Sortie de garde à vue… commentaires d’Eric Verhaeghe

Ma garde à vue s’est terminée hier. Je vous livre ici la vidéo qui sera le seul message que je consacrerai à cette affaire de cornecul, qui est une tentative d’intimidation du pouvoir parmi d’autres. Elle n’a aucun intérêt.

Mes amis, nous sommes dans un combat politique où la sensiblerie ne doit pas avoir de place. Vous avez tous une formidable énergie. Conjuguez-la à celle des autres résistants pour mettre la caste en échec et rétablir la démocratie. Nous sommes différents, mais nous avons un objectif commun.

Le Courrier des Stratèges, le 6 septembre 2022

Lire aussi :

Comment le Great Reset de Klaus Schwab conseille à la caste de s’enrichir avec les coupures de gaz et d’électricité

Rappel :

Eric Verhaeghe est en garde à vue

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Sortie de garde à vue… commentaires d’Eric Verhaeghe

  1. clavreul dit :

    Rétablir la démocratie ?
    mais elle ne s’est jamais aussi bien portée !
    Après avoir ravagé le Moyen- Orient, nous voici arrivés aux portes de la Russie.
    L’internationalisme démocratique continue sa guerre contre la cristallisation nationaliste.

  2. Stanislas dit :

    rien à rajouter, faut faire face en s’unissant………….le reste c’est du blabla

  3. pollockino dit :

    Éric doit néanmoins être vigilant, ils sont capables de tout, et surtout du pire..

    • zorba44 dit :

      Il est vraisemblable que son avocate et des amis détiennent des biscuits pour le cas (peu vraisemblable) où.

      Le mot n’est pas employé mais nous sommes en guerre contre la pyramide avilie et corrompue, laquelle ne peut pas gagner justement parce qu’elle est avilie et corrompue…

      Jean LENOIR

  4. Le Minaud dit :

    Je n’ai absolument rien contre M. Verhaeghe – je le trouve même très sympathique – mais l’importance et le crédit qu’on lui accorde sont incompréhensibles eu égard aux viols répétés du Principe de Non-Contradiction auxquels il se livre, biens masqués qu’ils sont par une rhétorique brillante. Mais totalement sophistique à la racine. Ce genre de viol, qui a sa racine dans la Cabale, ne conduit jamais en prison à l’ère de la Modernité, puisque cette Modernité (de « modus » = mode) en est l’apothéose.
    Je me limiterai à deux perles qui figurent dans le court texte ci-dessus.

    1°/ « … rétablir la démocratie ». Il faudrait lui demander de définir ce MOT, qui appartient à l’arsenal de la logomachie révolutionnaire (*), mais ne désigne en rien un concept déterminé. On pourrait lui répondre : « Celui qui cherche le néant trouve le néant ; à qui peut-il s’en plaindre ? Il a trouvé ce qu’il cherchait. » Maître Eckhart (Sermon « Impletum est tempus Elisabeth ».)

    2°/ « Nous sommes différents, mais nous avons un objectif commun. » Ah oui, lequel ?

    Les Catholiques en ont un, il est connu et public : assurer son salut éternel en faisant le bien et en évitant le mal. Le bien et le mal, définis par Dieu seul, sont des termes univoques (n’ont qu’un sens) et désignent des concepts objectifs, qui ne dépendent pas du sujet qui les considère. Il est donc possible sans contradiction, que les Catholiques soient tous tendus vers « un objectif commun » déterminé.

    Les païens (la quasi-totalité de la population car il faut y inclure les catholiques nominaux qui vivent à quelque degré comme les païens assumés), par contre, en ont autant que d’individus qui les composent. Certes, on pourrait désigner globalement cette multitude d’objectifs par « En profiter et disparaître », mais « En profiter n’a pas du tout le même sens pour Pierre, Jacqueline et Ydir. En outre la plupart de ces objectifs sont mutuellement incompatibles … Même « disparaître » possède tout une gamme de modes distincts.

    Alors, oui, j’attends la réponse d’E. V. Peut-être est-ce la « Liberté » (indéterminée) ?

