« A child’s voice » censuré : retour sur les déclarations du producteur hollywoodien John Paul Rice

John Paul Rice a été censuré par Amazon pour sa production A Child’s Voice, mettant en scène un sujet qu’il ne faut pas trop ébruiter : la pédocriminalité. Une réalité qui va beaucoup plus loin dans l’horreur que ce que la plupart des gens peuvent imaginer. Et qui dépasse largement le cadre d’Hollywood. OD

(Alexandre Lebreton, 11 août 2020)

Rappels :

Le Watergate fut-il un Pédogate ?

« La France est l’eldorado des pédophiles » (Maître Marie Grimaud)

Satanisme et sacrifices rituels dans la haute finance : le témoignage d’un initié

Comprendre le mal : du globalisme au Pizzagate (B. Smith)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour « A child’s voice » censuré : retour sur les déclarations du producteur hollywoodien John Paul Rice

  1. NUZMAS dit :

    Je ne sais pas quelles autres censures a pratiqué amazon mais on y trouve quand même beaucoup de livres et de films « antis » et « complotis ».
    Peut on déduire de cette censure qu’il faudrait insérer un « g » dans le nom de Jeff BEZOS?

  2. Danse dit :

    Merci Olivier. Les enfants c’est le sujet le plus vital, qui peut réveiller même les plus endormis.
    La colère -pas la colère structurelle, toxique, mais la saine colère libératrice- est une émotion précieuse capable de reconnecter les Humains à LEUR POUVOIR. Elle peut leur donner l’impulsion pour pulvériser le système d’esclavage.

  3. Stanislas dit :

    J’ai bien compris qu’il y a une bande de saloperies vivantes par endroit mais je n’ai pas compris si les gosses martyrisés sont de leur propre monde de tarés ou s’ils sont raflés ici et là ?

    • NUZMAS dit :

      Le commerce des enfants (de tous âges) est florissant, de partout dans le monde vers nos zélites satanistes. D’aucuns laissent entendre que ce trafic rapporte plus que ceux de toutes drogues confondues.

    • johnscottconsciousness.com dit :

      Environ six millions d’enfants sont « raflés ici et là » dans le monde chaque année. Les « abus » d’enfants – du trafic aux rituels sataniques – procurent un double avantage à leurs auteurs : obtenir/utiliser/vendre de l’adrénochrome et accéder aux ressources « spirituelles » sataniques.
      Ces pratiques, qui ont perduré pendant des millénaires sur Terre, touchent heureusement à leur fin.

  4. zorba44 dit :

    Cela m’est connu depuis longtemps (par le blog) et cela fait mal, me fait très mal car c’est une horreur absolue.

    Parmi toutes les horreurs de ce monde satanique, j’essaye de ne pas y penser trop souvent…

    Jean LENOIR

  5. Ratatouille dit :

    Salopards! On ne touche pas aux enfants!

    Merci de tout coeur a tous ceux qui se battent pour faire sortir les vérités sordides.

    Mk – abus rituels et contrôle mental. Lebreton Alexandre

    http://mk-polis2.eklablog.com/

    _________________________________

    Souvenir. A la maternelle, comme punition, les enfants trop bavards devaient monter sur l’estrade. Ensuite la directrice leur demandait de monter le polo, ou la robe, et de descendre leurs petites culottes jusque sur les pieds. Ils devaient rester ainsi, face a au reste de la classe, a la vu de tout leur camarades pendant un temps long.

    Quelques années plus tard. Scandale ayant lien avec des ballets bleus, ballets roses. Que des notables. Affaire vite mise au placard, enquête non aboutie.

    Salopards!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s