Décès d’Elizabeth II : un obstacle au RESET est levé. Refondation de la France

Le roi Charles, portant la couronne des Objectifs de Développement Durable de l’Agenda 2030 à la rencontre du World Economic Forum de 2020. La veille de la « pandémie » covidienne.

Elisabeth II est décédée ce 8 septembre 2022 à l’âge de 96 ans. Avec elle disparaît une figure de poids qui n’aurait pu cohabiter avec l’officialisation de la Nouvelle gouvernance associée au Nouveau Monde. Sa fonction est incompatible avec l’organisation transversale mondiale.

C’est en ce même 8 septembre qu’une campagne médiatique française a annoncé la mise en place d’un Conseil National pour la Refondation du pays. Ce hasard de calendrier aidera grandement à atténuer les réactions populaires au lancement de ce projet.

Le décès de la reine, un moment historique

Le décès de la reine constitue un évènement historique des plus importants. Cette dame qui semblait si fragile ces derniers mois était l’une des personnes les puissantes de la planète. Au-delà de son royaume britannique, elle dirigea et étendit depuis son accession au trône la structure ultra-puissante telle que le Commonwealth of Nations, qui est un dérivé des Conférences impériales.

Elizabeth II, en 1951

Constituée formellement à Londres en 1949, la reine Elisabeth II fut la cheffe à vie du Commonwealth of nations. Sous son règne, l’organisation s’est fortement étoffée passant de 10 Etats en 1956 à 53 en 2018 (une globalisation des ressources et des Etats avant l’heure), dont 16 lui étaient rattachés en direct. Un royaume quasi planétaire donc dont le territoire affiche 30 millions de km2 générant un PIB de 10 trillions $. La taille de la population est tout aussi impressionnante avec près de 2,4 milliards d’individus.

Ainsi Elisabeth II était la reine d’un tiers de l’humanité.

Et même si nous pouvons discuter longuement du rôle joué par la Banque d’Angleterre et son indéfectible alliée qu’est la Réserve Fédérale, le colonialisme et autres évènements que nous pouvons décrier ici, Elisabeth II a eu une attitude maternelle envers les populations sur lesquelles elle régnait. Et une partie de ces gens qui n’ont que faire de la liberté la pleurent aujourd’hui. Nous pouvons imaginer que comme tous les dirigeants paternalistes, Elisabeth II avait de l’affection pour son royaume, pour ses sujets, et pour toutes les traditions fortes qui s’y rattachent.

Cela pour dire que la reine vivante, le projet supranational de réorganisation de la planète autour d’un système complexe de réseaux digitalisés, propulsés par les technologies de l’information et de la communication, et s’appuyant sur la blockchain, ne pouvait être finalisé officiellement. Sa présence à ce niveau de responsabilité d’une organisation, on ne peut plus pyramidale, serait entrée en conflit avec le nouveau modèle d’organisation transversale et matricielle de l’espace terrestre. On se devait d’attendre la disparition de la reine avant de reconnaître ouvertement l’atomisation des Etats, à laquelle la Grande Bretagne sera aussi soumise.

Ainsi le décès de cette personnalité particulière est un jalon fondamental dans la marche vers le Nouveau Monde. Et nous pouvons oser imaginer qu’avec son départ, la Grande Révolution par le haut va pouvoir enfin concrétiser au grand jour sa feuille de route que tout le monde connaît aujourd’hui sous le nom de Great Reset.

Ici le Covid présenté comme cause qui nécessite un Nouvel ordre mondial… https://www.aubg.edu/events/covid-19-towards-a-new-world-order

L’annonce de la refondation de la France sera éclipsée par le décès de la reine

Comme le hasard fait bien les choses, le président français Macron a annoncé ce mois de septembre son Conseil national de la refondation. Et les médias s’en sont emparés précisément ce 8 septembre. (Pourquoi pas avant ?)

Avant de balayer d’un revers de la main ce que certains considèrent comme un bidule, nous allons prendre au sérieux les mots inscrits et en particulier le mot refondation.

La refondation est une réforme en profondeur (Le Robert). Cela revient à vouloir définir à nouveau les valeurs, principes et bases sur lesquels repose la France. Ce n’est nullement une lubie !