    (*) Sur la guerre avec des mots, voir Vladimir Volkoff, « La Désinformation vue de l’Est », Ed. du Rocher, 2007.

  5. pollockino dit :

    Juste une précision, le débit de parole rapide et inhabituel chez Éric, traduit, à mon humble avis, une certaine anxiété.

  6. Danse dit :

    Oui, il doit absolument être vigilant :
    Ukraine – exécutions extra-judiciaires – liste des cibles à éliminer.
    https://www.profession-gendarme.com/ukraine-executions-extra-judiciaires-liste-des-cibles-a-eliminer/
    6 septembre 2022
    général Dominique Delawarde

  7. LEBLET dit :

    Désolé d’être grossier mais je n’ai qu’une chose à dire : https://youtu.be/rIaeobxMM9w

  8. Danse dit :

    Wernher von Braun et la vie éternelle de l’âme : « rien ne disparaît sans laisser de trace » (vidéo de 1961)

    Brian Roemmele
    @BrianRoemmele
    ·Follow
    This is a side of Dr. Warner Von Braun few have ever seen. This film was approved by NASA in 1961.
    It is his view of how science has changed him and his outlook.

    I found this film in a library dumpster in Trenton, New Jersey in 1982.
    It may be the first public view in decades.
    11:15 PM · 3 sept. 2022
    ·Twitter for iPhone

  9. Danse dit :

    Wernher von Braun à son assistante : « les ennemis contre lesquels nous allons construire un système d’armes basé dans l’espace… d’abord les Russes seront considérés comme l’ennemi (…)
    puis au final il y aura l’ennemi alien (extraterrestre) : ce sera leur dernière carte (…)
    et tout cela est un mensonge.

    https://images.squarespace-cdn.com/content/v1/55161913e4b04038107de5a2/1622662409903-C7OT6J2BP155L13D4QVW/IMG_5189.jpeg?format=1000w

  10. Dayanand dit :

    LCI qui passe un extrait de la télé Russe en disant que c’est des mensonges et de la propagande, alors que c’est LCI qui ment. Chaque jour plus loin dans la désinformation :
    https://mobile.twitter.com/f_philippot/status/1567026175616159744

  11. Charles dit :

    Je ne sais pas ce que Verhaeghe a dit à l’officier de police judiciaire pour qu’il passe une mauvaise nuit… mais sachant qu’Eric est un fin connaisseur du droit et de ses droits… ça dû être déstabilisant ! LoL

  12. Stanislas dit :

    Ce qui me fait marrer, c’est qu’à 67 berges, sous l’effet du « progrès technologique » et de la « science » à lire ce qui pourrait se passe, je suis en train de me préparer à me remettre en situation de ma vie de petit garçon début des années 60, dans un village où on n’avait rien pour beaucoup des familles d’ouvriers …
    ….pas de voiture, pas de magasin (que des ambulants), pas de chiottes intérieures, un chauffage bois dans la cuisine qui devait chauffer les autres pièces, pas de machine à laver, pas de frigo pas de toubib et de pharmacie à moins de 10 bornes..
    On caillait parfois, les vitres étaient givrées ; pour chier fallait faire 100 mètres pour rejoindre une cabane aménagée d’un trou…
    On jouait avec un rien.. un arbre, un bâton pour faire une épée ou un arc..un chariot avec 4 roues de landau récupérées…..
    pour acheter ma mobylette j’ai bossé deux mois dans une fonderie à 16 ans dans des conditions qui feraient mettre en taule un patron aujourd’hui

    Aujourd’hui on appellerait mon coin un « quartier défavorisé ».. avec du polonais, de l’espagnol, de l’arabe, et quelques français..héhé….

    J’expliquais ça à mon petit fils de 16 ans qui me disait que « quand j’étais jeune, j’avais moins de problème que lui » … un déconneur mon petit fils qui a son téléphone soudé sur la main et qui ne répond quasi jamais quand on l’appelle…

    Parait que la technique va augmenter l’humain et nous projette dans l’avenir…

    ah les déconneurs tous ces mordus d’accéléré, d’innovations, de transfert de cerveau aux bécanes…

  13. Élysée dit :

    « Conjuguez votre énergie avec celle des autres résistants pour mettre la caste en échec et rétablir la démocratie ».

