vont s’occuper de vous. Un petit réglage ici, une petite contrainte là, un coup de marteau à l’occasion… et voilà votre machinerie qui repart, plus tout à fait la même cependant.

Nos libertés fondamentales deviennent relatives dans le même temps où il est attendu que notre obéissance soit absolue. Or, dans notre civilisation, l’obéissance à l’Autorité ne se conçoit que du point de vue de la légitimité. L’obéissance est donc par nature “relative“ : à l’illégitime, nul n’est censé obéir, tous ont un devoir de résistance. Au contraire, les libertés fondamentales ont toujours eu un caractère absolu : l’autorité qui ne les respecte pas semble injuste et s’expose aux révoltes. Une obéissance absolue et inconditionnelle associée à des libertés fondamentales conçues comme relatives et conditionnelles exprime une inversion des valeurs qui relève d’une approche qui n’appartient pas à la civilisation européenne. Autrement dit, ce chassé-croisé traduit un changement de civilisation.

Et donc, dans quelle civilisation entrons-nous ? A l’évidence, dans une civilisation qui n’en est plus véritablement une, puisqu’elle ne se détermine pas en fonction d’une grille culturelle, mais d’une hyper-rationalité mécaniciste qui réduit le vivant à des choses. Ici les hommes ne sont plus ni des êtres de culture, ni des êtres de nature, mais de plus en plus des objets et des mécanismes connectés. A terme, ces mécanismes possédés par le Système n’auront pas plus d’âme qu’une machine à laver ou un ordinateur. L’ensemble des ces mécanismes ne formera plus ni un peuple, ni une civilisation, même pas une usine de production, puisque l’intelligence artificielle concentrera toutes les tâches de production. Cet ensemble ne sera plus qu’un résidu d’humanité amoindrie, sans véritable conscience, abruti par des capteurs et des puces RFID qui diront quoi faire et quoi penser.

Il faut en être conscient dès aujourd’hui, avant qu’il ne soit trop tard : quand on accepte d’aliéner son libre-arbitre, quand on accepte de confier son corps et de n’en être plus vraiment le maître, on prend le risque d’être traité comme une chose et d’être ravalé au rang d’objet.

Et aucune âme ne trouvera sa place dans un objet !

Le combat qui commence est un combat métaphysique. Il dépasse tout ce que nous avons pu imaginer jusqu’à présent.

Antonin Campana, Terre Autochtone, le 29 janvier 2022

Via Réseau International

Rappels :

Les déshumanistes Jacques Attali et Laurent Alexandre dissertent sur notre avenir d’hommes-objets

Ils injectent un code génétique dans votre organisme ! (A. Henrion-Caude)

L’avenir rêvé des mondialistes transhumanistes : une société « sans contact » où l’on se suicide pour sauver les arbres et la planète

Coronavirus – L’homme nouveau : domestiqué, digitalisé, au-delà même de l’humain (Pierre Le Vigan)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

43 commentaires pour Covidisme : les libertés conditionnelles préparent le transhumanisme !

  1. xavib dit :

    Le boycott… le refus opiniâtre de toutes les saloperies contre-nature que ces enfoirés nous proposent ou nous imposent… voilà comment l’humanité s’en sortira !

    Et si ça ne suffit : BLOCAGE et INSURRECTION GENERALE !!!

    • Zoé dit :

      Ca bouge partout contre cette folie du NOM – tant mieux. Comment une poignée d’individus sous l’influence de Satan peut se permettre de commander la terre entière. Nous sommes des milliards alors qu’eux ne sont qu’un’ dizaine d’individus. Gardons espoir et surtout continuons à lutter lutter, la vérité triomphera de l’obscurantisme !

      • Vincent dit :

        La vérité triomphera mais elle emportera tout sur son passage. Mais au moins les gens comme nous pourrons se regarder dans le miroir.