Refondation est le mot français pour RESET.
Avec le CNR, le président français appelle à redéfinir la France.
Le CNR n’est certainement pas un bidule.

Voici les thèmes que le CNR doit refonder. Il s’agit des thématiques essentielles de la vie sociétale :

https://www.bfmtv.com/politique/elysee/tout-comprendre-a-quoi-va-servir-le-conseil-national-de-la-refondation-d-emmanuel-macron_AD-202209080015.html

Tous ces points visent la réorganisation, ou révolution, de la société prévue par le Programme de Transformation du monde à l’horizon 2030. Un programme signé par l’ensemble des Etats de la planète dont l’Agenda est de changer l’ensemble des bases qui constituent lesdits Etats afin de les unifier, une fois atomisés, dans un grand ensemble constitué d’une myriade de sous-ensembles locaux. L’Agenda a certainement été précédé de toutes sortes d’études, rapports et autres conventions planétaires dont le fil directeur était le Développement durable.

François Bayrou, Haut commissaire au Plan ET responsable de la Refondation

Et qui a été nommé à la tête du CNR ? François Bayrou. Et quelle fut l’activité de ce monsieur ces dernières années? Haut commissaire au Plan, comme dans les belles années de certains régimes dont l’économie est dirigée et autoritaire. Et à quoi s’intéresse le plan de M Bayrou ?

En France, le haut-commissaire au plan est chargé d’animer et de coordonner les travaux de planification et de réflexion prospective conduits pour le compte de l’État et d’éclairer les choix des pouvoirs publics au regard des enjeux démographiques, économiques, sociaux, environnementaux, sanitaires, technologiques et culturels.Wikipédia

Nous retrouvons dans les thèmes ciblés par le Haut Commissariat au Plan, des thèmes similaires à ceux du CNR, à ceux de l’Agenda 2030, et à ceux du Great Reset. Ce commissariat est un organisme facilitateur de la mise en place du Plan du World Economic Forum.

https://www.lepoint.fr/politique/francois-bayrou-nous-allons-vers-la-crise-la-plus-grave-que-la-france-ait-connue-depuis-la-guerre-24-08-2022-2487214_20.php

Or, fait important, ce haut commissariat ne dépend pas du gouvernement. Une structure parallèle comme elle existe en Suisse depuis de très nombreuses années.

Comment mettre en place une refondation en passant par les organes habituels de l’Etat (Assemblée générale, Sénat, etc.) ? En fait c’est impossible parce que la refondation promeut une structure totalement différente de celle de l’Etat actuel. D’où la nécessité d’une refondation et de l’adoption d’une constitution réformée.

France Stratégie, un think tank qui a des idées collectivistes du patrimoine des Français

Petite réflexion sur cette structure du Haut Commissariat au Plan (avec majuscule). Il compte dans son giron France- Stratégie. Et voici les conseils prodigués en 2017 par ce think tank, un satellite autonome qui dépend de M Bayrou :

« Sans aide extérieure, la seule voie possible pour renforcer la soutenabilité d’une dette publique excessive est d’augmenter la capacité de l’État à lever l’impôt, sans pour autant mettre en danger sa trajectoire de croissance future. Pour ce faire, l’État pourrait décréter qu’il devient copropriétaire de tous les terrains construits résidentiels, à hauteur d’une fraction limitée de leur valeur. Concrètement, il deviendrait ainsi créditeur d’une somme annuelle correspondant à la rémunération du droit d’occupation du sol. Tout propriétaire serait redevable de cette somme, mais il pourrait choisir de ne pas la payer. Dans ce cas, l’Etat récupérerait la somme due lors de la première transaction qui interviendrait sur le bien immobilier (vente ou transmission). Une telle mesure s’apparenterait donc en pratique à une augmentation de la fiscalité sur l’immobilier et sur les transmissions patrimoniales. À titre d’illustration, si l’Italie appliquait cette mesure à hauteur d’un quart de la valeur des terrains résidentiels, elle re-solvabiliserait sa dette publique instantanément de 40 points de PIB.

