Le piège stagflationniste conduira au revenu universel et au rationnement alimentaire

Par Brandon Smith

La semaine dernière, lors d’une conférence sur le programme « Build Back Better » de Biden, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a été confrontée à des questions sur l’inflation galopante. Après avoir qualifié la hausse du prix de l’essence de « taxe Poutine », elle s’est lancée dans le déni le plus stupide (ou le plus insidieux) que j’aie jamais entendu sur les causes de l’inflation. Elle a déclaré :

« Lorsque nous avons cette discussion, il est important de démentir certains de ceux qui disent, eh bien, ce sont les dépenses du gouvernement. Non, ce n’est pas le cas. Les dépenses publiques font exactement l’inverse, elles réduisent la dette nationale. Ce n’est pas inflationniste ».

Toute personne ayant une compréhension de base de l’économie et du fonctionnement des banques centrales a dû sentir son cerveau exploser en entendant cela, je le sais c’était mon cas. Mais avant de vous exposer les nombreuses raisons pour lesquelles cette affirmation est totalement fausse, je tiens à vous mettre en garde : dans cette situation, il est très facile de supposer que Pelosi et même Biden avancent ces arguments parce qu’ils sont trop stupides pour comprendre les principes fondamentaux de la création de dette, de la vitesse de circulation de l’argent et de la monnaie fiduciaire. Cela dit, ne confondez jamais le mal avec la simple ignorance.

Tous les représentants de haut niveau de la Maison Blanche sont briefés par des experts économiques (spin doctors) bien avant de répondre à des questions sur l’inflation, et les choses qu’ils disent ont été soigneusement orchestrées. Il est possible que Pelosi ait un peu embrouillé ses mensonges, mais le récit que l’establishment essaie de promouvoir est bien préparé. Affirmer que la création monétaire est un contrepoids à l’inflation plutôt que sa cause n’est pas brillant, mais ce n’est pas conçu pour convaincre beaucoup de gens, seulement pour semer la confusion.

N’oublions pas que l’année dernière encore, ces mêmes personnes affirmaient au public que l’inflation était purement « transitoire » et qu’il n’y avait pas lieu de s’inquiéter. Aujourd’hui, elles essaient de brouiller les pistes et de dissimuler la culpabilité de la Réserve fédérale. Je crois que l’objectif ici est simplement de gagner du temps jusqu’à ce que l’effondrement stagflationniste se produise. Ils ont le bouc émissaire parfait pour lancer une guerre économique avec la Russie (et probablement la Chine à court terme), et les effets de cette guerre feront beaucoup plus de mal aux États-Unis et à l’Europe que beaucoup ne le pensent.

Pour analyser rapidement la déclaration bizarre de Pelosi, je vais faire quelques observations fondamentales :

Premièrement, le remboursement de la dette nationale n’a RIEN à voir avec la réduction de l’inflation. Même si l’on parvenait à rassembler suffisamment d’actifs pour rembourser la dette nationale sans créer de nouveaux dollars de toutes pièces, les problèmes d’inflation actuels persisteraient. Il y aurait toujours la question des dizaines de trillions de dollars déjà fabriqués et flottant dans l’économie mondiale. L’inflation est directement liée à la masse monétaire et à la vitesse de circulation de l’argent. La dette nationale est secondaire dans cette question.

Deuxièmement, nous devons poser la question la plus évidente : Si les dépenses publiques « réduisent la dette nationale » en la remboursant, alors pourquoi la dette nationale n’a-t-elle pas diminué ?

La Fed et le gouvernement américain ont créé plus de 6 000 milliards de dollars en monnaie fiduciaire pour la seule année 2020, et la dette nationale n’a fait qu’augmenter. En fait, l’explosion de la dette nationale est en corrélation DIRECTE avec la quantité de dollars créés par la Fed pour alimenter les diverses politiques de relance et de renflouement au fil des ans. La dette nationale en 2008, au début de la crise du crédit, était d’environ 10 000 milliards de dollars. Il a fallu des centaines d’années pour atteindre ce niveau. En l’espace de seulement 14 ans de création monétaire par la Fed, la dette a maintenant triplé pour atteindre plus de 30 000 milliards de dollars.

