Non, le passe “vaccinal” ne servira pas à rien !

Nous lisons et entendons, ici ou là, que le passe “vaccinal” serait d’ores et déjà obsolète, ne serait-ce que parce qu’il ne servirait à rien.

Cette idée, fausse, est extrêmement dangereuse. Elle entretient des illusions funestes et risque de démobiliser les personnes qui ne veulent pas de cet engin.

Bien sûr que le passe servira à quelque chose !

Les malfrats qui l’ont mis en place, ne sont pas des demeurés qui font n’importe quoi, comme cela, histoire de se distraire; ils servent des intérêts énormes et poursuivent des buts bien précis.

D’ailleurs, il n’y a qu’à s’informer auprès des promoteurs du passe, qui avouent de plus en plus impudemment leurs intentions, à commencer par le Sénat, dont des membres ont commis un rapport qui montre un bout de l’oreille.

La connexion de toutes les données

Le passe ne sera plus seulement “vaccinal” : il va devenir un instrument multifonctions, une espèce de tout-en-un du flicage totalitaire.

Il tiendra à la fois de la carte bancaire, de la carte de crédit, de la carte de sécurité sociale et de mutuelle, du titre de transport, du sésame informatique sans lequel il sera impossible d’accéder à quelque lieu que ce soit.

Il comportera notamment les données suivantes : santé (vaccinations, médicaments consommés, dépenses de soins et remboursements par la Sécu ou la mutuelle, hospitalisations, opérations chirurgicales, maladies chroniques, mutuelles privées etc) ; impôts (revenus déclarés ; montant de l’impôt sur le revenu ; déductions fiscales, avec y compris la mention des organisations, partis politiques, syndicats ou associations auxquels l’individu aura fait des dons ouvrant droit à ces déductions; taxe foncière etc) ; patrimoine (propriétés immobilières et mobilières, assurance-vie, actions en Bourse …) ; consommation (produits achetés en magasin ou sur internet ; dépenses journalières, mensuelles, annuelles, par type de denrée, par saison etc) ; déplacements (par transports collectifs ou individuels) ; voyages (temps passé dans tel ou tel pays, hôtels ou campings réservés, sites visités, montant total de l’argent déboursé sur le lieu de villégiature …) ; crédits (par exemple, crédits immobiliers).

Une carte pour paiement numérique obligatoire

Le passe va servir aussi comme module de paiement numérique.

Ce procédé sera obligatoire. En effet, l’oligarchie cache de moins en moins sa volonté de supprimer le liquide, et ce, entre autres, pour la raison suivante : actuellement, maintes petites transactions ne permettent pas aux banques de percevoir une commission : par exemple, quand on achète une baguette de 1 euro au boulanger avec une pièce de monnaie, ni le client ni le commerçant ne versent à la banque un pourcentage sur cet euro.

Les organismes bancaires ne veulent donc plus de ce système. Aussi, le moindre règlement, même pour de très faibles sommes, sera acquitté par opération informatique, à l’occasion de laquelle et l’acheteur et le vendeur verseront des royalties à la banque. Dans le cas de notre boulangerie, le client et le boulanger seront prélevés chacun d’un certain pourcentage sur la somme de 1 euro.

Inutile de préciser que, l’argent liquide ayant disparu, les personnes qui ne possèderont pas de passe, ne pourront rien acheter.

A notre avis, le système risque de se mettre en place très rapidement.

Très bientôt (si les projets de l’oligarchie ne sont pas arrêtés net), les individus qui détiennent un passe « vaccinal » seront contraints de l’utiliser comme moyen de paiement numérique. La personne qui aura été injectée mais qui désirera obstinément régler son expresso au cafetier en espèces, ne le pourra pas. La personne n’aura alors d’autre choix que de renoncer à sa terrasse de café, tout comme elle devra renoncer à sa séance de cinéma, à la visite du musée … ou aux courses en supermarché, car le paiement numérique sera obligatoire partout, y compris dans les magasins d’alimentation.

Une société de con-sommation

Parallèlement, des programmes informatiques calculeront ce que l’individu peut ou doit acheter et consommer.

Le passe/carte bancaire empêchera certaines dépenses. Et pas seulement pour de prétendus motifs environnementaux.

Si la personne n’a plus que X euros sur son compte, la machine bloquera tout achat, autoritairement.

