7 doses de 3 vaccins : y a-t-il un scientifique dans la salle ?

Roger c’est un pote. Et un cas.

Le temps file. Les virus se multiplient. Et l’hystérie “injectionniste” ne faiblit pas.

C’est donc le moment de faire l’addition… et de poser les questions qui fâchent.

Prenons le cas de Roger, 45 ans, homosexuel jusqu’au bout des ongles. Il est séropositif et suit donc un traitement à vie. Roger aime bien s’amuser. Il a donc récemment chopé une MST (ce n’est pas la première fois).

Roger est très soucieux de sa santé (sauf quand il partouze 15 mecs en même temps, là, il s’oublie un peu).

Il a donc reçu religieusement, pardon, scientifiquement ses 3 doses de Pfizer contre le Covid (pour ne pas mourir et ne pas tuer sa grand-mère ni son chat), à partir de mars 2021 puis début 2022.

En mai 2022, les nouvelles au sujet de la “variole du singe” commencent à le gratter. Roger est très au fait de l’actualité.

Rien que le nom “variole du singe”, ça provoque en effet des démangeaisons ! Et puis, non ! Mourir un bouton sur la bite, ce n’est pas glorieux. Ce n’est pas gai.

Roger s’est opportunément souvenu du fameux slogan :

tous vaccinés, tous protégés, tous enculés !

Le slogan a fait mouche. En plus, Olivier Variant est manifestement un enculé. Donc ça colle bien, si j’ose dire.

Juillet 2022 : Roger fait alors le forcing et la queue au centre de vaccination. Plein les fesses -c’est le cas de le dire- de vivre dans la peur.

Il reçoit donc ses 2 doses de Imvanex (le vaccin antivariolique qui n’a JAMAIS été testé contre… la variole du singe, lire ici).

Octobre 2022 : Roger se précipite sur la dose de rappel couillonavirale, avec cette fois la version 2.0 du brouet de Pfizer. Pourquoi ? Mais pour ne pas mourir une 3ème fois, quelle question !

Et puis parce que c’est la mode automne-hiver 2022 pardi ! C’est nouveau quoi.

Novembre 2022 : Roger reçoit 5 sur 5 le message de la HAS (lire ici)… au sujet de la nécessité absolue de se faire vacciner contre… la grippe ! Eh oui, on l’avait oubliée, mais elle revient, la garce !

la HAS recommande de coupler la campagne de vaccination anti-Covid-19 à celle de la grippe au sein des mêmes populations cibles

Et la grippe, tout le monde le sait, ça tue ! Beaucoup. En particulier des homos de 45 ans qui vivent à Paris et qui ont peur des boutons.

Roger prend donc l’injection contre la grippe afin de ne pas mourir une 4ème fois.

GARCON ! L’ADDITION !

Faisons les comptes.

En 1 an et 8 mois… Roger qui tire un peu trop sur la queue et sur son corps aura donc reçu 7 injections de 3 produits différents dont 2 peuvent être considérés comme “classiques” et le 3ème totalement nouveau, sans aucune étude long terme et qui a déjà démontré sa grande nocivité (par rapport aux vaccins lambda).

7 injections de 3 vaccins différents.

Des scientifiques ont-ils tenté de savoir si ces produits mélangés dans un seul et même corps humain… pouvaient provoquer des effets secondaires néfastes ?

Des médecins dignes de ce nom ont-il tenté de réfléchir, de prendre un peu de recul et de s’interroger non seulement sur la pertinence de ces injections multiples, mais leur mélange, le calendrier, etc. ?

La fameuse balance “risques/bénéfices” ?

Allô ? Y’a quelqu’un ?

Grand silence…

Alors, oui, nous sommes bien d’accord. Peut-être que Roger pètera le feu. Qu’il ira à la gym soulever de la fonte et qu’il continuera à partouzer chaque samedi soir et à voter LREM. C’est possible.

Mais on fera quoi si… ça part en sucette ? Si Roger se met à changer de couleur (rose fluo et vert de gris) ? Que ses veines explosent, que son coeur se fait la malle, et que son cerveau fond ?

Bref, il est urgent de TOUT ARRETER et de prendre le temps pour réellement étudier tous ces produits, leurs effets potentialisés, etc.

A fortiori sur des organismes éprouvés voire abîmés.

Un conseil à Roger que l’on aime beaucoup, contrairement aux apparences :

“Roger, ARRETE TES BETISES, pose toi, attends de voir les données. Réfléchis. Respire. Sois plus intelligent que tous ces dingues. Tu as un seul corps.”

Covidémence.com, le 30 juillet 2022

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour 7 doses de 3 vaccins : y a-t-il un scientifique dans la salle ?

  1. zorba44 dit :

    Après le visionnage de ce Roger, il est urgent que je me fasse vacciner …des fois que Roger me contamine à distance !

    Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      Qui peut nous mettre en rapport avec les groupis de Roger ?

      on pourrait les utiliser pour mettre en route ce système …à la place du crottin de cheval !

      pour ceux que la production de gaz méthane intéresse (voyez un récent commentaire) et qui veulent se rendre autonomes tout en cultivant leur jardin – plusieurs autres videos associées…

      Jean LENOIR

  2. apjbdm dit :

    « Prenons le cas de Roger, 45 ans, homosexuel… »

    A la base, ça commençait plutôt mâle.

  3. Stanislas dit :

    Eh oui, on pourrait même rajouter à cette histoire racontée drôlement, que pour la première fois de l’histoire des piqures, un Sage en position zazen assis dirait :

     » même quand on l’a prend dans le bras, on finit par l’avoir dans le cul »

  4. asics13 dit :

    il est encore en vie après toutes ces folies

  5. matbee dit :

    Alerte, l’espèce est en danger !
    L’espèce homosexuelle…

  6. Samm dit :

    Tout ce manège n’en a plus pour longtemps, « Poupou » arrive!
    Bientôt le grand ménage.
    Le bruit court que les multipicousés et cobbayes seraient confinés un temps certain, afin de limiter les conséquences des expériences génétiques, du moins pour ceux qui subsisteront ….

    • Charles dit :

      Bonjour,
      Vous avez une source plus concrète pour « le bruit court » ?

      • Parfois on peut pas, mais il est vrai que dans certains réseaux hospitaliers, notant que les multi-vax sont hypercontaminants se demandent si on pourrait pas reconfiner juste les confinis pour stopper la contamination qui court, court… comme la rumeur… Bien sûr cela ne saurait se faire sinon à refaire à l’envers la même qu’en mars 2020 ce qui est juste pas possible !

  7. jojoz dit :

    Excellent !!

  8. Elysée dit :

    Ils doivent sacrément flipper à l’Elysée (oui, c’est mon pseudo mais je n’y habite pas fort heureusement) 😉

    Vu le nombre d’homos, de trans ou autres qui gravitent autour de Jupiter, ce dernier va limiter les partouzes et autres joyeusetés.
    Sans compter certains ministres qui carburent eux aussi à voile et à vapeur.
    Allez, au régime sec et à l’abstinence.

    Et laissez les enfants en Paix les pédo criminels !

  9. Flash dit :

    Ah ! si seulement Roger avait connu ce documentaire : https://odysee.com/@Flash:3/Positive-hell_Fr:7?lid=6bd28e8d6718ed56f85710de573a8891be778f15 !
    Il ne se serait sans doute pas précipité comme ça…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s