La troisième guerre mondiale a déjà commencé, et c’est une guerre économique

Par Brandon Smith

Dans un article que j’ai publié en avril 2018, intitulé « La 3ème guerre mondiale sera une guerre économique », j’ai présenté un certain nombre de facteurs laissant présager un conflit à grande échelle entre l’Est et l’Ouest, et expliqué pourquoi cette guerre serait principalement de nature économique. J’ai enquêté sur la façon dont ce conflit profiterait en fait aux mondialistes et aux institutions mondialistes qui cherchent à faire tomber les économies de nombreux pays tout en dissimulant cette crise artificielle derrière un mur de chaos géopolitique et de bruit.

L’objectif ? Convaincre les masses que la souveraineté nationale est un fléau qui ne mène qu’à la mort généralisée, et que la « solution » est un système mondial unique – idéalement géré par les mondialistes, bien sûr. En d’autres termes, une centralisation accrue est toujours proposée comme solution à chaque problème.

De plus, la guerre elle-même sert de couverture à la dépression inflationniste que notre banque centrale et notre gouvernement ont créée. Nous voyons déjà des propagandistes frauduleux, comme l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, tenter d’induire en erreur le public en lui faisant croire que tous nos problèmes d’inflation actuels proviennent de la guerre en Ukraine. Cette affirmation nécessite une gymnastique mentale impressionnante et un niveau d’ignorance épique, mais Psaki semble n’avoir aucune honte à jouer son rôle de personnalité sans âme à la Goebbels.

L’idée que des pays comme la Russie et la Chine finiraient par se rapprocher autant l’un de l’autre était une question qui suscitait de nombreuses discussions. Les gens prétendaient qu’il y avait trop de différences et que ces pays finiraient par se retourner l’un contre l’autre en pleine crise financière.

Eh bien, quatre ans plus tard, nous allons voir si cela est vrai ou non. Jusqu’à présent, il semble que j’aie eu raison.

Je pense depuis longtemps que certaines nations se préparent à un effondrement du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale (la première monnaie utilisée dans la majorité des échanges commerciaux dans le monde). Ma conviction est que la position économique dominante de l’Amérique est en fait une incroyable faiblesse ; l’hégémonie du dollar n’est pas une force, mais un talon d’Achille. Si le dollar devait perdre son statut de réserve, l’ensemble de l’économie américaine et une partie de l’économie mondiale imploseraient, ne laissant derrière elles que ceux qui se sont préparés – ceux qui ont compris la situation et ont planifié à long terme.

La coalition pour l’effondrement du dollar

Quatre nations se sont activement positionnées en vue du crash du dollar : la Chine, la Russie, l’Inde et le Brésil (cinq si l’on compte l’implication limitée d’une partie de l’Afrique du Sud). Ces pays sont également connus sous le nom de BRICS. Les BRICS sont rarement mentionnés dans les grands médias, mais il y a une dizaine d’années, on en parlait régulièrement.

A l’époque, ma fascination pour les BRICS était principalement due à leurs comportements commerciaux étranges. Plus précisément, leurs accords bilatéraux qui éliminaient le dollar comme monnaie de réserve, et le fait qu’ils stockaient des tonnes et des tonnes d’or.

C’était comme s’ils disposaient d’une sorte d’information privilégiée sur l’imminence d’un conflit économique ou d’une catastrophe, et qu’ils se préparaient à se découpler du dollar et de la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Aujourd’hui, alors que la guerre en Ukraine fait rage, il y a un battage constant sur l’union des nations opposées à l’invasion de la Russie, au point que le récit est devenu bizarre. Il y a un incroyable niveau de fanatisme dans les médias grand public en ce moment, qui encourage une réaction aveugle de la foule. Ils essaient de susciter quelque chose de très similaire à un vortex comportemental que beaucoup d’entre nous, dans les cercles conservateurs, ont vu des milliers de fois ces dernières années : Les médias occidentaux utilisent la cancel culture contre la Russie.

