Pourquoi l’Europe a-t-elle dit « oui » ?

Réponse toute simple : parce qu’elle n’est qu’un appendice de l’Empire étatsunien, son vassal, son terrain de jeu… Elle ne pouvait que suivre son suzerain dans son vieux projet d’allumer la guerre contre la Russie. Mais comme le montre Alastair Crooke, il s’agit là d’une attitude suicidaire qui laisse le reste du monde stupéfait et sur la réserve. L’Europe va-t-elle être sacrifiée sur l’autel de la recomposition géopolitique du mondialisme ? Va-t-elle faire les frais du chaos et de la guerre nécessaires, selon ses grand-prêtres, à la mise en place du Nouvel ordre mondial ? Vieux Continent, il semblerait que tu aies fait ton temps… OD

Les acteurs extérieurs, éloignés de la frénésie qui se concentre en grande partie sur l’Europe, doivent secouer la tête avec incrédulité devant le zèle de l’Europe à se joindre à cette « guerre ». A-t-elle été délibérément provoquée ? Y a-t-il une escalade « en préparation » ?

Quel est l’événement géostratégique le plus important de la semaine ? Eh bien, c’est l’Inde qui a insisté pour supprimer le dollar américain dans ses échanges avec la Russie et le remplacer par la monnaie locale (tandis que les États-Unis réagissent en menaçant l’Inde de sanctions distinctes). La liste des « récalcitrants » s’allonge : La Chine a elle aussi été menacée de sanctions par les États-Unis pour ne pas s’être jointe aux sanctions contre la Russie. D’autres États, dont la Turquie, le Brésil (un Bolsonaro sceptique) et les États du Golfe, boycottent la « guerre contre la Russie ». En fait, c’est surtout l’Europe qui s’est lancée dans une « guerre économique et financière totale contre la Russie », à l’instar des commentaires du ministre français des Finances, Bruno Le Maire. « Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe ». Le reste du monde reste particulièrement « cool » et distant.

Je me souviens avoir été informé par un panjandrum britannique de haut rang en 2006 que la guerre contre l’Irak avait déjà été décidée et qu’elle transformerait le Moyen-Orient (à l’avantage des États-Unis). Lorsque j’ai émis des doutes, on m’a dit de faire avec, ou d’être renvoyé (dans le cas où je serais exilé).

Je rappelle cet incident parce qu’il me semble que quelque chose d’assez similaire a dû être dit à Olaf Scholz à Washington à l’approche de sa rencontre avec Poutine en février à Moscou : Quelque chose comme « nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe, ce qui entraînera probablement l’éviction du président Poutine dans la tourmente qui s’ensuivra ». Il faut faire avec.

Scholz a fait exactement cela – et plus encore – en sacrifiant finalement Nord Stream 2, en promettant une forte augmentation de la taille de l’armée allemande et en approuvant même l’envoi d’armes dans des zones de conflit (comme l’Ukraine).

Boris Johnson utilisait déjà le conflit ukrainien pour essayer de récupérer un « rôle mondial » pour une Grande-Bretagne post-Brexit ; et peut-être Scholz a-t-il décidé de faire une « vertu de la nécessité » bien avant les événements en Ukraine – pour répondre à un souhait de voir l’Allemagne redevenir un participant « puissant » dans la politique mondiale en se débarrassant du complexe de culpabilité allemand de la Seconde Guerre mondiale et en se rendant « prête au combat » (tout ce à quoi aspire le parti de Scholz).

Quoi qu’il en soit, l’Europe s’est lancée dans une guerre économique totale contre la Russie avec un zèle inhabituel. L’Occident a porté sa guerre économique contre la Russie à de nouveaux sommets, jamais atteints auparavant : Les réserves de change de la Banque centrale russe ont été saisies, ses institutions financières ont été gelées sur les marchés de capitaux extérieurs, certaines banques russes ont été exclues de SWIFT et le rouble a subi une opération de « vente » concertée montée depuis New York (comme en 2014).

Toutefois, ce ne sont pas les détails qui comptent. Pas même les moyens par lesquels la Russie a évité sa chute économique prédestinée. Non, ce qui compte, c’est l’expropriation des réserves étrangères d’un État, la paralysie de ses institutions et l’attaque de sa monnaie – en un tour de main.

