Martin Armstrong : « La crise bancaire commencera en Europe… Le chaos et la guerre justifieront les défauts de paiement sur la dette publique »

par Greg Hunter (USAWatchdog)

Martin Armstrong, le légendaire analyste des cycles financiers et géopolitiques, affirme que rien ne va s’améliorer d’ici fin 2022 et il prévoit toujours l’arrivée du « chaos » en 2023. Selon Armstrong, le plongeon de la Bourse la semaine dernière est dû à une « incertitude extrême ». Il a annoncé un krach boursier il y a deux mois et soutient que « ce n’est pas fini ».

L’Europe est en grande difficulté financière, le gaz naturel russe ayant été coupé en représailles aux sanctions. Armstrong explique : « En Europe, je crois qu’ils font ça délibérément, c’est le ‘Great Reset’ de Klaus Schwab. Ils savent qu’ils ont un sérieux problème. Ils ont abaissé les taux d’intérêt en dessous de 0 % en 2014. Ils viennent de se mettre à les remonter. Entretemps, ils ont ordonné à tous les fonds de pension dans toute l’Europe d’avoir plus de 70 % en obligations d’Etat. Puis ils les ont mis dans le rouge. Tous les fonds de pension sont insolvables. L’Europe est une catastrophe financière à grande échelle. Elle n’a aucun moyen de survivre, et nous la voyons se désagréger ».

Alors l’Europe pourrait-elle entraîner le reste du monde dans sa chute ? M. Armstrong répond : « Oh, absolument. L’Europe est le problème… La crise bancaire commencera en Europe… La dette explose. Ils n’ont aucun moyen de se maintenir. Le marché de la dette là-bas sape la stabilité de toutes les banques. Vous devez comprendre que les réserves sont liées à la dette publique, et c’est la tempête parfaite. Oui, le marché boursier (américain) va baisser à court terme. Nous ne sommes pas confrontés à un événement de 1929 ou à une chute de 90 %… Les Européens, probablement d’ici janvier 2023, au fur et à mesure que cette crise en Ukraine s’intensifie, toute personne ayant la moitié d’un cerveau va prendre tout l’argent qu’elle a et le faire venir ici ».

Alors où va aller l’argent des investisseurs ? Selon M. Armstrong, « les actions sont comme l’or, elles se trouvent du même côté de la table et sont opposées à la dette publique. Les gens ne vont pas acheter de la dette publique. Ils vont s’intéresser à tout ce qui est dans le secteur privé… Les gens achètent tout ce qu’ils peuvent pour sortir du système ».

Selon M. Armstrong, les gouvernements empruntent et dépensent d’énormes quantités d’argent. La Fed va continuer à augmenter les taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation, mais Martin Armstrong déclare : « Augmenter les taux d’intérêt ne fera qu’aggraver les choses. Nous avons des pénuries et des ruptures d’approvisionnement, et l’augmentation des taux ne résoudra pas le problème ».

Martin Armstrong n’a jamais été aussi favorable à l’achat d’or. Pourquoi ? Armstrong explique : « Nous sommes face à un défaut de paiement des dettes souveraines. Voilà ce qui se passe. C’est pourquoi Biden dépensera tout ce qu’il veut, car il sait qu’il n’aura pas à rembourser. Finalement, c’est ce qui va se passer. C’est le programme de Schwab ».

Armstrong a annoncé que « 2023 sera l’année de l’enfer ». Armstrong dit que « les désordres civils ne feront qu’empirer » cette année, et il prédit que nous aurons une guerre totale l’année prochaine. Martin Armstrong affirme que les Démocrates sont désespérés et qu’ils feront des choses comme accorder la citoyenneté aux étrangers illégaux pour qu’ils puissent voter aux élections de mi-mandat.

En conclusion, Armstrong déclare : « Quelque chose va provoquer un nouvel effondrement du système de gouvernement. Ce sera, je pense, quelque chose en Europe où ils prennent des mesures radicales parce qu’ils n’ont pas d’autre choix… Ils ont besoin de la guerre comme prétexte pour faire défaut sur toutes les dettes publiques ».

USAWatchdog, le 24 septembre 2022

Traduction Olivier Demeulenaere

Rappels :

La Tempête est-elle toute proche ?

« Si mon ordinateur avait des jambes, il se cacherait sous le lit »

L’Incroyable Transition

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Martin Armstrong : « La crise bancaire commencera en Europe… Le chaos et la guerre justifieront les défauts de paiement sur la dette publique »

  1. Dayanand dit :

    Quand vous devez 1 000 $ à la banque, c’est votre problème.

    Quand vous devez mille milliards de dollars à la banque, c’est le problème de la banque.

    Et c’est là où nous en sommes aujourd’hui. Les problèmes d’endettement de l’Italie, dus à l’insistance folle de l’UE à garder le contrôle du système politique italien, sont bien pires aujourd’hui qu’ils ne l’étaient en 2011, lorsque Silvio Berlusconi a été évincé et que le technocrate Mario Monti a été installé.