    • Danse dit :

      Boycott et refus opiniâtre : entièrement d’accord Xavib

  2. Veracruz dit :

    Une autre définition du communisme ?
    Jamais aussi peu entendu parler des -régimes- que ces deux dernières années qui semblent être devenus des sages à côté…
    La China-UE est déjà là, bientôt un Intranet pour les citoyens de l’UE ! l’Allemagne envisage de supprimer l’application Télegram… (le choix des résistants de softonic et de son célèbre softonic downloader infecté me laissant perplexe néanmoins…)

  3. Excellent, en effet ! Mais pour l’instant, aucune véritable loi n’a été votée pour signifier que notre corps ne nous appartenait plus. Pour refuser cette injection, c’est ce que je rappelle à celui qui veut m’entendre : « mon corps m’appartient encore ! » et pour pouvoir ce sortir du bourbier, il suffit juste de désobéir en masse, la seule solution qui pourrait réellement déstabiliser le système.car il n’aurait plus d’emprise sur nous. Et surtout ne pas suivre les mouvements comme le « convoi pour la liberté », initié certainement comme celui des GJ et qui amènent le peuple au chaos, ce dont ils ont besoin pour asseoir le N.O.M.

    • allegro dit :

      Ils s’en foutent des lois, ils violent allègrement les droits humains en pourrisant la vie de ceux qui refusent les injections… A nous de les foutre en l’air ces cafards!

    • rodez21 dit :

      @ Nicole Anglade
      Stoppez l’approvisionnement des super marchés par camion et il ne faudra pas 48 heures pour vider les rayons.
      Et comme le prétend le dicton :  »ventre affamé n’a point d’oreilles »
      Si vous rapprochez cela avec les efforts entrepris pour ralentir l’approvisionnement de l’Europe en gaz.
      Vous obtenez le scénario idéal pour faire accepter la carte QR codée qui vous permet l’accès au minimum vital, voir plus si vous êtes reconnu comme étant un bon élément.

      • Et avec le chômage qui va croître et l’arrivée du revenu universel, cela sera encore plus facile à mettre en place.

      • Sherlock dit :

        voyez l’origine de la révolution française, la restriction des stocks de blé, le peuple avait faim, les ari sto crates ont fait le reste. Agitez le peuple puis servez vous-en de notre cher évèque d’Autun. qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui nous dirigent. beurk.

      • Sherlock dit :

        évèque d’Autun = Talleuran bien sûr. Napoléon disait de lui « vous êtes de la m… dans un bas soie »

      • zorba44 dit :

        Sherlock

        ….plus précisément : Talleyrand, une petite merde dans un bas de soie !

        Jean LENOIR

    • Christiane dit :

      Bien sûr, la solution est des plus pacifique : c’est refuser l’injection, désobéir en masse ! Mais le problème c’est que la masse ne suit pas, ne désobéit pas, car pas prête à comprendre.

  4. Veracruz dit :

    Ils cherchent le Messie dans la population car viennent les temps troubles… pour cela ils piratent les âmes par leur technologie nano graphène secrète ultra avancé, qui vient se connecter aux synapses de la mémoire sensorielle… Jusqu’à ce qu’ils le trouvent.
    Les citoyens l’aideront-ils en ne se perdant pas eux-mêmes cette fois ? (666)

  5. e dit :

    article excellent, mais oublie de mentionner que leur objectif n’est pas seulement de nous ôter la liberté, ou nous torturer avec des produits nocifs qui transforment en zombies, mais de nous tuer
    https://cv19.fr/2021/11/30/au-moins-52586-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

  6. Élysée dit :

    Blocages des routes par des camionneurs klaxonnant (Canada ou ailleurs) = problèmes d’approvisionnement (essence, nourriture etc..)

    Je doute fort qu’ils aient laissé faire tout cela sauf à dessein, hein ?
    Et Trudeau planqué dans son bunker, MDR 😂

    Les pénuries arrivent à grand pas et ceux qui croient encore qu’un coup et klaxonne ou qu’en hurlant « Macron, on est là même si tu ne le veux pas ! » font marrer les soi-disant « élites » qui s’en foutent royalement !

