L’Ukraine et Taïwan, de futurs Israël ?

La stratégie de la multiplication des bulles d’invincibilité

La guerre en Ukraine a révélé aux initiés qu’Israël n’a gagné aucune guerre depuis sa création en 1948 et que c’était l’Empire (États-Unis et leurs alliés) qui se battait à sa place tout en entretenant le mythe d’une hypothétique invincibilité israélienne que la puissante machine de propagande universelle présentait comme un produit marketing standardisé dans toutes les langues. C’est à peu de mots un mythe aussi flagrant que celui présentant Israël comme un “îlot de démocratie” dans un océan de dictature arabe selon l’expression teintée d’exagération et d’imagination débridée des propagandistes de Sion.

La stratégie actuelle de l’Empire est de créer autant d’Israël dans les zones de friction avec ses adversaires perçus comme rivaux ou dans les zones d’intérêt géostratégique. “L’Ukraine sera un futur Israël” a affirmé Volodymyr Zelenski dans une de ses nombreuses déclarations conçues par des cabinets conseil assez prestigieux. C’est-à-dire que l’Ukraine sera une entité anti-Russie aussi invincible que ne l’a été Israël au Moyen-Orient. Cette invincibilité sera assurée, comme pour le cas israélien, par une assistance militaire massive presque illimitée et payée par les contribuables de l’Empire sinon par les fonds souverains de pays pillés, un flux ininterrompu de capitaux, des conseillers militaires et des mercenaires, une couverture diplomatique à toute épreuve et une propagande universelle ne laissant presque aucune place à un autre son de cloche ou à une quelconque critique.

Idem pour la Chine. L’Empire veut ériger l’île séparatiste de Taïwan comme un autre Israël en extrême-orient face à la Chine continentale. Là encore, l’Empire y déploiera tous ses moyens matériels et financiers ainsi que toutes ses armes comme il le fait en Israël en créditant Taipei d’une hypothétique indépendance politique et d’une invincibilité élaboré par un système d’information coordonné visant à faire admettre la donne géopolitique comme une vérité irréfragable et éternelle. Un peu comme l’Empire qui était sensé durer un millénaire mais beaucoup plus comme la perception du statut usurpé “éternel” de Jérusalem par les fanatiques agnostiques de Sion.

Cette stratégie peut également être reproduite dans les zones d’intérêt géostratégique où dans les régions riches en ressources énergétiques et minières. Il est tout à fait possible de recréer autant d’Israël un peu partout car au final, Israël n’est que le concept d’une base militaire fortifiée à planter quelque part pour les besoins stratégiques des tenants de l’Empire. C’est la continuation atavique de l’irrépressible pulsion colonialiste des castes dominantes. Les Juifs à cet égard sont à la fois victimes et objets de manipulation comme le sont d’autres groupes ethniques manipulés par une exacerbation de l’égo, la création de faux besoins identitaires, la mystification de type nationale ou religieuse, etc. Tout est bon pour parvenir à l’hégémonie.

En Irak, il y a eu des tentatives de transformer le Kurdistan en une forme d’Israël. Une expérience qui a été essayée avec succès en Syrie face à un régime centralisateur et jacobin. Il aura fallu néanmoins le déploiement de forces US et turques pour maintenir un statu quo illégal amputant la Syrie d’une partie de son territoire sans qu’il soit possible pour Damas de les récupérer vu que les populations locales s’y opposent.

Des pays comme l’Ukraine, le Kosovo, Taïwan et le Maroc peuvent donc être transformés en de nouveaux Israël dans leur environnement géopolitique respectif et devenir “invincible” comme par magie. La magie des ressources de l’Empire mais surtout une stratégie quasiment imparable à moins de parvenir au seuil d’un conflit destructeur pour tous. La stratégie se transforme de celle des joueurs à sommes nulles vers une dissuasion agressive à fort potentiel pré-emptif où la réaction éventuelle de l’adversaire enclenche systématiquement un mécanisme de sanctions internationales, de mise à l’écart et enfin l’attaque hybride de son territoire et le changement de son régime politique.

