Russie-US : McKinsey des deux côtés du mur  

Le géant russe industriel Rostec (aéronautique, électronique, armement) a régulièrement fait appel aux services de McKinsey, et ce en parallèle de missions que le cabinet conduisait pour le ministère de la Défense ou des services de renseignement américains.

Ce sont des informations de CNBC : Rostec, le géant industriel russe très proche du Kremlin, a régulièrement fait appel à McKinsey depuis 2010 sur des sujets allant des transports au marché des hélicoptères civils et militaires ou des moteurs d’avions commerciaux, et ce alors que le cabinet conseillait parallèlement le gouvernement américain sur des sujets de défense.

Interrogé par le média, McKinsey a indiqué qu’aucun conflit d’intérêts ne pouvait être suspecté entre ces différentes missions, toutes les mesures de cloisonnement ayant été respectées (filiales et équipes différentes notamment).

Au déclenchement du conflit militaire entre la Russie et l’Ukraine, McKinsey comptait parmi les cabinets de conseil à avoir annoncé la suspension de leurs activités en Russie. Une opération sans doute pas neutre pour McKinsey tant le cabinet y a, selon les informations de CNBC, une activité de large ampleur auprès des plus grands groupes russes (SberBank, VTB Bank, Gazprom, Rosneft…).

Les missions de McKinsey auprès de Rostec avaient cours en 2014 quand le groupe était un des fers de lance du développement des intérêts russes en Crimée, tout juste annexée par la Russie. Le groupe avait alors cherché à y construire des centrales électriques ou à absorber des fabricants d’armement. Le CEO de Rostec, Sergueï Tchemezov, est un ancien du KGB, à l’instar de Vladimir Poutine dont il est très proche.

Ce n’est pas le premier dossier sur lequel McKinsey est soupçonné de conflit d’intérêts. Le cabinet en a également été accusé dans le dossier des opioïdes (voir notre article ici) ou dans ses activités de retournement d’entreprises en difficulté ().

Consultor.fr, le 26 mai 2022

Rappels :

Fausses oppositions binaires, fausses crises, faux héros

La Russie combat-elle VRAIMENT le mondialisme en Ukraine ?

Vous faites encore confiance à Big Pharma ? Comment les Américains ont été intoxiqués à l’opium : 500.000 morts

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Russie-US : McKinsey des deux côtés du mur  

  1. zorba44 dit :

    M’casquette, M’cassette …je joue et touche sur les deux tableaux !

    Jean LENOIR

  2. e dit :

    Macron reste ami avec Poutine… pour le nucléaire !
    Nucléaire: malgré la guerre, l’État prêt à céder 20% d’Arabelle au russe Rosatom
    Le Figaro, 8 mars 2022 : https://cutt.ly/mHSIjBu
    L’uranium de la Russie reste en dehors du radar des sanctions européennes

    Cliquer pour accéder à revue-de-presse-printemps-2022-4.pdf

    euh, l’OTAN donne de l’uranium à la Russie

    et l’uranium on peut fabriquer des bombes avec

    toute cette histoire de guerre, du false flag qui profite aux élites des 2 côtés, et dont le seul but c’est la misère et la famine de l’humanité pour leur projet de réduction de 500 millions d’habitants!

  3. 2112 dit :

    McK « One fit all over the world ». Franchement The Continental Op’ de D. Hammet n’avaient pas moins d’état d’âme mais étaient nuancés autant que subtiles!

  4. LEBLET dit :

    La guerre est réelle mais c’est un duel organisé entre les parties https://www.profession-gendarme.com/alors-ca-gaze/, un peu comme quand les capitalistes occidentaux soutenaient l’URSS communiste pour justifier les dépenses en faveur du complexe militaro-industriel…

    • Oui c’est une chronique de Vincent Hervouët que j’avais déjà publiée début avril, mais sur CNews celle-là… et qui montre qu’on nage en plein théâtre.

      On se fait la guerre en se traitant mutuellement de » nazis »… mais on continue à faire des affaires ensemble !