Je le répète : les dépenses publiques et les mesures de relance de la Fed ont triplé la taille de notre dette nationale en moins de 14 ans. Et, bien sûr, l’inflation a grimpé en flèche, car la quantité de dollars injectés dans le système mondial entraîne une baisse spectaculaire du pouvoir d’achat de notre monnaie. Plus de dollars fiduciaires égale moins de pouvoir d’achat. C’est la réalité.

De plus, l’utilisation de la Russie comme bouc émissaire ne tient pas la route sur le plan de la logique. L’affirmation de Pelosi, Biden et de nombreux gauchistes de l’establishment est que le blocage du pétrole russe aux États-Unis entraîne une inflation dans de multiples secteurs de l’économie, mais que c’est « nécessaire » pour arrêter l’invasion de l’Ukraine par Poutine. On pourrait penser que nous utilisons beaucoup de pétrole russe. Ce n’est pas le cas.

Le pétrole brut russe ne représente que 3 % des importations américaines. Par conséquent, il est impossible que les sanctions contre le pétrole russe soient la cause de la hausse des prix, et ces sanctions n’ont aucun effet sur le Kremlin. L’inflation atteignait des sommets de 40 ans en décembre de l’année dernière, bien avant la guerre en Ukraine. En fait, les nouvelles sur les hausses des taux d’intérêt de la Fed font bouger les marchés pétroliers bien plus que les nouvelles sur l’Ukraine.

Pour résumer, j’ai un message spécial pour Nancy Pelosi : Rendez-nous service et fermez-la, espèce de vieille bique sanguinaire. Le peuple américain est plus intelligent que vous, et votre scénario de propagande est complètement troué.

Passons à des questions plus importantes…

Ce narratif ne vise pas seulement à protéger l’administration Biden, il vise également à protéger la Réserve fédérale. Comme l’a admis ouvertement l’ancien président de la Fed, Alan Greenspan, la banque centrale ne répond à personne, y compris aux responsables gouvernementaux. Nombreux sont ceux qui pensent que ce sont en fait les banques centrales et les banques internationales qui prennent la majorité des décisions politiques pour le gouvernement, et que les hommes politiques n’ont que très peu leur mot à dire. Je suis enclin à être d’accord, étant donné le nombre d’élites bancaires et de membres du Conseil des relations extérieures mondialistes qui semblent imprégner chaque cabinet présidentiel (cela inclut le cabinet de Trump autant que celui de Biden).

Biden est une coquille vide d’homme à peine capable de maintenir un semblant de santé mentale, qui selon vous dirige réellement le pays ?

J’ai beaucoup écrit ces derniers temps sur la façon dont les élites de l’establishment et les mondialistes profitent en fait grandement d’une crise stagflationniste, tant qu’ils sont en mesure de détourner la responsabilité vers d’autres origines et qu’ils ne sont pas la cible de représailles de la part du public. L’un de ces avantages consiste à dissimuler un programme que le Forum économique mondial appelle le « Great Reset », qui n’est en fait qu’un autre nom pour « Nouvel ordre mondial ».

N’est-il pas extraordinaire que la grêle de peur obscène du Covid dont le gouvernement et les médias bombardaient les Américains il y a seulement quelques mois ait soudainement disparu ? Que s’est-il passé ? Eh bien, l’establishment a été vaincu, voilà ce qui s’est passé. Avec les conservateurs et les modérés dans les États rouges des États-Unis et dans les nations du monde entier qui se sont battus contre les confinements et les passeports vaccinaux, les mondialistes ont dû réaliser que la bataille était perdue à long terme. Soudain, toute allusion aux passeports et à la dictature sanitaire a disparu.

Je me rends compte qu’il y a des gens qui accordent trop de crédit aux mondialistes et qui soutiennent encore que l’opération Covid a été une sorte de succès. Ces personnes ont tort. Si vous voulez voir à quoi ressemble un succès, allez en Chine, où des centaines de millions de personnes souffrent encore aujourd’hui de confinements et où personne ne peut faire quoi que ce soit sans un passeport vaccinal et un QR code à jour. En Chine, les passeports vaccinaux sont également utilisés pour le suivi de la population et constituent un élément de leur crédit social. C’est ce que les mondialistes voulaient pour toutes les nations, y compris les États-Unis, et ils ne l’ont pas obtenu. Par conséquent, il faut désormais passer à la crise suivante.