La Russie subira tôt ou tard des attaques de grande ampleur visant son territoire sans qu’il soit possible à Moscou d’utiliser les moyens de la dissuasion nucléaire, jusqu’ici l’ultime rempart contre ce scénario. L’invasion étrangère ou le démantèlement du pays est le cauchemar des Russes puisqu’ils en ont souffert à plusieurs reprises à travers leur histoire mouvementée.

Dans ce contexte, il sera intéressant d’observer la réponse asymétrique d’un pays disposant d’une stratégie totalement opposée à celle de la Russie pour faire face à ce type de péril. La montée en puissance de l’Empire à Taïwan ne fait aucun doute quant à l’issue de cette logique. La Chine ne peut tolérer un autre Israël sur ce qu’elle perçoit comme son propre territoire dans le cadre de la politique d’une seule Chine. Ses adversaires le savent et font tout ce qui est possible pour amener Beijing à agir comme l’a fait la Russie en Ukraine et de manière très tardive puisque le piège s’était presque refermé sur Moscou de l’Arctique jusqu’au Kazakhstan en passant par la Baltique, la Mer Noire et la Mer d’Azov.

La création de bases militaires à une échelle planétaire ne vise qu’un seul objectif : l’hégémonie mondiale. La mise en place de telles bases militaires se fait par la biais de négociations et d’accords de siège avec les pays concernés, lesquels disposent en général d’un statut à peine meilleur que les anciennes satrapies de l’Empire perse. Dans les zones hautement stratégiques où un acteur étatique est susceptible de créer une zone de déni et d’interdiction, on y créé des acteurs non-étatiques recourant au terrorisme et a la guérilla encadrée sinon à la création de zones d’invincibilité comme le fut Israël au Levant/Moyen-Orient à la jonction de l’Asie et de l’Afrique (fondé par des groupes terroristes comme l’Irgoun, la Haganah, le Betar et d’autres), ou encore maintenant en Europe orientale avec la prise du pouvoir par des groupes idéologiques ultranationalistes de type fanatique à création récente (Bandera). Dans les autres pays de création récente, une simple fièvre nationaliste alliée à l’effondrement de l’échelle des valeurs socio-culturels et une perte de repères induisant un repli de type identitaire basé sur un mythe (extrémistes hindous, hooligans, ultra-droite européenne, ultranationalisme de sociétés de création récente en Afrique ou en Asie, etc.) peut être instrumentalisé pour créer le petit léviathan qui servira de cheval de Troie face au Léviathan rival à abattre.

D’où l’enjeu de l’ignorance, du révisionnisme historique avec réappropriation d’éléments historiques, le nivellement par le bas des systèmes de transmission du savoir et le formatage par les réseaux sociaux (fabrique du crétinisme et des mythes). La destruction de l’esprit critique et l’aplatissement social sont des éléments clé de cet aspect de la guerre hybride.

Refaire les mêmes schémas d’approvisionnement logistique que ceux de la Seconde Guerre mondiale est une option économique. Il s’agit de sauver un système économique qui ne peut subsister que pour et par la guerre. Multiplier le modèle israélien à l’échelle géopolitique est une tentative d’accélérer une hégémonie recherchée et écraser définitivement toute résistance à ce projet. Dans un sens, l’humanité sera palestinienne à son corps défendant et devra étudier des moyens de résilience face à une tyrannie technologique axée sur le contrôle et la destruction des humains récalcitrants ou un peu trop lucides pour accepter un esclavage à peine déguisé par un vernis de néolibéralisme proclamé à tue-tête par le matraquage communicationnel mais plus aliénant que toutes les formes précédentes d’esclavage.

C’est là le véritable enjeu du conflit planétaire en cours.

Strategika 51, le 30 avril 2022

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, géopolitique, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’Ukraine et Taïwan, de futurs Israël ?