Cette deuxième voie soulèverait certes des difficultés politiques, mais en cas de crise elle serait moins porteuse d’instabilité que les autres alternatives : coupes budgétaires drastiques et augmentation généralisée des impôts, ou défaut de paiement et sortie en catastrophe de la zone euro. En effet, l’impact à court terme sur la demande serait faible : le transfert en capital toucherait davantage les ménages les plus fortunés et le fait que la rente annuelle à payer puisse être différée jusqu’à la vente ou la transmission du bien permettrait de ne pas affecter le revenu courant des ménages. »

« Comment assurer la résorption des dettes publiques en zone euro ? » France Stratégie, Octobre 2017.

Un banquier à la tête de France Stratégie

Gilles de Margerie a été nommé commissaire général de France Stratégie lors du Conseil des ministres du 12 janvier 2018.

Lire Un banquier à la tête de France stratégie, le think tank qui a donné l’idée de la nationalisation d’une partie du parc immobilier

France Stratégie promeut une attaque de la part du marché de la haute finance internationale contre ce qui reste de bourgeoisie locale avec la bénédiction d’un gouvernement qui fait office de facilitateur. Il est bon de rappeler que la dette publique détenue par l’élite oligarchique est un concept qui n’a aucune justification rationnelle. Le transfert du seigneuriage monétaire vers des privés a permis le retour d’un certain féodalisme non pas royaliste mais affairiste…

Bref, si on met ensemble le fait que les créateurs de monnaie compliquent l’octroi ou le renouvellement de crédits immobiliers, si on repense à la guerre fiscale que le président Macron livre aux propriétaires de biens immobiliers, et si on intègre ce que disaient les penseurs de France Stratégie, nous comprenons que la propriété privée vit ses derniers jours…

La propriété privée vit ses derniers jours, ce qui est compatible avec l’Agenda 21 qui collectivise les terres.

Vendre le Plan de la refondation aux Français

Le Haut Commissariat au Plan, comme son nom l’indique, détient un Plan inconnu du grand public qui en est pourtant le principal intéressé. Et maintenant, il va falloir le vendre au peuple français via le Conseil National pour la refondation. D’où l’importance de créer un espace transversal (à l’image de la structure du modèle de la Nouvelle Société) pour que les Français y adhèrent d’eux-mêmes… En tout cas, à ce stade, il s’agit de les amener au consentement qu’il soit spontané ou manipulé.

La reine est morte, vive le roi Charles III

Retour en Grande-Bretagne. La reine Elisabeth II décédée, vive le roi Charles III. On pourrait imaginer qu’il a hérité de sa mère sa volonté de défendre la royauté britannique. En fait, pas trop. Charles III (et/ou son successeur) sera partie prenante de très haut niveau du Nouveau Monde. Soit il secondera le nouveau chef mondial que la planète finance prépare, soit il est lui-même (ou son successeur) ce fameux chef.

Lire la suite sur le blog de Liliane Held-Khawam

Rappels :

L’arnaque climatique n’est pas morte : elle pourrait ajouter ses propres confinements à ceux du Covid-19 !

[Pompiers pyromanes] Les élites mondialistes se réunissent à Davos pour planifier la « grande réinitialisation » post-COVID

PLANdémie – Les satanistes se paient notre tête

Covid-19 – Après l’OMS et Elizabeth II, Attali parle de séparer les familles !

Décréter que l’Etat est copropriétaire de votre maison : l’idée de génie des experts de Matignon pour résorber la dette !

Lire aussi :

Mort d’Elizabeth II : un bel exercice de mésinformation officielle

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

30 commentaires pour Décès d’Elizabeth II : un obstacle au RESET est levé. Refondation de la France

  1. matbee dit :

    Charles III annonce-t-il la IIIème guerre mondiale ?

    « Comme l’indique le chiffre derrière son nom, le nouveau roi est le troisième de l’histoire de la couronne britannique à porter le prénom Charles. Mais les deux précédents n’ont pas connu un franc succès.

    Charles Ier, est l’unique roi à avoir été exécuté dans l’histoire de la monarchie au Royaume-Uni. Au pouvoir à partir de 1625, il a vu son règne prendre fin subitement lors de la Grande Rébellion (1642-1651), en 1649, jugé puis décapité.

