Max Keiser et Egon von Greyerz : contrôles de capitaux en France, crise financière, or et argent

Le journaliste Max Keiser a interviewé Egon von Greyerz (fondateur de MAM et membre du board de Goldbroker.com) sur le marché de l’or et de l’argent, les contrôles de capitaux en France, les QE des banques centrales et la crise financière.

(sous-titres en français réalisés par l’équipe éditoriale de Goldbroker.fr)

Max Keiser : Je voulais commencer en vous demandant de nous parler de ce qu’il se passe en France, parce qu’en France, ils imposent des limites aux gens… Par exemple, les paiements en liquides sont désormais limités à 1000 euros, alors que c’était 2000 ou 3000 euros auparavant… ils interviennent beaucoup dans les transactions quotidiennes… vous ne pouvez faire de transactions au-dessus de tel ou tel montant sans alerter les autorités… vous ne pouvez retirer plus de 10,000 euros à moins d’alerter les autorités…

Il me semble que la France « sait » que les taux négatifs d’intérêt arrivent, qu’ils vont commencer à charger des frais pour mettre son argent à la banque… et ils ne veulent pas que les gens retirent cet argent de la banque et le mettent dans vos coffres en Suisse, par exemple, ou même le détiennent en liquide.

Cela ne constitue-t-il pas une forme pernicieuse de contrôle des capitaux ? Parlez-nous de cela, un peu.

Egon von Greyerz : Absolument. Il va y avoir des contrôles de capitaux partout dans le monde… aujourd’hui, vous êtes considéré comme un criminel si vous allez à la banque pour y retirer de l’argent liquide. La plupart des banques au monde vont vous poser une tonne de questions et, si vous avez besoin d’un montant plus élevé, ils vont refuser. Ce n’est pas illégal, dans la plupart des pays, de retirer de grosses sommes en liquide, mais ils vont tout faire pour vous en empêcher.

Les banques ne vont pas bien… la France est le prochain enfant malade de l’Europe, à mon avis ; elle devra faire face à des problèmes majeurs, et les contrôles de capitaux feront partie des ‘solutions’…

Lire la suite sur Goldbroker.fr

Rappels :

La chasse au cash est lancée… Pour combattre le terrorisme, vraiment ?

Important : A propos des taux de rendement négatifs (B. Bertez)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Max Keiser et Egon von Greyerz : contrôles de capitaux en France, crise financière, or et argent

  1. Ping : Max Keiser et Egon von Greyerz : contrôles de capitaux en France, crise financière, or et argent - Ma banque a moi

  2. Emilio dit :

    Et si ceux qui tirent les ficelles décident que l’or ne doit plus avoir de valeur monétaire ou marchande ? s’ils suppriment le prix ou déclarent que l’or (et l’argent) deviennent biens d’Etat, non cessibles ? Alors ils pourront faire leur réforme monétaire tranquillou.

    La prohibition on a déjà connu…

    • zorba44 dit :

      La prohibition n’a rien empêché et dans votre hypothèse que l’or et l’argent deviennent des biens d’Etat non cessibles 1] que fera l’Etat (lequel? ..un? …tous?) de ce bel actif gelé, 2] ne pensez-vous pas que les échanges souterrains boosteront la valeur à des sommets ?

      Difficile de vous suivre …à moins d’un développement que le signataire ne voit pas en …l’état !

      Jean LENOIR

  3. zorba44 dit :

    Remarquable interview laquelle contient une tres grosse partie des facteurs qui révèle comment les économies meurent.

    La grande problématique est contenue dans l’effet de dominos. Il apparait impossible à la Grèce, le jour où elle sort de l’euro et de l’Europe, de renaitre car l’Europe s’asphyxie lentement, la tête maintenue sous les oreillers de toutes les dettes et bulles, y compris sociales – bien entendu.
    L’Est est tenu par l’Ouest et quand l’Ouest décline il n’y a pas de réelles perspectives pour l’Est qui s’est développé par la bulle du crédit sur les bulles de la dette.