La menace que représente la stagflation m’inquiète plus que toute autre pour un certain nombre de raisons, et pas seulement à cause du risque d’extrême pauvreté. Comme nous le savons tous, la stratégie de « l’ordre à partir du chaos » consiste à créer suffisamment de désespoir au sein d’une population cible pour que les gens soient prêts à renoncer à leurs libertés en échange d’un semblant de sécurité et de normalité. Mais quels sont les contrôles spécifiques que l’establishment chercherait à mettre en place ?

La stagflation a la capacité de provoquer une hausse des prix des produits de première nécessité, tout en tirant le PIB vers le bas, avec les salaires, les emplois, l’industrie, etc. Il existe également la menace très réelle d’un contrôle des prix par le gouvernement, qui étoufferait la production et réduirait encore davantage l’offre de biens. Nous n’en sommes pas encore là, mais le danger se rapproche rapidement.

Dans l’agenda du Grand Reset du Forum économique mondial, il y a deux initiatives qui correspondent presque exactement à la stagflation et je prédis que nous en entendrons souvent parler au cours de l’année à venir.

La première initiative est le concept de revenu universel ; nous en avons beaucoup entendu parler il y a quelques années mais le public américain n’a pas trop accroché à cette idée. La vérité, cependant, est que nous avons déjà eu le revenu universel pendant un certain temps sous la forme de « chèques de relance Covid ». Cette monnaie hélicoptère a été financée par plus de 6 000 milliards de dollars de monnaie banque centrale créée à partir de rien, puis directement injectée dans les comptes des citoyens. C’était à peine suffisant pour que les gens puissent vivre, mais en conjonction avec d’autres programmes d’aide sociale et des chèques de chômage, des millions de personnes ont mené la vie facile chez eux pendant plus d’un an. L’argent était si facile que cette politique a déclenché une pénurie nationale de main-d’œuvre.

Ce petit avant-goût de revenu universel a pu donner aux gens une fausse idée de ces programmes de relance. Après les programmes Covid, le public pourrait être amené à croire que le revenu universel se traduirait par une vie insouciante avec de l’argent à profusion. En soi, sans le bénéfice d’autres programmes d’aide sociale, les chèques Covid n’auraient pas suffi à loger et nourrir les gens ; le niveau de vie de la personne moyenne aurait dû chuter de façon spectaculaire pour que le revenu universel fonctionne. Voilà la stagflation…

Avec un ralentissement économique écrasant notre niveau de vie, il pourrait être plus facile pour l’establishment d’attirer le public vers le revenu universel. Avec un contrôle des prix de type communiste (et une population réduite par la famine et la pauvreté), le public pourrait survivre, mais à peine. Il n’y aurait plus de « richesse personnelle », seulement les miettes que les gouvernements et les banquiers sont prêts à jeter aux gens. En plus de cela, la résistance à l’autoritarisme serait presque impossible. Une fois que le gouvernement prend le rôle de maman et papa et devient la seule source de nourriture et de logement pour les citoyens, ils sont beaucoup moins susceptibles de s’opposer à tout abus que l’establishment veut leur faire subir.

Le revenu universel est un piège à bonbons qui engendre la dépendance de la population. L’argent gratuit est une drogue qui crée une dépendance, et l’Amérique vient d’y prendre goût pendant la pandémie.

Cela nous amène au deuxième programme du Grand Reset du Forum économique mondial, qui est le concept d’ « l’économie partagée ». Les mondialistes pensent que vous ne devriez rien posséder, n’avoir aucune vie privée, et en être heureux. Le danger initial ici concerne le rationnement. Un gouvernement ne peut pas instaurer des mesures de revenu universel pendant une crise stagflationniste sans instaurer également un contrôle des prix, car sinon le stimulus monétaire utilisé pour fournir les chèques de RBI ne ferait que créer PLUS d’inflation dans les prix. Si le revenu universel est censé compenser l’inflation mais qu’il crée davantage d’inflation, alors le revenu universel devient inutile. Il s’agit d’un autre petit fait que des gens comme Pelosi essaient d’occulter lorsqu’ils prétendent que l’impression monétaire aide à « combattre l’inflation ».