    Son fils, Charles II, qui a récupéré le trône en 1660, a lui aussi connu un règne difficile. Entre l’épidémie de peste, le grand incendie de Londres en 1666, et son incapacité à obtenir un héritier, il n’est pas non plus resté le roi le plus glorifié de l’histoire. »

    Le prince Charles aurait pu choisir un autre nom…

    « Mais ce jeudi 8 septembre 2022, c’est bien en qualité du roi Charles III que la Première ministre britannique Liz Truss a rendu hommage à la reine Elizabeth II après son décès, confirmant le choix du nouveau monarque. »

    https://www.ouest-france.fr/culture/people/elizabeth-ii/deces-d-elizabeth-ii-le-prince-charles-devient-le-roi-charles-iii-mais-pourquoi-ce-choix-de-nom-a4a0c259-54d3-47d4-9326-a3b45d0bbf1b

    • apjbdm dit :

      Votre remarque est très pertinente car les monarchies sont très superstitieuses quand il s’agit de donner des prénoms à leurs héritiers. En France, les prénoms monarchiques à succès sont Louis et Charles, en mémoire de Clovis et de Charlemagne, inversement Jean est un prénom à bannir, ça rappelle des mauvais souvenirs.

      Chez la monarchie anglaise le prénom Charles n’a effectivement pas la cote car étant auréolé de noirceur et de sang, mais le prénom à bannir à jamais demeure Steven, car il a existé un roi d’Angleterre prénommé Steven, King Steven pour les intimes… Et ce roi était un usurpateur français… Humiliation suprême !

  2. Françis Boulogne dit :

    descendante de criminels qui ont assassiné les gueux pour leur voler leur terre

    Le ven. 9 sept. 2022 à 17:58, Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie

  3. Stanislas dit :

    Je ne sais pas de quoi ou de qui je tiens ça, mais j’en n’ai jamais rien eu à faire de ces titrés.. d’ailleurs les histoires pipeules ne m’ont jamais intéressé

    Bon le fils va aller sur le trône, comme moi chaque jour, je ne vois donc pas la différence

  4. clavreul dit :

    Et la police qui va venir contrôler s’ il fait 19° à la maison cette hiver, moi ça me fait très peur, cela me rappelle les heures les plus sombres…

    • Stanislas dit :

      La police vous l’avez déjà c’est le Linky.. ..

      Moi je trouve ça drôle, ça va leur faire du boulot à visiter 30 millions d’habitation en 3 ou 4 mois… surtout en pleine coupure;..

      • rodez21 dit :

        @Stanislas
        Le Linky est équipé d’un thermomètre incorporé.
        Au delà de 19°C, EDF vous coupe l’électricité.
        Faudra choisir entre s’éclairer ou se chauffer.
        Comme dit l’autre, l’énergie la meilleure, c’est celle kon ne consomme pas.

      • Stanislas dit :

        Rodez

        j’avais un document complet sur Linky qu’on trouve en ligne sur SEQUELEC que j’avais disséqué et je n’ai pas vu de thermomètre.
        En revanche c’est vrai que le réseau numérisé donne la possibilité de réduire la tension de 5% ce qui, selon mes informations, devrait arrêter certains appareils..

        Autre point, le Linky permet d’incrémenter 4 prix différents à heures déterminées, selon la période de la journée ; les tensions, sur l’offre, habituelles ont lieu à 8h et 19H …
        Est ce qu’ils pourront le faire sans contrat ? ou les contrats en cours signés avec des fournisseurs autre que EDF contiennent cette possibilité de faire 4 prix différents?

    • rodez21 dit :

      « Et la police qui va venir contrôler s’ il fait 19° à la maison cette hiver. »

      Ne nous plaignons pas, ils auraient pu placer le thermostat à 15°C, mais ce n’est peut-être qu’un début.

  5. RIEN dit :

    fin de l’abondance = bond de la finance
    Ce n’est qu’une anagramme hein !

