Pourquoi l’Office parlementaire qui enquête sur les effets secondaires des vaccins Covid ne rend-il pas publics tous ses débats ?

par Laurent Mucchielli

Le 24 mai dernier, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques tenait une audition publique de clôture de ses travaux « sur les effets secondaires des vaccins contre la Covid-19 et le fonctionnement du système français de pharmacovigilance ». Et son rapport a été rendu public le 9 juin. Derrière l’apparente publicité des débats, l’Office a en réalité rendu invisibles certaines interventions portant sur les effets secondaires des vaccins contre le covid-19.

Déjà, en n’auditionnant publiquement que trois « voix critiques » contre onze thuriféraires des vaccins, l’Office indiquait un certain parti pris dans l’organisation même de ses travaux, au cours desquels 9 personnes sur les 49 auditionnées proposaient une analyse différente du discours qui inonde les médias depuis le début de la vaccination de masse (« la vaccination est sans danger, elle protège les personnes vaccinées et protège aussi les autres, c’est sûr à 95%, etc. »). Mais surtout, alors même que son règlement l’autorisait à les rendre publics, l’Office a choisi de conduire ses travaux sous forme d’auditions privées, un format très contestable s’agissant d’une question majeure touchant à la santé de tous les Français. Ainsi, les auditions qui se sont déroulées de mars à mai 2022 ne seront jamais rendues publiques. Pourquoi ? Certaines auditions gêneraient-elles ? Le public ne serait-il pas en mesure de les entendre ? De les comprendre ? Aucune explication n’est fournie par l’Office.

Trois personnes dont les auditions ont été ainsi rendues quasi secrètes (Mme Christine Cotton, biostatisticienne, Mme Emmanuelle Darles et M. Vincent Pavan, enseignants-chercheurs des universités de Poitiers et Marseille) ont pourtant demandé à pouvoir faire part de leurs travaux pendant l’audition publique du 24 mai dernier. Peine perdue. Bien qu’elles se soient rendues devant le Sénat, le jour même de l’audition, elles ont trouvé portes closes. La sommation interpellative qu’elles ont fait délivrer au président de l’Office, M. Cédric Villani, fera toutefois date et il ne sera plus possible aux membres de l’Office de prétendre « qu’ils ne savaient pas ».

Pourtant, ce que ces personnes avaient à dire est essentiel pour l’information impartiale du public, sans laquelle on ne saurait parler de « consentement libre et éclairé » à la vaccination.

Leurs travaux révèlent en effet des éléments particulièrement alarmants.

Ils montrent d’abord d’importants problèmes méthodologiques dans les essais cliniques ayant conduit à l’Autorisation d’Urgence dès décembre 2020. Ainsi, les manquements et les biais de l’essai clinique de phase 3 du vaccin Pfizer rendent ses conclusions peu fiables du point de vue des bonnes pratiques cliniques, faussant l’évaluation du rapport bénéfice/risque.

Ils notent ensuite une opacité des données publiques sur les vaccins qui ne sont ouvertes ni au public ni aux chercheurs, un fait inédit dans l’histoire de la pharmacovigilance française. En particulier, la méthode d’imputabilité des effets indésirables utilisée par les Centres régionaux de pharmacovigilance (CRPV) ne permet pas l’obtention de données complètes. Il convient, en outre, de garder à l’esprit que seuls entre 1% et 10% des effets indésirables sont usuellement déclarés dans les bases de données de pharmacovigilance. 

Enfin, des chiffres de mortalité alarmants ressortent des bases de données de pharmacovigilance européennes (EMA) qui font état, à ce jour, d’environ 30 000 décès en Europe pouvant être liés au vaccin. En outre, ces bases de données font état de 1 788% d’augmentation des troubles de cycles menstruels, 732% d’augmentation d’AVC et autant de cécité en quelques mois de vaccination que sur 30 années cumulées tous vaccins confondus, plus de 60% de ces effets indésirables graves survenant le jour même de la vaccination.