    Je n’adhère pas à ce type de discours.

    La démocratie n’a jamais existé, la rétablir est donc logiquement impossible.
    Nous vivons en oligarchie depuis des lustres et, si elle avait l’apparence d’une démoncratie avec le soi-disant « pouvoir des urnes », nous étions sous domination larvée mais bien réelle.

    Il faut arrêter de faire prendre au peuple des vessies pour des lanternes.

    • Pas faux. La démocratie réelle n’a jamais existé. Cependant, si vous faites un retour ne serait-ce que 30 ou 40 ans en arrière, vous vous rendrez vite compte qu’on a quand même énormément perdu…

      La rupture majeure, pour les peuples européens, a bien évidemment été l’adoption (non démocratique pour le coup) des différents traités conduisant à l’actuelle UE, notamment Maastricht et Lisbonne.

      Le pouvoir a été presque totalement transféré du peuple représenté par ses institutions nationales à des organes européistes non élus.

      On peut évidemment discuter (et je suis le premier à le faire) du caractère trompeur – plus ou moins accaparé par une oligarchie – de cette représentation, mais elle avait au moins le mérite d’exister, malgré tous ses défauts.

      Aujourd’hui les institutions nationales ne sont plus qu’un village Potemkine.

      • apjbdm dit :

        Je ne sais pas ce que vous qualifiez de « démocratie » réelle ou irréelle mais si on réfère aux origines de la démocratie, ce fut un système tout sauf égalitaire, pas franchement sympa, border-free et ouvert sur la différence…

        La démocratie athénienne ou la République romaine étaient largement élitistes, ségrégationnistes et ploutocratiques, tant est que moins de 30% de la population disposait de droits pleins et entiers ! Les inégalités étaient vertigineuses.

        Chez les grecs, les électeurs (et donc les citoyens), étaient uniquement des hommes de la cité, point barre. Les femmes, les métèques et les barbares et autres esclaves pouvaient se brosser. Et c’était rigoureusement la même chose à Sparte ou Thèbes. D’ailleurs un grec d’une cité étrangère n’avait pas le droit de voter dans sa cité d’accueil puisque l’assimilation n’existait pas franchement.

        La Démocratie moderne est différente à cause de l’influence déterminante du Christianisme bien entendu… Qui lui a donné des valeurs universalistes. On peut donc affirmer sans se tromper que les républiques modernes sont en réalité pétries de valeurs chrétiennes devenues folles, comme le disait Chesterton, au XIXe, mais ça ne change rien au fait que la Démocratie est avant tout une affaire de Caste, c’est ce que nous enseigne l’Histoire.
        La caste démocratique se paye une légitimité et une immunité grâce au suffrage.

      • Élysée dit :

        CQFD ! 😉

      • Le Minaud dit :

        « Cependant, si vous faites un retour ne serait-ce que 30 ou 40 ans en arrière, vous vous rendrez vite compte qu’on a quand même énormément perdu… »

        Oui, c’était toujours mieux avant ; oubliée la guerre d’Algérie, etc.
        Je ne vais pas ergoter en demandant de préciser ce que l’on a perdu en dehors de l’espoir – typique de l’époque – d’une prospérité matérielle indéfinie et universelle assorti d’un oubli définitif du Dieu rabat-joie.
        Je ferai seulement remarquer que cette époque n’était qu’un moment dialectique dans la fabrication de l’histoire. Ces moments dialectiques ne portent aucune vérité immuable en soi, ils sont seulement conçus comme réalisation à un instant donné du plus grand pas qu’il est possible de faire accepter aux masses sans révolte majeure. De Gaulle a amené Pompidou, qui a amené, …, qui a amené 10^-6. Il est très possible désormais que le système bifurque vers un régime non linéaire et nous présente un grand bond en avant, un changement radical de régime.