    • rodez21 dit :

      @RIEN
      fin de l’abondance = bond de la finance

      Je penserais plutôt à un rebond, beaucoup moins d’énergie, beaucoup moins d’abondance, beaucoup moins de finance

  6. Laurent dit :

    Un article fort intéressant et détaillé sur l’empire de Charles et son influence majeure sur le grand reset à travers différentes tentacules et business sous couvert philanthropique.
    https://winteroak.org.uk/2022/04/15/charles-empire-the-royal-reset-riddle/

    • Laurent dit :

      Vous pouvez lire les chapitres 18 et 19 du plus grand secret de David Icke
      sur la famille royale de la noblesse noire allemande :
      Saxe-Cobourg-Gotha/Battenberg (anglicisé en Windsor-Mountbatten)

      On y parle dans le chapitre 18 d’hérédité, de cérémonies, couronnements, relations, empire colonial, franc-maçonnerie, relations du prince Philip avec les nazis; dans le chapitre 19, du décès de Diana et de pratiques rituelles.
      https://www.bibliotecapleyades.net/biggestsecret/bigsec/biggestsecret.htm

  7. rodez21 dit :

    « Sans aide extérieure, la seule voie possible pour renforcer la soutenabilité d’une dette publique excessive est d’augmenter la capacité de l’État à lever l’impôt, sans pour autant mettre en danger sa trajectoire de croissance future. Pour ce faire, l’État pourrait décréter qu’il devient copropriétaire de tous les terrains construits résidentiels, à hauteur d’une fraction limitée de leur valeur. Concrètement, il deviendrait ainsi créditeur d’une somme annuelle correspondant à la rémunération du droit d’occupation du sol. Tout propriétaire serait redevable de cette somme, mais il pourrait choisir de ne pas la payer. Dans ce cas, l’Etat récupérerait la somme due lors de la première transaction qui interviendrait sur le bien immobilier (vente ou transmission). Une telle mesure s’apparenterait donc en pratique à une augmentation de la fiscalité sur l’immobilier et sur les transmissions patrimoniales. À titre d’illustration, si l’Italie appliquait cette mesure à hauteur d’un quart de la valeur des terrains résidentiels, elle re-solvabiliserait sa dette publique instantanément de 40 points de PIB.

    Et le propriétaire gentiment spolié car incapable de payer, se fera un plaisir de laisser son logement partir à vau l’eau, pressentant que seul l’Etat aura les moyens de l’entretenir.

    Ils n’ont pas encore osé avancer l’idée d’appartements collectifs, comme sous feu l’URSS, mais ils en brûlent d’envie.

    La soutenabilité d’une dette publique ?
    Quelle dette ? La dette qui leur permet de se goinfrer et que l’on fera payer au vulgum pecus, à tous ces moins que rien qui ont quelques deniers

  8. jikerze dit :

    Je trouve bizarre que la même semaine on ait à se taper dans les media la mort de Gorbatchev, Queen Lilibeth et le procès de l’attentat de Nice…
    c’est pour faire diversion par rapport aux délires du gaz/électricité et aux morts des piquouzes?

    • rodez21 dit :

      @jikerze
      C’est la loi des séries

      • zorba44 dit :

        C’est sûr qu’à la différence du gamin de l’attentat de Nice rendu à ses parents en pièces détachées …les organes de Gorbi et de Lilibeth ne risquent pas de servir à des transplantations…

        Jean LENOIR

  9. Stanislas dit :

    pour RODEZ et les personnes que ça interesse

    J’ai enfin retrouvé un document important du CGEDD (conseil général de l’environnement et du développement durable) de février 2018

    « Retour d’expérience des difficultés rencontrées pour la sécurité d’approvisionnement en électricité et en gaz durant l’hiver 2016-2017 – Evolution du critère de défaillance du système électrique et du critère de sécurité d’approvisionnement en gaz naturel »

    résumé du doc de 66 pages :

    Au final, la mission formule l’ensemble des recommandations suivantes :

    1) Sur le critère de défaillance du système électrique :
    a. Définir officiellement, dans le code de l’énergie, les notions de défaillance et de
    délestage, sur la base de la version « extensive » consistant à considérer comme
    défaillance toute situation où le gestionnaire de réseau devrait mobiliser des
    leviers exceptionnels qui sortent du cadre contractuel avec le consommateur
    (notamment le levier de baisse de tension dit « -5% Un »).

