Démocratie : histoire d’un malentendu

(Entretien avec Francis Dupuis-Déri, UQAM, via Aux infos du nain)

« La modernité est antidémocratique, elle détruit la démocratie là où elle s’installe ».

Pendant des siècles, l’idée de démocratie a été associée aux pauvres, aux passions, à la démagogie. Les élites, persuadées d’être les mieux placées pour gérer le bien commun, lui préfèrent la « république ». Aujourd’hui même, alors que tout un chacun s’en réclame, notre système politique « représentatif » n’a rien d’une démocratie. Celle-ci a davantage prospéré au Moyen-Age, dans les petites assemblées communales autogérés, loin du pouvoir royal… Une analyse et des conclusions qui rejoignent celles de Massimo Fini, déjà publiées ici.

dupuis-deri-democratie-histoire-mot

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Démocratie : histoire d’un malentendu

  1. Ping : Démocratie : histoire d’un malentendu - gastraudiome

  2. Belfortin dit :

    Il y a aussi Etienne Chouard chez nous en France qui a décortiqué cette thématique du détournement de la démocratie par la corruption des élus, ces « marionnettes politiques »; la solution c’est que le peuple reprenne le pouvoir constituant aux professionnels de la politique, c’est-à-dire aux riches :

    • C’est vrai, Etienne Chouard fait un travail remarquable.

    • N.O.M dit :

      Le peuple possède à lui seul la solution ?
      Naïf !

       » En détruisant la monarchie, nous avons retiré l’ autorité légale des Rois sur le peuple de France. » Mayer. A. Rothschild

       » Dieu établit des Rois comme ses ministres et règne par eux sur les peuples. C’ est pour cela que nous avons vu le que le trône royal n’ est pas le trône d’ un homme, mais le trône de Dieu même. Le modèle pour le gouvernement monarchique est l’ autorité paternelle, se trouve donc dans la nature même. Les rois de France se font sacrer à Reims, ce qui donne à leur pouvoir un caractère religieux. » Bossuet, la politique tirée de l’ écriture sainte, 1679.

  3. OOPS dit :

    Voir Werner Sombart qui avait tout dit sur le sujet lors de la « Grande Dépression » orchestré par les mêmes qui se réclament comme les figures de proue de la Démocratie aujourd’hui qui étaient les farouches adversaires des Etats fachistes vaincus finalement en 1945. Depuis lors nous vivons sous la férule de ceux qui se réclament des droits de l’homme qui servent de prétexte à un interventionnisme dans tous les domaines de la vie économique et sociale. Ce qui nous été vendu comme « l’abolition des privilèges » lors de la nuit du quatre Août était en fait l’abolition du « droit des gens » garantissant aux corps constitués leurs privilèges, c’est-à-dire leur droit à exister et perdurer au fil des générations à l’intérieur d’un espace protégé par des réglementations juridiques freinant ou interdisant les tentatives d’empiéter sur leur territoire particulier.

    Ces principes de préservation de la prospérité individuelle et collective par la mis en place de protections juridiques à tous les niveaux de l’échelle de sociale constituait la pierre d’angle de l’édifice social dans les monarchies chrétiennes. Une fois éliminé ce principe d’autorité qui faisait du monarque le garant comme le protecteur des droits particuliers dont jouissaient ses sujets qui lui devaient en retour obéissance. Une fois déblayée des obstacles dits corporatiste, la voie était libre pour la dictature de familles princières ou capitalistes qui se sont engouffrés dans la brèche ouverte par les droits de l’homme pour imposer leur dictature au nom de droits théoriques qui ont de fait établi des droits particuliers spoliateurs et exterminateurs Les peuples républicanisés en font encore les frais aujourd’hui au nom d’une fausse représentation qui n’est qu’un simulacre à côté de la préservation du droit de ses sujets dont le monarque portait la responsabilité devant Dieu. Les nouveaux tyrans ne sont responsables que devant eux-mêmes, sûrs que l’absence de représentation réelle des corps constitués leur donne carte blanche pour instituer la prédation, sous couvert de garantir la sécurité comme le bien-être des consommateurs administrés réduits à l’état de pâture face aux intérêts des lobbies dominants.

    Ceci dit des gens comme Massimo Fini ne vont pas jusqu’à prétendre qu’il faudrait rétablir le droit soclal chrétien fondé sur les valeurs de l’Evangile de peur d’être taxé de fachisme réactionnaire. On remarquera toutefois que la solution au chaos actuel tend à s’imposer naturellement tant la pression de la rue devient forte face à un pouvoir délaissé par une classe politique qui a renoncé à gouverner au profit des technocrates mondialistes. L’enjeu est de savoir comment l’exaspération peut se muer en programme politique dont es contours demeurent flous à cause des précédents historiques dont personne n’ose encore se réclamer ouvertement de peur de braver la doxa dominante. Cette doxa devenant inopérante, la rue devra reprendre un pouvoir exécutif menacé de choir dans le caniveau face à un exécutif démissionnaire. C’est là que se situe l’enjeu principal, dans le point de rencontre entre un courant historique de revendications identitaires avec l’effondrement du système consumériste mondialiste. Il y manque une flamme spirituelle. Cette étincelle fondatrice d’un nouvel ordre économique et sociale ne demande qu’à s’allumer à l’occasion des mouvements tectoniques qui agitent les éléments naturels et civilisationnels.

  4. Andrey dit :

    Suis sidéré par tant d’indifférence (ou alors d’ignorance !) . Dans ce débat on pourrait peut-être s’intéresser au fonctionnement de la démocratie directe de la Confédération Suisse, qui est à mon avis LE MODELE qui à été complètement ignoré par ce Monsieur Francis Dupuis-Déri. Modèle qui aurait pu apporter de l’eau au moulin de sa théorie sur la démocratie.