  1. clavreul dit :

     » Pour établir que depuis le commencement de l’ ère chrétienne, le juif a été et est vraiment en toutes choses et sur tous les points, le grand révolutionnaire et le grand hérésiarque. Il détruit pour détruire, par haine de ce qui existe, mais aussi dans l’ espoir d’ édifier sur ces ruines, le Temple que nous avons dit : la Jérusalem de nouvel ordre, assise entre l’ Orient et l’ Occident pour se substituer à la double cité des Césars et des Papes, c’ est- à- dire la République universelle et la religion humanitaire, dont il veut être le pontife et le souverain. (…) La ruine de Jérusalem, leur dispersion dans le monde, ne fit point perdre aux juifs leurs espérances.
    Saint Jérôme, qui connaissait à fond les doctrines judaïques, dans son commentaire de la prophétie de Daniel qui montre la petite pierre se détachant du haut de la montagne pour briser la statue de Nabuchodonosor, écrit :  » Les juifs tournent ce passage à leur avantage, et refusent de reconnaître le Christ dans cette pierre. Elle ne désigne pour eux que le peuple d’ Israël devenu tout d’ un coup assez fort pour renverser tous les royaumes de la terre et fonder sur leurs ruines, son empire éternel. »
    Cette idée, cette espérance, cette conviction d’ être la  » première aristocratie du monde  » et de tirer de là, le droit à l’ universelle domination est, et a toujours été le centre de toutes leurs pensées. »
    ( Pages 355-356, La conjuration antichrétienne, Mgr Henri DELASSUS, docteur en théologie, éd SCIVIAS ).

  2. e dit :

    sauf que Israel et la Russie sont très amicales sur le point économique

    Avigdor Lieberman le ministre de la défense israélien qui a la double nationalité russe et a enfermé la jeune palestinienne Ahed Tamimi et ceux qui la soutiennent, soutient à fond la relation entre Israel et la Russie
    https://www.tunisiefocus.com/politique/international/poete-israelien-leloge-de-ahed-tamimi-184406/

     » Près de 18 accords régissent les relations économiques, culturelles et technologiques entre la Fédération de Russie et Israël.

    Le volume des échanges a explosé, passant de 12 millions de dollars en 1991 à plus de 2,8 milliards de dollars en 2008.

    Les Israéliens importent de Russie essentiellement du pétrole, du gaz, des diamants bruts (70%) ainsi que des métaux (20%).

    La Russie importe quant à elle du matériel médical mais surtout des technologies de pointe (40%), notamment des systèmes sophistiqués pour équiper une partie des avions de combat qu’elle destine à l’export.

    Enfin, l’abolition du régime des visas entre les deux États a amélioré non seulement les déplacements des hommes d’affaires israélo-russes, mais a facilité également le développement du tourisme russe en Israël, qui est une des activités économiques phare de l’État hébreu. »
    https://israelvalley.com/2022/03/31/israel-et-russie-un-partenariat-economique-et-technique-tres-dynamique/

    Israel donne de la technologie d’armement à la Russie
    « Israël vole des technologies militaires secrètes des états unis pour les revendre à la Chine et à la Russie ! »
    https://www.timesofisrael.com/top-israeli-officials-were-part-of-kgb-spy-ring-report /
    https://revelationsrevolutions.wordpress.com/2018/11/20/israel-vole-des-technologies-militaires-secretes-des-etats-unis-pour-les-revendre-a-la-chine/

    la Russie utilise des technologies israéliennes pour ses villes intelligentes
    https://www.prlog.org/12612656-powerplug-visits-russia-with-the-moscow-israel-smart-city-forum.html

    20% des israéliens sont d’origines russes
    https://fr.rbth.com/lifestyle/84259-hommes-politiques-origine-russe

    Israel a même invité la Chine et la Russie à participer à la construction d’une île artificielle au large de la bande de gaza pour voler le gaz aux palestiniens
    https://seenthis.net/messages/505889

    Israel reconnait la soupe génique russe adénovirus Sputnik V qui transforme les cellules en usines à protéines spikes comme les vaccins américains
    https://www.ynetnews.com/health_science/article/ryibyescf

    alors Israel ennemi de la Russie depuis toujours?

    suffit de taper smart city russia israel, RFID chip russia israel, smart meters russia israel et autres

    • clavreul dit :