Il ne s’agit pas simplement d’une condamnation générale du Kremlin ou de Poutine, ce qui serait normal. Il s’agit plutôt d’un rejet pur et simple de tout ce qui est lié de près ou de loin à la Russie, qu’il s’agisse des propriétaires de bars qui jettent toute leur vodka (même si la plupart de celle-ci n’est pas fabriquée en Russie) ou de la Fédération internationale des chats qui interdit certains chats dans les compétitions parce qu’ils sont élevés en Russie.

C’est de la pure folie enfantine, mais une fois encore, nous avons déjà vu cela avec la cancel culture aux États-Unis.

La pensée est totalement collectiviste et va un peu dans ce sens :

« Nous allons les exclure de la ruche et les isoler. Nous allons effacer leur existence et réécrire leur identité et leur histoire. Puis nous les punirons en leur retirant leur capacité à survivre économiquement jusqu’à ce qu’ils se soumettent et se conforment aux directives des gardiens, dont nous tairons le nom. »

Cela dit, comme la plupart des conservateurs le savent, la cancel culture est une stratégie qui a échoué. Malgré la pression internationale en faveur de l’annulation de la Russie et les affirmations des médias selon lesquelles la Russie est désormais « complètement isolée et seule », le récit est apparemment conçu davantage pour tromper les masses que pour intimider le Kremlin. En fait, ils ne sont pas du tout isolés. Et devinez quels pays refusent catégoriquement de soutenir les actions et les sanctions contre l’invasion de l’Ukraine ?

Exact, les autres membres des BRICS.

La Chine a refusé catégoriquement de prendre des mesures de sanction et travaille directement avec la Russie pour atténuer les problèmes commerciaux. Comme je le souligne depuis dix ans, ils se sont préparés pour ce moment. Si le reste du monde ne veut pas des exportations et du pétrole russes sur son territoire, la Chine les achètera certainement.

L’Inde est étrangement silencieuse sur l’Ukraine, malgré les pressions incessantes des États-Unis.

Le Brésil et l’Afrique du Sud ont adopté des positions neutres sur l’Ukraine et continuent de commercer avec la Russie. Il semblerait que l’annulation de la Russie ait déjà échoué avant d’avoir réellement commencé.

Le narratif ne sert qu’à donner au public occidental deux fausses impressions :

  • Il fait croire aux gens que la cancel culture à l’échelle internationale fonctionne et que la Russie va bientôt plier alors que c’est le contraire qui est vrai.
  • Il fait croire aux gens que tous les risques sont du côté russe alors qu’en réalité, la majeure partie des risques sont du côté occidental. L’inévitable catastrophe économique n’en sera que plus effrayante lorsqu’elle se produira.

Personnellement, je n’ai aucune affinité avec l’un ou l’autre camp du conflit ukrainien. Je ressens de l’empathie pour le peuple ukrainien, mais certainement pas pour le gouvernement ukrainien et ses partenaires mondialistes. Je n’ai pas non plus d’amour pour Poutine et ses nombreux amis du World Economic Forum mondialiste.

Cela dit, même si vous pensez qu’un camp a raison et l’autre tort, on ne peut nier que la mentalité de cancel culture de l’Occident va conduire à un désastre épique.

Ce que les gens ne semblent pas comprendre, c’est que cette calamité fera autant de mal aux États-Unis et à l’Europe qu’à la Russie, si ce n’est plus.

L’armement économique de la forteresse Asie

Les relations économiques étroites entre la Russie et la Chine se transforment rapidement en une « forteresse asiatique » qui garantit une certaine protection contre l’instabilité mondiale.

La Russie exporte un nombre surprenant de matières premières dont de nombreux pays dépendent, des engrais aux métaux industriels comme le nickel et l’aluminium. Mais son principal produit d’exportation est, de loin, l’énergie sous forme de pétrole et de gaz naturel. L’Europe, en particulier, est totalement dépendante de la Russie pour 40 à 50 % de son chauffage et de son électricité. Une réduction des exportations énergétiques russes aurait des effets dévastateurs sur l’Europe dans un an et il est peu probable que d’autres exportateurs soient en mesure de combler le vide à court terme, du moins pas sans une augmentation considérable des prix.