    b. Etablir un nouveau critère de défaillance du système électrique basé sur deux
    valeurs (x, y) à respecter où :
    – x est le nombre d’heures maximum, en moyenne par an et en espérance
    mathématique, de coupures (ciblées, tournantes ou incontrôlées) d’au moins un
    consommateur du fait d’un déséquilibre entre offre et demande sur le réseau de
    transport ;
    – y est le nombre d’heures maximum, en moyenne par an et en espérance
    mathématique, d’appel à des leviers exceptionnels définis par voie réglementaire,
    du fait d’un déséquilibre entre offre et demande sur le réseau de transport.

    page 45 du rapport

    Possibilité d’envisager un critère différencié selon les catégories d’utilisateurs

    On peut déjà noter que le nouveau règlement européen 1938/2017, déjà cité, peut entraîner de facto une telle différenciation. En effet , il fixe un principe de solidarité qui obligerait la France, en cas de crise d’approvisionnement dans un pays voisin et si cela est techniquement possible, à fournir du gaz à ce pays pour assurer la continuité de service des clients protégés de ce pays, au détriment des clients non protégés français.
    Une pointe de froid entre 3% et 5% en Allemagne pourrait donc se traduire par un délestage des consommateurs industriels français, alors même que le risque couvert en France n’est pas atteint.

    Ca c’était avant que le droit, certains codes et la constitution puissent être explosés tranquillou par des menaces télés des articles scélérats sous état d’urgence bidon, l’apartheid officialisé sur critère défini instantanément par le loufiat des intérêts internationaux privés

    Les questions du délestage avec critère de différenciation datent donc de 2018.

    Comme pour le couillonacircus, je démontre qu’il n’y avait aucune surprise possible dans les mesures prises depuis 2020.

  10. zorba44 dit :

    Certains ne font pas « Risette » à la couronne

    https://fr.yahoo.com/news/elizabeth-ii-voix-dissonantes-concert-louanges-144044389.html

    Tuez le passé et il vous saute à la gorge…

    Jean LENOIR

  11. Élysée dit :

    Quand on sait que le Père du prince Charles, le prince Philip, souhaitait se réincarner en virus, histoire de décimer une bonne partie de la population mondiale, cela donne une petite idée de la suite.

    Le prince Philip, haut Franc-maçon devant l’Eternel, n’a eu de cesse de prêcher la dépopulation. Son rejeton fera de même !

  12. Veracruz dit :

    Elle est morte ? … en 96 (Sept. 2022) à 96 ans un jour 8 de célébration de la Vraie Reine du ciel !
    Liliane est clairvoyante (ouf! il en reste) car c’est … CORONA DAY !
    Paf ! prends le PGP encore en pleine poire ! (on se croirait un 1 Avril tellement c’est gros)
    La photo du WEF avec ce qui semble être « un humain » (CharlesIII), avec l’évidente couronne satellitaire numérique mondiale du pôle sud terrestre et sa nouvelle Reine du ciel : l’IA …
    La puissance de déflagration est celle d’un 25 décembre… ni vu ni connu.
    Merci Olivier d’avoir relayé !

  13. Dayanand dit :

    1/ la mort de la Reine est annoncé le 08/09 —-> 8 + 9 = 17 🐸
    (17 mois après son mari)
    2/ l’enterrement de la Reine aura le lieu le 17 septembre 🐸
    3/ la période de deuil est de 17 jours 🐸
    cQfd

  14. Dayanand dit :

    Le 8ème jour du mois, le jour de tous les possibles :
    8 juillet : Shinzo Abe assassiné
    8 aout : raid du FBI sur Mar A Lago
    8 septembre : la Reine décédée officiellement
    8 octobre : faites vos jeux, rien ne va plus : décés du pape, de Joe Bidon, de Micron, … 8 novembre : midterms

    Via
    https://sun6-21.userapi.com/impg/fvIUtYypCAj_rMPv4ZOw3oCv_BZtbqjNN5oq0Q/FF30vgLZvEo.jpg?size=604×452&quality=95&sign=64fe1c55d140750e94ea2639f5482600&type=album

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s