Lorsque le contrôle des prix sera mis en place, le secteur industriel implosera encore plus, car le contrôle des prix signifie que les producteurs de produits de première nécessité ne pourront pas faire beaucoup de bénéfices (ou ils n’en feront pas du tout). Il n’y aura aucune incitation à produire parmi les personnes qui savent réellement comment produire, et ces personnes ne sont pas faciles à remplacer. L’offre de biens ne sera pas en mesure de répondre à la demande. Naturellement, le gouvernement profitera de l’occasion pour limiter la quantité de biens qu’une personne ou une famille est autorisée à acheter ou à stocker au moyen de tickets de rationnement.

Ce type de mesures a déjà été utilisé par le passé, généralement en temps de guerre ou sous des régimes communistes. Mais dans ce cas, le rationnement sera numérique et permanent, et il sera conçu pour contrôler davantage la nourriture et les autres ressources afin de prévenir toute rébellion de la population. Si vous ne pouvez pas stocker plus d’une semaine de produits de première nécessité à un moment donné, votre capacité à braver le gouvernement est inexistante, sauf si vous savez vivre de la terre ou si vous avez accès au marché noir. Tout ce qu’ils ont à faire est de couper vos chèques mensuels de revenu universel et votre compte de rationnement, et vous regarder mourir de faim.

J’aborderai les solutions à ces problèmes dans un article à venir. Je pense qu’il est important que les personnes au sein du mouvement pour la liberté et en dehors de celui-ci commencent à réfléchir à l’ampleur de la crise à laquelle nous sommes confrontés. Il ne s’agit pas seulement d’un désastre économique et de l’adaptation à la perte des chaînes d’approvisionnement et de la stabilité monétaire ; il ne s’agit pas seulement de survie. Il s’agit aussi de se défendre contre l’inévitable réponse des gouvernements à la crise. Ils essaieront de profiter de la douleur des gens, et de l’utiliser pour les attirer vers l’esclavage. Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise.

Brandon Smith, Alt-Market.us, le 17 mars 2022

Traduction Olivier Demeulenaere

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

28 commentaires pour Le piège stagflationniste conduira au revenu universel et au rationnement alimentaire

  1. zorba44 dit :

    L’exportation du système kolkhozien soviétique au monde entier ?
    On sait ce que cela entraîne : perte d’initiatives et de sens de l’effort, manque de tout …et le système D de troc pour survivre avec un lopin de terre,,,

    Cela vous tente ? vous serez heureux ?

    Ce qui fut un échec retentissant est en passe de se reproduire !

    Jean LENOIR

    • e dit :

      il n’avait pas de lopin de terre au temps de l’URSS
      c’était l’expropriation des terres au profit de la caste dirigeante
      les paysans même s’ils avaient droit de labourer les terres (tout en étant délogés de chez eux et forcés d’habiter serrer dans des logements petits et insalubres) étaient interdits d’en bénéficier les récoltes
      cela s’appelait l’agriculture collectiviste.
      cela était un échec effectivement puisque cela a causé des grandes famines au temps de l’ère soviétique.
      en plus ils avaient haussé les taxes sur les produits agricoles qui tombaient majoritairement aux mains des élites pour que les gueux paient plus cher les denrées rares
      (non pas qu’elles sont rares, mais mal réparties)

      Staline était un enfant illégitime d’un Rothschild pour ne pas changer….
      et beaucoup d’entreprises de l’URSS étaient investis par les anglo saxons…

      • zorba44 dit :

        Pour les lopins de terre, c’est ce que j’ai appris au lycée il y a bien longtemps. Pour simuler la productivité les excédents (éventuels) de production agricole pouvaient être vendu sur les marchés par les paysans,
        Mais surtout, sous la pression de la misère, les jardins familiaux (lopins) furent autorisés et développés, apparemment dès 1935.

        Un document internet à l’appui de mes souvenirs scolaires « e »

        https://fr.vikidia.org/wiki/Kolkhoze

        Jean LENOIR

  2. clavreul dit :

    Les destructeurs du tissu social ukrainien au nom de la haine contre la Russie et je suppose que cela peut se calquer sur n’ importe quel territoire réfractaire à la politique de soumission.
    Bien sûr que les entreprises françaises doivent soutenir la population ukrainienne par l’ activité qui permettra aux familles ukrainiennes de gagner leur pain, c’ est suffisamment difficile comme cela.