Puis, tout aussi soudainement, l’Europe a réédifié un rideau de fer (mais cette fois contre la Russie) par le biais d’une opération psychologique de récit médiatique qui, superposé à des images qui suscitent l’émotion, a suscité une indignation morale qui exige des représailles certaines.

Le président Poutine devient l’antithèse froide, inhumaine et irrationnelle de l’ordre libéral rationnel, nécessitant une croisade morale – peut-être même militaire – pour faire face à cette inhumanité. Tout cela a donné lieu à une frénésie à l’échelle européenne, en un tour de main.

Et – en un tour de main – le discours et les perspectives russes sont annulés dans l’espace d’information occidental : L’objectif de Bruxelles est la singularité et l’unité des messages.

Une fois encore, c’est le contexte qui importe. Dans un sens, la tragédie en Ukraine est une distraction : Le point important – qui n’est pas perdu pour le reste du monde – est de savoir comment tout cela a été « déclenché » contre une grande puissance en un jour. Ils réalisent que cela pourrait tout aussi bien leur arriver à eux.

C’est pourquoi la décision de l’Inde de commercer en roupies et en roubles est un signe avant-coureur des choses à venir. En jetant la pierre à la Russie, l’Occident a mis en évidence les risques pour le reste du monde qui sont inhérents à la participation à cet « ordre mondial fondé sur des règles » dirigé par l’Occident.

Et en déclenchant, par le biais de la gestion des médias, l’indignation qui exige certaines représailles punitives, et en interdisant les points de vue alternatifs, ils donnent des frissons à de nombreux dirigeants non occidentaux – dont les distinctions de civilisation et de valeur ne signifient clairement rien pour l’Occident. Nous verrons de plus en plus de ces pays « abandonner le navire ».

Enfin, les acteurs extérieurs qui sont à l’écart de la frénésie largement concentrée en Europe doivent secouer la tête avec incrédulité devant le zèle de l’Europe à se joindre à cette « guerre ». A-t-elle été délibérément provoquée ? Y a-t-il une escalade « en préparation » ?

Un « monde en guerre » – qu’elle soit cinétique ou financière – sera un désastre pour l’Europe. La guerre est inflationniste. La guerre est contractionniste (et inflationniste aussi). Elle agit comme une taxe sur tout gros importateur comme l’Europe. Les prix de l’énergie et des matières premières sont actuellement plus élevés – relativement – que toute autre année depuis 1915. Les prix du blé (25% de l’approvisionnement mondial provient d’Ukraine et de Russie) sont à leur plus haut niveau depuis 2008. Tout augmente verticalement. L’ensemble de la chaîne de production alimentaire subit des pressions de toutes parts.

Pourquoi l’Europe a-t-elle dit « oui » ?

Al-Mayadeen, le 13 mars 2022

Traduction Réseau International

Rappels :

La troisième guerre mondiale a déjà commencé, et c’est une guerre économique

Ordo ab chaos : comment le conflit ukrainien est conçu pour bénéficier aux mondialistes

François Asselineau sonne l’alarme pour la paix en Ukraine

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, Matières premières, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Pourquoi l’Europe a-t-elle dit « oui » ?

  1. Guillaume Berthon dit :

    pourquoi l´europe a dit oui?
    Deja ce n´est pas l´Europe des peuples qui a dit oui, c´est la commission europeenne, ramassis de psychopathes non elus et se cooptant entre eux, ou le nepotisme n´a de pendant que l´effarante corruption et le mepris eleve au rang de regle de conduite.
    Les europeens ne disent rien car ils sont deja lobotomises et anomiques, encore plus depuis les deux dernieres annees, d´ailleurs regardez donc combien de mougeons gardent leur masque depuis hier en France, atterrant.
    Pourquoi l´europe a dit oui, parce que le troupeau ovin est, etymologiquement, abruti.

    • Oui quand on dit l’Europe, c’est l’UE technocratique créée et cornaquée par les Etats-Unis… un abus de langage donc.

