Poison des injections : le désarroi d’une gynécologue

(Docteur Laurence Kayser, 18 août 2022)

Rappel :

Poison vaccinal : Pfizer classe les fausses couches parmi les effets indésirables « résolus »

Anthony Fauci et Deborah Birx seront-ils un jour jugés pour leurs crimes ?

Femmes “vaccinées” et déréglées

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Poison des injections : le désarroi d’une gynécologue

  1. e dit :

    comme elle le dit, elle est touché empathiquement car elle suit des personnes depuis 20 ans, et est indignée de les voir souffrir soudainement de la piqouze.

    Mais cela montre aussi à quel point les autres médecins sont sans coeur, car ils doivent suivre des personnes depuis 20 ans aussi, voir les mêmes symptômes, mais fermer leur gueule, sans doute parce que les gynécologues comme tout médecin peut piqouzer aussi, et gagner du fric là dessus aussi.

    et aussi pour les médecins piqouzatres qui ont persuadé leurs clients de se faire piqouzer par eux, ils n’ont aucune excuse. Ils ont sans doute aussi exploité la confiance de leurs clients qu’ils ont pu suivre pendant 20 ans aussi.
    Car qui va soupçonner son médecin de famille de 20 ans de vouloir lui donner du poison?

    c’est l’attache aveugle que les gens ont envers leurs médecins qui les a tué.

    cette dame est l’une des rares à ne pas être une traitresse.

  2. sherlok dit :

    y a encore de la médecine humaine et non frelatée pas le $ et l’ € et surtout par la bêtise.
    mais la génération va disparaître.
    bonsoir.

  3. Danse dit :

    Beaucoup de médecins ont payé trop cher le prix de cette illusion qu’on appelle la « médecine », pour être prêts à voir la réalité en face.

    Beaucoup de gens ont payé trop cher le prix de cette illusion qu’on appelle le « système » ou la « matrice », les trahisons envers soi-même pour réussir à présenter une façade d’adaptation au système ont été trop nombreuses et depuis trop longtemps pour qu’ils soient prêts à y renoncer.

    Cette femme a refusé de se trahir elle-même avant de refuser de trahir les autres.
    Quant on refuse de se trahir soi-même dès l’enfance on est ostracisé dès l’enfance. Mais la fidélité non-négociable à QUI ON EST n’a pas de prix.

    • e dit :

      Beaucoup de médecins se sont remplis les poches
      et si c’était une illusion, ils seraient déjà piqouzés et morts, au lieu d’être en bonne santé avec de faux certificats de piqouze pour eux mêmes et continuer à piqouzer euthanasier les autres.

  4. xavib dit :

    données cachées ESSAI PFIZER, un nouveau scandale : 30% des femmes enceintes après la première dose ont perdu leur bébé

    https://pgibertie.com/2022/08/18/donnees-cachees-essai-pfizer-un-nouveau-scandale-44-des-femmes-enceintes-apres-la-premiere-dose-ont-perdu-leur-bebe/

  5. Alcide dit :

    Todd Callender prévoit une surmortalité excédentaire de 5000% liée aux injections contre Covid

    Extrait :
    « Todd Callender – connu également pour la création d’un site intitulé vaxxchoice – s’est exprimé dans une vidéo que l’on peut consulter sur Rumble. Il explique que depuis la vaccination de masse, « la surmortalité aurait augmenté de 84 % et les maladies de 1 100 %. Rien qu’en 2022, a-t-il dit, son entreprise s’attend à une augmentation de 5 000 % des décès (excédentaires)… ». Par décès excédentaires, il faut comprendre le nombre de décès supplémentaires attendus dans une mauvaise année, ces calculs sont réalisés sur des moyennes des années passées à court, moyen et long terme. Sauf événement exceptionnel (guerre, épidémie, catastrophe naturelle de très grande ampleur…), les prévisions sont très fiables.

    Étrangement, ces chiffres sont très proches de ceux qui sont dénoncés par 3 médecins lieutenant colonels de l’armée américaine (augmentation de 1135% de la morbidité) et grossièrement démentis par le département américain de la Défense (DoD) dont le secrétaire d’Etat affirmait qu’il n’y avait pas d’erreurs sur les données de 2021 mais sur celles des 5 années précédentes (2015-2020). Moyenne des 5 années à laquelle était comparée l’augmentation visible des décès après la « vaccination » des militaires.