    • clavreul dit :

       » Les valeurs valent bien plus que les bénéfices « . V. Zelensky
      Salaire moyen en Ukraine : 300 euros mensuel.

      • zorba44 dit :

        Oui …et sa fortune elle se monte à combien ?

        Jean LENOIR

      • clavreul dit :

        Et puis l’ on ne parle pas du maintien de l’ activité des entreprises françaises en Ukraine mais en Russie. En réalité le problème est le même, si certaines d’ entre elles font un gros chiffre d’ affaire en Russie, elles vont compromettre leurs existences et créer une crise économique par contagion dans toute l’ Europe du fait de leurs faillites.

      • clavreul dit :

        Renault doit rester en Russie. On ne confond pas activités économiques et guerre.

      • Matterhorn dit :

        1.3 milliards de dollars Jean

      • zorba44 dit :

        Mon petit frère, j’aurais dû m’accrocher à mes leçons de piano abandonnées après un an de souffrance,

        Hélas, Madame Lévêque…, mon professeur (bien de sexe féminin mais je reste sur le genre masculin pour les professions …et je précise, en cela, qu’elle n’était pas un Jean-Mimi) ne m’a pas appris à jouer debout pantalon sur les chevilles !

        Bon, à défaut du milliard et des brouettes, je conserve à ma vue, dans notre séjour, ce magnifique RICHARD de l’époque Modern Style, centenaire donc et qui prend chaque jour de la valeur contrairement au pognon de Zelenski…

        Jean LENOIR

  3. Alan.144 dit :

    Le médecin ukrainien Gennadiy Druzenko a donné l’ordre de castrer tous les cafards de prisonniers russes
    https://lemediaen442.fr/le-medecin-ukrainien-gennadiy-druzenko-a-donne-lordre-de-castrer-tous-les-cafards-de-prisonniers-russes/

    Mais non, ce ne sont pas des nazis !
    ___________________________________

    La ministre canadienne de la Défense, Anita Anand, a déclaré que le pays est à court d’armes et qu’il y a des problèmes avec leur production.

    Telle est la situation après que TOUS LES STOCKS D’ÉQUIPEMENTS ET DE MATÉRIEL MILITAIRES AIENT ÉTÉ ENVOYÉS EN UKRAINE.

    https://echelledejacob.blogspot.com/2022/03/le-pays-est-court-darmes.html

  4. Stanislas dit :

    de mémoire pèle mèle :
    – que la tour de Babel ça n’a pas marché..
    – il paraît qu’il y en a qui ont fait le tour du désert pendant des décennies et sont revenu indemnes
    – « seuls les morts ont vu la fin d’une guerre » ; être mouru serait donc plus confortable (à vérifier)

    C’est le moment de faire le calcul bénéfice/risque de rester vivant dans un monde mené par des gigantesques salopards

    et enfin, j’ai l’impression que 300 balles quand il n’y a rien à bouffer, ni à acheter, ça fait quand même beaucoup

    Bref ; plus ça vient, et plus j’ai l’impression que si les gens n’arrêtent pas ce bordel très vite (je parle des piquouzes) les dingos qui veulent contrôler le monde vont se retrouver tous seuls comme des cons, obligés de faire le jardin pour bouffer parce que tout le monde aura disparu ou ne pourra pas se renouveler.

  5. Veracruz dit :

    Toutes les annonces vont effectivement dans ce sens là.
    Hier Putin dans son discours a clairement mis en avant « l’effort de guerre » nécessaire et à bien dit que c’est grâce au travail de certains 24h/24… et jour et nuit… en insistant dessus.
    Après avoir dégommé 1/4 de la population, les entreprises commencent à manquer de personnel, c’est pourquoi il vont faire travailler plus les restants pour gagner moins de bols de riz. (la RATP fait appel aux retraités pour conduire ses bus en IDF)
    C’est aussi clair que le nez au milieu de la figure d’une 4è révolution industrielle graphénisée… (en Argentine comme dans certains autres pays, il faut avoir ces 2 injections pour obtenir un travail)
    C’est Elysium

  6. Nadège Rivière dit :

    Des blockshains et de l’esclavage 2.0

    «la monnaie numérique pourrait être programmée pour s’assurer qu’elle n’est dépensée que pour des biens essentiels [11] ou des biens qu’un employeur ou un gouvernement juge raisonnables.»
    https://bibicabaya.com/2022/03/23/bientot-votre-salaire-mensuel-en-coupons-programmables/