    La damnation de l’économie dans le sens large est totale et cette effrayante fatalité dépasse toutes les zones rouges au-delà desquelles tous les moteurs cassent.

    Stocker de l’or, de l’argent, avoir de la terre et de la nourriture et ne pas se trouver sur la trajectoire des ogives nucléaires. Belle construction en vérité que “l’esprit humain” dans la fange puante des “homini politici”, puppets des banskters et des multinationales.

    Jean LENOIR

    • Alcide dit :

      Stocker du savoir faire technologique et agricole peut-être très utile à tous ceux qui possèdent déjà une certaine autosuffisance ,voire aussi indispensable selon le degré de complexité et de confort requis et vital pour les autres.

      • zorba44 dit :

        Le savoir-faire technologique parait devoir être forcément quelque peu limite et dépend des outils et des pièces à réparer ou à refaire. On voit mal comment réparer une machine à expresso ou un blender, alors que réparer une porte ou une fenêtre est accessible pour peu qu’on ait quelque matériau de réserve et les outils de base (a main cela peut s’avérer plus utile qu’un outil électrique) Il faut d’ailleurs faire abstraction et de l’énergie électrique et du carburant sachant que les bonbonnes de gaz du barbecue ou de la cuisine dureront ce qu’elles dureront et que la sécurité du stockage est essentielle.

        Par contre savoir produire des produits agricoles affranchis au maximum des engrais et pesticides, effectuer semailles et semis est un atout – de même comment développer et entretenir un petit élevage de volailles ou de lapins, utiliser un barrage sur un ru pour disposer de quelques espèces de poissons et entretenir et développer un verger sont certainement des atouts. Point besoin de livres: une communauté d’amis recèle des compétences et la tradition orale fait le reste.

        Relire “L’île Mystérieuse” de Jules Verne peut donner des idées même si le contexte offert aux naufragés conjugue des opportunités un peu invraisemblables… Mais ça vaut le coup car cela ouvre la réflexion laquelle recadre vers une époque ou linéaires et caddies n’étaient pas.

        Mieux vaut tre en bonne santé car si traiter les piqures d’insectes en les frottant avec une peau de banane est très apaisant et plus efficace que le stylo pharmaceutique bien connu …tout ne se traite pas avec les plantes – mais on attrape moins facilement un cancer du colon en se nourrissant et en buvant naturel, qu’en buvant force coco colo et en se baffrant de burgers avec des sauces et condiments pleins d’ajouts chimiques…

        Jean LENOIR

        PS le signataire est demandeur de compétences technologiques dans son manoir en belles terres de Nouvelle Zélande

    • Abroz60 dit :

      Salut Zorba
      Egon a été un grand défenseur de l’initiative CH sur l’or.
      Tu as oublié l’abri anti-atomique…bienvenue chez-moi si tu souhaites vivre l’ébullition de l’hémisphère Nord.
      Abroz

      • zorba44 dit :

        Il est vrai que pas d’abris anti-atomiques ici …mais à tout prendre voir les étoiles toutes les nuits dans l’air peu pollué est plus satisfaisant qu’émerger de son abri quelques semaines plus tard dans un environnement rendu chaotique.

        Non merci à ta proposition donc mais tu es le bienvenu ici tant qu’il reste de la place !

        Bises

        Jean

  4. Marc dit :

    « …habitués à être nourris à la petite cueillère… »
    On sent quand même bien le mépris chez von machin.
    Encore un de ces donneurs de leçons plein aux as qui affirme s’être fait tout seul ?
    Limite je trouve…

  5. « Le monde a heurté un iceberg en 2008, et depuis il coule lentement. L’argent qui a été injecté dans le système fait que le naufrage est plus long qu’il ne devrait ».
    Egon von Greyerz

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s