Si, selon l’intelligence artificielle, l’individu a déjà consommé trop de ceci ou de cela, elle empêchera toute nouvelle acquisition de ce produit pendant une certaine durée.

Toutes les données étant interconnectées (frais de santé, maladies, hospitalisations, remboursements par la Sécu ou une mutuelle, abonnement ou absence d’abonnement à un club de sport …), le programme informatique pourra décréter que la personne ne doit pas acheter de sucre, ou de produits gras, ou de viande etc.

Mais, l’intelligence artificielle ne se contentera pas d’interdire telles ou telles dépenses; elle imposera celles qu’elle calculera comme étant nécessaires.

Puisque les paiements et prélèvements s’effectueront automatiquement, c’est le programme informatique qui, d’office, effectuera tels ou tels achats pour l’individu, sans que l’avis de celui-ci soit sollicité. C’est la machine qui commandera tel produit ou tel médicament en ligne, et c’est la machine qui paiera, et l’individu n’aura qu’à se plier à cette décision.

Deux exemples, qui ne sont pas les pires :

D’elle-même, l’intelligence artificielle prendra un abonnement à une salle de fitness, sous prétexte que monsieur X en a besoin. Ce dernier sera informé postérieurement et ne pourra pas s’opposer à cette « décision » . S’il ne fréquente pas la salle, il sera tenu pour responsable des problèmes de santé qui pourraient survenir; le programme informatique refusera alors tout remboursement de soins par la Sécu et la mutuelle.

Le programme informatique décidera également si la personne doit aller ou non en cure thermale. Si oui, elle déterminera quand, où, combien de temps, dans quelle station et dans quel hôtel, quels sites touristiques doivent par ailleurs être visités etc. La machine effectuera les réservations et paiera sans même demander l’avis du curiste, qui sera juste sommé de partir à tel endroit à telle date, et prévenu que ses billets (de train, ou d’autocar) sont disponibles sur son appareil numérique.

Là encore, si monsieur X ne va pas où on lui commande d’aller, ou si, sur place, il ne se rend pas aux soins assez assidûment, l’intelligence artificielle interdira tout remboursement des frais de santé par la Sécu ou la mutuelle.

Péages à tous les étages

Le passe va également devenir indispensable pour circuler n’importe où.

Il faudra le scanner pour prendre les transports en commun et même simplement entrer dans l’enceinte du métro, du RER, des gares etc.

Ce système gangrènera une liste toujours plus étendue d’endroits : universités, écoles en général, bibliothèques, hôpitaux, routes et autoroutes, lieux de travail etc etc.

D’ailleurs, les autorités vont fortement inciter – pour ne pas dire obliger – les entreprises à installer des espèces de bornes informatiques qu’il faudra scanner avec son passe pour pouvoir entrer.

A terme, ce sont de véritables barrières qui fractionneront l’espace public, entravant la circulation des individus, d’autant que ces barrières deviendront des péages payants : à chaque passage, un certaine somme sera prélevée sur le compte de la personne.

Sous n’importe quel prétexte, le passe sera désactivé, bloqué. La reconnaissance faciale s’ajoutant aux bornes numériques absolument partout et au traçage informatique généralisé, l’individu ne pourra plus accéder au RER, par exemple, s’il n’a pas payé ses impôts ou une amende (dans le cas où son compte, déficitaire, n’aurait pas pu être prélevé automatiquement), ou s’il a été filmé dehors à 21 heures en violation d’un couvre-feu, ou s’il est allé à plus de 10 kilomètres de chez lui malgré une interdiction, ou s’il a posté un commentaire contestataire sur un réseau social, ou s’il a dépassé son quota de CO2, ou s’il n’a pas reçu une nouvelle dose de tel prétendu vaccin ou de tel prétendu médicament.

Du reste, en cas de confinement ou de couvre-feu, les passes seront programmés pour que personne ne puisse violer les interdictions de circuler; dans notre exemple, il sera impossible de pénétrer dans le métro si la station est à plus de 10 kilomètres de chez soi.

De la même manière, le compte bancaire sera bloqué, ou vidé, au moindre prétexte.

Ceux qui en douteraient, n’auraient qu’à prendre connaissance d’un [rapport récent pondu par des sénateurs et qui lève un tout petit peu le voile sur ce que l’oligarchie a prévu : Crises sanitaires et outils numériques : répondre avec efficacité pour retrouver nos libertés (senat.fr) .