    • mark knopfler dit :

      Monnet, Hallstein, Schuman.
      Il suffit de se replonger dans leur Génèse, tous des agents US à des degrés divers.
      Monnet était lié au renseignement US, Schuman avait voté les pleins pouvoirs à Pétain et Hallstein rêvait d’une Paneuropa, ce qui est une autre forme plus présentable politiquement de la volonté pangermaniste allemande.
      Ce trio a oeuvré pour les intérêts US et Allemands en Europe occidentale.
      On dirait que le plus grand nombre ait oublié Zbigniew Brzeziński et sa doctrine par rapport à l’Europe qui devait être menée par le couple Franco-Allemand, la France pour sa capacité militaire de dissuasion nucléaire unique en Europe, l’Allemagne pour son poids politique.
      Une Europe « cheval de Troie » de l’Empire, dans le contexte post WWII de l’ennemi communiste à contenir ou à faire reculer, un cheval bicéphale, dont la tête commande le corps, dans un intérêt réciproque, que l’on pourrait résumer par « je te tiens, tu me tiens par la barbichette », mais à l’avantage de la tête pensante, bien sûr, comprendre l’Allemagne, entièrement dépendante de la protéction militaire US, entièrement sous contrôle donc.

      Si l’on rajoute une pincée de Mackinder et sa théorie du Heartland, dont le Rimland, au début du XXème siècle, on comprend que l’Europe n’est qu’un porte-avion stratégique de l’Empire entre l’Atlantique et le Pacifique, l’Ouest et l’Est, l’occident et l’Orient, Europe éthymologiquement veut dire « regard étendu », d’Est en Ouest, de l’Asie vers l’occident.

      La conflit Ukrainien n’est que la conséquence de la tectonique des plaques pour le contrôle du monde, il est possible que la brêche provoquée dans le porte avion US soit de taille à le couler comme un vulgaire Titanic, je crois plutôt que nous sommes en train d’assister à un changement de vaisseau, plus puissant et plus en capacité de permettre à l’Empire d’accentuer sa colonisation du monde, afin d’effectuer la jonction avec le Pacifique, synonyme de NOM.

      C’est un projet religieux maquillé par la politique et la géostratégie des intérêts.

  2. Danse dit :

    Amazon.fr – Le choix de la défaite: Les élites françaises dans les années 1930

    Quelles sont les causes de la Défaite de 1940 ? Le grand historien Marc Bloch écrivait en avril 1944 : « Le jour viendra […] et peut-être bientôt où il sera possible de faire la lumière sur les intrigues menées chez nous de 1933 à 1939 en faveur de l’Axe Rome-Berlin pour lui livrer la domination de l’Europe en détruisant de nos propres mains tout l’édifice de nos alliances et de nos amitiés. »

    Annie Lacroix-Riz analyse l’histoire des années 1930 pour éclairer les causes de la défaite de 1940. Selon elle, les Français n’ont pas été simplement vaincus en cinq jours par une Wehrmacht invincible ; LE HAUT PATRONAT LES A SACRIFIÉS À SON PLAN DE « RÉFORME DE L’ÉTAT » COPIÉ SUR LES VOISINS FASCISTES ET À SON OBSESSION D’ACCORD AVEC LE REICH. Cette affirmation incroyable paraît moins audacieuse à la lecture des archives, françaises et étrangères, relatives à une décennie d’actions des élites : militaires ; politiciens ; journalistes ; hommes d’affaires surtout, qui régnaient sur tous les autres, avec à leur tête la Banque de France et le Comité des Forges.

    L’autonomie des politiciens ou des journalistes relève ainsi du mythe, celle des militaires aussi. C’EST BIEN LA FRANCE DES GRANDS INTÉRÊTS ÉCONOMIQUES ET FINANCIERS QUI DICTA LE CHOIX DE L’ALLEMAGNE COMME PARTENAIRE PRIVILÉGIÉ DÈS LES ANNÉES 1920 ET SABOTA L’ALLIANCE RUSSE DE REVERS QUI AVAIT ÉVITÉ LA DÉFAITE EN 1914. Aujourd’hui, l’accès aux archives éclaire les causes intérieures et extérieures de la Défaite et permet « l’instruction du procès de la vaste entreprise de trahison » que réclamait Marc Bloch.