Selon l’AIE, la Russie est le troisième producteur de pétrole au monde, derrière l’Arabie saoudite et les États-Unis, et elle est le premier exportateur sur les marchés mondiaux. Des sanctions contre le pétrole russe entraîneraient un déplacement massif de l’offre et de nombreux marchés se précipiteraient pour combler le vide.

La simple menace d’une réduction du pétrole russe a provoqué une forte hausse des prix de l’essence aux États-Unis et en Europe. Le prix du Brent est passé de 90 à 130 dollars le baril en l’espace de deux semaines.

Je ne pense pas que cela s’arrêtera là non plus. Je m’attends à ce que le prix du brut grimpe jusqu’à 200 dollars le baril et que le prix de l’essence grimpe jusqu’à environ 7 dollars le gallon avant que l’augmentation du pompage de schiste aux États-Unis ne contribue à équilibrer l’offre (et il s’agit du meilleur scénario possible). Une partie du prix sera due à la spéculation, mais en définitive, sans le pétrole russe, les prix resteront élevés même si la guerre en Ukraine prend fin.

Et c’est ici que nous arrivons à un aspect clé de ce scénario que je ne pense pas que beaucoup de gens prennent en compte. Peu importe que la Russie se retire de l’Ukraine, et certainement peu importe que l’Ukraine se rende. L’aspect économique de la guerre se poursuivra, et ne fera que s’intensifier.

Les mesures de rétorsion dans la guerre économique

Au-delà du pétrole et de l’énergie, l’influence combinée des BRICS a le pouvoir de perturber considérablement le statut de réserve mondiale du dollar américain. La Chine détient à elle seule des milliers de milliards de dollars et de bons du Trésor américain qu’elle peut écouler sur le marché quand bon lui semble. La Chine est le premier exportateur mondial et la plupart des pays, y compris les États-Unis, dépendent de la production chinoise. Voilà pourquoi les fermetures draconiennes des usines chinoises à cause du Covid ont provoqué une tension constante sur la chaîne d’approvisionnement mondiale. Environ 20 % des importations aux États-Unis proviennent de Chine, dont plus de 97 % de nos antibiotiques.

Ensemble, les BRICS contrôlent une grande partie des marchés d’exportation et de production. Ils n’ont même pas besoin de se débarrasser du dollar dans les échanges, il leur suffit de dire qu’ils préfèrent un panier de devises comme les droits de tirage spéciaux du Fonds monétaire international (FMI). La valeur du dollar s’effondrerait, et ce au milieu d’une inflation déjà en hausse.

Un autre développement intéressant de la guerre économique est la multiplication des appels à des solutions de cryptomonnaie et de monnaie numérique. Je note que les BRICS ne sont pas les seuls à refuser de s’opposer à la Russie ; il y a aussi la question des institutions mondialistes comme le FMI et la Banque des règlements internationaux (BRI). Il n’est pas surprenant que l’adhésion de la Russie à ces plateformes bancaires mondiales reste sécurisée. La Russie continue de détenir des milliards de dollars de DTS du FMI. Ces deux institutions ont appelé à la mise en place d’un système mondial de monnaie numérique (qu’elles contrôleraient évidemment).

Si la guerre économique mondiale se poursuit sur sa trajectoire actuelle, ce n’est qu’une question de temps avant que les sanctions commerciales ne se transforment en attaques monétaires. C’est là que les États-Unis seront le plus touchés.

Ce n’est peut-être pas une coïncidence si les mondialistes se sont arrangés pour en tirer profit. En l’absence d’une monnaie de réserve mondiale et alors qu’une crise inflationniste fait rage, ils vont tenter de « sauver la situation » et affirmer qu’ils ont la solution parfaite : un système mondial de monnaie numérique basé sur la technologie blockchain mais lié au système de panier de DTS du FMI et administré par eux.

En d’autres termes, avec toute l’inflation présente dans les monnaies nationales, le FMI proposera au public une monnaie numérique ou cryptomonnaie qui leur promet plus de stabilité. La crise de confiance inflationniste sera utilisée pour pousser les gens vers un système numérique qui n’a aucune vie privée et qui peut être utilisé pour les contrôler en leur refusant l’accès sur un coup de tête, un peu comme la façon dont fonctionne le système de crédit social chinois.