    Soit l’armée – en dégageant l’état major en grande partie corrompu – avec la police et la gendarmerie rejoint le peuple, soit nous allons sacrément morfler.
    Sans compter le faux virus de Marburg dont ils ont déjà préparé les tests et les injections au ricin, hautement toxiques et mortelles.

    Bon courage et… RÉSISTANCE ! 😉

    • Bien d’accord avec vous. Le « Convoi pour la liberté » me semble initié comme l’a pu être le mouvement des GJ. Quand il y a le feu, on allume un contre feu pour garder le contrôle. Et quoi de mieux que d’affamer la population pour provoquer une guerre civile afin d’instaurer encore un état d’exception afin de réduire encore plus les libertés et tout contrôler. Créer le chaos afin d’asseoir une gouvernance mondiale qui est la finalité de tout ce cirque !

  7. mark knopfler dit :

    Très bon texte, en effet.
    « Il n’y a pas de libertés sans contraintes » a clâmé Macron.
    Ca veut dire beaucoup.
    Par exemple, qu’on nom de l’Ethique, on doit se plier à la règle commune.
    Pour faire vite, l’intérêt collectif supplantera désormais l’intérêt individuel.
    Ca ne vous rappelle pas quelque chose ?
    Toute l’idéologie autout du « Care » fonctionne autour de ces concepts.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thique_de_la_sollicitude

  8. Danse dit :

    Il y a un piège subtil dans cet article. Il n’est pas intentionnel, seulement révélateur du degré de PÉNÉTRATION atteint par les assaillants de l’Humanité. Je viens juste relever ce « détail ».

    ===L’INDIVIDU INJECTÉ
    « L’individu injecté est réduit à l’état de machinerie biologique dont l’Etat règle désormais le fonctionnement interne. »

    >Il n’est pas exact que l’individu injecté soit systématiquement réduit à l’état de machinerie biologique (au moins s’il s’est arrêté à la deuxième dose). Cette croyance repose sur le système de pensée binaire, matérialiste, une construction majeure dans l’arsenal utilisé contre l’Humanité pour la guerre métaphysique millénaire en cours. Une telle pensée relève de la même mystification matérialiste que le dogme pasteurien.

    Il existe deux catégories d’injectés :
    1/ Ceux qui ont adhéré au mensonge et ont ACCEPTÉ de donner leur VOLONTÉ aux usurpateurs se présentant comme « l’État ». J’ai écrit ‘leur volonté’, parce que ce n’est pas seulement leur corps qu’ils ont donné, c’est d’abord leur âme qu’ils ont vendue à leur insu en acceptant de remettre leur volonté à une « autorité » extérieure.

    2/ Ceux qui se sont laissé injecter parce qu’ils n’ont pas trouvé d’autre solution et que le suicide n’était pas la meilleure option. Ceux là ont REFUSÉ L’INJECTION AVEC TOUTE LA FORCE DE LEUR VOLONTÉ, « en leur âme et conscience » si vous préférez, quand bien même ils l’ont subie dans leur corps.
    Si ceux-là ont pleine conscience de la PUISSANCE DE LEUR VOLONTÉ PURE sur leur propre vie, sur leur corps et sur les velléités des candidats violeurs auxquels ils sont confrontés, leur corps ne pourra pas être réduit à l’état de machinerie biologique.

    ===LIBRE-ARBITRE
    « Il faut en être conscient dès aujourd’hui, avant qu’il ne soit trop tard : quand on accepte d’aliéner son libre-arbitre, quand on accepte de confier son corps et de n’en être plus vraiment le maître, on prend le risque d’être traité comme une chose et d’être ravalé au rang d’objet.
    Et aucune âme ne trouvera sa place dans un objet ! »

    >Les injectés de la deuxième catégorie n’ont pas perdu leur libre-arbitre, ils ont gardé leur âme dans leur corps et, ne traitant pas eux-mêmes leur corps comme un objet, ils ne deviendront pas des objets sur pieds.

