C’est la guerre mais les affaires continuent avec la Russie

Les Etats-Unis ont importé plus de 6 milliards de dollars de marchandises en provenance de Russie depuis l’invasion de l’Ukraine

En réponse à l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, le président américain Joe Biden a juré d’isoler et de « paralyser » l’économie russe. Cependant, Moscou a pu maintenir sa puissance économique, en partie grâce à l’exportation de plus d’un milliard de dollars par mois de bois, de métaux, de nourriture et d’autres biens vers les Etats-Unis.

Plus de 3 600 navires en provenance de Russie sont arrivés dans des ports américains depuis le 24 février, selon des statistiques citées par l’Associated Press. Bien que cela ne constitue que près de la moitié des expéditions effectuées sur la même période par rapport à l’année dernière, cela représente tout de même plus de 6 milliards de dollars d’importations.

Le nombre de produits russes entrant dans les ports américains suggère que M. Biden n’est pas à la hauteur de sa promesse d’isoler l’économie russe. En raison des périodes dites de « liquidation » qui permettent aux entreprises de conclure des accords antérieurs, certaines des marchandises continuent d’entrer dans le pays longtemps après que la Maison Blanche a annoncé des sanctions sur ces produits, notamment le pétrole et le gaz. Paradoxalement, d’autres importations russes, comme les engrais, sont arrivées à la demande de l’administration Biden, qui a exhorté les entreprises américaines à compenser les pénuries.

Et alors que la Maison Blanche a saisi plusieurs yachts de luxe appartenant à de riches Russes ayant des liens peu étroits avec le président russe Vladimir Poutine, l’AP a découvert que des entreprises américaines et européennes importent pour des millions de dollars de métal provenant d’une société russe qui fabrique des pièces pour les avions de chasse de Moscou, mettant en évidence une autre anomalie étrange dans la campagne de sanctions de Biden.

Malgré la pression diplomatique de Washington, d’autres alliés des Américains renforcent leurs liens économiques avec la Russie. La Turquie – un membre de l’OTAN – a doublé ses importations de pétrole russe cette année.

Au cours de sa présidence, Biden a pris plusieurs mesures pour renforcer les liens avec New Delhi, les troupes américaines participant actuellement à des exercices militaires avec l’Inde à la frontière chinoise. Mais comme Ankara, le pays a également augmenté de manière significative ses importations d’énergie en provenance de Moscou. La roupie indienne est également devenue une monnaie importante pour le commerce des diamants, permettant aux acheteurs de contourner les sanctions américaines.

Bien que la guerre économique occidentale ait eu pour but de neutraliser la puissance militaire de Moscou et de l’amener à la table des négociations, elle n’a guère eu de succès jusqu’à présent. Avec des exportations d’énergie russes qui ont dépassé les niveaux d’avant-guerre au cours des derniers mois et un rouble en hausse par rapport au dollar, l’économie russe semble s’être bien mieux comportée que la majeure partie de l’Europe depuis que les combats ont éclaté l’hiver dernier.

The Libertarian Institute, le 26 août 2022

(Merci à Sophie)

Rappels :

Fausses oppositions binaires, fausses crises, faux héros

La guerre en Ukraine n’est-elle que du théâtre ?

La guerre en Ukraine est la continuation du Covid par d’autres moyens… La cible, c’est nous !

Le PDG de Blackrock confirme que la guerre en Ukraine servira d’accélérateur du Great Reset

[Nouvel ordre mondial] Pendant que l’Ukraine flambe, le puçage des populations continue

Ordo ab chaos : comment le conflit ukrainien est conçu pour bénéficier aux mondialistes

Malgré la guerre en Ukraine, la France serait prête à céder 20% d’Arabelle au russe Rosatom

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour C’est la guerre mais les affaires continuent avec la Russie

  1. defallknive dit :

    L’Europe est cocue.
    L’Europe est le laboratoire du mondialisme et le paillasson sur lequel les Ricains s’essuient les pieds…
    Esclaves européens, levez-vous ! Vous serez les premiers cobayes du Nouvel Ordre Mondial.

