« Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques ». Il faut s’attendre à « des hausses de 30 à 50% » dans les rayons des supermarchés, alerte le patron de Lidl

Ce jeudi au micro de RMC, le dirigeant de Lidl France Michel Biero s’est montré très véhément contre une proposition de loi portée par le député Renaissance Frédéric Descrozaille et validée en commission à l’Assemblée nationale mercredi, qui donnerait l’avantage aux industriels de l’agroalimentaire dans la négociation de leurs prix avec la grande distribution. 

« Il y a quatre articles dans la proposition de loi, dont trois où il n’y a pas vraiment de sujet. Par contre, il y a l’article 3, qui est extrêmement simple : il dit que c’est la fin des négociations. Aujourd’hui, un industriel qui nous demande 30% en décembre, on a jusqu’à fin février pour négocier. Cette loi est là uniquement pour défendre les multinationales. Elle n’est pas là pour défendre les TPE, ni les PME, ni les ETI. Elle a été poussée par les lobbyistes et les multinationales pour défendre ces mêmes multinationales. Elle dit que si on nous demande 30%, et qu’au 1er mars nous n’avons pas trouvé d’accord, on nous imposera de payer les 30% », dénonce le directeur exécutif des achats, du marketing et de la communication de Lidl France.

« Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques » 

S’il était adopté, ce texte entraînerait une flambée des prix dans les rayons des supermarchés. « C’est le pire moment. C’est une loi pro-inflation, ça va exploser. Ce n’est pas moi qui le dis. Le patron des TPE, PME et ETI a dit que ça allait entrainer des hausses de 30 à 50% sur les étiquettes dans les rayons, prédit-il. C’est une catastrophe pour les Français. C’est une loi pro-inflation, pro-multinationales, mais surtout pas pour le consommateur ». 

Une forte inflation qui pourrait durer un moment. « Je pense que les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques. Je reviens d’Espagne, où l’inflation est au double par rapport à la France. On a actuellement des propositions de hausses tarifaires de nos fournisseurs qui sont à deux chiffres. Ça va pour certains jusqu’à 49% de hausse demandée, témoigne-t-il. 

Lindependant.fr, le 12 janvier 2023

(Merci à Elysée)

Rappels :

Michel-Edouard Leclerc : « L’inflation va durer 10 ans ! »

Le piège stagflationniste conduira au revenu universel et au rationnement alimentaire

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

32 commentaires pour « Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques ». Il faut s’attendre à « des hausses de 30 à 50% » dans les rayons des supermarchés, alerte le patron de Lidl

  1. labibleatari dit :

    Ca va très bien se passer madame…

    • clavreul dit :

      Ils sont en train de provoquer une révolution mondiale. Ils vont exterminer les peuples. Ils veulent que le cadre Républicain actuel avec sa constitution soient détruits pour instaurer une gouvernance mondiale. Ils rendent volontairement les gens malades et ils organisent la famine pour assiéger les nations. Le désordre moral que nous constatons aux niveaux des dirigeants est sciemment organisé.

      Regardez comment le gouvernement contourne les institutions pour imposer par la force la réforme des retraites. La chambre des députés est mise de coté et le texte va directement partir au Sénat. Il n’ y a plus de justice, les lois sont contournées ou bien abrogées pour convenance. Ils n’ hésiteront pas à proclamer la loi martiale. Les équipements en tous genres ne manquent pas pour contrôler la colère des populations.

      La fin du monde c’ est l’ heure de l’ obscurité pour les hommes.

      • lahmizere dit :

        « vidéo indisponible » …quelqu’un peut il m’expliquer comment l’ AFP peut elle immédiatement savoir que ce site fait référence à telle ou telle vidéo ? et intervenir pour la supprimer ????
        votre aimable et compétente réponse svp.

      • Catherine dit :

        A Clavreul, là, c’est sûr !!!! C’est « cuit » pour tout émeutier, tout rebelle, tout agitateur de tout poil…..avec ce genre d’engin, on n’est plus du tout prêt à se battre pour nos droits….à moins que l’on ne trouve le moyen de le neutraliser…..

      • Dayanand dit :

        @lahmizere
        la vidéo est disponible uniquement sur le site YT et pas de manière embarquée sur d’autres sites comme celui d’OD. C’est le fournisseur de chaque vidéo qui choisit cette option, site par site ou de manière globale.
        Plus d’explication sur
        https://support.google.com/youtube/answer/6301625?hl=fr

    • rodez21 dit :

      @labibleatari
      Ca va très bien se passer madame…

      Si l’on s’en tient uniquement aux pays européens, les fournisseurs vont fournir aux pays qui auront encore les moyens de payer, comme l’Allemagne, les Pays-Bas ou bien la Suisse, pour les autres comme la France, ce sera ceinture & bretelles.