    La présente édition de l’ouvrage a été systématiquement revue et complétée à la lumière des nombreux fonds d’archives, ouvrages et articles consultés depuis 2006.

    • hergastul dit :

      Rien n’a changé, en somme. Parfois, un être miraculeux apparaît on ne sait comment au milieu des veaux, puis le cours des choses reprend de plus belle…

  3. Laurent dit :

    Décision délirante des macronistes à la tête de la présidence de l’UE : le réseau électrique ukrainien est désormais «connecté» au réseau européen, a annoncé mercredi Barbara Pompili, la ministre française de la Transition écologique. «Nous nous y étions engagés, c’est chose faite: le réseau électrique ukrainien qui fonctionnait depuis le début de la guerre en mode isolé, est connecté depuis ce matin au réseau européen»

    Qui va payer la facture d’électricité de l’Ukraine alors que nous sommes en période de crise énergétique et cela va -t-il entrainer pour nous des pénuries puisque nous serons obligés de partager notre électricité, sachant qu’un pays en guerre est très énergivore. Encore une flèche cette Pompili qui fait ses petites affaires en douce sur le dos des peuples français et européen.
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/le-reseau-electrique-ukrainien-est-connecte-au-reseau-europeen-annonce-barbara-pompili-20220316

    • Danse dit :

      Leur but est de nous placer en état de pénurie de TOUT.
      Avec l’alimentation aussi ils organisent la pénurie générale en Europe (réduction de 10% des surfaces cultivables obligatoire), avec sanctions aux pays qui refuseraient de les organiser :
      https://echelledejacob.blogspot.com/2022/03/les-objectifs-ecologiques-de-la.html

      La finalité : pouvoir commencer les interventions étatiques sur la distribution d’énergie et d’aliments, pour rapidement réaliser leur projet de contrôle TOTAL de notre consommation de TOUT, avec une distribution étatique centralisée de TOUT ce qu’ils veulent décider unilatéralement de nous laisser le droit de consommer, à l’intérieur de leur nouveau RIDEAU DE FER.
      Sous condition en plus que nous soyons piqués.

    • hergastul dit :

      Rappelez-vous que la seule chose qui fasse sens dans cette société de débiles, est justement la dimension sacrificielle des mesures prises contre un ennemi commun qui les rassemble, et désigné comme responsable de tous leurs malheurs. L’efficacité des mesures n’a aucune importance. Ce qui compte, c’est de montrer qu’on est ensemble, collectif, via le sacrifice effectué. Société moribonde qui s’autodétruit sans aide.
      D’abord le Covid.
      Maintenant les Russes.
      Seule la toile de fond change…

      • Veracruz dit :

        Multiples drapeaux géants Ukrainiens accrochés dans les rues des centres villes partout… un pognon de dingue ! le notre !!! Je serais curieux de connaître le prix d’un seul de ces drapeaux géants…
        Vous avez raison, développer l’esprit patriotique n’a pas de prix !

    • Laurent dit :

      C’est en réalité une décision de Von der Leyen , de sa commissaire européenne à l’énergie estonienne Kadri Simson, et enfin de macron comme président actuel du conseil de l’Europe. Ils viennent de connecter les réseaux électriques de l’Ukraine et de la moldavie sur le réseau électrique européen. Zelenski est réjoui ; l’estonienne et von der leyen écrivent qu’ainsi l’ukraine est dans l’europe! Ils déclarent aussi que ce n’est pas sans risques pour nous. Quels sont les risques y compris pour nos installations électriques, les prix de l’électricité, les pénuries et le black-out?

      https://www.connaissancedesenergies.org/afp/le-reseau-electrique-ukrainien-est-desormais-connecte-au-reseau-europeen-220316

      Cliquer pour accéder à STATEMENT_22_1789_EN.pdf

      commentaire d’un internaute:
      « Ça c’est vraiment une connerie sans nom…Pas étonnant de ce syndicat d’intérêt qu’est l’UE.Avec toutes les interconnexions en Europe, Si il y a de grosses perturbations en Ukraine et en Moldavie dans le réseau électrique cela pourrait avoir des répercussions dans les pays voisins et faire chuter le réseau électrique de tous ces pays !
      si il y a de gros problèmes dans ces pays et un déphasage cela fera chuter le réseau électrique…Blackout complet pendant des jours, le temps de réinitialiser et de rouvrir étape par étape tout le réseau… »