  2. Raymond dit :

    Une guerre? Oui, mais une guerre pour un nouvel ordre monétaire mondial. En effet, huit ans après la révolution Ukrainienne de Maïdan (2014) – déjà oubliée pour beaucoup – l’on vient s’étonner à présent que l’aggravation du dernier conflit en Ukraine mené par la Russie (2022) précipite le grand renversement du monde. Un peu de sérieux nos homo-politicus puisque la mondialisation nous démontre bien, aujourd’hui, en 2022, que l’Occident – sous leadership américain – ne parvient plus à contenir les puissances émergentes!

    Souvenons-nous – alors que les USA craignent à ce jour et plus que tout un embrasement avec l’Asie, malgré les apparences trompeuses – que l’Union économique eurasiatique tombe d’accord avec la Chine pour mettre cette fois en place un système financier et monétaire indépendant du dollar US. Mais rien de nouveau sous le soleil en fait, car en 2009 – soit une année après la grande conflagration financière mondiale de 2008, débarquée des États-Unis, symbole par excellence des excès de la finance – le gouverneur de la Banque populaire de Chine, M Zhou Xiaochuan, était revenu à la charge contre l’”hégémonie du dollar” dans le cadre d’une conférence intitulée “Reform the international Monetary System”. Pour un nouvel ordre monétaire mondial. En 2018 – soit bien avant le choc sanitaire mondial venu de Chine et aux conséquences économiques catastrophiques – Poutine et son homologue chinois Xi Jinping avaient réaffirmé leur volonté de se passer du dollar américain dans le cadre de leurs échanges commerciaux. Sans compter que l’Arabie saoudite eu récemment encore – en mars 2022 – envisagé d’accepter le Yuan pour ses exportations de pétrole.

    Enfin, si l’ancienne Libye de Kadhafi et l’ancien Irak de Saddam Hussein se sont cassé les dents sur les « pétrodollars » – que le Vénézuela qui était le 4ème pays le plus riche du monde dans les années 1950, paie encore son addiction à l’empire américain ces dernières années – une entente de la Chine, des producteurs arabes d’hydrocarbures et de la Russie pour se passer du billet vert serait fatale pour l’économie américaine grevée par sa dette exponentielle. Et par analogie lourde de conséquences pour l’Europe. Le « Petroyuan » n’est donc plus un risque que « nos économistes mainstream » ne peuvent feindre d’ignorer (ou plutôt le cacher encore longtemps à l’océan de serfs). Comme le « bénéfice-risque » fut un terme à la mode (emprunté à la sphère financière de surcroît et à la discipline des sciences comportementales), je défie tous nos homo-politicus de s’en rappeler afin de respecter leurs prérogatives qui, soi-disant, viseraient l’Intérêt général et le bien commun (extrait d’une de mes analyses d’avril 2022)

  3. Ping : C’est la guerre mais les affaires continuent avec la Russie — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – La vérité est ailleurs

  4. matbee dit :

    Ce sont les rois du mensonge… comme leur maître Lucifer. Les peuples « insouciants » vont payer le prix de ce sabotage global par les « élites » coalisées.

    https://qactus.fr/2022/08/29/russie-les-revenus-de-la-russie-augmentent-grace-aux-sanctions-prises-contre-elle-bhl-nous-dit-linverse-sur-lci/

    « Satan c’est Lucifer, Satan c’est le porteur de lumière, Satan c’est celui qui a donné aux hommes les arts et les lettres…. c’est l’intelligence, la clairvoyance, la pénétration »

    « Satan c’est la face cachée de Bernard-Henri »

  5. sherlok dit :