      Donc ce ne sera même plus une question de négo de fin d’année mais d’approvisionnement, et pas d’appro c’est des linéaires vides avec une queue d’enfer sur les parkings des super primou comme au temps du 1er con fine ment, avec port du masque obligatoire & l’appli qui va bien sur les smart phones, histoire d’organiser le rationnement (Faut ce qui faut ! Quand même !)

  2. zorba44 dit :

    Une hausse de l’or de 50 à 100% en ce cas…

    …et du sang partout.

    Jean LENOIR

  3. Macaroni dit :

    Oui mais l’essentiel sera là : nos enfants porteront l’uniforme à l’école… comme en Chine ou en Corée du Nord !

    Merci à notre Première Dame Jean-Bribri…

    • mark knopfler dit :

      La presse ne fait même pas semblant de s’offusquer de la conférence de presse et des souhaits de l’épouse du chef de l’Etat, dont la constitution ne reconnait pas le moindre statut officiel et encore moins de pouvoir dans le domaine des affaires de l’Etat…
      Mais soyons honnêtes, l’idée d’uniforme, officiellement, ne vient pas d’elle, mais date au moins de Blanquer voire même avant.
      Je trouve suspect, d’ailleurs, que cette volonté soit appliquée dans le timing actuel, sous le ministère de Pap Ndiaye.
      Parce que si la soumission à l’uniforme ne devrait pas trop poser de problèmes dans le privé, dans le public, en revanche, ca risque de tanguer quelque peu.
      Une élite issue de la diversité pour faire passer des lois sinon impopulaires, tout du moins polarisantes, on a déjà vu ça par le passé avec El Khomri et les lois éponymes.

      Machiavélique.

      • apjbdm dit :

        @ mark knopfler

        Absolument.

        Nous avons eu également Taubira, avec le mariage pour tous, et auparavant il y avait eu Simone, avec la loi sur l’avortement.

        Non seulement issues de la diversité, mais femmes et fières de l’être.

      • zorba44 dit :

        Qui se souvient encore de Bokassa 1 empereur auto-proclamê de la République Centre Africaine qui faisait battre les enfants qui n’avaient pas leur uniforme scolaire vendu à prix d’or par une société que sa famille contròlait …quand il ne les bouffait pas (les enfants) ?!

        Jean LENOIR

        PS origine de Bokassa, caporaal dans l’armée française…

      • apjbdm dit :

        « PS origine de Bokassa, caporal dans l’armée française… »

        Erreur de gauchiste débutant.

        Désolé mais Bokassa n’est pas né dans une caserne de l’armée française, mais dans un petit village de Centrafrique, au sein de l’ethnie M’Baka…

      • zorba44 dit :

        Gauchiste est aussi stupide que le fait d’énoncer que Jean-Bedel Bokassa est né dans une caserne…

        Oublié au passage que nombre de « cadres africains » à cette époque ont été formés dans nos Ecoles (il y en avait 4 ou 5 qui mijotaient dans ma promo) ou dans l’armée française.

        La prochaine fois, tournez donc sept fois votre plume dans l’encrier !

        Jean LENOIR

      • mark knopfler dit :

        @apjbdm, Taubira qui, selon la presse, était même présidentiable du temps ou elle était garde des sceaux…Mais le spectre de faire une Jospin 2.0 l’a trop hantée, certainement !!!!

  4. tobor dit :

    C’est l’effet « post covid »: Avec covid ils en ont conclu que c’est bon, ils peuvent faire ce qu’ils veulent avec ces peuples, servez-vous, c’est open-bar, pousses pas, y en aura pour tout-le-monde (enfin presque…) Les inutiles sont quand-même utiles quand il s’agit de les pomper jusqu’à la moelle !

  5. la Mésange dit :

    J’en parlais avant-hier avec une caissière de Carrfour Market, à qui je disais faire des réserves « oh moi aussi ! » a-t-elle répondu, « et je vois plein de gens qui en font et le disent. »
    Comme quoi tous les Français ne sont pas irrémédiablement abrutis (hormis les quelques clébards muselés qu’on croise encore deci-delà – ils porteront leur couche putride sur la tronche jusqu’à leur mort, ceux-là – dans les rayons.)
    Ceci étant dit, LIDL n’est plus du tout un magasin « discount » comme il a été jadis. A présent, beaucoup de produits y sont plus chers que les produits « discount » de supermarché lambda.

    • Élysée dit :

      Oui, j’en parlais aussi avec une caissière de Carrefour express hier et, elle aussi, commence à faire quelques réserves.

      « Je vous ai écouté et aussi pour l’eau.
      J’achète de l’eau Mont Roucous, l’une des plus pure, comme vous m’avez conseillé ».

      Bref, ça commence à rentrer. Pour les obtus, laissez tomber. Perte d’énergie.
      Bon week-end !