  5. Philippe dit :

    Charles Sannat: « Supprimons la démocratie ! cela coûte trop cher » Il parait que le gouvernement veut supprimer les élections prud’homales au motif que la participation est très faible et que ça coûte cher…….

    • zorba44 dit :

      Qu’est devenue la politique si ce n’est coucher toute morale vis-à-vis d’autrui au profit exclusif de son ego tout en favorisant les seuls intérêts supérieurs de ceux qui tirent les ficelles.

  6. N.O.M dit :

     » L’ Eglise, épouse de l’ agneau immaculé, la voici saturée d’ amertume et abreuvée de poison par des ennemis très rusés; ils ont porté leurs mains impies sur tout ce qu’ elle désire de plus sacré. Là où fut institué le siège du bienheureux Pierre, et la chaire de la vérité, là ils ont posé le trône de leur abomination dans l’ impiété; en sorte que le pasteur étant frappé, le troupeau puisse être dispersé. ( Exorcisme de Léon XIII contre Satan et les anges apostats, 1884 )

  7. OOPS dit :

    Although the negotiations are held behind closed doors, the commission says that 350 representatives from NGOs, business and consumer groups met with the EU and US chief negotiators for an update on the talks earlier this month.

    But the paper also reflects fears that the state of the EU’s battered economy could weaken the bloc’s hand in negotiations.
    « Many of the fears about what TTIP may represent are linked to a perception that the EU is not in a sufficiently strong position to engage with the United States, » the paper comments, emphasising the need for « making sure that this is a negotiation between equals. »
    http://euobserver.com/news/122245

    By Nicolas Berggruen and Nathan Gardels For decades, liberal democracy has been extolled as the best system of governance to have emerged out of the long experience of history. Today, such a confident assertion is far from self-evident. Democracy, in crisis across the West, must prove itself. This timely volume is both a conceptual and a practical guide of impressive scope to the challenges of good governance as the world continues to undergo profound transformation in the coming decades.
    http://intelligentgov.com/

  8. misterness dit :

    Comme disait mon grand père, tant que les pauvres auront des pieds et que les riches auront des culs, tout espoir n’est pas perdu. Je crois effectivement que cette oligarchie qui nous gouverne ne cédera pas son pouvoir sans resister. Et que de toutes façons, un jour ou l’autre, aprés les discours , les pamphlets, les grognes, les gréves, les manifestations, nous devrons les virer à coups de pieds dans le cul.

    • christiane dit :

      Si nous devons, comme vous dites ‘ les virer à coups de pieds dans le cul’ il nous faut faire vite, avant qu’ils aient eu le temps de nous vider de nos forces et nous anéantir. Je crois que le peuple de France renferme en lui les capacités nécessaires qui peut conduire notre pays sur le chemin qui le sauvera de la destruction, programmée par ceux qui s’accrochent au pouvoir depuis surtout ces quarante dernières années. Mais, pour cela nous avons besoin d’être unis pour concentrer nos forces contre le véritable ennemi.

      • misterness dit :

        Chère Christiane, je ne crois pas que le temps joue en notre défaveur, au contraire. Voyez comme les français sont en train d’ouvrir les yeux et de prendre conscience de la réalité qui leur avait échappé pendant plus de 40 ans. Un peu à l’image d’un ressort qui se comprime, ils emmagasinent toutes leurs stupéfiantes découvertes sur l’ampleur de l’arnaque politico-financière en cours et accumulent ainsi de plus en plus d’énergie révolutionnaire qui se libèrera quand le nombre de français éveillés sera majoritaire et que les nouveaux principes et nouvelles valeurs à mettre en place seront édictés de façon claire et précise. La révolution est déjà en marche et rien ne l’arrêtera. Chaque jour qui passe lui augmente sa puissance. Car s’il y a une chose et une seule que les français ne peuvent supporter, une chose qui les révolte au plus haut point, une chose qui les rends prêts à changer le monde quelles qu’en soient les conséquences , c’est de découvrir que les dés de leurs vies étaient pipés.

      • christiane dit :

        J’espère que l’avenir proche vous donne raison, de plus en plus de Français ont ce souhait au fond de leur coeur. J’écoute très souvent J.P. Jovanovic sur Ici & Maintenant, c’est l’un des seuls journalistes avec les différents patrons d’émissions de Radio-Courtoisie qui disent la vérité quant à la véritable situation de la France; un espoir filtre à travers chacune de leurs émissions qui laisse entrevoir un changement salutaire, proche, auquel nous nous accrochons de toutes nos forces et que nous épaulerons tous à notre niveau.

  9. brunoarf dit :

    Constructions Mécaniques de Normandie (CMN) :

    Pour honorer la commande du Mozambique, soit 24 navires de pêche et 6 patrouilleurs militaires, les CMN viennent en effet de faire appel, dans le cadre de contrats de sous-traitance ou d’intérim, à de la main-d’oeuvre étrangère, roumaine et lituanienne.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/regions/b_normandie/0203149970216-a-cherbourg-le-made-in-france-a-l-accent-roumain-632648.php

    Salaire minimum brut :

    France : 1430 euros par mois.

    Lituanie : 290 euros par mois.

    Roumanie : 179 euros par mois.

    L’Union européenne, c’est le dumping social.

    L’Union européenne, c’est la course au salaire le plus bas.

    L’Union européenne, c’est tirer les salaires vers le bas, toujours plus vers le bas.

    L’Union européenne, c’est un suicide collectif.

  10. Cerise dit :

    Ce professeur de sciences politique a raison, nous avons non pas une démocratie mais une « aristocratie élective »… dont le bilan est catastrophique sur tous les plans.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s