      • mark knopfler dit :

        @Laurent, derrière partage de valeurs, humanisme, ici symbolisé par le partage du réseau électrique Européen, il faut comprendre fétichisme, réification énergétique, donc marchandisation énergétique, le marché vient d’acter que l’énergie, ici l’électricité, est désormais un objet de spéculation et donc qu’il est entièrement sous son contrôle (cf Linky).
        Même chose pour le gaz et d’autres énergies connues.
        Le conflit Russo-Ukrainien va accentuer ce tropisme en le légimitant par #jesuisukrainien, nous sommes dans une phase accélérée du supra national, synonyme de destructions des nations, un sacrifice nécessaire quant à imposer le NOM.

        Mammon ou le veau d’or est en train de s’imposer en force.

  4. Danse dit :

    Annie Lacroix-Riz indique quelques pistes de lecture et vidéos sur la situation en Ukraine
    https://histoireetsociete.com/2022/03/09/annie-lacroix-riz-indique-quelques-pistes-de-lecture-et-videos-sur-la-situation-en-ukraine/
    9 mars 2022

  5. Alcide dit :

    Poutine : l’Occident a arraché tous les masques de faux-semblants

    « Le peuple sera capables de distinguer les patriotes des bâtards et des traîtres, »

    See more at https://english.pravda.ru/news/russia/150718-putin_ukraine/

    Chez nous, la confusion est possible avec n’importe quel politichien.

  6. Alcide dit :

    Macron harcèlerait L’OTAN pour déclarer la guerre à la Russie

    https://rusreinfo.ru/fr/2022/03/macron-harcelerait-lotan-pour-declarer-la-guerre-a-la-russie/

  7. Danse dit :

    Voici la vérité avant les fausses élections :

    Florian Philippot
    @f_philippot ·1h
    « Macron démission ! » repris en chœur en plein meeting de la LREM : excellent !
    Puisque Macron organise de faux meetings avec des figurants, il faut massivement les infiltrer et y remettre le peuple, le vrai !
    ➡️ Macron fuit le débat, on ira directement à lui !
    Faites passer !

  8. Danse dit :

    Evènements du Monde : Ukraine – Russie
    🇭🇷#Kolakusic : “Nous ne sommes pas dupes. Les prix de l’essence et du diesel n’ont que peu à voir avec le prix du pétrole brut. Leur prix dépend de la géopolitique et des guerres. Tout comme les fausses pandémies profitent à l’industrie pharma, les guerres profitent à industrie pétrolière.”
    t.me/FranceInformation/3852
    4.1K views🦠 Metahelle,
    Mar 16 at 08:16

    https://t.me/FranceInformation/3852

  9. Danse dit :

    UnisVers 𝑙’𝐼𝑛𝑓𝑜
    Forwarded from
    Silvano Trotta Officiel
    (Silvano Trotta)
    Incroyable ce que fait le banquier d’affaire premier ministre non élu, Mario Draghi en Italie à l’insu du peuple italien ! Certains travailleurs de l’aéroport civil Galileo Galilei de Pise nous ont informés d’un fait très grave : des vols « humanitaires » partent de l’aéroport civil, qui devrait être rempli de provisions, de nourriture, de médicaments etc, pour la population ukrainienne. Mais ce n’est pas le cas ! Selon le témoignage des ouvriers affectés au chargement, lorsqu’ils sont arrivés sous l’avion, ils ont trouvé des caisses pleines de divers types d’armes, de munitions et d’explosifs.

    « Une amère et terrible surprise, qui confirme le climat de guerre dans lequel nous entraîne le gouvernement Draghi. Face à ce fait très grave, LES OUVRIERS ONT REFUSÉ DE CHARGER LA CARGAISON ».

    Ce sont des avions qui atterrissent d’abord sur des bases US/OTAN en Pologne, puis sont envoyés en Ukraine.