L’Ukraine n’est que le premier domino d’une longue chaîne qui doit conduire à un système économique mondial centralisé entre les mains des élites financières.

Il existe des moyens de le perturber, et il se peut que le plan ne réussisse pas du tout, mais il est impossible d’éviter la souffrance économique qui sera causée dans l’intervalle. Tout ce que nous pouvons faire est de reconnaître que la troisième guerre mondiale est là et que les armes seront économiques plutôt que nucléaires.

Brandon Smith, Alt-Market.us, le 10 mars 2022

Publié à l’origine sur Birch Gold Group

Traduction Olivier Demeulenaere (avec deepl.com)

Rappels :

Gaz et essence au zénith – pour certains, la guerre est bien pratique

La guerre économique entre les Etats-Unis et la Russie vient de passer à la vitesse supérieure

Ordo ab chaos : comment le conflit ukrainien est conçu pour bénéficier aux mondialistes

Brandon Smith : Les élites ne veulent pas la guerre nucléaire mais une nouvelle monnaie de réserve mondiale

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

33 commentaires pour La troisième guerre mondiale a déjà commencé, et c’est une guerre économique

  1. Danse dit :

    Walter M Chesnut a retweeté
    clif@clif_high·12h
    i am creeped out by this little fucker & i don’t even know him.

    Citer le Tweet
    James Lindsay, former intellectual
    @ConceptualJames · 15h
    https://pbs.twimg.com/media/FNsNUHaVUAAxGJU?format=jpg&name=900×900

  2. Danse dit :

    Tulsi Gabbard 🌺
    @TulsiGabbard
    · 5h
    There are 25+ US-funded biolabs in Ukraine which if breached would release & spread deadly pathogens to US/world. We must take action now to prevent disaster. US/Russia/Ukraine/NATO/UN/EU must implement a ceasefire now around these labs until they’re secured & pathogens destroyed

  3. Élysée dit :

    Absolument.
    C’est exact.
    Guerre Économique et financière

  4. matbee dit :

    Excellent.

    Le ministre corrompu Le Drian a déclaré que le pire est à venir car Poutine serait enfermé dans un « maximalisme »…. selon lui « Il s’agit d’élever le coût de la guerre à l’égard de Vladimir Poutine pour qu’il soit forcé à un arbitrage entre ce que ça coûte pour son pays, pour son peuple, et l’ouverture de véritables discussions ».

    Le Drian est un manipulateur : il sait parfaitement que le coût des sanctions et des embargos va être de plus en plus élevé non pour les Russes (qui sont habitués et préparés à ce genre de mesures) mais pour le peuple français et pour tous les peuples européens et américains qui vont vivre des mois et des années de souffrances terribles.

  5. Jeu de dupes et la majorité des populations tombe dedans. L’élite mondialiste en fait ce qu’elle en veut. Je suis affligée et désespérée par le manque de discernement de la plupart. Il faut vraiment être crétin pour croire que les sanctions économiques affligées à la Russie vont lui faire du mal, elle peut tenir largement pendant au moins deux ans, et comme elle l’a déjà fait en 2014, elle saura rebondir. En revanche, c’est l’Occident qui se tire une balle dans le pied, c’est donc bien voulu et à des fins autres, comme la fin de la monnaie fiduciaire, par exemple. L’élite mondialiste nous a, en fait, déclaré la guerre à l’automne 2019 et leur rouleau compresseur, leur machine infernale va nous broyer. Macron nous l’a rappelé par 6 fois (ils affectionnent la numérologie…) dans son allocution du 16 mars 2020, « nous sommes en guerre », que l’on peut traduire par « les carottes sont cuites ». Je viens de lire les propos pessimistes de Le Drian qui me laisse à penser qu’un évènement imminent dans le conflit ukrainien pourrait subvenir, qui ferait reporter les élections…

    • Veracruz dit :