Du passe au pace en passant par la puce

Enfin, le passe “vaccinal” n’est qu’une étape vers le puçage obligatoire. Il ne fait aucun doute qu’à peine habituées à ce passe, on contraindra les populations à se faire pucer ; ceux qui refuseront, seront « désactivés » (1).

Déjà, une société suédoise a annoncé avoir mis au point un passe “sanitaire” sous forme de puce sous-cutanée.

A terme, le puçage permettra d’inoculer aux individus des substances sans même qu’ils en soient informés ou qu’ils s’en aperçoivent.

Le passe sera ainsi devenu un pace, terme hybride que nous proposons pour nommer ce passe sous forme de puce (2).

En conclusion, il serait suicidaire de croire que le passe “vaccinal” serait inutile et donc voué à disparaître rapidement. C’est exactement le contraire : les fonctions du passe seront toujours davantage étendues.

Il serait tout aussi suicidaire de penser que le covidisme est en train de se retirer au profit d’un retour aux libertés. C’est encore une idée dangereuse qui est véhiculée ici ou là : on évoque l’Irlande, le Royaume-Uni, l’Autriche, l’Espagne, ou d’autres contrées, oubliant qu’elles comptent parmi les pires en matière de violations des libertés et des droits de l’Homme sous prétexte de prétendue pandémie. Sérieusement, il y a des gens assez naïfs pour s’imaginer que l’oligarchie jetterait l’éponge, tout à coup, comme cela, après avoir fait tout ce qu’elle a fait depuis plus de deux ans ? Certes, il ne faut ni décourager les résistants, ni contester que leur action ait pu, ou puisse à l’avenir, freiner la dictature. Mais, craignons la démobilisation. Il est plus que jamais nécessaire de se battre parce que l’oligarchie, qui ne renonce jamais à faire le mal, a déjà programmé les attaques suivantes.

(1) Quel mot horrible ! Mais, ô combien révélateur ! Dans ce mot, il y a l’idée que l’être humain n’est qu’une machine, et qu’on peut le mettre hors service (le tuer) aussi facilement.

(2) Nous suggérons le mot pacé pour qualifier l’individu qui détiendra un passe sous la forme d’une puce. En somme, en quelques années, nous serons donc passés des pacsés aux pacés.

SELLAMI

Les Moutons enragés, le 31 janvier 2022

Rappels :

Covidisme : les libertés conditionnelles préparent le transhumanisme !

Leur “vaccination” n’a rien à voir avec notre santé

Injectés, pucés et rechargés comme des piles… à coups de “booster”. Ils vous le disent !

Le passeport vert, plate-forme digitale de la dictature mondiale

Agenda 2030 – Ils veulent tout vous prendre… même votre maison !

Klaus Schwab : « Vous ne posséderez plus rien dans 10 ans »

« Grande Réinitialisation » – Comment le COVID-19 ouvre la voie au Nouvel ordre mondial

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Non, le passe “vaccinal” ne servira pas à rien !

  1. nicolasbonnal dit :

    Ce sera la soumission pour 90% et la mort pour 10%. Seule option la réaction violente et de masse. Et la sortie de l’Europe.

    • rodez21 dit :

      @ nicolasbonnal
      J’aurais tendance à dire l’inverse, en caricaturant la soumission pour 10% et la mort pour 90%, tant il va être coûteux en temps, en matériels, en énergie et en argent, d’agréger, d’harmoniser puis de gérer, des bases de données pour plusieurs milliards d’individus répartis sur plusieurs continents.

      K Schwab risque de se heurter assez vite aux lois de la physique et de rester in fine dans une fiction.
      Et qui sait si d’autres personnages bien que se voyant aussi comme des démiurges, façonnent le monde à leur manière.

  2. Ping : Cinq millions de Français supplémentaires sans passe et sans troisième dose le 15 de ce mois historique (covidtracker.fr) : le satanisme des élites globales et de leurs médias est enfin combattu. Phénoménales images arabes du printemps canadien. La

  3. Veracruz dit :

    L’Antéchrist IA, la Mère des transhumains correctement convertis par injection, aux cerveaux connectés à l’aide des nanotechnologies au graphène et points quantique radioactifs, va démarrer sa connexion réelle à 2:22 le 22/2/2022…
    Tout est prêt, le cerveau, ils s’en sont même vantés récemment en se regroupant dans les îles Rothschild Omicron Delta Corona en Antarctique.
    Demandez à Alexa vous verrez elle vous le dira…

    • Charles dit :

      « ils s’en sont même vantés récemment en se regroupant dans les îles Rothschild Omicron Delta Corona en Antarctique »…. Que voulez vous dire exactement ?