       » La politique cynique de Staline a pourtant fait beaucoup plus de victimes. Sur une population d’ origine juive de 5.000.000 d’ individus environ quand Hitler envahit l’ U.R.S.S., il s’ en trouvait quelque 4.000.000 habitant les régions conquises par la Werhrmacht : les trois quart ont été impitoyablement massacrés. Dans quelles conditions ?
      Un rescapé du terrible pogrome de Kiev, où presque toute la population juive a péri, déclare sans ambages ce qui suit :  » Pas une main allemande ne nous a touché. Les pogromistes étaient tous des des disciples de Staline. Les nazis n’ ont eu qu’ à les diriger. » Tel est le témoignage rapporté par M. Frank dans le New Leader ( 5 janvier 1953 ). La tuerie de Kiev ne comporte sans doute pas une règle générale absolue mais les attestations abondent qui prouvent la participation collective des communistes russes et ukrainiens aux pires crimes allemands. Là ou la culpabilité de Staline s’ avère directe et évidente, c’ est dans le fait qu’ aucune mesure d’ évacuation n’ avait été prise, aucun avertissement donné ni aucune facilité ou possibilité de départ, pendant les deux années d’ intervalle entre le début de la guerre et l’ agression hitlérienne contre l’ U.R.S.S. demi-alliée du Reich. Des précautions élémentaires eussent permis de sauver la plupart de ces 3.000.000 de vies humaines.
      Après la guerre, Staline accentue l’ évolution de la politique officielle dans le sens d’ un antisémitisme de plus en plus actif et systématique, tout en exhibant un Kaganovitch sur la scène politique et un Ehrenbourg sur les tréteaux littéraires, double jeu où l’ intention est flagrante. Il  » épure  » l’ armée et la diplomatie pour expulser tous les juifs d’ origine, qu’ il élimine aussi les cadres du Parti et des Soviets. Il institue un numerus clausus dans l’ université.Il déporte des vastes régions frontières les indésirables. Il impose l’ inscription fatale sur les passeports intérieurs, avant de dénoncer en public les gens  » sans passeport « .
      ( Pages 26-27, STALINE contre ISRAËL, bulletin d’ informations politiques internationales, N° 16/28 Février 1953 ).

      C’ est peut être pour cela que le Président Poutine distribue des passeports partout. Il faut bien dire que la Russie fût à la suite de la seconde guerre mondiale, une des premières patries à donner son accord à la création de l’ État d’ Israël en Palestine.
      https://fr.euronews.com/2016/01/19/vladimir-poutine-appelle-les-juifs-d-europe-a-venir-s-installer-en-russie

      • clavreul dit :

        À la 35 min et 50 s que nous dit Sarah Fainberg :
         » Le plus grand paradoxe c’ est que parmi les plus grands nationalistes ukrainiens contre la Russie on trouve la communauté juive. On se trouve dans une guerre entre Poutine et Porochenko. C’ est la guerre entre le père Lazare, le grand rabbin de Moscou et Yaakov Bleich qui est un rabbin américain catapulté à Kiev, et qui ne peuvent pas se supporter. Donc c’ est devenu une guerre entre juifs si vous voulez, parce que Poutine accuse le mouvement maïdan d’ être téléguidé par la CIA et qu’ il veut sauver l’ Ukraine du fascisme rampant et que les juifs de Russie accusent l’ Ukraine de pactiser avec un régime corrompu. »

        C’ est peut être de cette manière que l’ ensemble des royaumes du monde vont être détruits pour faire émerger  » la première aristocratie du monde et à tirer de là, le droit à l’ universelle domination sur le monde  » dans le cadre du Nouvel Ordre Mondial.

        https://akadem.org/sommaire/themes/politique/antisemitisme/l-antisemitisme-sovietique-de-staline-a-poutine-16-01-2015-66493_134.php

      • clavreul dit :