      Je pense que ça commence à se voir de trop (les Charlies les Gilets Les Q La Coquevide Les freedoms…) et que la lucidité gagne peu à peu les gaulois ayant l’impression d’être pris pour des dindons ce qui est bon signe… (un peu d’optimisme en ce jour !)
      Déjà avec le coup des Meta Freedom youtube convoi ça n’a pas pris du tout, maintenant ils nous relancent du pur Q pour faire attendre encore et encore (le seul but recherché est notre attentisme, donc aucune lutte syndicale ni mouvement gênant leur plan sauf des marches le jour des marchands) :
      Les Q sont de sortie c’est reparti… Putin le fou prend Trump le cavalier en C3… coup suivant ! (c’est beau tweeter quand même…)
      https://planetes360.fr/alerte-divulgation-de-documents-poutine-menace-de-divulguer-des-preuves-satellites-impliquant-le-gouvernement-americain-et-des-services-de-renseignement-dans-les-attentats-du-11-septembre-2001/

    • clavreul dit :

      « La Russie boira le communisme comme le buvard boit l’encre. » Le Général de Gaulle.
      Le Nouvel Ordre Mondial arrive et cette guerre en Ukraine participe tout comme le covid19 à mettre la pagaille dans nos sociétés. Ils sont en train de préparer l’avènement du souverain représentant de l’ange déchu. Vous voyez bien comment ils modifient sans cesse notre constitution par l’état d’urgence permanente au point de la détruire complètement. L’ Europe républicaine posera la couronne sur la tête du président de la Gouvernance mondiale alors devenu patriarche du monde.

      • clavreul dit :

        Il faut se souvenir du grand bond en avant de Mao et l’ignoble famine infligée au peuple chinois pour comprendre que la 4 ème révolution industrielle du nouvel ordre mondial se passera bien évidemment dans une grande douleur en Europe.

      • clavreul dit :

        Les quatre cavaliers de l’ apocalypse :
        – cheval pâle : Épidémie.
        – cheval rouge : guerre.
        – cheval noir : famine – nous y serons bientôt.
        – cheval blanc : conquête.

      • clavreul dit :

        L’ Agneau de l’ Apocalypse.

    • lahmizere dit :

      je me demande quelle est l’origine, la source de leurs folies, tous ces politiques à la c… où trouvent ils l’inspiration de leurs délires? le train fou arrive dans le précipice, ce qui se prépare est tellement gros que la cata est visible. c’est comme si il veulent nous y amener de force. Les Brics n’ont pas besoin ni des US ni des européens, c’est fini le colonialisme. Les matières premières essentielles sont chez eux, la technologie de pointe en Chine. les occidentaux us et européens on eux même construit leur propre piège, par bêtise?, ils ont creusé le trou dans lequel nous tombons. volontair, par bêtise probablement, je me le demande. Le NWO qu’ils chérissent tant , qu’ils appellent de leur voeux est une arnaque pour nous museler. Je pense même que Poutine joue un jeu, mais ça me dépasse. Les mois qui viennent nous le montreront, mais ce sera trop tard. et en plus les piquouses vont faire parler d’elles avec la 5G, la famine etc…
      le monde est entré dans sa phase de folie.
      Le Christ annonçait, « car il y aura alors une grande tribulation, telle qu’il n’y en a jamais eu depuis le début du monde et qu’il n’y en aura plus, si ces jours n’étaient écourtés personne ne serait sauvés.. ». le xxème et le xxième siècle sont le décor de ces paroles prophétiques.

  6. shamane dit :

    Très juste et intelligent cet article. Peu importe que la guerre très opportune en Ukraine dure des mois ou s’arrête rapidement…. le cycle de destruction inflationniste des monnaies et des économies est lancé !

    Il y aura bien quoi qu’il arrive un bouc-émissaire tout trouvé.

    Ils pourront progresser dans leur Agenda de la Grande Réinitialisation. Et en plus ça effacera si je puis dire l’ardoise du Covid !

