Olivier Berruyer : « L’union bancaire est une vaste escroquerie »

(Les Experts, 17 décembre 2013- Les-crises.fr)

« C’est un projet de désunion bancaire… L’idée centrale c’est de dire : « La prochaine fois qu’il y a une banque qui coule, on la laisse couler et on voit juste comment on la liquide. Quand on parle de plans de résolution, ce sont des plans de liquidation de la banque (…) Quand on a des mastodontes qui pèsent entre 1000 et 2000 milliards de bilan, ça va être assez difficile à recapitaliser à court terme (…) Il n’y a guère de solidarité là-dedans : dans 10 ans il y aura peut-être un fonds de résolution qui aura 50 milliards pour toute l’Europe, dans un système où toutes les banques sont interconnectées… »

Cf. aussi ce commentaire de Bruno.

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Olivier Berruyer : « L’union bancaire est une vaste escroquerie »

  1. Ping : Olivier Berruyer : "L’union bancaire est une vaste escroquerie" - gastraudiome

  2. On continue comme avant jusqu’à la mort cérébrale de la société ligotée au plus près dans toutes ses parties vitales par les créateurs de fausse monnaie confondue avec la bonne pour mieux sauver les privilèges indus de toutes les catégories sociales rémunérées par la dette jusqu’à la mort cérébrale de la société civile. Les quenelles ne suffiront pas à éviter la lobotomisation de la société civile dévorée par les mastodontes bancaires évoluant dans l’univers mathématique des produits dérivés, dont l’unité de mesure est le milliard alors que l’économie réelle qui sert de sous-jacent continue à compter en milliers jusqu’à épuisement complet des salaires pompés pour collatéraliser la dette et ses dérivés. A moins de virtualiser complètement l’économie réelle pour lui permettre de créer de la valeur dans des quantités illimitées, en faisant circuler l’argent dans des univers cybernétiques, il n’y pas d’issue autre que la mort physique et mentale d’acteurs économiques vampirisés jusqu’à la dernière goutte de sang. Mais comme dirait la sagesse populaire: « le pire n’est jamais sûr, bien que probable ». En attendant bravo pour les mille nouveaux embauchés par la BCE qui vont pouvoir se « masturber » la cervelle sur des tableurs Excel alimentés en données bidon par les banque. Au moins ceux-là pourront rembourser leurs emprunts étudiants dont le taux a été fixé de concert entre acteurs bancaires, sans que la compliance ne pipe mot vu qu’elle est mise au courant par le régulateur avec dix ans de retard.

    The conversations echo those uncovered by regulators about Libor, in which bankers promised bottles of Bollinger champagne or cash to counterparts at firms willing to help them rig the benchmark interest rates used to price $300 trillion of contracts from student loans to mortgages. More than six banks have been fined about $6 billion since June 2012, and regulators are investigating traders at half a dozen more firms.

    The currency discussions were even more calculating, one of the people who reviewed the transcripts said.

    Usher was the moderator of “The Cartel,” people with knowledge of the matter said. He worked at RBS and represented the Edinburgh-based bank when he accepted a 2004 award from the publication FX Week. When he quit RBS in 2010, the chat room died, the people said. He revived the group with the same participants when he joined JPMorgan the same year as chief currency dealer in London.
    http://www.bloomberg.com/news/2013-12-19/how-secret-currency-traders-club-devised-biggest-market-s-rates.html

  3. Ping : Olivier Berruyer : "L'union bancaire est u...

  4. zorba44 dit :

    Il y a bien longtemps on a appris au signataire de ces lignes toutes les vertus qui font qu’une société tient la route : études, efforts, sérieux, honnêteté…

    Un grand saut périlleux plus tard, tout ceci ne serait que pipeau. Seuls compteraient les parachutes dorés des élus, les combines ponziaques, la communication dévoyée et la reconnaissance institutionnalisée de la malhonnêteté.
    Tout cela va craquer : c’est inévitable …et on continue comme si de rien n’était !

    Nous sommes tous pris dans une vague de suicide collectif mental dont ceux qui tirent les ficelles n’ont qu’une frousse bleue à savoir de ne pas recevoir sur leur compte bancaire les prébendes qui sont les leurs.

    Demain il n’y aura plus de banque : chut …Surtout ne dites rien !

    Et vive le survivalisme honni et maudit par ceux-là même qui ne jurent que par l’argent…

    Jean LENOIR

  5. falcon dit :

    Il a raison tout ça est un rideau de fumée. Aucun réglement du problème la dedans. La ponction massive sur les comptes clients est inévitable. Tout pour sauver les banques.

  6. Ping : Olivier Berruyer : "L’union bancaire...

  7. matbee dit :

    « Deutschland über alles » : prenez vos pertes bancaires et démerdez-vous. En résumé.

  8. Ping : Olivier Berruyer : « L’union bancaire est une vaste escroquerie » | Pour un débat sur le libre-échange et sur l'euro…

  9. Ping : Olivier Berruyer : « L’union bancaire est une vaste escroquerie » | Forum Démocratique

  10. NIKA dit :

    Les Crises :
    Une censure outrancière digne des soviets !
    Un copinage avec BFM TV qui en dit long….
    Le site est en pleine dégringolade, abandonné par de nombreux lecteurs

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s