C’est pourquoi nous, universitaires, chercheurs, professionnels de la santé et professionnels du droit demandons solennellement à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques de rendre publiques l’ensemble des auditions effectuées pendant les travaux de l’Office sur « les effets secondaires des vaccins contre la Covid-19 et le fonctionnement du système français de pharmacovigilance », par vidéo et par retranscription écrite. C’est à la fois un droit et un devoir en démocratie que de mettre à disposition des citoyens et de leurs élus la totalité de l’information disponible, et non simplement la partie qui arrange le gouvernement.

Nota Bene : illustration de la dérive gravement anti-démocratique des géants du numérique, Google vient de fermer le compte Gmail à travers lequel nous recueillions simplement les signatures de cette tribune. Ces nouvelles formes de censure s’immiscent donc jusque dans les simples échanges de courriers électroniques. Cela constitue un problème majeur pour l’avenir de nos démocraties.

Les 900 premiers signataires

Laurent Mucchielli, Directeur de recherche au CNRS

Emmanuelle Darles, Maître de conférences des universités

Vincent Pavan, Maître de conférences des universités

Christian Velot, Généticien moléculaire, Université Paris-Saclay

Elise Carpentier, professeur de droit public à Aix-Marseille Université

Hélène Bidaut-Palma, Maître de Conférences à Aix-Marseille Université 

Sandra Silvia Negro, PhD Biologie

Jean Soldini, PhD, HDR, philosophe et historien de l’art

Alain Mahé, Maître de conférences à l’EHESS, Paris

René Guénon, Enseignant-chercheur, microbiologie environnementale

Michel de Lorgeril, Médecin et chercheur au CNRS

Geneviève Massard-Guilbaud, Directrice d’études à l’EHESS

Eric Mercier, Professeur des Universités en planétologie et géodynamique

Marc Henry, Professeur des Universités émérite

Raoul Huys, chargé de recherche CNRS

Boris Kolev, Directeur de recherche au CNRS, ENS Paris-Saclay

Françoise Bloch, Socio-anthropologue CNRS, retraitée

Olivier Albagli, Chargé de recherche au CNRS

Thomas Fernique, Chargé de recherche au CNRS

Claude Roux, Directeur de recherche honoraire au CNRS

Caroline Petit, Chercheuse au CNRS

Aurore Schmitt, Directrice de recherche, CNRS

Lire la suite sur QG-média

Lire aussi :

La baisse de la fertilité chez les vaccinés est de plus en plus probable

Rappels :

Poisons ARNm : le doute puis la peur

Ils injectent un code génétique dans votre organisme ! (A. Henrion-Caude)

Leur “vaccination” n’a rien à voir avec notre santé

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Pourquoi l’Office parlementaire qui enquête sur les effets secondaires des vaccins Covid ne rend-il pas publics tous ses débats ?

  1. Leroy dit :

    Nous ne sommes plus dans une démocratie mais bien dans une dictature sanitaire qui cache aux citoyens les risques qu’ils courent en se faisant injecter cet essai thérapeutique qu’on appelle à tort vaccin .

    • clavreul dit :

      Ils sont capables de refaire des élections législatives pour que Macron ait une chance d’avoir la majorité à l’ assemblée. Et après cela vous allez voir si le modèle démocratique ne peut pas prendre un fonctionnement similaire à une dictature. En tout cas le grand Reset ne se fera pas dans le consensus mais par la volonté d’ un petit groupe illégitime et autoproclamé (Davos, etc…)
      Tout ceci dans le ‘cadre démocratique’ bien évidemment.

    • clavreul dit :

      Importer le modèle américain en France :
      – destruction de notre modèle de sécurité sociale.
      – transfert de compétence vers des acteurs privés.
      – de plus gros salaires pour payer ses propres frais médicaux, etc… et c’est dans les grandes gueules d’ RMC que l’ on annonce tout cela.

  2. Stanislas dit :

    Facile… (rayer l’hypothèse inutile ou improbable)
    1° Ils ont été choisi rigoureusement pour leur désactivation du ciboulot
    2° ils ont mis les plus cons autour de la table qui n’ont rien compris mais se sont dit… »holala! » on est au départ de l’affaire !!!!
    3° Ils sont tenu par les balloches, ou par le portefeuille, ou par l’intimidation etc…,

    On croit que tout en haut les mecs sont les plus libres…erreur !!!