      Chez les puissants, la guerre est un spectacle – juteux – à destination des « pigeons » que nous sommes.

      La guerre en Ukraine n’est-elle que du théâtre ?

  5. Remplacez McKinsey par Rothschild et vous avez la même config comme décrite par l’historien A. Sutton qui finança les 2 côtés d’une même belligérance depuis au moins les guerres napoléoniennes !

    Si OD le permet, voici la conclusion de l’ouvrage (chapitre 12) « Wall Street et la montée en puissance d’Hitler » du Pr. Antony C. Sutton, qui se veut aussi être une conclusion sur son œuvre trilogique sur « Wall Street » ; le tout en gardant présent à l’esprit que ceci fut écrit par Sutton en 1977, il y a donc 45 ans !…

    […] Ce que l’histoire révisionniste nous apprend réellement est que notre volonté en tant que citoyens individuels à abandonner le pouvoir politique à une élite a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non-dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de la suppression et de l’oppression de ceux qui essaient d’amener la vérité au grand jour.

    Quand cela s’arrêtera-t-il ? Cela ne s’arrêtera pas tant que nous n’agissons pas selon un axiome très simple : que le système du pouvoir ne continue que tant que les individus veulent qu’il continue et cela continuera seulement tant que les individus essaient d’avoir quelque chose pour rien. Le jour où une majorité d’individus déclarera ou agira comme s’ils ne voulaient rien du gouvernement, déclarera qu’elle s’occupera elle-même de ses intérêts et de son bien-être, alors ce jour-là les élites du pouvoir seront finies. La tentation attractive “d’aller avec ces élites du pouvoir” est l’attraction vers le quelque chose pour le rien. C’est l’appât. L’establishment offre toujours quelque chose pour le rien : mais ce quelque chose est toujours pris à quelqu’un d’autre, soit comme impôt, taxe ou pillage et donner quelque part d’autre en échange de soutien politique.

    Les crises et guerres périodiques sont utilisées pour obtenir un soutien pour des autres cycles de pillage-récompense, ce qui a pour effet de resserrer le nœud coulant autour du cou des libertés individuelles. Bien sûr nous avons également les hordes d’éponges intellectuelles, d’hommes d’affaire amoraux et de profiteurs, pour agir comme les récipients non productifs du pillage.

    Arrêtons le cycle du pillage et de la récompense immorale et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant qu’une majorité ne trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter ce jeu truqué du quelque chose pour rien et de le remplacer par des associations volontaires, des communes volontaires ou des réglementations locales et des sociétés décentralisées, pour que cesse enfin le meurtre et le pillage ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/wall-street-et-la-montee-en-puissance-dhitler-par-antony-sutton-revu-et-corrige-en-mars-2019.pdf

    Car c’est pour toutes ses raisons qu’il est grand temps que nous arrêtions le cycle du pillage et de la récompense immorale et ainsi les structures élitistes s’effondreront d’elles-mêmes…

    Dans le Discours du Pr. Antony Sutton à Miami Beach le 15 août 1972 celui-ci fit un exposé de la situation qui peut aisément être transposer de nos jours avec l’Ukraine ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/le-meilleur-ennemi-quon-puisse-acheter-pr-antony-sutton-a-miami-beach-le-15-aout-1972.pdf

    Pour preuve le duel par vidéoconfs interposées un chouïa Orwelliennes entre Kissinger Grand Maître d’œuvre de toute cette shit depuis près de 50 ans et Soros, autre âme noire encore et toujours à la manœuvre…

    Vous pourrez retrouver les 3 PDF d’Antony Sutton que j’ai réalisés dans ce billet de 2019 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/03/17/lessentiel-du-pr-antony-c-sutton-en-versions-pdf-revues-et-corrigees-par-jo-busta-lally-en-mars-2019/

    Jo

    • Oui Jo, Sutton est un excellent auteur dont je conseille à tous la lecture.

      Comme William Guy Carr (« Des pions sur l’échiquier ») ou Eustace Mullins (« Les secrets de la Réserve fédérale »).

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s