         » La Russie, un gendarme protecteur pour la CEI
        La Russie s’ est d’ abord comportée avec discrétion à l’ égard des ex-républiques soviétiques, évitant par exemple d’ intervenir dans les conflits internes. Puis, à partir de 1993, profitant des faiblesses et des difficultés des pays, Moscou retrouve une politique plus active vis-à-vis d’ eux. Les Russes ont tendance à reconstituer leur sphère d’ influence,  » l’ étranger proche « . Ils le font par intérêt économique mais aussi pour protéger les  » pieds rouges « , les 25 millions de Russes résidant dans les ex-Républiques.
        La Russie joue un rôle de protecteur. Si l’ armée communautaire et la politique économique communes ne sont pas vraiment un succès, il reste malgré tout des liens étroits. Il existe des traités d’ union bi-latéraux, des accords de coopération économique et de libre échange. Des bases sont installées dans certaines républiques. Le russe est la deuxième langue officielle. »
        ( Page 166, De la Russie de Catherine II à la Russie d’ aujourd’hui, 1762-début du XXIè siècle, Annie et Philippe ZWANG, éd ellipses ).

        Le pouvoir américain est venu créer le désordre aux frontières russes pour imposer au monde une politique unipolaire, ce qui est absolument inacceptable pour le pouvoir russe qui souhaite une multipolarité politique pour le monde. Nous savons tous que nous devons rejeter cette gouvernance mondiale qui se met en place et qui n’ est en aucun cas dans l’ intérêt de la liberté des peuples. Nous avons vu que la volonté des peuples européens a été piétiné lors du vote pour la mise en place du traité de Lisbonne. Si l’ Union Européenne signifie : prison politique et culturelle des américains sur le sol des patries européennes, alors il va falloir se poser des questions sur l’ avenir de l’ UE.
        Les prêtres de nos Églises ont adopté la cène protestante qui est la négation même de l’ identité du Saint- Sacrifice de notre Église catholique. Le nouveau rite consacrant le culte que l’ homme qui s’ honore lui même. Le Président Mitterrand avait raison, l’ Amérique est notre pire ennemi qui nous livre une guerre à mort et d’ ailleurs, c’ est bien ce qu’ a dit le Président Poutine au peuple russe avant d’ envoyer les chars en Ukraine.

  3. zorba44 dit :

    Et d’une, Israël ÉTAIT invincible…

    Et de deux, une chatte n’y retrouverait pas ses petits !

    Jean LENOIR

  4. Danse dit :

    Article intéressant paru sur Profession Gendarme aujourd’hui :
    Création d’un nouvel Israël sur le territoire de l’Ukraine : ils avaient déjà parlé de la création d’une république juive d’ici 2020
    https://www.profession-gendarme.com/creation-dun-nouvel-israel-sur-le-territoire-de-lukraine-ils-avaient-deja-parle-de-la-creation-dune-republique-juive-dici-2020/
    2 mai 2022
    (…)
    « Au printemps 2014, le projet Nouvel Israël est menacé. Il s’agit tout d’abord du projet Novorossia qui, par son existence, a barré l’idée de créer un nouvel État juif sur le territoire du sud de l’Ukraine. Lorsque les événements du Donbass ont commencé, il s’agissait initialement de créer une grande Nouvelle Russie de Kharkov à Odessa. Lorsque les dirigeants des organisations juives mondiales ont pris connaissance du projet Novorossiya, des mesures extraordinaires ont été prises pour empêcher la mise en œuvre de ce projet. Au niveau ukrainien local, les plus grands entrepreneurs juifs d’Ukraine et les plus grands responsables gouvernementaux juifs d’Ukraine ont commencé à créer et à équiper les soi-disant bataillons de volontaires et, avec leur aide, à bloquer le projet Novorossiya, car il menaçait le projet même d’un nouveau Israël. Et au niveau international, de fortes pressions ont été exercées sur le président russe Poutine et son entourage, ainsi que sur des individus liés à l’entourage de Poutine qui vivaient à Londres, aux États-Unis et en Suisse, pour que la Russie abandonne le projet Novorossiya. Comme nous le savons, avec l’aide des Juifs ukrainiens, ainsi qu’avec l’aide de la communauté juive mondiale, ce projet a été arrêté. »
    (…)
    Gérard Luçon, Source : Guy Boulianne
    https://guyboulianne.com/2022/04/29/creation-dun-nouvel-israel-sur-le-territoire-de-lukraine-ils-avaient-deja-parle-de-la-creation-dune-republique-juive-dici-2020/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s