« EDF est en situation de quasi-faillite »

« La situation est hors de contrôle ». Une dette réelle de 66 milliards d’euros, 100 milliards d’euros de travaux dans les centrales nucléaires françaises, plus 20 milliards pour les EPR de Grande-Bretagne… « EDF est en situation de quasi-faillite, comme AREVA », affirme le journaliste économique Thierry Gadault, auteur du livre « EDF, une bombe à retardement ». Selon lui, le directeur financier de l’entreprise a démissionné parce qu’il « ne sait plus comment faire pour présenter des comptes présentables ». Mais EDF ne va pas disparaître, il faudra juste que les Français paient la facture… OD

(Europe 1, 7 mars 2016)

Lire aussi :

EDF : pas au courant des dettes !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour « EDF est en situation de quasi-faillite »

  1. duytt dit :

    L’Etat détient 84,9% du capital d’EDF.
    Donc c’est l’Etat, à savoir nous autres, qui allons renflouer EDF.
    Oui mais l’Etat n’a plus d’argent et il est déjà en faillite !
    Pas grave, on creusera un peu plus la dette (la tombe) de l’Etat français…

  2. Justy dit :

    Peut-être cela est-il arrivé à d’autres.Je paie mes factures EDF par TIP.Quelle ne fût pas ma surprise quand j’ai constaté que EDF prélevé automatiquement sur mon compte alors que je n’avais jamais donné l’occasion pour cela!

  3. Trend dit :

    Bonne nouvelle pour les français, une centrale nucléaire va être contruite en Angleterre mais les anglais refusent le financement de la centrale ( en résumé si les français veulent une centrale en Angleterre qu’ils la financent !); Et qui va la financer ? La France qui se portrera garant d’EDF lorsqu’elle (logiquement) émetra un emprunt pour le financement.

  4. Ping : « EDF est en situation de quasi-fail...

  5. zorba44 dit :

    La vraie bombe à retardement peut se révéler comme une vieille centrale, devenue incontrôlable, qui nous fait un nouveau Tchernobyl … »Non ça ne peut pas arriver en France, nous avons les meilleures techniques au monde, totalement sûres c’est sûr ! »
    De toutes les façons on ne peut pas avec une entreprise en faillite assumer les coûts de démantèlement et de dépollution des vieilles centrales.
    Ces coûts ont, au surplus, historiquement été minimisés et peu ou pas provisionnés.

    Jean LENOIR

  6. Ping : « EDF est en situation de quasi-faillite » |

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s