    Ils se sont réunis ‘ »à très grands frais à Jackson Hole… jets privés, hotels grand luxe etc ….  » pour pondre « un oeuf » excusez l’expression, la déclaration du gouverneur de la banque de France d’une platitude à la hauteur de leur ignorance…. ils n’en savent pas grand chose, comme nous d’ailleurs, je vous l’affirme.
    En plus ils se fichent de nous les amerlocs… Biden et consorts, avec les importations russes qui continuent chez eux et puis Ursula et les siens nous contraignent à la rigueur de chauffage sous prétexte d’Ukraine. Les prix de ‘énergie sont « sky rocked » à cause de leur irresponsabilité « organisée  » je le crois »
    En plus une sécheresse super installée depuis mi juin, chute des récoltes, pénuries annoncée, même en Chine il y a pénurie d’eau et des ruptures de production etc…
    Moi, je ne sais pas quels évènements précis nous attendent, pour 2023, mais ça va pas être bon. Tout ceci est planétaire en même temps du jamais vu.
    Jésus disait, en parlant des « derniers jours », … » car il y aura alors une grande tribulation telle qu’il n’en y en a jamais eu et qu’il n’y en aurait plus, si ces jours là ne seraient écourtés, nulle chair ne serait sauvée … » Mat 24:21 et Luc 21 :25 parle de l’angoisse des nations.
    Suis pas prophète mais l’actualité prend un drôle de tournure, ils sont en train de pousser le bouchon bcp trop loin, pour que ça s’arrange tout seul, situation que je n’ai jamais connue depuis 1945. peut-être une dictature planétaire via l’ONU? un communisme nouvelle vague, c’est le plan la Fabian Society depuis 150 ans.
    ps : N’oublions pas qu’ils ont encore un super stock de piquouses à fourguer parait que ça bloque l’intelligence?

    • mark knopfler dit :

      @sherlok « [..] peut-être une dictature planétaire via l’ONU? un communisme nouvelle vague, c’est le plan la Fabian Society depuis 150 ans.Après 45 [..] »

      Après 45 et malgré le retentissement de Nuremberg, des « cerveaux » nazis ont été recruté par le camp du bien (par l’URSS également).
      A cette occasion, les libéraux ont appris beaucoup sur le contrôle des masses, sur l’étude des comportements, sur les substances psychotropes et ont même amélioré le concept (MK Ultra), en dehors et également, de l’accélération de leur connaissance technologique (ex moteurs de fusées, missiles etc…).
      Ce qui leur manquait, c’était LE projet, Hitler avait un projet de société et de civilisation (Elitiste/racialiste même) derrière son pangermanisme national-socialisant.
      Aujourd’hui, ils l’ont, via la planète en danger à cause de…L’Homme, l’abruti de service qui consomme trop de gaz, d’électricité et de pétrole…
      C’est également un projet « pan » mais supranational, comprendre le NWO, qui passe par l’étape de la mutualisation des pertes, conséquences de cette révolution verte entièrement orchestrée par les Elites mondialistes, d’ou la nécessité d’une surveillance accrue du troupeau pour s’éviter une contre révolution, avant d’initier une privatisation des profits (communisme planétaire, certe, mais un « bureau central » qui s’en met plein les fouilles, comprendre les futurs dirigeants de la future gouvernance mondiale, triés sur le volet cf Pan-europa de Kalergi).

      Exprimé de manière plus radicale, les mondialistes ont donc appris des nazis et des dirigeants Chinois (crédit social, société de contrôle, pour une population de presque 2 milliards).

      A 8 milliards, ils ont pondu un « business model » qui devrait, espèrent-ils, perdurer sur les deux prochains millénaires, à condition de limiter la population mondiale (les 10 milliards à 2030 ne sont même pas envisageables, les 500 millions des Georgia Guidestones les font rêver).

    • Dame Ginette dit :

      Je lis actuellement « L’effroyable vérité » de Bruno Riondel. Je vous épargne les citations, mais voyant les horreurs commises par tous les cocos de la terre dès 1918, comparant avec la situation actuelle : on y est ! Mise en place d’un communisme (= nazisme) planétaire.

  6. Danse dit :

    Via Joseph P. Farrell :
    Une société israélienne propose de « faire pousser » des embryons humains sans tête dans des utérus artificiels pour collecter leurs organes. Les embryons seraient sans tête pour éviter les problèmes d’éthique… :

    Human Embryos WITHOUT HEADS to be Grown in Mechanical Wombs
    https://igorchudov.substack.com/p/human-embryos-without-heads-to-be

  7. Ping : C’est la guerre mais les affaires continuent avec la Russie | Qui m'aime me suive…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s