    « Nous dénonçons avec force cette véritable falsification, qui utilise cyniquement la couverture « humanitaire » pour continuer à alimenter la guerre en Ukraine ». Le syndicat a demandé aux structures de contrôle aérien de l’aéroport civil d’arrêter immédiatement ces vols de la mort déguisés en aide « humanitaire ».

    Il a exhorté les travailleurs à « refuser de charger des armes et des explosifs qui alimentent une spirale de guerre que nous ne pouvons arrêter qu’avec un cessez-le-feu immédiat et la relance des pourparlers de paix ».

    Enfin, ils ont invité les citoyens à participer à la manifestation qui se tiendra le samedi 19 mars devant l’aéroport Galileo Galilei (15h00) : « De la Toscane, des ponts de paix, pas des vols de guerre ! https://www.oltre.tv/armi-aerei-aiuti-umanitari-pisa-draghi/
    Oltre.tv
    Armi negli aerei al posto degli aiuti umanitari: operai di Pisa contro Draghi
    « Le armi verso l’Ucraina partono anche dall’aeroporto Galileo Galilei di Pisa mascherate da “aiuti umanitari”! ». A denunciare l’episodio
    t.me/unis_vers/12712
    1.0K views
    Mar 16 at 12:15

    https://t.me/unis_vers/12712

  10. Veracruz dit :

    Ce n’est qu’un juste retour des choses puisque l’UE (USE) est une création des USA (continent Nord) qui sont eux même la création de l’Hexagone et de la Reine des finances de la vieille Europe !
    Donc ceux qui commandent le nouvel ordre de la Ruche, ne sont certainement pas géographiquement de l’autre côté de l’Atlantique mais bien tout près d’ici…

  11. zorba44 dit :

    Tout à fait d’accord avec tout ce qui a été écrit.
    Les ricains toutefois seraient bien inspirés de faire attention.
    Il me semble qu’ils sont en ligne de mire de Moscou directement qui pourrait initier une attaque létale imparable avec ses sous-marins en créant un tsunami gigantesque sur la côte américaine.

    L’effet en serait sidéral pour le reste du monde et le reste de l’OTAN ne ferait rien, terrorisé par la dévastation des côtes de l’Ouest américain.

    Poutine aurait ainsi joué d’un effet de massue surprise et économiserait une guerre nucléaire totate avec l’Europe.

    L’Asie aurait ainsi gagné une partie d’échecs générée depuis Washington.

    Les pays d’Europe viendrait faire allégeance et reprendrait le commerce dans un ordre nouveau.

    Jean LENOIR

  12. Danse dit :

    WORLD ECONOMIC FORUM
    Advancing Digital Agency:
    The Power of Data Intermediaries
    I N S I G H T R E P O R T
    F E B R U A R Y 2 0 2 2

    … »What if there was a better way? What if you could outsource the decision-making fatigue
    to a trustworthy third party? What if you could pre-consent to your preferences so that you
    did not need to continuously opt-in? What if technology allowed you to outsource your
    decision-making even further – to a digitally automated agent, potentially using artificial
    intelligence (AI), which could actively make those decisions for you? All such scenarios
    require the enlisting of an intermediary »…

    Cliquer pour accéder à WEF_Advancing_towards_Digital_Agency_2022.pdf

  13. lahmizere dit :

    Ils ont ouvert par leur conn… la boîte de Pandore. Nous avons des hom..elettes.. politiques qui sont des pleutres. des larbins. pas d’autres mots, comme dans les années 30. La Croiz Rizz nous l’a dévoilé .. la Cagoule.
    Elle est là de retour, sauf que maintenant elle vient des US.
    Les non élus de la comm européenne sont des vendus qui se disent chrétiens…

    Le 5ème des dix commandements dit: le pot-de-vin aveugle les clairvoyants et peut pervertir les paroles des justes.

    la corruption dans les bâtiments europ. est à tous les étages..
    voilà l’hisroire:
    Pandore apporta dans ses bagages une boîte mystérieuse que Zeus lui interdit d’ouvrir. Celle-ci contenait tous les maux de l’humanité, notamment la Vieillesse, la Maladie, la Guerre, la Famine, la Misère, la Folie, le Vice, la Tromperie, la Passion, l’Orgueil ainsi que l’Espérance.

    tout ça est devant notre porte0 L’Europe a tjrs été le champ de bataille des dominants.