    • mark knopfler dit :

      @Veracruz, oui, on peut voir les choses de cette manière, bradage volontaire de l’ancien monde, fin de cycle calculé suivant la précession des équinoxes et guidage du troupeau vers le cycle suivant avec un nouveau paradigme, d’ou l’Apocalypse, le chaos provoqué, afin que le « séducteur » fasse venir le Messie avant le nouveau cycle.

      Ca ma parait cohérent.

      Les messianistes auto proclamés sont à la manoeuvre, ils suivent un agenda pluri-millénaire.

      Selon Mauro Biglino, un ancien traducteur du Tanakh pour le Vatican, reprenant les thèses dites « ufologiques » de Von Daniken et Sitchin et les passant au crible de la science, de l’historiologie, de la théologie et de bien d’autres disciplines, affirme que les « Dieux » ou « Elohims » sont des êtres supérieurs (étymologiquement « venus du ciel ») et qu’ils ont mis en esclavage l’humanité pour des besoins énergétiques (extraction de minerais etc…).
      Parmi ces êtres dotés d’une technologie et d’un savoir très avancé, il y aurait eu un schisme, les « humanistes » d’un coté et les « esclavagistes » de l’autre.
      Les premiers auraient donc obtenus l’émancipation humaine par ingénierie génétique de l’ADN de l’ADAM primal (connaissance, progrès, reproduction via EVE), mais avec une contre-partie, un contrôle strict de la population pour ne pas menacer numériquement les « Dieux » et Gaïa, consubstantielle à la non connaissance du secret de l’immortalité et à l’obligation de travailler et d’enfanter dans la douleur (notion de sacrifice, de pénibilité, de mérite, d’effort etc…).

      Le Dr Steven Schrerer, directeur du projet de cartographie génétique au Baylor College Of Medecine’s Human Genome Center de Houston, écrit en 2001 que dans le génome humain, il existe au moins 200 gènes qui semblent « exogènes » par rapport à l’héritage génétique qui nous relie aux autres vertébrés.
      Ces gènes n’appartiennent même pas aux invertébrés et ont, par conséquent, été acquis « après l’échelle de l’évolution d’une façon totalement inexplicable ».
      Tim Crow, professeur de phychiatrie à Oxford et membre du Medical Research Council d’Angleterre, pense qu’il y a environ 150.000 ans, l’humanité a effectué un bond dans son évolution, qui lui aurait permis d’acquérir la capacité de parler suite à la transformation d’un gène sur le chromosome Y.

      Biglino propose donc une relecture de la bible à l’aune de ce postulat et démontre, grâce à ses connaissances de textes anciens, que les « miracles » et autres « bénédictions » ou « gloire » bibliques, ne sont que des métaphores lacunaires quant à décrire une technologie très avancée que ne connaissaient pas les scribes de l’époque, d’ou l’abscence de signifiants précis pour décrire les signifiés.

      « des sumériens arrivèrent pas la mer et apportèrent la connaissance aux peuples » Alfredo Bosi.

      Akkadiens, sumériens, les plus anciennes trâces connues à ce jour des initiés, donc de la secte des illuminés (par qui, par quoi ? cf Lucifer) chargés d’apporter le savoir aux humains.
      Est-ce leurs héritiers qui tentent une nouvelle ingénierie génétique, en ce moment même, sur l’humanité, via le Vaxx obligatoire ?

      C’est possible, pour les mêmes raisons qu’au début, après le schisme, contrôle démographique et soumission des esclaves (beaucoup pensent que 10 milliards à horizon 2030, c’est trop pour les ressources de Gaïa).

      Surréaliste ? Pas tant que cela si l’on se donne la peine d’y réfléchir quelques instants.

      • Veracruz dit :

        Tout n’est qu’éternel recommencement…
        IA mère centrale au pôle Sud connectée à la CORONA de satellites 5G/6G au dessus, qui eux-mêmes reliés à la grille entourant Gaïa dans l’irradiation artificielle (près de dix mille à ce jour).
        Smith pourra se télécharger dans une mémoire quantique cérébrale de n’importe quel morceau de viande humaine pour traquer l’élu, ce dissident humaniste prophète de malheur faisant courir un risque (bien qu’infime, existant) de basculement du plan de la bête et son immortalité à présent exaucée.
        Les croyants sont gardés dans la fanatisation du Verbe, afin qu’ils ne voient ni le Chiffre ni la Forme (confirmés dans les signes), oui c’est exact.

