Nicolas Doze – Une Europe non démocratique

(BFM Business, le 28 novembre 2011)

Nicolas Doze trouve que ça bouge en coulisses… Peut-être, on verra bien. En attendant, c’est le désarroi le plus complet. Les communiqués d’agences tombent les uns après les autres, plombant les notes et les perspectives aussi bien des banques que des Etats. Et pourtant les marchés étaient euphoriques hier ! Pour Nicolas Doze, c’est parce que ces marchés voient émerger des discussions politiques en cours une Europe technocratique, non démocratique, où le référendum n’aura aucune place. Et ils s’attendent à ce que la BCE finisse par monétiser massivement, autrement dit injecte de l’argent frais issu de la planche à billets. Quelle indécence et quelle naïveté ! Toujours aussi myopes, ces marchés.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Nicolas Doze – Une Europe non démocratique

  1. BA dit :

    Mardi 29 novembre 2011 :

    Italie : rendements records pour une adjudication de dette.

    L’Italie a dû accepter mardi un rendement record depuis la création de la zone euro de près 8 % pour pouvoir émettre 7,5 milliards d’euros de papier à trois ans, un niveau qui place le coût de sa dette a un niveau de plus en plus difficilement soutenable.

    La Banque d’Italie avait comme objectif de placer entre cinq et huit milliards d’euros de papier, et la demande a approché le haut de cette fourchette.

    Les obligations à trois ans BTP ont été adjugées à un rendement record de 7,89 %, après 4,93 % lors d’une précédente adjudication du même type fin octobre, a précisé la Banque d’Italie.

    Le ratio de couverture s’est élevé à 1,502.

    Pour le papier à huit ans, le rendement moyen est ressorti à 7,28 %, avec un ratio de couverture de 1,538.

    Les obligations à 10 ans ont été adjugées au rendement de 7,56 %, avec un ratio de couverture de 1,335.

    En Belgique, les rendements des obligations d’Etat à court terme ont atteint un plus haut depuis novembre 2008 lors d’une adjudication de dette à trois et six mois également réalisée mardi.

    http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/reuters_00403450-italie-rendements-records-pour-une-adjudication-de-dette-255706.php

  2. Jean LENOIR dit :

    Le malade sera mort guéri…

    Jean LENOIR

  3. Valoche dit :

    Merci BA…

    Vous êtes bien courageux de faire tous ces copier / coller sur tous ces blogs…

    Avez-vous remarqué que (à part moi), personne ne prête la moindre attention à vos messages ?

    Vous avez même été jeté de l’Institut Turgot ; et Loic Abadie a été contraint de remettre en route la modération tellement vos posts polluaient son site…

  4. Jean LENOIR dit :

    Valoche,

    Personnellement, je lis avec attention les post de BA qui m’évitent des recherches fragmentaires et je tiens à le remercier tout particulièrement

    Bonne journée

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s