    La suite :
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/07/18/lavocat-todd-callender-associe-a-la-direction-dun-groupe-dassurance-denonce-la-surmortalite-des-personnes-vaccinees-contre-covid-par-laure/

  6. Stanislas dit :

    On se dirige tout droit vers le BEP de réparateur de viande multiinfectée

    Compétences :
    – savoir repérer un client positif ou malade et mettre une machine à refouler à l’entrée..
    – si client en pleine forme, savoir lire correctement des consignes des BBME (bordels bureaucratiques médicaux d’écrans) ..
    – savoir piquer en rafale sans relâche ou acheter une seringue automatique à air comprimé;;

  7. NUZMAS dit :

    Le défraîchi, Fauci et des milliers d’experts et créatures médiatiques corrompus auraient pu proférer des mensonges autant qu’ils voulaient, ils n’auraient RIEN pu faire si la majorité des toubibs avaient RÉSISTÉ à l’interdiction de soin. Si les médecins avaient respecté leur serment professionnel, la PLANdémie se serait effondrée comme un château de cartes.

    96% des toubibs français ont abdiqué leur fonction et trahi leur serment professionnel. Seulement 4% de médecins ont bravé l’interdiction du soin précoce et l’omerta sur la prévention. TOUS CES BRAVES ont sauvé TOUS leurs covidés, même très âgés ET comorbides, avec les moyens du bord (vieilles molécules) dans un premier temps, puis en améliorant les protocoles de soin en échangeant leurs succès et aussi leurs difficultés les uns avec les autres.

    80%, au moins, de morts auraient été évitées, donc point de pandémie, et fin de la PLANdémie, et point d’injection génocidaire.

    POINT c’est tout, 96% des toubibs ont COLLABORE avec l’ENNEMI GENOCIDAIRE.

    Ils sont totalement responsables. (certains se vantent même d’avoir double leurs revenus dans les vaXXinodromes) et, au tout premier rang, bien sûr, leur fameux Ordre.

    • e dit :

      oui, rien n’aurait pu être accompli sans les médecins collabo, et la flicaille brigade sanitaire contrôleur de pass qui va avec (ils pourront remplacer les médecins par des automates)

  8. zorba44 dit :

    Ma vocation aurait dû être de m’orienter vers la médecine. Le travail fait avec conscience, toute ma vie cela a été ma ligne de conduite…

    Il y avait, à cette époque une marée d’étudiants et qui aurait pu prévoir que se véroleraient largement leurs esprits ?

    Lorsque je vois le désarroi de cette dame qui refoule ses larmes, je me dis que la plupart des médecins devraient se faire hara-kiri au nom d’un tsunami de honte, lequel les submergerait, pour leurs actes, pour le suivi de protocoles meurtriers, pour leur manque total et cruel d’empathie,

    Jean LENOIR

    • e dit :

      si vous avez une âme de brebis, vous vous ferez bouffer en PACES par les autres étudiants.

      Moi j’ai quitté dès la fin de ma première semaine en PACES.
      Je pleurais comme une madeleine tous les jours.
      Tous les jours, je me faisais chasser de ma place en amphi, mon sac jeté par terre. obligé d’être assis par terre dans le fond où je ne voyais rien, (c’était une petite fac).

      T’avais des groupes qui jetaient les sacs des autres qui étaient seuls, et prétendaient qu’ils les avaient réservé pour les autres membres du groupe qui n’étaient pas encore là et faisaient la grasse matinée.

      lors des TDs, tu n’as pas le droit de poser les questions, uniquement à la fin du cours.
      Et en général, t’as toujours une queue devant le bureau du prof pour pouvoir poser ta question, donc le prof risque de partir avant que ce soit ton tour.

      A chaque fois que l’élève pose sa question au prof, les autres élèves ne peuvent même pas entendre sa question ni la réponse que le prof donne à celui ci vu qu’ils sont obligés de faire la queue derrière.

