Rafale de 49.3 à l’Assemblée… Un député riposte en atomisant le gouvernement !

Sur le banc des ministres, le petit Gaby a la mine de celui qui se demande ce qu’il fait là… Que de temps perdu à discuter ! Alors qu’il suffit de baisser, de décaler, de couper, d’éteindre, de débrancher… La vie, c’est simple comme un budget de sobriété ! OD

« Je voudrais pas déranger. Pardon pour avoir voté et fait voter des amendements. J’ai largement outrepassé mon mandat de député ». Le député Pierre Dharréville a fait un discours magistral à l’Assemblée nationale ce 30 novembre 2022 alors que la Première ministre Elisabeth Borne déclenchait un septième 49.3 (!) pour l’ensemble du budget de la Sécurité sociale en lecture définitive.

Source : Putsch Media (via Réseau International)

Voir ici l’intégralité du discours

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Rafale de 49.3 à l’Assemblée… Un député riposte en atomisant le gouvernement !

  1. zorba44 dit :

    J’ai applaudi longuement cette diatribe qui illustre le délitement …l’effondrement de nos institutions.

    Pierre Dharréville fait mieux que Coluche en son temps ! Bravo…

    Jean LENOIR

  2. Stanislas dit :

    On ne peut pas se plaindre, d’habitude les coups foireux c’est la nuit ou pendant les vacances depuis 2017…

    Le coup du 49.3 les députés ont l’honneur de voir que les trous du cul du gouvernement les prennent, en même temps (et paf) pour du papier à cul et des chasses d’eau.. les yeux dans les yeux..

    Mais en fait, ils n’ont rien dit quand pendant deux ans ,quand, au nom d’un état d’urgence fabriqué par les télés et les codages hospitaliers, ils ont été tenu au silence et à l’écart, tout en votant les textes liberticides par une infime minorité.. (je parle au moins de ceux qui sont revenus et des manches qui ont pris une succession comme dans mon secteur )

    Ils ne servent plus à rien depuis mars 2020, mais ils prennent l’oseille, on ne peut pas tout avoir.

    De mémoire, ça doit être encore le cas, en principe c’est l’UE qui vérifie ensuite le budget pour voir s’ils correspond à l’objectif fixé et peut faire des remarques pour des retouches..

    Conclusion :
    Ou il y a des quiches, ou faut vite leur dire qu’ils peuvent tenter de mettre en place l’article 68 de la constitution

    sinon tout ça c’est encore un leurre

  3. Le Minaud dit :

    Ça alors !
    Ils vont devoir former d’urgence un autre gouverne-ment !
    Et compte-tenu de la pénurie de crapules due aux ruptures d’approvisionnement, ça ne va pas être facile.

    … à moins que …

    https://external-content.duckduckgo.com/iu/?u=https%3A%2F%2Ftse1.explicit.bing.net%2Fth%3Fid%3DOIP.5kr2xWDI6wQDNh8kIP6p8AHaEK%26pid%3DApi&f=1&ipt=426587e1c070d61258f400a008796e6023bc065d7e399bd382b09392e28dd29b&ipo=images

    Magie de la démocratie parlementaire maçonnique … qui assure sa pérennité.
    Et ça marche à chaque fois avec l’aimable collaboration des victimes pourvu que cela reste peu fréquent !

    Kyrie Eleison

  4. Alain-Robert dit :

    Dommage que la critique n’aille pas plus en profondeur… mais bon c’est la gauche des Nupes… par ailleurs c’est bien enlevé et marrant.

  5. mickey dit :

    tiens pourquoi il porte pas la couche faciale le petit merdeux dans un costume de soie? quelqu’un lui aurait dit que l’épidémie de tests foireux reculait?

  6. mark knopfler dit :

    Pratiquement personne dans l’hémicycle, une intervention taillée pour les RS et un Attal qui recoit visiblement un texto pour lui dire probablement de s’en battre les sachets et surtout de présenter un autre faciès aux caméras.

    Du pur théâtre Républicain et pendant ce temps :

    https://reseauinternational.net/les-russes-aujourdhui-sont-les-juifs-dhier/

    Un de mes collègues me disait l’autre jour que tout ce bordel, c’était pour « shoatiser » le monde entier, comprendre tuer dans l’oeuf l’antisémitisme prétendument résurgent post Nuremberg.
    Pour lui, après cette séquence nazifiante mondiale, tout le monde aura touché du doigt ce qu’est d’être persécuté et fermera sa gueule pour l’éternité.

    Je crois qu’il a raison.