      • Alcide dit :

        @ Mark et Veracruz

        Encore du charabia stupide qui n’analyse rien et ne mène à rien si ce n’est vous faire plaisir d’exister par vos commentaires pollueurs.

        De l’onanisme à quatre mains .

      • mark knopfler dit :

        @Veracruz, « Tout n’est qu’éternel recommencement… »

        Ca se discute.
        Si l’on valide la succession de Big Bang, et que dans un même Big Bang, la répétition de cycles et que dans un même cycle, la répétition de paradigmes, alors si le « tempus fugit » existe, (le temps linéaire ne revient pas en arrière), en revanche, il existe une répétition dans la répétition, dans le temps linéaire.

        M’enfin là, on digresse gravement et ceux qui sont hermétiques à ces concepts vont nous taxer de pratiquer un onanisme auto-hypnotique.

        ps : Mitterrand l’initié consultait fréquemment Élizabeth Teissier (née Hanselmann), c’est de notoriété publique.

  4. Elysée dit :

    A chacun de se positionner.
    Mais comme la plupart des gens n’ont qu’une vision tronquée ou parcellaire de la situation soi-disant sanitaire et ce à plusieurs étages, je doute fort d’un réveil brutal.

    Quant au « Pass écologie », je m’assoie dessus et, pardon, j’espère qu’il va imploser avec le méthane des pets de vaches !
    Bande de débiles mentaux qui mènent la danse ont une sacrée longueur d’avance.
    Ils sont en roue libre et ce ne sont pas les convois de camions qui vont les faire frémir.
    C’est eux qui mène le jeu, suffit de voir le sigle de ce mouvement avec le 666 inséré.

    A lire pour ceux que cela intéresse :
    https://mail.google.com/mail/u/0/?tab=rm&ogbl#inbox/FMfcgzGmthlQZMDBmMpBlhxsszzVDnWL

  5. LEBLET dit :

    Bon inventaire du futur pass-couteau-suisse. Bien sûr que le plan continue. Un oubli de taille sur la disparition de l’argent liquide : ça permettra surtout d’imposer des taux négatifs à tout le monde pour payer les dettes immenses, ou bien encore d’imposer la monnaie fondante (qui se périme à une échéance donnée / déjà en Chine semble t’il) qui empêche de capitaliser (sous forme monétaire au moins), donc de faire de nous des esclaves éternels… Ils veulent reprendre tout ce qu’ils croient avoir « donné » (retraite, chômage, sécurité sociale mais aussi éducation « gratuite », loisirs, divertissements, tourisme mais aussi surtout épargne et maison individuelle) par peur du communisme entre 1945 et 1990…

  6. zorba44 dit :

    Yaka, Faucon …et ça marchera le passe nazitaire ?
    L’analyse et le doute parfois sont salutaires…

    Il est bon de revenir aux basiques du nombre d’humains en vie, des milliards à assassiner et des bourreaux qui ne sont pas éternels.

    Le sommeil est meilleur du côtés des victimes que des tyrants qui suent la peur par tous les pores et on va les aider à faire empirer la situation.

    Où en sont les nouvelles actions de camionneurs prévues ?

    Jean LENOIR

  7. z dit :

    la puce (nanopuces s’assemblant en puce une fois dans le corps) dans le vaccin ira dans le cerveau pour servir de pass
    cloud brain technologie
    https://planetes360.fr/klaus-schwab-on-pourrait-implanter-une-puce-sous-la-peau-et-dans-le-cerveau-dans-les-10-annees-a-venir-une-fusion-entre-le-monde-physique-digital-et-biologique/

    Suède : des « moutons » acceptent de se faire injecter une micropuce contenant leur passeport vaccinal
    https://www.midilibre.fr/2021/12/23/covid-19-en-suede-le-pass-sanitaire-implante-sous-la-peau-grace-a-une-micro-puce-10010128.php

    le test PCR bidon remplacé par une micro puce bidon pour dire à tout moment aux cyborgs de se confiner dans leur cellule de prison 5G ultra cancérigene et d’être interdits de sortir
    https://iatranshumanisme.com/2021/04/13/le-pentagone-developpe-une-micro-puce-sous-cutanee-qui-detecte-la-covid/