    En tout cas, les effets incroyables post piquouzes de niveau sévérité même assez légers se discutent, se comparent ici et là… C’est plus facile de parler des plus graves moins nombreux, mais des séquelles légères mais permanentes existent.

  3. Kodiak dit :

    Juste pour info, l’avion dans lequel se trouvait le docteur Carrie Madej s’est écrasé :
    https://www.cielvoile.fr/2022/06/le-dr-carrie-madej-a-failli-mourir-dans-un-accident-d-avion.html

  4. zorba44 dit :

    Comment s’étonner …ces connards de politichiens veulent fermer les rideaux …oubliant l’évidence : le vaccin ne se vend plus…

    Billy a fait injurier les non-vaxx par sa prétendue vax de fille (eau-bénite, bien sûr …car Papa est contre la vaccination de ses enfants) …bref pour tenter de sauver les meubles (les bénéfices car les états sont de plus en plus enclin à ne pas payer les ventes forcées avec la complicité de ces même politiciens)\

    Vous suivez ?!

    Jean LENOIR

  5. Vladimir The Tzar dit :

    Parce que c’est une bande de Сука qui s…e Big Pharma,
    Да

  6. e dit :

    Parce qu’ils ont reconnu que leurs poisons OGM pouvaient tuer.
    Et cela, ils n’oseront jamais rendre ce fait public.

    ils ont déjà perdu leur légitimité, puisque république veut dire res publica, la chose publique en latin.

    Vu qu’ils aiment les choses privées, ils ne sont plus un gouvernement, mais qu’une mafia de gangsters à faire dégager au plus vite.

  7. sherlok dit :

    tenir le public à l’écart de la réalité piquouseuse, surtout désnformer, pour ça voir france télévision, tf1 , RMC RTL etc..
    braquer l’info sur autre chose, ex les manifs anti avortements , le méchant poutine, le fameux co2, l’inflation mais pas trop, avec ça on avance vers le précipice sociétal pour octobre.
    Juste pour info, l’avion dans lequel se trouvait le docteur Carrie Madej s’est écrasé…. voilà ce qui arrive à ceux qui parlent trop…. attention docteur Füllmich, il faut avoir un plan B.

  8. Trend dit :

    Lisez ceci, vous allez tomber mort ….

    Incroyable le niveau de corruption à la commission européenne.
    Lisez…

    https://finance.yahoo.com/news/eus-von-der-leyen-cant-092709569.html

    • Laurent dit :

      Corruption: donc la commissaire européenne à la justice couvre le refus de Von der Leyen de communiquer ses SMS échangés avec Bourla pour la négociation des achats démentiels de vaccins. SMS disparus! fin de non recevoir opposée à la médiatrice de l’UE.

      Von der Leyen de l’UE ne trouve pas de SMS avec le chef de Pfizer sur la lettre d’accord sur les vaccins
      mer. 29 juin 2022 à 11:27 BRUXELLES, 29 juin (Reuters) –

      La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, n’est plus en possession des SMS qu’elle a échangés avec le patron de Pfizer, Albert Bourla, pour sceller un accord sur le vaccin contre le COVID-19, a indiqué la Commission dans une lettre publiée mercredi. Dans une interview en avril 2021, von der Leyen a révélé qu’elle avait échangé des SMS avec Bourla pendant un mois alors qu’ils négociaient un énorme contrat de vaccin. Mais en réponse à une demande d’accès public d’un journaliste en raison de l’importance de l’accord, la Commission n’a pas partagé les textes, déclenchant des accusations de mauvaise administration par la médiatrice de l’UE, Emily O’Reilly. « La Commission peut confirmer que la recherche entreprise par le cabinet du président pour les messages texte pertinents correspondant à la demande d’accès aux documents n’a donné aucun résultat », a déclaré la commissaire européenne à la justice Vera Jourova dans la lettre au médiateur, un chien de garde de l’UE. Dans la lettre, la Commission fait valoir que les SMS n’ont pas besoin d’être enregistrés et stockés car ils sont traités comme des « documents éphémères de courte durée ». La même exception à l’exigence générale d’enregistrement s’applique aux documents ne contenant aucune information importante, indique la lettre. Un porte-parole du médiateur a déclaré qu’il prévoyait de publier une analyse détaillée sur la question dans les prochaines semaines…
      (lire suite article) https://finance.yahoo.com/news/eus-von-der-leyen-cant-092709569.html

