« Maintenant, on n’est plus à découvert » : ces Français qui reviennent à l’argent liquide pour contrôler leur budget

La technique des enveloppes budgétaires ou du cash stuffing devient de plus en plus populaire sur les réseaux sociaux. Rencontre avec Sarah, une Parisienne de 34 ans qui n’utilise presque plus sa carte bancaire.

À l’heure où la carte bleue est partout, une technique propose de faire tout le contraire : utiliser uniquement de l’argent liquide. Popularisée par des influenceurs aux Etats-Unis sous le nom « cash stuffing », en français c’est la technique des « enveloppes budgétaires ». Le principe : retirer une grande partie de son salaire en argent liquide, puis le glisser dans des enveloppes divisées en catégories et s’en tenir à ce budget. Sur Tik Tok, les vidéos sous le hashtag « cashstuffing » comptabilisent plus de 730 millions de vues.

Sarah, fonctionnaire de 34 ans cherchait un moyen de mieux gérer son argent quand elle est tombée sur une de ces vidéos. « Au début j’étais assez sceptique, je ne me voyais pas revenir au cash, avec des enveloppes en papier. Puis après je me suis dit pourquoi pas essayer je n’ai rien à perdre ». Les résultats arrivent très vite : plus de découvert sur son compte en banque, quelque chose qui était fréquent avant. En vivant à Paris, avec un salaire d’environ 1800€ par mois, la jeune femme doit tout calculer. Sur son compte en banque, elle laisse l’argent nécessaire pour ses charges (loyer, électricité, assurance, forfait téléphone) et des montants correspondants à certaines dépenses qui ne peuvent être faites qu’en carte bancaire.

Lire la suite sur Le Parisien

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour « Maintenant, on n’est plus à découvert » : ces Français qui reviennent à l’argent liquide pour contrôler leur budget

  1. henriB dit :

    Payer en espèce est non seulement une possibilité, mais un droit .
    Voir : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F10999

    • John Scott dit :

      Au Royaume-Uni, il est illégal de payer des montants importants (dettes) en petites coupures (l’équivalent de 1, 2 ou 5 centimes, par exemple). Les banques n’apprécient pas les brouettes d’argent (juste « Loadsa money » !)…

      • la Mésange dit :

        John, en France on a même des difficultés pour remettre de l’argent en banque sur son propre compte !
        Si vous avez mettons 3 ou 4000 euros en billets de 100 et 50 dans un coffre, et que vous allez à la banque pour déposer cette somme sur votre compte, il y a des risques que ce soit refusé.
        Cela m’est arrivé, et c’est la galère, surtout qu’en prévision d’une perte totale de valeur de l’euro, je voudrais bien justement remettre rapidos mes économies en circulation et surtout les transformer dare dare en un truc physique jaune et brillant.

    • zorba44 dit :

      Riche ou pauvre …ou entre les deux, le cash est une assurance pour se prémunir

      + des risques informatiques
      + d’une panne de terminal ou de secteur
      + d’un blocage de paiement inopiné par carte
      + de l’institution de comptes numérisés

      Cerise sur le gateau, vous prétendez que vous ne pouvez pas plus en agitant 90 ou 95% de la somme en espèces …c’est souvent magique !

      Quand vous glissez la carte dans le terminal de paiement, rien à discuter : ça passe ou ça casse !

      Jean LENOIR

  2. Ping : « Maintenant, on n’est plus à découvert » : ces Français qui reviennent à l’argent liquide pour contrôler leur budget – Qui m'aime me suive…

  3. clavreul dit :

    Le réchauffement climatique, le covid, la guerre en Ukraine, etc… etc…
    En bref, la stratégie du choc permanent pour éviter que la patrie face bloc contre ses ennemis qui lui infligent la maltraitance pour ce qu’ elle est historiquement.

    ‘ Et qu’ y a- t- il en même temps de plus simple et de plus facile à Dieu, que de prendre une petite paysanne au milieu de son troupeau et de lui donner ses lumières pour mener à bien l’ expulsion des Anglais du sol de la France, ou délivrer de la tyrannie des francs- maçons, des juifs et de Satan ?
    Si nous en croyons les saints, ce moment viendra, ce moment est proche.’
    ( Pages 469- 470, la conjuration antichrétienne, Mgr Henri Delassus, docteur en théologie, éd cahiers scivias ).

    Le peuple français doit se réapproprier son identité pour préparer la victoire devant l’ infâme et l’ ignominie de ses bourreaux. Oui aujourd’hui en France, on détruit en silence.

  4. johnscottconsciousness.com dit :

    – Si j’ai un billet de 20€ en billets dans ma poche, je vais dans un café et je paie la consommation avec. Le propriétaire du café utilise ensuite la même note pour payer la blanchisserie. Puis le propriétaire de la laverie utilise la facture pour payer le coiffeur. Le coiffeur utilise ensuite la note pour faire ses courses, et ainsi de suite. Après un nombre illimité de paiements, il restera toujours un billet de 20€ ! Il a rempli son rôle pour tous ceux qui l’ont utilisé pour le paiement. La banque a été vidée de chaque paiement en espèces effectué avec ce billet de 20 leva.

    – Mais si je vais dans le même restaurant et que je paie de manière numérique (avec une carte), les frais bancaires pour ma transaction de paiement sont de 3%. Puis encore 3% pour le propriétaire de la laverie et pour le coiffeur, etc. Après 30 transactions, les 20€ initiaux ne seront plus que 2€. Les 18€ restants deviennent la propriété de la banque… grâce aux transactions et aux frais numériques.

  5. RATUMA dit :

    Peut être une image de texte qui dit ’L’argent liquide supprimé! II suffira de bloquer les Comptes pour vous faire Obéir docilement. Tout soulèvement sera Impossible. EMPORTEZ ce MESSAGE DIST LE LE’

  6. Ping : « Maintenant, on n’est plus à découvert » : ces Français qui reviennent à l’argent liquide pour contrôler leur budget — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie « FNACAB

  7. la Mésange dit :

    Les dépenses qui pèsent le plus ne sont pas payables en espèces ! Assurances (maison, voiture, santé pour ceux qui en ont une), eau, électricité, essence, loyer pour ceux qui sont locataires : on ne peut simplement PAS régler ça en espèces !
    En réalité, seuls les achats dans les commerces (en clair les courses) sont payables en espèces, ainsi que les services (médecin, vétérinaire, coiffeur, que sais-je…). Or ce n’est pas le poste qui coûte le plus, enfin sauf cas exceptionnel.

  8. Flash dit :

    Pour ma part, il y a 10 ans que je ne paye plus qu’en liquide (sauf quand ce n’est pas possible), et je n’ai eu aucun besoin d’un article du Parisien, d’ « influenceurs US » ou de « cash stuffing », pour ça !
    Juste de mon intelligence et, je peux vous l’assurer, ça marche très bien.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s