    • e dit :

      et elle peut être programmée pour se désactiver si le type refuse de faire ses rappels de piqouze après avoir subi les effets secondaires.

      et pour empêcher que le type achète le matériel pour l’énergie libre, pour s’acheter une terre agricole, ou une maison

      vous n’aurez rien disait Klaus Schwab même votre corps ne vous appartient plus
      la monnaie numérique en échange de votre corps et votre âme

      • Nadège Rivière dit :

        Dans leur monde manichéen ou binaire et déshumanisé, rien d’étonnant. C’est soumission ou déconnexion…

  7. «  » les mondialistes ont dû réaliser que la bataille était perdue à long terme. Soudain, toute allusion aux passeports et à la dictature sanitaire a disparu. «  »

    Rien de plus dangereux qu’une certitude sans fondement, ça s’appelle une croyance.
    La peur par vecteur fait du vecteur un outil, il reservira.

    https://ec.europa.eu/info/law/better-regulation/have-your-say/initiatives/13375-Extension-of-EU-Digital-COVID-Certificate-Regulation_en

  8. Bob dit :

    Ces ordures parlent déjà tranquillement d’hyperinflation, de crise alimentaire, de famine etc. comme s’ils n’ y étaient pour rien !!!
    P… mais qu’est ce qu’on attend pour les DEGAGER !!!!

    • Stanislas dit :

      « on » attend tout le monde ; c’est à dire en gros à minima les personnes qui n’y croient pas ou plus mais qui pensent que ça peut s’arrêter grâce à un messie quelconque ou que demain ça va forcément s’arrêter.

      ou quelque chose de ce genre là..

    • La réponse ne va pas te plaire mais en version courte tu ne peux pas les dégager.
      La géométrie est immuable. C’est la caractéristique fondamentale de la civilisation.

      • mark knopfler dit :

        Tous les grands mythes civilsationnels ont quatre points communs :

        – Les dieux ont crée l’humain en tant qu’esclaves.
        – Les dieux sont immortels et ont rendu les humains mortels.
        – Les dieux sont dépositaires de la royauté sur terre et s’unissent avec elle pour assurer leurs descendances.
        – Les dieux ont domestiqué les bêtes sauvages et les humains osant les défier, sont transformés en bêtes sauvages ou meurent sur le champ.

  9. e dit :

    L’OMS annonçait, à l’été 2021, de nouvelles recommandations sur la modification du génome humain pour « faire progresser la santé publique ».https://www.who.int/news/item/12-07-2021-who-issues-new-recommendations-on-human-genome-editing-for-the-advancement-of-public-health

    Mais ce sont aussi des mécanismes de gouvernance mondiale que l’organisation privée s’arroge au détriment de la souveraineté
    des États. La vaccination contre Covid est bien le cheval de Troie qui permet l’instauration d’une gouvernance mondiale autour d’un projet transhumaniste.

    Que nous dit le rapport de recommandations OMS intitulé Human Genome Editing[1] ? Que l’application récente d’outils, tels que CRISPR-Cas9, pour modifier le génome humain dans l’intention de traiter ou de prévenir la maladie est une voie recommandable pour examiner les défis scientifiques, éthiques, sociaux et juridiques.

    Le rapport indique également que «… les orientations normatives de l’OMS seront alimentées par des développements à la frontière de nouvelles disciplines scientifiques telles que la génomique, l’épigénétique, la génétique, la création (de génome), l’intelligence artificielle et le big data, qui présentent tous des opportunités de transformation mais aussi des risques pour la santé mondiale »