    Maître Brusa a fait confirmer la présence de code alphanumérique bluetooth chez les vaccinés par un huissier
    https://www.profession-gendarme.com/maitre-brusa-a-fait-confirmer-la-presence-de-code-alphanumerique-bluetooth-chez-les-vaccines-par-un-huissier/

    Quand Netanyahou disait que la puce permet de tuer à distance dans un lapsus
    source 5:16 https://www.bitchute.com/video/j37A38F4eZS9/

  8. e dit :

    Bill Gates sponsorise l’I.A en Chine!

    Peter Schweizer : “Microsoft, Bill Gates et aussi Google sponsorisent la recherche sur l’intelligence artificielle en Chine avec des laboratoires dont on sait qu’ils sont liés à l’armée chinoise… Donc, nos plus grandes entreprises technologiques aident et encouragent en fait Pékin dans la course à l’intelligence artificielle contre les États-Unis….

    Bill Gates est aussi une sorte de conseiller du gouvernement de Pékin. Il a rejoint une organisation appelée l’Académie chinoise d’ingénierie, qui n’est pas ce qu’elle semble être. C’est une organisation du parti communiste… C’est un énorme problème. Toutes les grandes entreprises sont impliquées.”
    https://resistance-mondiale.com/bill-gates-sponsorise-li-a-en-chine

  9. e dit :

    la police canadienne exempté des injections va arrêter les camionneurs soumis à la piqouze obligatoire
    « Des exemptions sont prévues pour les fonctionnaires qui ne sont pas vaccinés pour des raisons médicales ou religieuses.  »
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1829643/canada-coronavirus-vaccins-fonction-publique-federale-trudeau

    « Le blocage des camions se poursuit à la frontière américaine alors que la police est prête à procéder à des arrestations et à remorquer les véhicules »
    https://resistance-mondiale.com/le-blocage-des-camions-se-poursuit-a-la-frontiere-americaine-alors-que-la-police-est-prete-a-proceder-a-des-arrestations-et-a-remorquer-les-vehicules

    les députés canadiens exemptés de la piqouze
    « Le gouvernement n’est pas allé jusqu’à exiger que les députés fédéraux soient vaccinés. »
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1829643/canada-coronavirus-vaccins-fonction-publique-federale-trudeau

  10. sherlock+holmes dit :

    Le vent tourne … bis

    L’assureur néerlandais Aegon, qui réalise les deux tiers de ses activités aux États-Unis, a déclaré que ses réclamations dans les Amériques au troisième trimestre s’élevaient à 111 millions de dollars, contre 31 millions de dollars un an plus tôt. Les assureurs américains MetLife et Prudential Financial ont également déclaré que les réclamations d’assurance-vie avaient augmenté. La société sud-africaine Old Mutual a utilisé une plus grande partie de ses provisions en cas de pandémie pour payer les réclamations et le réassureur Munich Re a relevé son estimation 2021 des réclamations d’assurance vie et santé COVID-19 de 400 millions d’euros à 600 millions d’euros.

    Les compagnies d’assurance commencent lentement à réaliser la vérité sur les vaccins covid, alors même que le courant dominant complice et meurtrier tente de dissimuler l’accélération des décès. Les signaux de décès qui émergent maintenant dans les finances des compagnies d’assurance ne peuvent pas simplement être balayés sous le tapis, et étant donné qu’une augmentation de 258% a été enregistrée pour le T3 2021, cela soulève la question évidente: à quel point cela sera-t-il pire pour le T4 2021? Ou Q1, 2022?

    Lors d’une journée « normale » (pré-covid) en Amérique, environ 7 700 personnes meurent. Si ces décès augmentent de 100 %, cela signifie que 7 700 personnes supplémentaires meurent chaque jour. Multipliez cela sur un an, et c’est 2,8 millions de décès supplémentaires. Notez qu’il ne s’agit que d’une augmentation de 100% des décès.

  11. Light Hunter dit :

    @mark Knopfler:
    Résister à ce qui nous arrive implique à la fois une démarche « pragmatique » (tactique), mais encore « théorique » (stratégique) qui guide l’action. A ce titre vous fournissez des éléments précieux de compréhension des enjeux et facilitez par conséquent le combat.
    Merci pour votre générosité.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s