    • lahmizere dit :

      errata : citation biblique d’exode 23 vers 8.

    • mark knopfler dit :

      Le concept de Dieu dans la bible est ni mâle, ni femelle, il est les deux en même temps.
      Le « en même temps » devrait vous rappeler quelque chose…
      En effet, il existe deux récits dans la Genèse, qui, en réalité, se suivent chronologiquement et sont différenciés.
      Le premier pose que Dieu créa « l’homme à son image. À l’image de Dieu il le crée. Homme et Femme il le créa. »
      Le deuxième sous entend que Dieu a créé d’abord Adam avant Eve : « Alors Dieu fit tomber l’homme dans un profond sommeil. Il prit une de ses côtes et referma la chair à sa place. Puis de la côte il façonna une femme et l’amena à l’homme… ».
      La différence des deux récits, c’est Pandore.
      Car Pandore est Eve, la ruse de Zeus pour se venger de Prométhée dans la mythologie grecque.
      Or le premier récit évoque assez clairement un androgyne (ou un hermaphrodite en incapacité de se reproduire).
      Pour comprendre pourquoi le récit passe de l’androgyne primal à Adam et Eve, il faut lire l’alphabet de Ben Sirah.
      Ou l’on comprend qui est « la face de Baal »… Flaubert l’avait très bien illustré via son roman « Salammbô »

  14. lahmizere dit :

    Voilà la suite selon un article de Thierry Meyssan réseau Voltairenet.org
    c’est le début d’un conflit mondial :

    La Communauté économique eurasiatique (Biélorussie, Kazakhstan, Kirghizistan, Russie, Tadjikistan + Arménie pour certaines dispositions) et la Chine créeront un nouveau système économique et financier mondial dont ils fixeront les bases à la fin du mois de mars 2022.

    Ce nouveau système devrait disposer d’une monnaie de référence dont le cours serait établi à partir d’un panier de monnaies des États membres fondateurs (donc dominé par le yuan chinois).

    Il a été conçu par Sergey Glazyev (photo) et a pour objet de se substituer au système de Bretton Woods, après l’exclusion de la Russie à titre de « sanction » pour son opération contre les bandéristes [1] ukrainiens.

    L’existence de deux systèmes économiques et financiers concurrents devrait marquer un coup d’arrêt à la globalisation et diviser le monde en deux.

    • Danse dit :

      …Et cette fois-ci les prédateurs de l’Humanité ont prévu que le RIDEAU DE FER enfermerait non plus les Peuples de l’Est, mais nous, les Peuples de l’Ouest.

  15. Veracruz dit :

    La belle UE s’offusque IMMEDIATEMENT de l’attaque cruelle contre la liberté de la presse au Mali qui a fait couper les chaînes TV de France24 et RFI pour cause de diffusion d’informations mensongères…
    La lucidité gagne les esprits on dirait, il est heureux, et nos semblables du continent Africain semblent bien plus clairvoyants que nous depuis le début de la covidémence.
    https://www.nouvelobs.com/monde/20220317.OBS55814/au-mali-la-junte-suspend-la-diffusion-de-france-24-et-rfi.html

  16. Alcide dit :

    Tout était prévisible.
    Les US et leurs caniches seraient sourds ? On peut ignorer les faits, mais pas leurs conséquences.

    • zorba44 dit :

      Bonne piqûre de rappel Pierre – Poutine n’est pas pour le NOM : ce n’est pas parce qu’il a reçu l’étiquette de young leader qu’il veut la disparition des civilisations.

      Il combat le dos au mur.

      Jean LENOIR

  17. zorba44 dit :

    Biden, pas encore gâteux, à l’époque de Belgrade, et donc pleinement responsable

    https://rusreinfo.ru/fr/2022/03/le-criminel-de-guerre-biden-doit-rejoindre-jf-kennedy/

    A la différence de Kennedy, lequel ne voulait pas la guerre au Viet-Nam, ne méritant pas d’être assassiné.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s