Des spécialistes estiment que 20 millions de personnes sont déjà mortes à cause de la “vaccination” Covid et que plus de 2 milliards ont été blessées

En soulevant les couches de mensonges et de dissimulation, on découvre une vérité choquante, qui n’est peut-être pas si choquante que cela pour nos lecteurs informés : les “vaccins” Covid-19 blessent et tuent beaucoup plus de personnes que ne le laisse entendre le gouvernement.

Les estimations compilées à partir de données fragmentées suggèrent que pas moins de 20 millions de personnes dans le monde sont mortes à ce jour des suites de ces injections, tandis que 2,2 milliards d’autres ont subi des blessures – et ça ne fait que commencer.

« Faites la somme des données EUDRA et VAERS sur les décès et les « événements », multipliez par un facteur de sous-déclaration de 40, globalisez la part d’un huitième de l’UE+US sur 12,5 milliards de doses dans le monde.

VAERS (en prenant uniquement les données américaines) 13.972 décès et 854.084 effets indésirables jusqu’au 5 août 2022.

Résumé VAERS pour les vaccins COVID-19 jusqu’au 8/5/2022 – Analyse VAERS

EUDRA (ignorez le titre et dirigez-vous vers la première image de la page de renvoi) 46.999 décès et 4.731.833 blessures

76.789 décès et 6.089.773 blessures signalés dans les bases de données américaines et européennes après l’administration du vaccin COVID-19 – Impact du vaccin

Nombre d’injections aux Etats-Unis = environ 600 millions (augmenté à 608 millions ces dernières semaines)

CDC COVID Data Tracker : Vaccinations aux Etats-Unis

Nombre d’injections dans l’UE = environ 900 millions (915 millions au cours des dernières semaines)

Nombre d’injections dans le monde = environ 12 milliards (12,5 milliards ces dernières semaines)

Vaccinations contre le coronavirus (COVID-19) – Notre monde en chiffres

Le rapport Lazarus montre que moins d’un accident vaccinal sur 100 est signalé – voir la page 6 sur 7, qui indique que

"...moins de 1 % des effets indésirables des vaccins sont signalés. Les faibles taux de déclaration empêchent ou ralentissent l'identification des médicaments et vaccins "problématiques" qui mettent en danger la santé publique."

Soutien électronique à la santé publique – Système de notification des effets indésirables des vaccins (ESP:VAERS) (ahrq.gov)

L’utilisation d’un facteur de sous-déclaration (FDS) de 1 sur 100 rendrait les injections horriblement mortelles et blessantes (1,4 million de décès et 85 millions de blessures pour les 600 millions de doses administrées).

Une tentative plus récente d’estimation de l’URF est d’environ 40, ici :

Determining the VAERS Under-Reporting Multiplier (healthimpactnews.com)

Donc, décès dans l’UE et aux États-Unis = 13.972 + 46.999 = 60.971 décès.

et blessures UE+US = 854.084 + 6.089.773 = 6.943.857 (plusieurs par personne, dont la moitié sont « graves »).

Multiplier par 40 pour l’URF et ensuite par 8 pour « globaliser ».

Le nombre de décès dans le monde s’élève à environ 19,5 millions de FAR et le nombre de blessures dans le monde à environ 2,2 milliards.

Dans les mois et les années à venir, ces chiffres vont encore augmenter, car les protéines de pointe persistantes endommagent progressivement l’organisme des personnes « entièrement vaccinées », les rendant vulnérables non seulement à toutes les maladies qui se présentent (maladies auto-immunes), mais aussi à des caillots mortels (myocardites et péricardites).

Il faut creuser un peu pour trouver les chiffres susmentionnés, car les gouvernements font des heures supplémentaires pour garder toutes les données pertinentes cachées, ou du moins confuses. Le mode de calcul des blessures et des décès après injection varie d’un pays à l’autre et même d’une municipalité à l’autre, ce qui rend difficile l’obtention de chiffres précis.

Les allégations de sécurité et d’efficacité des injections sont également très faussées, notamment la manière dont les « cas » de grippe de Fauci sont déterminés. Tout au long de la prétendue pandémie, les maladies et les décès ont été faussement attribués au « virus » afin que les injections puissent ensuite être présentées comme le « remède ».

En 2020, avant le lancement officiel des vaccins, le taux annualisé de « cas » de Covid était d’environ 70 millions – et n’oubliez pas que la définition officielle d’un « cas » est toujours aussi floue aujourd’hui qu’au début de la « pandémie ».