    DROITS ABSOLUS
    « le covidisme substitue des droits conditionnels aux droits absolus. »
    « Au contraire, les libertés fondamentales ont toujours eu un caractère absolu »

    >La nouvelle religion du covidisme a fait un flop : ses promoteurs, en se croyant stupidement le pouvoir d’obtenir le consentement de l’Homme à la suppression de ses droits absolus, ont commis la même ERREUR FATALE que tous les psychopathes. Ivres de leur illusion de pouvoir absolu sur la matière, ils ont une nouvelle fois fait la preuve de leur ignorance absolue de la puissance absolue de l’Esprit.

    Le covidisme est cuit, fini.
    L’Humanité, elle, est à la croisée des chemins :

    1/ Si elle choisit de s’accrocher au système de pensée matérialiste, où toutes les solutions à ses maux se cherchent À L’EXTÉRIEUR, elle repart pour un prochain tour de combat métaphysique.
    2/ Si elle choisit d’évoluer dans la voie de l’Esprit, où les réponses se trouvent À L’INTÉRIEUR, la guerre métaphysique contre l’Humanité est finie, la guérison de l’Humanité commence.
    L’Amour reprend le pouvoir.

  9. Veracruz dit :

    On regrettera que l’initiative ne soit pas française, néanmoins elle mérite grandement notre attention … ah si seulement ! (la réaction des personnes dans la salle ne donne pas beaucoup d’optimisme…)
    Cet étudiant (Espagne) fatigué des bêtises après avoir reçu le prix du diplôme de fin d’études a eu les couilles de mettre une banderole et de marcher sur un masque sur scène (Vidéo 1mn) :
    https://odysee.com/@alanthier001:7/NoMask:0

  10. XAVIER dit :

    Au cours des siècles passés, les français imploraient le secours de la Sainte Vierge Marie lorsqu’ils étaient dans l’épreuve. De très nombreux miracles ont eu lieu. Ne l’oublions pas et imitons nos ancêtres: lafranceprie.org

  11. d dit :

    100% des cancéreux qui ont fait la piqouze ont vu leur état s’aggraver (pas de placebo pour les cancéreux donc)
    https://stateofthenation.co/?p=105299

  12. e dit :

    preuve qu’il y a des puces (nanoparticules s’auto assemblant en puces une fois entrés dans le corps) dans le vaccin, ils viennent de pondre une loi sur l’utilisation du puçage des humains
    https://guyboulianne.com/2022/01/26/european-chips-act/

  13. Ping : 100 000 pages lues ce mois-ci ; 52 000 lecteurs en janvier ! Ceux qui n’aiment pas les gens écoutent BFM, comme dit un de mes amis ; les autres nous lisent car ils aiment la vie et ne veulent pas devenir les citoyens superflus dont parla Nietzsche.

  14. matbee dit :

    Quel vaniteux ce Bonnal… il publie des captures d’écran du nombre de lecteurs de son blog…. lol

  15. Ping : Passe écologique et vaccinal, fin de la maison polluante et de la bagnole, privation de liberté, etc. Macron et sa troupe annoncent la douleur : ce sera totalitarisme à la une – avec la bonne conscience écolo-bourgeoise et l’imprimatur des

  16. e dit :

    un groupe scientifique australien montre qu’il y a des nanoparticules dans les vaccins

    un groupe mafieux de scientifique veulent en plus du vaccin covid, injecter du sida tous les 2 mois

    rappel le HIV contient la transcriptase inverse

    ce qui permet au vaccin ARN de modifier le génome
    https://profidecatholica.com/2022/02/01/des-puces-electroniques-ont-bien-ete-introduites-dans-le-corps-humain-par-le-biais-des-injections-video/

  17. e dit :

    les policiers sont exemptés de la vaccination obligatoire
    mais les gendarmes ne le sont pas et ont dénoncé les privilèges des poliiciers

    Pourquoi Macron donne l’exemption vaccinale aux policiers alors qu’il impose le pass vaccinal à la population française?
    https://www.profession-gendarme.com/je-suis-un-gendarme-refractaire-condamne-a-de-la-prison-avec-sursis/