    Mario Draghi n’a fait qu’aggraver le problème en amenant la BCE et toute l’Europe à des taux d’intérêt négatifs pendant près d’une décennie. (…)

    Aujourd’hui, les passifs TARGET2 de l’Italie sont les passifs de l’UE. Il n’existe aucun mécanisme pour les rembourser. Il n’y a que défaut, hyperinflation ou les deux.
    https://www.zerohedge.com/markets/democracy-dies-eu-von-der-leyen-reveals-its-sins

    via
    https://t.me/depossession/1245

    • xavib dit :

      D’où l’élection du parti de la fausse « extrême droite » ce dimanche en Italie… (« Fratelli d’Italia » !!)

      Les eurocrates de l’UE en créant une crise politique vont pouvoir se défausser sur les électeurs italiens et le parti de Meloni de la tragédie de l’euro qui s’annonce…

      • georgio licante dit :

        oui tout à fait xavib la petite phrase de la Hyène sur les « outils » de l’UE pour corriger le vote italien était pour exciter les Italiens et assurer la victoire de Meloni la pseudo extrémiste…
        ensuite on aura la comédie antifasciste habituelle: extremistes bouc-émissaires

  2. clavreul dit :

    Vive le système US !
    Tiens !
    non seulement mon Emmanuel veut s’ en prendre aux anciens par la diminution des pensions de retraite, car il sait très bien que le carreleur ne pourra pas travailler jusqu’à 70 ans et que par conséquent, il subira une décote monstrueuse sur sa pension.
    Le voilà qu’ il nous envoie son Gabriel causer dans le poste pour nous annoncer quoi ?

    Si les gens ne se font plus soigner faute d’ argent, cela pourra sans doute résoudre une partie des problèmes avec le secteur hospitalier qui perd de ses compétences jour après jour dû au manque de moyens :

    • la Mésange dit :

      Pas besoin d’attendre jusque là : la plupart des gens ne se font plus soigner faute d’accès aux médecins déjà. Dans mon village et tous les villages alentours, seules les personnes qui sont là depuis plus de 20 ans ont la « chance » d’avoir un médecin. Tous les autres sont sur le carreau, les médecins à 35 km à la ronde n’acceptant plus aucun nouveau patient.
      Je dois aller chez le mien, mon vieil ami qui prend sa retraite en décembre prochain, à … 75 km de ma nouvelle maison. Et en 2023, ben je ferai comme les autres : plus de médecin du tout.

    • clavreul dit :

  3. zorba44 dit :

    Mon petit frère, loin d’être pauvre, m’a envoyé un message hier avec les photos illustrant le DAB qui a avalé une de ses cartes…

    D’où un conseil, vous réglez vos courses par carte dans un magasin qui y ajoute le cash out souhaité – pratique courante en NZ.

    Jean LENOIR

    • Matterhorn dit :

      Le DAB italien de Verbiana de la BPM (banque populaire italienne) m’a accueilli avec un menu en français. Après avoir demandé un montant puis accepté mon code, je vois sur l’écran
      RETIREZ VOTRE CARTE dans 30 secondes. L’écran est vert et un compte à rebours des secondes commence. J’attends puis à 3 secondes l’écran de tout rouge, je me précipite sur la carte, en vain je n’arrive pas à la retirer et elle est avalé par le DAB 🙂
      Mauvaise traduction ! AVANT 30 secondes aurait été une bonne traduction.
      J’essaie alors une carte suisse. Menu allemand qui me demande de retirer ma Karte in 30 Sekunden…. même topo.
      Ils sont très forts chez BPM, ils vous foutent des traductions à la con pour éviter de vous donner du cash!! C’est plutôt rare de donner un laps de temps pour attendre d’exécuter une opération.

  4. zorba44 dit :

    https://ok.ru/video/1700622633723

    Que Dieu prenne pitié de l’Europe…

    Jean LENOIR

  5. Nicole Lereg dit :

    Mes craintes depuis plus de vingt ans étaient de deux sortes: pour les USA l’Europe économique était une gêne, pour les SOVIETS et leurs relents un danger stratégique.
    Ces deux connards sont « presque » arrivés à leurs fins… Et après que feront-ils quant ils auront détruit leur gagne-pain ? La bêtise humaine est sans limites.

  6. Dayanand dit :

    Dans l’article suivant
    https://chevallier.biz/erwan-castel-guerre-du-bloc-us-en-ukraine-contre-leurope-la-russie-et-la-chine/

    JPC donne le lien de 2 videos, où on entend un américain (George Friedman) expliquer en 2015, comment les américains avancent leurs pions pour neutraliser les Russes et les allemands à partir de l’Ukraine…

    une en VOST de 11′ avec des extraits de la suivante

    et l’autre complète en anglais de 1h12

  7. Ping : Martin Armstrong : « La crise bancaire commencera en Europe… Le chaos et la guerre justifieront les défauts de paiement sur la dette publique » — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie « FNACAB

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s