Philippe Béchade : la finance ou le royaume des fake news

Excellent et très didactique, comme toujours. Un tour d’horizon complet de la situation surréaliste dans laquelle nous nous trouvons depuis des années. A voir absolument ! OD

« Les « fake news » : elles nous assaillent, et elles sont la nouvelle obsession des médias, un nouveau concept totem, à l’heure des réseaux sociaux, de la numérisation à tout va. Et sans doute est-ce légitime, très légitime.

Mais peut-être est-il un domaine dans lequel ces « fake news » ont un impact considérable… il s’agit de la finance. Tout le monde connaît la légende de la fortune Rothschild, qui aurait appris la victoire britannique sur Napoléon à Waterloo avant les autres banques.

L’information est à n’en pas douter un enjeu financier crucial, mais sa maîtrise et sa fabrique davantage encore. Comment distinguer le vrai du faux ? Plus encore, comment imposer le faux si nécessaire ?

De l’économie réelle à Google en passant par les algorithmes : l’économiste Philippe Béchade a donc commis un petit manuel de réinformation financière, Fake News, post-vérité et autres écrans de fumée, aux éditions Agora ».

Extrait :

« C’est devenu une sorte d’artifice permanent : on nous vend un monde merveilleux, presque idéal, où les banques centrales auraient sauvé le monde, où la croissance serait revenue, lente mais inexorable, invulnérable, éternelle… Alors que la seule chose qui gonfle, ce n’est pas le portefeuille des personnes qui ont perdu leur travail il y a huit ans mais le volume global de la dette dans le monde, qui se chiffre à quelque chose comme 2,5 millions de milliards (de dollars). On ne sait même plus comment se le figurer. La « fake news », c’est ce storytelling permanent qui nous vend un monde revenu de l’enfer en 2007-2008 et qui, aujourd’hui, serait sur les rails d’un avenir prometteur… alors que tout est faux, de A jusqu’à Z ».

Edouard Chanot, Sputniknews, le 21 juillet 2017

Fake News, post-vérité et autres écrans de fumée, Editions Agora.

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Philippe Béchade : la finance ou le royaume des fake news

  1. zorba44 dit :

    Intoxication de fake news,
    Les fake news comme gouvernail des politiques,
    Macrophage, fake news permanentes
    Macrophage, représentation permanente avec clowneries à la clef pour dériver l’attention

    En plus le foot et les tétons qui débordent pour faire saliver les débiles.

    Jean LENOIR

    PS Real news : le signataire va se coucher et n’a pas regardé le document de l’interview filmé !

  2. brunoarf dit :

    Sept pays européens sont en faillite.

    Ces sept pays empruntent de plus en plus d’argent en émettant des obligations d’Etat. Mais comme plus personne ne veut ces obligations d’Etat pourries, il ne reste plus que la Banque Centrale Européenne pour racheter ce papier sans valeur.

    Plus les pays européens sont en faillite, plus ils empruntent des milliards d’euros, et plus la BCE rachète ces obligations d’Etat pourries !

    Résultat : la BCE est devenue une gigantesque fosse à merde. La BCE a dans ses livres des centaines de milliards d’euros d’obligations d’Etat pourries, et elle continue à en racheter des milliards supplémentaires !

    Le bilan de la BCE vient juste de dépasser …

    … le PIB du Japon !

    La zone euro est devenue une gigantesque bulle obligataire, et cette bulle continue de gonfler.

    Le jour où la bulle obligataire de la zone euro éclatera, le monde tremblera.

    Voici les sept pays européens les plus surendettés :

    1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 310,622 milliards d’euros, soit 176,2 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2260,275 milliards d’euros, soit 134,7 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 243,487 milliards d’euros, soit 130,5 % du PIB.

    4- Belgique : dette publique de 458,778 milliards d’euros, soit 107,7 % du PIB.

    5- Chypre : dette publique de 19,432 milliards d’euros, soit 107 % du PIB.

    6- Espagne : dette publique de 1128,719 milliards d’euros, soit 100,4 % du PIB.

    7- France : dette publique de 2209,768 milliards d’euros, soit 98,7 % du PIB.

    http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/8118671/2-20072017-AP-FR.pdf/87b3b2bf-1078-4656-8aef-33ca0761e9d6

  3. aziza9 dit :

    Bravo! excellent effectivement ce Béchade: tout est dit…

  4. matbee dit :

    Fausse monnaie, fausses valeurs et fausse réalité (augmentée) dans tous les domaines : l’architecture du Nouvel Ordre Mondial sataniste…
    Les moutons n’ont qu’à bien se tenir !

  5. alainet dit :

    – Enfin ; quelqu’un ose nous parler des futurs problèmes que vont nous poser la Finance à la Commission UE : ceux qui osent dénoncer dans 1 silence assourdissant de nos médias, une nouvelle directive sur la fin programmée de l’Argent Liquide dés 2018 !!! – « Cette Europe qui protège peut nous apporter 1 réponse concrète aux problèmes du quotiden, au dérèglement de la Mondialisation( (Macron au sommet UE du 22 Juin ). mais peut-on croire 1 ex banquier d’affaire ?
    Promenez-vous sur YouTube et vous verrez que ce n’est pas du vent ! Leur excuse est la lutte contre l’argent sale, l’argent du terrorisme mais cela cache surtout 1 mainmise inavouée des économies des épargnants dont ils auraient le contrôle absolu ( dictature de la Finance disait Cheminade). Les Suédois et les Danois se sont laissés faire et bientôt les Norvégiens et les Suisses suivront vers l’argent numérique. Visa contrôle près de 50% de nos paiement par carte, moyennant 1 taxe à 2%, et pousse les commerçants à refuser tout paiement en liquide. Des taux d’intérêt négatifs nous seraient imposés à notre détriment…






    – Le + important dans cette UE trompeuse avec la BCE qui continue à oeuvrer sans fin dans le QE ; c’est l’art de la dissimulation (Machiavel) . Les actes pris par nos commissaires non-élus, durant leurs mandats, ne peuvent faire l’objet de poursuites pour fautes graves ultérieurement. : c’est dans les Traités !
    http://www.newropeans-magazine.org/en/2005/12/15/pour-democratiser-l%C2%92ue-supprimons-l%C2%92immunite-judiciaire-des-fonctionnaires-europeens-2/
    – La seule chose qu’il nous reste, est prendre des alternatives pour diversifier vos placements en dehors des banques ( métaux précieux, achat de monnaies sûres, ouvrir 1 compte Nickel chez votre buraliste…) , pour nous mettre à l’abri d’éventuel kraks et autre surprise tout aussi douloureuses.




  6. alainet dit :

    **NB : vous pouvez signer la pétition d’Olivier Perrin à Mr Macron, contre la généralisation des cartes Visa en temps que moyen de paiement imposé à Tous : ça ne mange pas de pain…
    https://petitions.le-vaillant-petit-economiste.com/contre-disparition-de-largent-liquide/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s