      • zorba44 dit :

        Élysée, superbe la Mont Roucous ! Seulement elle valait 4 Fr le litre il y a trente ans …faut avoir les moyens d’une caissière pour se la payer ?!

        Jean LENOIR

  6. Ping : « Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques ». Il faut s’attendre à « des hausses de 30 à 50% » dans les rayons des supermarchés, alerte le patron de Lidl — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économi

  7. lahmizere dit :

    j’ai la conviction intime que la masse (les gens) ne se doutent pas un instant de ce qui NOUS attend. , déjà pour les 6 mois à venir.
    cf. les forces en actions en 1789 ne venaient pas du peuple; une répression sanglante s’en est suivie, un changement de régime voulu. Les aristocrates à la lanterne, n’était qu’une illusion, dont certains ont quand même payé de leur tête.
    Le NWO sera la fracture de la société telle que nous l’avons connue. Ils y tiennent et c’est de cela que se discute à Davos, quand, où et comment initier la révolte.
    « Agitez le peuple et puis servez-vous en, »….. vous savez de quel infâme personnage cette déclaration est issue. Ce sera ce même plan qui sera utilisé.
    2023 avec tous ses problèmes (Nord Stream, inflation chômage …) sont créés pour ça.
    J’observe aussi qu’il n’y a plus d’homme politique (ou de femme) digne de ce nom.
    Mais des raconteurs de salades prometteurs de ça ira mieux demain, ou bien des gamins et des gamines qui sont lamentables dans leur discours.
    voilà, et bonne journée quand même.

  8. Stanislas dit :

    Je ne comprends pas trop tout ça si je me réfère à ce que je sais des années précédentes à propos des négociations entre agroalimentaire et grandes surfaces.

    Pour moi c’est du cinéma qui va permettre de faire du flouze pour tout le monde aux détriments du pékin de base. Ce n’est pas nouveau, sauf que là ça pue un peu plus parce que la spéculation est maximum.

    Mon idée qui ne repose que sur des impressions personnelles, c’est que les groupes privés internationaux financiers et non financiers ont des valeurs d’actifs purement théoriques et de gigantesques créances non recouvrables voire perdues.

    Résultat elles essaient de sauver leurs fausses richesses en s’accaparant du réel le plus vite possible et avant l’autre..
    Jusqu’au principe le plus pur : un créancier éteint c’est une optimisation à la fois du bénéfice et la diminution de la hauteur de la pyramide de Ponzi ..

    https://multinationales.org/fr/actualites/comment-l-industrie-agro-alimentaire-et-la-grande-distribution-asphyxient-le

    Peuvent pas me faire crever en premier ces cons, il n’y a rien à gratter

    • rodez21 dit :

      @Stanislas
       »Résultat elles essaient de sauver leurs fausses richesses en s’accaparant du réel le plus vite possible et avant l’autre..
      Jusqu’au principe le plus pur : un créancier éteint c’est une optimisation à la fois du bénéfice et la diminution de la hauteur de la pyramide de Ponzi. »

      Vous pointez sur l’objectif ultime, qui consiste à s’approprier (spolier) les biens de ceux qui cultivent et nourrissent la société dans son ensemble (Cf la situation des agriculteurs en Hollande – 1er ministre Mark Rutte un young global leader).

      Un banquier avait dit autrefois : « Donnez moi le contrôle de la monnaie et je me passerai de ceux qui font les lois »

      On pourrait substituer au mot monnaie le mot alimentation

      Pour rebondir sur vos propos :
      Vous oublierez aisément la créance que vous avez sur un débiteur qui vous nourri.
      Et pour ce qui est de la pyramide de Ponzi, la plèbe (classes moyennes incluses) est tout en bas…

  9. Danse dit :

    AUTRE NOUVELLE :

    UN PILOTE RÉVÈLE: L’ÉLITE VEUT ÊTRE PILOTÉE PAR DES PILOTES NON VACCINÉS
    https://soleilverseau.com/2023/01/13/un-pilote-revele-lelite-veut-etre-pilotee-par-des-pilotes-non-vaccines/

    Josh Yoder des Freedom Flyers des États-Unis reçoit des appels d’hommes d’affaires et de PDG fortunés qui souhaitent être pilotés par un équipage non vacciné. L’ancien pilote de Jetstar, Alan Dana, l’a révélé dans une interview avec Maria Zeee.

    • Catherine. dit :

      Oui, j’en avais déjà entendu parler, il y a quelques semaines. Peut-être qu’ il s’agissait d’une autre source d’information.

    • Matterhorn dit :

      Jean
      Tu peux sans demander à Alan Dana de reprendre du service pour ton vol Jetstar le 28/2 d’Auckland à Queenstown. J’espère que je serai là pour te récupérer…Je suis aussi sur un vol Jetstar sur Dunedin quelques jours plus tôt. J’évite au plus Air New Zealand avec leurs pilotes maoris tatoués aux aiguilles Pfizer

  10. Simon P dit :

    Ce sont des sadiques qui entretiennent une peur permanente : virus, maladies, sécheresse, pénuries, explosion des prix…..