  9. Trend dit :

    Dans l’affaire du Watergate, si Nixon avait empêché de dévoiler les écoutes téléphoniques, il aurait été directement destitué et direction case prison.
    Elle est belle cette Europe de m…

  10. Nicole Lereg dit :

    Le temps de la modération est terminé depuis longtemps en raison de l’attitude de tous ces représentants dits du peuple, qui se comportent comme ce qu’ils sont des lâches, veules, corrompus, incompétents, au choix pour chacun…« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple le plus sacré et le plus indispensable des devoirs ». a dit Robespierre. Alors, si cette bande de pourris continue ses forfaitures, la terreur sera-t-elle le seul recours ? à regret bien sûr, mais quand il s’agit de la survie des gens, que faire d’autre que de pratiquer la légitime défense ?

  11. e dit :

    ils ont bien assassiné Corinne Gouget pour avoir dénoncé la nocivité des additifs alimentaires
    la transparence n’a jamais été le fort du parlement qui a voté la loi des secrets des affaires d’un seul homme.

    Le parlement doit être chassé, aucune poignée d’hommes ne devrait avoir le droit de faire les lois.

    Tout doit être contrôlé à 100% par le peuple qui doit contrôler son destin à 100% et ne pas laisser une poignée d’oligarques parlementaires décider de leur sort ou de leurs lois!

    Additifs suspects :
    E125, E141, E150, E153, E171, E172, E173, E240, E241, E477

    Additifs dangereux :
    E102, E110, E120, E124

    Addictifs occasionnant des troubles de la santé :
    * troubles intestinaux : E220, E221, E223, E224

    * Troubles digestifs : E338, E339, E340, E341, E450, E461, E463, E465, E466, crème glacée E407

    * Maladies de la peau : E230, E231, E232, E233

    * destruction de la vitamine B12 : E200

    * Cholestérol : E320, E321

    * Sensibilité des nerfs : E311, E312

    * Pourriture de la bouche : E330 est le plus dangereux (cancérigène)
    (contenu par ex. dans SCHWEPPES CITRON, AROMASENF, MEZZO-MIX, VIANDE DE CREVETTE, FROMAGE DE BONBEL, CHAMPIGNONS en boîte)

    5. Additifs cancérigènes :
    E131, E142, E210, E211, E213, E214, E215, E216, E217, E239

    E123 est très cancérigène. Il est interdit aux États-Unis.

    Prudence pour les additifs des aliments suivants : E123/E110

    (Oursons gélifiés, Treets, Smarties, gommes Haribo, lentilles de chocolat, crème anglaise ZOTTS, bâtonnets de poisson IGLO, crème fouettée KRAFT avec crème fraîche, salami KRAFT, fromage à tartiner, pudding à la vanille E102, E110, sauces prêtes à l’emploi de toutes sortes).

    6) Attention au guanylate et au glutamate de la série E600, E605 : neurotoxiques !

    Si ces empoisonneurs demandent à serrer les ceinture, autant commencer par éviter de consommer leurs poisons.

    Faut-il s’étonner si de plus en plus enfants ont des allergies alimentaires ?

    Je me suis un jour amusée à étudier un prospectus publicitaire et surtout les offres liées aux cartes de fidélité -rabais de -30%…Un pur festival d’horreur alimentaire où ces additifs étaient en surnombre…

    Pour rappel
    https://michelduchaine.com/2014/06/25/livre-numeriqueles-racines-nazies-de-lunion-europeenne-de-bruxelles-par-dr-mathias-rath/

  12. xavib dit :

    D’après Cédric Villani il y a eu une « tension inédite » lors de l’instruction du rapport… le contraire eût été surprenant !

  13. Samm dit :

    Faut renforcer votre coup de pied. Entrainez vous pendant ces vacances. Il va y avoir du bottage de culs à la rentrée.
    Merdias, politicards, corrompus de la santé et collabos zélés vont décoller avec un reacteur à impulsions sans pour pouvoir réatterrir….
    Les cobayes se rebiffent !
    Faites chauffer !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s