        Mais jamais « le peuple » (?) n’a « eu le pouvoir » au sens qu’il déterminerait d’abord sciemment ce qui serait imposé ensuite à tous. Incidemment, il faut appeler que, contrairement à la doxa révolutionnaire – universellement sous-entendue -, il n’y a aucune légitimité morale à ce que les masses possèdent le pouvoir.
        J’affirme néanmoins que, statistiquement, la pensée des masses finit toujours par coïncider avec celle du pouvoir puisque elles l’avalisent toujours, dans les actes d’abord, en pensée ensuite (en dépit de quelques vociférations cosmétiques) : voir leur comportement abjecte lors de l’opération COVID et la réélection de 10^-6 et ce qui va suivre.

        Bien à vous,

      • mark knopfler dit :

        @apjbdm « [..] mais ça ne change rien au fait que la Démocratie est avant tout une affaire de Caste, c’est ce que nous enseigne l’Histoire. [..] »

        Ca n’a jamais changé.
        Seule l’illusion du suffrage universel à fait croire à une rotation du « pharaon » par… le vote !

        Une illusion.

        Aujourd’hui, la caste veut abolir tout ce qui n’est pas étiqueté « esclave » afin de partitionner le monde en deux : L’Elite et les esclaves, sans tampons, sans voile, sans fard.
        Les Elites se reproduiront entre elles (c’est déjà le cas, peu ou prou, avec une revendication de classe), le melting pot pour les gueux (sans revendication de classe).

      • xavib dit :

        @Olivier

        Le peu de démocratie et de libertés qu’on avait encore à l’intérieur d’un système foncièrement et fondamentalement oligarchique, ils sont en train de nous l’enlever étape par étape.

        Il y avait encore de la « respiration démocratique » (comme disent les faux experts de salon) …

        quelques bulles de liberté pour nous empêcher d’être totalement asphyxiés… mais même ça on ne l’aura bientôt plus !

        « Vous ne posséderez plus rien mais vous serez heureux »…

    • mark knopfler dit :

      @Elysée « Il faut arrêter de faire prendre au peuple des vessies pour des lanternes. »

      Ca ne date pas d’hier, ni des origines de la prétendue démocratie.
      C’est Biblique.
      Adam et Eve, permier couple de l’humanité…Comment dire, enfin bref…
      La Genèse n’a jamais été celle de l’humanité, c’est l’allégorie d’un rapport (double) à l’autorité (Dieu).

      Il y a les obéissants et les désobéissants et le manichéisme l’a simplifié en disciples vs opposants, Bien vs Mal. (« vs » désigne ici le « ou »).
      Or le Bien n’existe pas sans le Mal et vice versa, c’est un principe antagoniste ET complémentaire.

      Tout l’art Biblique et de faire croire le contraire et de cataloguer les factieux, les séditieux, les résistants à l’autorité (surtout à son discours) comme des nuisibles à éliminer, afin que le sommet de la pyramide puisse conserver le pouvoir.

      Covid (Vaxx), guerre Russo-Ukrainienne, réchauffement climatique, etc… des ingénieries de clivages pour séparer le bon grain de l’ivraie, si je puis dire.

      « Celui qui n’est pas avec moi est contre moi, et celui qui n’assemble pas avec moi disperse » Matthieu‬ ‭12:30‬.

  14. Alcide dit :

    Libération pour l’un, promesse d’emprisonnement pour les autres :
    La suisse est un pays riche, mais il est impossible d’acheter ce qui n’est pas disponible quelque en soit le prix semble un raisonnement inatteignable pour beaucoup, surtout chez les zélites puisque la mise à genoux de l’économie russe ( comme en 1991)
    n’a pas fonctionné.

    Extrait :
    Les Suisses ont été menacés de prison pour avoir tenté de se réchauffer en hiver.
    Les résidents suisses qui enfreignent les directives gouvernementales lors d’une pénurie de gaz en hiver et « surchauffent » leurs maisons à des températures supérieures à 19 degrés risquent une peine de prison, a déclaré Markus Spurndli, porte-parole du département de l’économie.