    Le seul truc embêtant pour eux c’est que la psy-op covid ne prend plus…

  7. Ping : la Guerre en Ukraine n'est qu'un prétexte à la création du Chaos Economique et à l'instauration d'une Monnaie Numérique mondiale... donc de la Dictature Globaliste - Le Blog d'Elsa de Romeu : Information alternative, pertinen

  8. zorba44 dit :

    Lors d’une conférence pour présenter son livre au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg en 2006 « Quand la Chine change le monde » Érik Izraelewicz mettait en exergue le rôle croissant des BRICS et l’applatissement prévisible de la sphère occidentale. Soit dit en passant c’est lors de cette conférence que date ma décision d’émigrer dans l’hémisphère austral…

    La fameuse déclaration de Warren Buffett « nous sommes en guerre contre les pauvres et cette guerre nous sommes en train de la gagner »

    …ne sont pas choses nouvelles.

    Les signaux ont été ignorés et voilà le résultat : la casse du monde dont les promoteurs ne voient pas qu’elle les entraînera dans sa chute !

    Jean LENOIR

  9. e dit :

    guerre économique contre qui?
    Rothschild actionnaire des multinationales chinoises vers lesquelles se tourne la Russie devient de plus en plus riche

    les seuls qui deviennent pauvres c’est les peuples

    le pass injection OGM qu’ils veulent installer sur toute l’UE coute des milliards d’euros

    les antennes 5G, les caméras big brother sur tout l’UE, le système énergivore connecté au linky coutent des milliards d »euros d’entretien mensuel

    un système couteux qu’ils veulent garder et ajouter à nouveau plus de big brother couteux (pass injection OGM)

    • Veracruz dit :

      Bientôt on aura les billets Xi dans nos poches (les complotistes le disaient depuis 2 ans aussi), les moutruches l’ont déjà accepté ils sortent presque plus la voiture et isolement dans leur e-maison. Les syndicats entretenant le dogme des micro gouttelettes tueuses c’est parfait !
      Le Masque svp Monsieur, oui sur le nez svp merci…

      • e dit :

        pas des billets mais Qrcode, ils veulent tout numériser

        Union pay veut la fin du cash et le remplacer par le Qrcode
        société totalitaire numérique où les anti piqouzes sont éliminés de facto
        et les propriétés confisqués par magie d’un simple clic

        le vous n’avez rien et vous serez heureux (c’est la paix après la guerre) tant attendu de Klaus Schwab

        mais quand le méchant dira « paix et sécurité », il aura la foudre de Dieu qui tombera sur sur ce qu’il a volé à l’humanité

        « Thessaloniciens
        …Car vous savez bien vous-mêmes que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit.
        *Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point. Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur;… »
        https://saintebible.com/1_thessalonians/5-3.htm

  10. e dit :

    nouvel ordre mondial à Jerusalem

    http://stateofthenation.co/?p=109171

  11. e dit :

    On est en plein dans le plan ci dessous
    « Plan phase 5 :

    Instaurer le chaos et la loi martiale. (novembre 2021 à mars 2022)

    Exploiter les pénuries de biens et de nourriture.
    Paralyser l’économie réelle et fermer les usines et les magasins.
    Laisser le chômage exploser.
    Appliquer une troisième dose à vaxx (renforts).
    Supposer le meurtre du vieux vivant.
    Imposer la vaccination obligatoire pour tous.
    Étendre le mythe des variantes, de l’efficacité des vaccins et de l’immunité de groupe.
    Démoniser les antivaxx et les rendre responsables des morts.
    Arrêtez les leaders de l’opposition.
    Imposer l’identité numérique à tous (QR code) : acte de naissance, carte d’identité, passeport, permis de conduire, carte d’assurance maladie….
    Instaurer la loi martiale pour vaincre l’opposition.

    Résultat, deuxième étape du contrôle numérique. Arrêter ou éliminer les opposants.

    Plan phase 6 :

    Annuler les dettes et dématérialiser l’argent. (de mars 2022 à septembre 2022)

    Il y a urgence à se décider à organiser dans chaque commune
    l’autonomie alimentaire locale, et l’échange des compétences
    la résistance aux ordres du gouvernement ennemi

    On ne peut plus reculer
    Il faut arrêter de compter sur un sauveur futur

    DE NOMBREUSES INITIATIVES CONSTRUCTIVES URBAINES
    SONT DEJA EN COURS ET FONT DEJA TACHE D’HUILE…

    Enfin pour la nième fois SVP
    ARRÊTEZ D’ECOUTER LES ENFUMAGES DE TELE MENSONGES »
    https://micheldogna.fr/comment-echapper-a-la-solution-finale/

  12. lahmizere dit :

    clavreul dit :
    14 mars 2022 à 12:48
    Il n’ y a aucune folie, c’ est le plan de Dieu qui se déroule sous nos yeux.