      Donc si un élève a déjà posé ta question et que le prof a déjà répondu à ta question, tu ne le sauras jamais.

      faut attendre que ce soit ton tour de queue au bureau, pour poser ta question, si l’autre n’est pas déjà parti.

      En plus dans les cours, les élèves chahutent à qui mieux mieux, pour déconcentrer les autres, et les empêcher de travailler.

      Tous les moyens sont bons pour faire échouer, et décourager les élèves car c’est le numéro clausus.

      une sale ambiance en plus.

      J’en avais marre d’avoir toujours un groupe de 2 ou 3 qui me chassaient de ma place de force alors que je me levais super tôt pour avoir ma place, sous prétexte que cela était réservé pour leur pote qui devait arriver vers 11h .

      et le prof qui laissait toujours faire, aucune discipline, rien.

      Toujours ta faute.

      si t’es faible, bah t’as qu’à être éliminé, point barre.

      t’as une mentalité de la Jungle, de dépopulation, dès la première année de médecine.

      Donc que cela fabrique des gens sans coeur prêts à euthanasier les autres, c’est tout à fait normal.

      C’est le contraire qui m’aurait étonné.

      Au final, j’ai changé de cursus, et je ne le regrette pas.

      J’ai décidé d’apprendre la médecine par moi même chez moi, et au moins, j’ai appris beaucoup plus de trucs, que les merdes qu’ils apprennent, où ils veulent que gérer les symptômes, mais jamais les causes, d’où les effets secondaires sans fin dans la médecine chimique.

      il n’y a que la médecine chimique poison en médecine de toute façon. Et en général, ils ne savent même pas comment leurs poisons sont fabriqués.

      Et ils acceptent des tas de trucs sans preuves, comme les virus dont on n’a jamais vu aucune vidéo de preuve de leur existence, et qu’on nous demande d’avaler comme cela.

      la médecine c’est du par coeur. Ils n’apprennent pas à raisonner et à se questionner et à demander des preuves de ci ou cela.

      • zorba44 dit :

        Sorry d’avoir déclenché tout cela …regrets car à nul moment de mes jeunes années je ne me suis posé la question de faire médecine (faire …comme faire la pute si je vous suis bien)…

        …trop peur des piquouzes !

        Jean LENOIR

      • e dit :

        oui c’est vrai, il y a les piqouzes en plus
        c’est aussi une des raisons pour laquelle je ne suis pas resté plus d’une semaine, car j’avais surpris une conversation devant la porte d’infirmerie.

        Les 2 infirmières disaient qu’elles allaient trouver une stratégie pour vérifier si les étudiants ont été vraiment piqouzés ou s’ils ont triché.(apparemment il y a beaucoup d’étudiants qui se font faussement piqouzé en première année de médecine, donc ceux qui ont des connexions avec des parents ou amis médecins et qui se font des faux certificats réussissent à passer le concours sans avoir le cerveau abimé par les vaccins bourrés d’aluminium et de pesticides)

        et les seuls étudiants sympas essayaient de me persuader de me faire piqouzer en me faisant croire qu’ils avaient déjà eu je ne sais combien de piqouzes (déjà je trouvais suspect qu’ils disaient qu’ils avaient fait les mêmes vaccins plusieurs fois de suite, pour faire croire que les piqouzes c’est aussi innocent que de se gaver de bonbons), mais moi, je ne les croyais pas, parce qu’ils avaient des têtes rusés comme des renards , qu’ils étaient riches (avaient des mini ordis pour les cours ultra chers pour prendre des notes et qu’ils pouvaient donc facilement donner des pots de vins à des médecins pour des faux certificats de piqouze) et je trouvais bizarre que la seule raison pour laquelle ils s’approchaient de moi (2 fois environ seulement), c’était uniquement pour me persuader de me faire piqouzer.

        s’ils étaient assez sympas pour créer un groupe et me réserver des places pour 11h, et ne pas me laisser jeter par les autres groupes devant eux, peut être j’aurais cru un peu plus à leur mensonge, ah ah.

        dès la première année de médecine, on voit que le vrai boulot du médecin, c’est apprendre à mentir, et écraser les autres (en l’empêchant d’avoir sa place et de se concentrer).

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s