    Spurndley a déclaré que « les violations de la loi sur l’approvisionnement d’un pays sont toujours des délits ou même des crimes ». Selon lui, de telles actions « devraient être poursuivies par les cantons par défaut », rapporte RIA Novosti en référence à Blick.

    Blick note que les violations intentionnelles peuvent être punies d’une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à trois ans. En cas d’infraction par négligence, une sanction peut être imposée.

    Rappel, les autorités suisses ont déclaré qu’en cas de pénurie de gaz dans les bâtiments chauffés au gaz, la température dans la pièce ne doit pas dépasser 19 degrés, l’eau chaude ne peut être chauffée que jusqu’à 60 degrés et l’utilisation de radiateurs ou de tentes à air chaud sera être interdit. Pour la première fois, les autorités du pays peuvent imposer des restrictions sur la consommation d’énergie en cas de pénurie d’électricité ou de gaz. Le chef de la police, Fredi Fessler, a déclaré que le peuple suisse pourrait se rebeller et piller s’il y avait une pénurie d’électricité cet hiver.
    Vu sur :
    https://vz.ru/news/2022/9/7/1176266.html

    On va bien rire.

  15. lafeteaubalcon dit :

    Le soucis c’est que beaucoup de gens font comme si l’état de droit existait encore …
    Ils le font comme pour dire au pouvoir : « bien … nous sommes censés jouer le jeu avec ces règles alors nous nous en tenons à ces règles  »

    Or depuis 2001 , le patriot act et ses transcriptions en Europe ont radicalement changés les règles ( sans que cela soit dit ).

    N’importe qui peut-être jeté en prison sous une vague appellation « terroriste » sans aucune autre forme de procès.

    https://www.voltairenet.org/auteur5218.html?lang=fr (tous les articles de Jean-Claude Paye et ses livres « de Guantanamo à Tarnac »

    C’est l’Etat de non-droit NON-DIT dans lequel nous vivons avec également ces liquidations extra-judiciaire.

    Parler de démocratie dans ces conditions … C’est maintenir l’illusion, … d’un débat qui serait encore possible…

    La com concernant B.M se contente d’effets d’annonce repris par tous les médias …
    Nul besoin d’argumenter plus .

    Verhaeghe est venu enfoncé le clou réitérant cette absence totale d’argumentaire

    çà n’a pas plus et personne ne peut rester serein face à l’intimidation venant de ces gens là ! Aller demander aux prisonniers de Guantánamo …

    Nous sommes tous des terroristes en puissance face à un état totalitaire dont les moyens sont infiniment plus sophistiqués … bref Hitler un enfant de coeur à côté .

    Bon, il a eu le courage de remettre le sujet sur la table avec des arguments de droit !

    Et démontrer que face a de vrais arguments … La réponse est L’INTIMIDATION

    Oui c’est courageux et peu importe le blabla sur la démocratie … qui de toute façon est définitivement hors sujet dans un état de non droit .

  16. Nanker dit :

    E.V. était ce matin sur « Radio Courtoisie » de 8h30 à 9h30. Il est d’abord revenu sur le « Jean-Mi-Gate » en insistant LOURDEMENT sur le fait que le dossier Macron que détenait Trump chez lui était en fait un dossier « Brigitte ».

    Puis il a insinué que la 1ère « Dame » pourrait être le talon d’Achille de Manu, ce qui permettrait à l’Etat Profond ricain d’influencer grandement la prise de décision présidentielle.

    Au travers de cette interview comme des articles sur son site consacrés à cette affaire, E.V. semble en savoir beaucoup plus sur l’affaire Jean-Mi qu’il ne laisse paraître. Aurait-il hérité du dossier complet depuis que Poussard ne semble plus vouloir s’occuper de cette affaire?

    Guettez une rediffusion ou allez sur le site de « Radio Courtoisie » car cette heure d’entretien était passionnante… et émouvante (comme lorsque E.V. a évoqué le suicide de son fils pendant le confinement Covid).

    https://www.radiocourtoisie.fr/2022/09/07/ligne-droite-du-7-septembre-2022/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s