    Totalement d’accord, mais peu nombreux sont ceux qui le perçoivent.
    ce qui se passe est en accord avec le choc final.

    c’est le temps de la fin. Matthieu 24:3 « le signe de ta présence et la période finale du monde »

  13. Fréjus dit :

    Brandon Smith voit juste.

  14. Veracruz dit :

    Un petit mot sur la liberté de la Presse bien malmenée depuis des années et encore ces derniers jours avec RT… La plateforme ODYSEE ne supprimera pas les contenus de RT et Sputnik, voir la lettre ci-dessous (une décision très courageuse et nous pouvons remercier cette plateforme qui depuis le début de la crise Covidémence à permis de diffuser les vraies infos !!) :

    Odysee & Freedom of the Press: A Letter From Our CEO
    We’ve gotten flack lately for standing up for freedom of the press, specifically for platforming RT and Sputnik.

    Here’s the thing: what’s happening to the Ukrainian people and their country is horrible. But to punish all Russians (and people simply associated with Russia) for this is simply absurd.

    Like, Russian hockey players are losing sponsorships

    just for being Russian. What sense does that make?

    The above is obviously crazy, what’s a more difficult sell is what we’ve been attempting to say:

    We are a video platform. We want to allow competing voices in journalism, whether they’re CNN, Fox, RT, Sputnik or anyone else, and we aren’t interested in telling you what to think. And not in a « it’s an important to be a free thinker » way, but in a « no, seriously; we don’t care about your political views » way.

    Believe it or not, but RT and Sputnik journalists are people too. They not only lost their jobs, but had their reputations as journalists come under fire, being characterised as « corrupt journalists receiving memos directly from the Kremlin. »

    Is this true? Well, we don’t really know anything about the inner-workings of RT or Sputnik, so that’s not for us to say.

    But even if RT or Sputnik are completely biased and get their talking points directly from Putin himself, we would still consider it important to allow them to be heard, if for no other reason than to have a better understanding of the propaganda being disseminated to the Russian people.

    For these reasons, Odysee will not be removing any journalists affiliated with Russian networks or Russian news networks themselves. We support freedom of the press, and this will not change.

    Julian Chandra
    Chief Executive Officer
    Odysee, Inc.

  15. Gand dit :

    Et, bientôt la marque de la bête sans laquelle vous ne pourrez ni acheter ni vendre …

    • zorba44 dit :

      Soyez pourvu Gand et vous verrez que le troc fonctionne très bien avec les petits producteurs…
      Cela fait deux ans que nous avons commencé en dehors du système marchand…

      Ne jamais être pris au dépourvu !

      Jean LENOIR

  16. e dit :

    je n’arrive pas à croire que réinfo covid fasse la pub des injections en disant qu’elle est bonne pour une certaine catégorie sauf pour les enfants
    https://reseauinternational.net/vacciner-son-enfant-contre-la-covid-19-vous-etes-surs/ (preuve de la traitrise de réinfo covid)

    à quoi cela sert que les victimes des injections se plaignent sur réinfo covid alors?
    Ils ont créé une rubrique témoignages, où plein de gens se plaignent des effets de leurs injections, ou de proches décédés à cause des injections, des foetus avortés à cause des injections, mais ont encore le nerf de parler de vaccins, et de dire que seuls les enfants peuvent être exemptés
    https://reinfocovid.fr/temoignage/effet-secondaire-important/
    https://reinfocovid.fr/temoignage/effets-secondaires-vaccin-moderna/
    https://reinfocovid.fr/temoignage/vaccination-et-femmes-enceintes/
    https://reinfocovid.fr/temoignage/douleurs-electriques-pied-etendues-aux-jambes-et-bras/
    https://reinfocovid.fr/temoignage/deces-suspect/
    doubles agents du nouvel ordre mondial, nous y voilà!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s