Bercy a réclamé l’accès à toutes les transactions bancaires des Français

Le ministère de l’Economie et des Finances souhaitait mettre la main sur l’ensemble des opérations répertoriées par les banques, avant de recevoir un avis défavorable de la direction interministérielle du numérique.

C’est une demande aussi large que surprenante qui a été faite en septembre 2021 par le ministère de l’Économie et des Finances, relève le site spécialisé Next INpact. Dans une lettre accessible publiquement mais dont aucune promotion n’avait été faite, la direction interministérielle du numérique retoque la volonté de Bercy de collecter, en temps réel, l’ensemble des opérations bancaires des Français.

Le document évoque une demande faite le 15 septembre 2021 dans le cadre de la modernisation du fichier des comptes bancaires (Ficoba). Créé en 1971, il liste les noms associés à tous les comptes bancaires hébergés par des banques françaises, mais également, depuis 2020, les noms associés aux coffres-forts. Ce fichier, accessible à l’administration fiscale, à la sécurité sociale, ou encore à la justice, vise notamment à lutter contre la fraude et l’ensemble des activités illégales.

Montagne de données

Mais pour Bercy, les noms des détenteurs de comptes ne suffisent plus. Le ministère a en effet souhaité intégrer l’ensemble « des opérations effectuées sur les comptes bancaires », pour les particuliers comme pour les entreprises. Un simple achat en magasin ou un virement pourrait, dans ce cadre, venir alimenter la base de données, qui gonflerait alors de façon exponentielle.

Pour la direction interministérielle du numérique, une telle évolution constitue un changement aussi massif que périlleux. Nadi Bou Hanna, alors à la tête de la direction, a émis un avis défavorable, retoquant la tentative de Bercy en mentionnant des finalités trop floues.

« Les cas d’usage de ces soldes et de ces opérations ne sont pas détaillés et leur conformité avec le cadre juridique actuel ne me paraissent pas suffisamment solides » juge Nadi Bou Hanna dans son courrier.

D’autres arguments défavorables sont avancés, à commencer par l’inexistence de tout débat parlementaire à ce sujet ou de toute consultation de la CNIL au sujet du traitement de cette montagne de données sensibles. Des informations pourtant largement accessibles : en cumulant l’ensemble des requêtes des services pouvant accéder au Ficoba, Next INpact rappelle qu’il a été consulté à 40 millions de reprises en 2020.

Raphaël Grably, BFMTV, le 30 septembre 2022

(Merci à Jérôme)

Rappel :

Bercy lance la chasse aux coffres-forts dans les banques

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Bercy a réclamé l’accès à toutes les transactions bancaires des Français

  1. Veracruz dit :

    Et pendant ce temps (la guéguerre les feux de cheminées et le manque de moutarde…), les Eurosfrançais financent ceci (il n’y a pas plus généreux qu’un Français semble t-il) :
    Le Paraguay reçoit 86 millions d’Euros pour permettre la mise en Oeuvre de l’agenda 2030 dans l’éducation !
    https://www.rdn.com.py/2020/09/23/paraguay-recibe-86-millones-de-euros-para-educacion-y-proteccion-social/

  2. klaxxon dit :

    Les rats…. avec eux si on les laisse faire ce sera Big Brother, surveillance numérique à tous les étages !

  3. Stanislas dit :

    toutes les saloperies qu’ils tentent en accéléré parce qu’ils sont devenus dingos réveillent du monde d’une belle vitesse, c’est un bon point..

    On ne va pas pleurer sur les cocus, les dézingués du ciboulot… reste les pigeons et nous les puceaux du bras..

  4. Laurent dit :

    Pour rappel, ce mondialiste est membre de la commission trilatérale, ce qui explique son maintien en fonction malgré son incompétence caractérisée et ses résultats économiques désastreux. Donc, la Trilatérale veut avoir accès aux transactions de tous les français pour taxer un maximum, soit pour mieux essorer les pauvres; dans la même veine que la mise en place de l’euro numérique pour tracer. Le français de classe moyenne est directement ciblé.

    La petite dernière de Le Maire : incapable de balayer devant sa porte, il se permet de donner des leçons d’économie à la GB ; «Inquiet», il craint un «véritable désastre» économique britannique suite aux annonces du plan budgétaire de Liz Truss.
    https://www.lefigaro.fr/conjoncture/inquiet-bruno-le-maire-craint-un-veritable-desastre-economique-britannique-20220930

    Pour info, La cour des comptes (présidée par Moscovici) a établi un rapport sur l’épargne règlementée publié début septembre pour conseiller de mobiliser l’épargne des français, ne supportant pas que des milliards dorment sur des comptes livrets sans profiter à la nation et sans être remis en circulation.
    https://www.ccomptes.fr/fr/publications/lepargne-reglementee

  5. zorba44 dit :

    Mais c’est qu’il va avoir du travail le Bruno …déterminer, par exemple, la marque de camenbert préfèrée des français …par tranche d’âge, par région, par catégorie socio professionnelle !

    Jean LENOIR

  6. Nicole Lereg dit :

    « accès à toutes les données bancaires des Français ? » à commencer par celle de tous les pourris qui nous ont emmerdé avec les merdes à Pfizer !

  7. Ping : Bercy a réclamé l’accès à toutes les transactions bancaires des Français — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie « FNACAB

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s