    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/22/covid-permet-a-loms-damorcer-son-travail-sur-la-modification-du-genome-humain/

    et juste avant cette affaire de rationnement, Macron va à Genève pour donner tout pouvoir de l’OMS sur la France et lui faire perdre sa souveraineté totale même s’il n’est plus ré élu
    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/la-france-et-les-nations-unies/la-france-et-les-organisations-onusiennes/la-france-et-l-oms/
    https://ourgreaterdestiny.org/2022/03/mar-01-22-max-alert-negotiations-to-fully-lock-man-into-the-system-and-ww-iii/

    donc si le candidat ne dénonce pas ce traité de l’OMS fait par Macron et parle de l’annuler c’est la preuve qu’il roule pour le NWO de Klaus Schwab
    et qu’il ou elle fera cela sitôt élu (e)
    Vote de la vaccination obligatoire mai 2022 pour application en juillet 2022
    la source de l’article est ici
    https://nouveau-monde.ca/les-europeens-seront-ils-esclaves-dans-quatre-mois/
    https://nouveau-monde.ca/wp-content/uploads/2022/01/qr-vax-nazi.webp

    donc faire crever les français de faim, un bon moyen pour les empêcher de résister face à la Gestapo de la piqouze forcé de l’OMS

  10. e dit :

    l’installation de la wifi 6 ou 7 va leur couter des milliards mais ils vont l’imposer aux gueux
    la wifi 6 ou 7 leur permet de voir à travers les murs de votre logement, et de vous tracer
    ils peuvent voir tout ce que vous faites, vous fliquez si vous couchez avec votre femme pour non respect de distanciation sociale

    bref si vous pouvez, boycottez la wifi 6 ou 7
    ou toute nouvelle technologie qu’ils proposent

    ils causent la famine en France, et dépensent des milliards d’euros pour les bombarder d’ondes cancérigènes

    voir vidéo de ce que font la wifi 6 ou 7
    https://profidecatholica.com/2022/03/24/leur-nouvelle-wifi-quils-veulent-nous-imposer-va-vous-surprendre-video/

    Le WiFi 6 étend la bande WiFi de 80 MHz à 160 MHz
    la 5G peut utiliser aussi la 160 MHz
    https://itigic.com/160mhz-in-5ghz-band-wifi-routers-and-cards/

    et la 160Mhz et plus permet de voir à travers les murs et traquer des silhouettes
    https://profidecatholica.com/2022/03/24/leur-nouvelle-wifi-quils-veulent-nous-imposer-va-vous-surprendre-video/

    • Veracruz dit :

      Les 8 cyclistes du Paris-Nice n’ont pas pu démarrer car dans la ville où ils ont fait étape il y a 2 tours 5G qui ont commencé à émettre en 3,5Ghz (et 3 autres pas encore migrées). Les tests sur les injectés sur cette fréquence serait plus appropriés en effet, ils ont dû bien émettre de la crypto monnaie les cyclistes ! (ça épuise c’est certain)
      En gros et 15 ans après, ils reviennent avec leur Wimax de l’époque qui mettait tout le monde KO, mais en pire …

  11. Ping : Le piège stagflationniste conduira au revenu universel et au rationnement alimentaire - PLANETES360

  12. Ratatouille dit :

    Bonjour toustes, merci,

    Le bankster Mario Draghi, Premier Ministre italien, propose de rationner l’essence et les denrées alimentaires.

    https://www.lelibrepenseur.org/le-bankster-mario-draghi-premier-ministre-italien-propose-de-rationner-lessence-et-les-denrees-alimentaires/
    __________________________________

    LES AFFAIRES CONTINUENT: IL EST TOUJOURS POSSIBLE D’ ACHETER UN BEBE EN UKRAINE

    https://pgibertie.com/2022/03/24/les-affaires-continuent-il-est-toujours-possible-d-acheter-un-bebe-en-ukraine/
    ___________________________________

    https://thenationalpulse.com/2022/03/24/biden-linked-company-partnered-with-ukraine-biolabs/

    ____________________________________

    https://resistance-mondiale.com/video-ce-documentaire-de-2018-a-revele-les-laboratoires-darmes-biologiques-americains-en-europe-de-lest

    https://resistance-mondiale.com/la-russie-defie-les-etats-unis-si-les-documents-biolab-sont-faux-demandez-a-joanna-wintrol-chef-du-bureau-du-departement-de-la-recherche-et-de-lenseignement-dtra-a-lambassade-des-etats-unis-a
    _____________________________________

    « Je suis choqué par la propagande de Zelensky. Cet homme qui n’était qu’un comique il y a quelques années et qui est soupçonné d’avoir blanchi 40 millions de dollars, est en train de devenir une icône. On se trompe sur lui. » Eric Denécé, directeur du CF2R

    Bien a vous,

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s