  18. DENERT dit :

    Très belle prise de hauteur…Merci pour cette lucidité et cette vision qui devrait interpeller tout un chacun qui dispose encore un peu de l’usage de son cerveau et de sa conscience…

  19. z dit :

    Le demi-Frère de Justin Trudeau dénonce l’Entier Complot contre l’Humanité. Vidéo.
    https://profidecatholica.com/2022/02/03/le-demi-frere-de-justin-trudeau-denonce-lentier-complot-contre-lhumanite-video/

    Juan Branco chez Eric Morillot dans son émission « Les Incorrectibles » : « Agnès Buzyn a monnayé son silence ! » Vidéo.
    https://profidecatholica.com/2022/02/03/juan-branco-chez-eric-morillot-dans-son-emission-les-incorrectibles-agnes-buzyn-a-monnaye-son-silence-video/

    les étudiants et prof en santé violent les étudiantes (un entrainement à la piqouze forcé des gens qui est un viol du corps humain aussi et laisser un traumatisme sur les étudiantes pour qu’elles piqouzent en vengeance de ce qu’elles ont du subir ?)
    https://profidecatholica.com/2022/02/03/agression-sexuelle-harcelement-le-calvaire-des-etudiantes-en-pharmacie/

  20. e dit :

    Jacques attali voulait le pass sanitaire en 1979!

    le coup de la dictature piqouze forcé euthanasie test bidon dangereux était préparé 41 ans à l’avance!

    • mark knopfler dit :

      Post choc pétrolier, ces fils de Zeus/Jupiter avaient théorisé que pour continuer de « dormir tranquille », comprendre de rester tout en haut de la pyramide, il fallait contrôler la démographie de leurs esclaves.
      C’est une volonté récurrente qui date au moins du Déluge Sumérien, à cette époque, le mythe raconte que le roi des Dieux voulaient en finir avec cette humanité jugée trop rétive, mais son créateur, son frère, fit en sorte que la vie terrestre puisse perdurer, d’ou l’Arche de Noé biblique qui n’est qu’une copie du récit Sumérien.
      Dans un win-win avec le roi des Dieux passablement en colère de constater que les esclaves ont survécu au Déluge à cause de la trahison de son frère, le démiurge consent à ce que l’humanité soit mortelle, abaisse son espérance de vie et crée les guerres, les famines, les épidémies et les catastrophes afin d’en contrôler leur expansion.

      Avec covid 19, comprendre 91-Divoc, nous sommes dans l’héritage sectaire de ce win-win, ce Great Reset n’est pas autre chose qu’un grand nettoyage civilisationnel afin de reconstruire avec des humains plus dociles (transhumains) ou plus spirituels (Anti Vaxx), cette incertitude réclamant une analyse plus poussée autour du concept du libre arbitre.

      ps ; Je vous invite à prendre connaissance de qui vole les pouvoirs au démiurge (mythologie mésopotamienne et Egyptienne) et qui explique en grande partie le culte plus moderne de Gaïa, via l’archétype de la déesse mère-nature et du féminin sacré, préfigurant déjà, la Vierge Marie du futur christianisme triomphant et dont se réclamaient les Templiers, sa traduction politique moderne étant le féminisme des progressistes.

      Une secte agit dans l’ombre et gouverne le monde depuis des millénaires, se sont les « initiés » évoqués par J.C dans Mathieu 7:6 et Mathieu 13,10-17.
      J.C aka Rabbi Jeschuth-notzerith, était le maître de justice des Esséniens, des « prêtres » des nazaréens, mais ceci est une toute autre histoire !

  21. Bouzidi dit :

    Excellentissime, le contrôle de l’humanité, l’arme absolue pour contrer le terrorisme, les trafics de toutes sortes, les manifs…..etc,etc.
    Les libertés tellement restreintes que s’installeront rapidement l’individualisme forcené et la délation.
    Bref, un monde cauchemardesque en point de mire.
    Et nous serons gouvernés par des QI de courgettes fatiguées.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s