  7. Nohmad dit :

    Vous croyez qu’avec toutes cette rafale de 49.3 (pas du 49,56), que les « froncés » moyens vont se rendre compte de la pseudo-démocratie (démon-crassier) à laquelle ils croient de façon indéniable depuis la pseudo-révolution (révolue sion) ?
    Ou il n’y a plus moyen de reconnecter leurs synapses ?
    Ressortons la chanson de Renaud « Hexagone » :
    Ils s’embrassent au mois de janvier
    Car une nouvelle année commence
    Mais depuis des éternités
    L’a pas tellement changé la France
    Passent les jours et les semaines
    Y’a qu’le décor qui évolue
    La mentalité est la même
    Tous des tocards, tous des faux culs
    Ils sont pas lourds, en février
    À se souvenir de Charonne
    Des matraqueurs assermentés
    Qui fignolèrent leur besogne
    La France est un pays de flics
    À tous les coins d’rue y’en a 100
    Pour faire règner l’ordre public
    Ils assassinent impunément
    Ils se souviennent, au mois de mai
    D’un sang qui coula rouge et noir
    D’une révolution manquée
    Qui faillit renverser l’Histoire
    J’me souviens surtout d’ces moutons
    Effrayés par la Liberté
    S’en allant voter par millions
    Pour l’ordre et la sécurité
    Ils commémorent au mois de juin
    Un débarquement d’Normandie
    Ils pensent au brave soldat ricain
    Qu’est v’nu se faire tuer loin d’chez lui
    Ils oublient qu’à l’abri des bombes
    Les Français criaient « Vive Pétain »
    Qu’ils étaient bien planqués à Londres
    Qu’y avait pas beaucoup d’Jean Moulin
    Ils font la fête au mois d’juillet
    En souvenir d’une révolution
    Qui n’a jamais éliminé
    La misère et l’exploitation
    Ils s’abreuvent de bals populaires
    D’feux d’artifice et de flonflons
    Ils pensent oublier dans la bière
    Qu’ils sont gouvernés comme des pions
    Au mois d’août c’est la liberté
    Après une longue année d’usine
    Ils crient: « Vive les congés payés »
    Ils oublient un peu la machine
    En Espagne, en Grèce ou en France
    Ils vont polluer toutes les plages
    Et par leur unique présence
    Abîmer tous les paysages

    Lorsqu’en septembre on assassine
    Un peuple et une liberté
    Au cœur de l’Amérique latine
    Ils sont pas nombreux à gueuler
    Un ambassadeur se ramène
    Bras ouverts il est accueilli
    Le fascisme c’est la gangrène
    À Santiago comme à Paris

    Être né sous l’signe de l’hexagone
    C’est vraiment pas une sinécure
    Et le roi des cons, sur son trône
    Il est français, ça j’en suis sûr
    En novembre, au Salon d’l’auto
    Ils vont admirer par milliers
    L’dernier modèle de chez Peugeot
    Qu’ils pourront jamais se payer
    La bagnole, la télé, l’tiercé
    C’est l’opium du peuple de France
    Lui supprimer c’est le tuer
    C’est une drogue à accoutumance

    En décembre c’est l’apothéose
    La grande bouffe et les p’tits cadeaux
    Ils sont toujours aussi moroses
    Mais y a d’la joie dans les ghettos
    La Terre peut s’arrêter d’tourner
    Ils rateront pas leur réveillon
    Moi j’voudrais tous les voir crever
    Étouffés de dinde aux marrons

    Être né sous l’signe de l’hexagone
    On peut pas dire qu’ça soit bandant
    Si l’roi des cons perdait son trône
    Y’aurait 50 millions de prétendants

    Toujours d’actualité ?

    • bearn64 dit :

      Tout est dit! Rien n’a changé au pays des cons.

    • mark knopfler dit :

      @Nohmad, « Toujours d’actualité ? »

      Probablement, mais lorsqu’on se (re)plonge dans la bio de Renaud, on peut comprendre que les fils politiques se touchent.
      C’est quand même un type qui, globalement, s’est presque toujours trompé, je peux développer si besoin.
      Issu d’une famille bourgeoise protestante, avec des ascendances intellectuelles renommées, il a certainement ramé pour imposer son look d’anar gauchiste et anti conformiste de rue.
      Il a réussi, certes, comme quoi l’image et le son sont plus puissants que le pédigrée, mais pas durablement, rattrapé par l’étiquette conservatrice de son premier mariage et de sa paternité.
      On ne peut pas lui enlever son adaptabilité, preuve d’intelligence, ses textes ont suivi l’évolution de son CV, si je puis dire, mais se voir critiquer à gauche (sa famille) et à droite, politiquement et artistiquement, ca doit quand même user.
      Je ne sais pas ce qu’il pense de la situation actuelle du monde, lui qui se revendique écolo et humaniste, a t-il fait le lien entre mondialisme et droit de l’hommisme ? Pas sûr…
      A t-il analysé Charlie à l’aune d’une grille de lecture analytique et non uniquement émotionnelle, étant très proche de certains éditorialistes de l’hebdo ? Peut être, mais alors, il a dû se rendre compte qu’il n’était plus libre de s’exprimer librement sur ce sujet, comme tant d’autres.
      Peut être qu’il a pris conscience que tout était inversé, rejoignant inconsciemment alors celui qui aurait pu être son « véritable » maitre à penser, Guy Debord :

      « Ce siècle n’aime pas la vérité, la générosité, la grandeur. Aussi longtemps que le monde renversé sera le monde réel » (Marx), les plus rares qualités passeront pour les pires défauts. »

      • Nohmad dit :

        @Mark knopfler
        Je connais son histoire mais je fais la part des choses entre ses paroles et qui il est, je ne suis pas une groupie invétérée ! C’est le texte parlant que je voulais mettre en avant, presque 50 ans après les consciences sont toujours si endormies malgré le développement des moyens d’informations.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s