    Il faut les prendre à leur jeu et renverser la peur !!

  11. Laurent dit :

    Message de Michel Leclerc sur FB du 5 janvier 2023
    Michel-Edouard Leclerc 
      « · Incroyable : des députés seraient désormais favorables à la hausse des prix ?
    Je ne cherche pas la provoc. Mais alors que l’inflation dépasse 13% sur l’alimentaire et atteint un niveau inédit depuis 20 ans en France, il existe des députés qui veulent limiter les grosses promotions !
    Ils veulent reconduire des marges minimales sur les produits alimentaires ! Surtout, ces députés veulent faire en sorte que même les grosses firmes puissent répercuter, sans négociation, leurs hausses sur les consommateurs !
    Ca a l’air d’une querelle entre fabricants et commerçants, mais c’est de votre pouvoir d’achat dont il s’agit.
    J’affirme : si les projets de loi de Julien Dive (LR) et Frédéric Descrozaille (Renaissance) étaient votés, aucune enseigne de commerçants ne pourrait s’opposer à des augmentations de tarifs de 10 à 30%.
    Pour en mesurer l’impact, je vous révèle ici quelques demandes de hausses des entreprises concernées :
    – Mondelez (LU, Milka, Granola, Mikado, Oreo) : +17%
    – Kellogg’s (Pringles) : +17%
    – Beiersdorf (Nivea) : +15%
    – Unilever (Maille et Amora) : +25%
    – Unilever (Axe, Rexona, Dove, Skip, Signal, Sun, Omo) : +14%.
    L’idée de ces députés, c’est que faute d’accord à l’issue des discussions d’achat, c’est le tarif du fournisseur qui s’imposera. Si l’acheteur n’est pas content, le fournisseur pourra ne pas livrer les magasins ! C’est : « la hausse ou… pas de fourniture » !
    Comme vous le savez, des grandes marques ont déjà exercé cette pression ces derniers mois (pâtes, huiles, « petfood »…). Ça a occasionné des ruptures dans les rayons. Je préviens ! Si c’est voté (c’est prévu pour le 16 janvier), ça promet d’être chaud sur les tickets de caisse !
    Tout le monde a l’air de découvrir le poids des lobbies en politique ! Voici une affaire qui est pour moi un scandale et assurément un cas d’école !
    Ils ne s’en cachent pas : l’un des parlementaires a même été jusqu’à écrire, en avant-propos d’un projet de loi, que ces propositions lui avaient été soufflées par l’ILEC, le lobby des multinationales de la grande consommation (Coca-Cola, Pepsi, Danone, L’Oréal, Colgate, Mars, Palmolive, Ferrero, etc) ! Merci patrons !
    Je ne crois pas que tous les députés ont pris la mesure de ce qu’on leur fait voter… D’ailleurs, beaucoup parmi eux ont plaidé pour la création de ristournes carburant, de chèques énergie ou alimentaires… et pallier ainsi aux conséquences de la hausse des prix.
    S’ils sont conséquents, que vont-ils alors faire dans cette galère ? Ils seraient maintenant du parti de l’inflation ? C’est une promesse faite par leur groupe ? Les politiques négocieraient ce texte entre-eux ? Dans l’intérêt de qui ?
    Allons ! il faut se ressaisir, aider les agriculteurs, les PME, mais exiger des grands industriels comme des distributeurs qu’ils compriment les hausses et « prennent aussi cette année sur leur marge ».
    La loi, elle, doit garantir la concurrence. Et ce droit doit profiter aux consommateurs ! C’est dévoyer la loi que de favoriser des hausses de prix pour des entreprises qui, certes, ont de belles marques et font de bons produits, mais qui ne fabriquent pas toujours en France et iront verser des dividendes ailleurs.
    Je crois que ça vaut qu’on se mobilise ! »

    • Catherine dit :

      A Laurent, la mobilisation se fera d’elle-même quand les « ventres creux » débouleront dans les rues et les magasins…attention!!! car un homme affamé est capable de tout…..il suffit de voir ce qu’il se passe dans les magasins à New York et autres grandes villes …le vol des denrées alimentaires est en augmentation …. Je pense que cela doit être flippant…

  12. Ping : « Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques ». Il faut s’attendre à « des hausses de 30 à 50% » dans les rayons des supermarchés, alerte le patron de Lidl — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économi

  13. Ping : « Les six premiers mois de l’année 2023 vont être catastrophiques ». Il faut s’attendre à « des hausses de 30 à 50% » dans les rayons des supermarchés, alerte le patron de Lidl — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économi

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s