Après le lancement de l’opération Warp Speed aux États-Unis, le nombre annualisé de cas de Covid a presque quintuplé pour atteindre 330 millions. Le taux de mortalité annualisé a également augmenté, passant de 1,7 million avant l’opération Warp Speed à 2,9 millions après l’opération Warp Speed.

Ces chiffres sont significatifs car ils montrent que les injections ne « sauvent pas des vies » comme on le prétend toujours. C’est plutôt le contraire qui est vrai, puisque beaucoup plus de personnes tombent malades et meurent à l’ère des injections.

« Plutôt qu’une réduction de 95 % (ou 91 % dans les essais) des cas et des décès, il y a eu une AUGMENTATION de 370 % du taux de cas annualisé », écrit Peter Halligan sur son site Substack. « Les décès annualisés ont AUGMENTÉ de 180 %. »

Halligan a examiné les données du système gouvernemental de signalement des effets indésirables des vaccins (VAERS) pour arriver aux chiffres de 20 millions de morts et 2,2 milliards de blessés. Comme le VAERS ne saisit qu’un très faible pourcentage des événements indésirables réels liés aux vaccins, Halligan a extrapolé les estimations des chiffres réels en utilisant la multiplication.

La « facture du boucher sur le champ de bataille », comme il l’appelle, indique que ces chiffres sont bien plus précis que tout ce que le gouvernement ou Big Pharma admettent. Et si ces chiffres se répandaient largement dans la population, il y aurait certainement beaucoup de gens en colère avec beaucoup de questions à poser aux pouvoirs en place.

The Exposé, le 1er octobre 2022

Traduction Olivier Demeulenaere

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Des spécialistes estiment que 20 millions de personnes sont déjà mortes à cause de la “vaccination” Covid et que plus de 2 milliards ont été blessées

  1. Dayanand dit :

    Le discours de Poutine d’hier est intéressant, commenté par exemple ici :
    https://bioclandestine.substack.com/p/putins-speech-analysis-bioweapons

  2. zorba44 dit :

    La santé des vaccinés se dégrade de façon exponentielle…
    …et ce n’est pas la lente érosion de l’individu non vacciné, biologique et normale !

    Nous allons commencer à voir le paysage se clairsemer.

    Jean LENOIR

  3. Jean-Marc SIMIAND dit :

    Et le compteur des morts et blessés est loin d’être arrêté….

    https://rumble.com/v1m4hz8-symptmes-dramatiques-et-tranges-travers-le-monde.html

  4. Ping : Des spécialistes estiment que 20 millions de personnes sont déjà mortes à cause de la “vaccination” Covid et que plus de 2 milliards ont été blessées – blograinbowdreamer par Marie

  5. Veracruz dit :

    Au milieu du reste, l’information finit par sembler secondaire. On se blase de tout, même de millions de morts et blessés sans même être montés au « front »…

    • xavib dit :

      Parlez pour vous. C’est parce que vous n’avez pas été touché, directement ou indirectement.
      Aucun vieux décédé dans votre entourage suite à la piquouse ?

      • Veracruz dit :

        Si… 2 jeunes avant même les injections pendant et après les premiers confinements (ils étaient les premières victimes avec les anciens qui se laissaient mourir également dans les maisons de vampires pour vieux), c’est pourquoi j’ai regardé de près les données suicides (si difficiles à trouver forcément) et que ces derniers ont multipliés par 3 (minimum) depuis 2020.
        Et c’est bien ce que je dis, tout le monde s’en balance (à par quelques exceptions)… cet article est déjà oublié.
        C’est là la force du PGP.
        Quand aux vieux, j’en connais aussi et de leur entourage très proche (plus proche que moi) je peux vous dire qu’ils sont déjà passés à autre chose très vite et n’ont jamais accusés l’injection de jus de poubelle comme étant le responsable (j’ai plus de peine pour les défunts en question que leur propre Femme ou Mari !)… On à bien vu le résultat avec la reconduction du mandat de Perlimpinpin, les faits sont là.

  6. Laurent dit :

    Une vidéo qui a fait le buzz sur FB dont les paroles sont savoureuses sur Ursula, la reine des vaxx

  7. asics13 dit :

    A mon échelle, j’ai prévu qu’il fallait éviter de participer à cette expérimentation,
    donc chacun prend ses responsabilités.
    good luck

  8. Ping : Covid : 20 millions de personnes déjà mortes à cause de la “vaccination” et plus de 2 milliards ont été blessées

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s