Fin de partie en Syrie

« Le rideau est tombé en Syrie. Le principal commanditaire de la guerre vient de se dévoiler publiquement : Tel Aviv s’oppose avec une extrême véhémence aux efforts américains et russes visant à imposer des zones d’apaisement en Syrie sous prétexte que cela renforcerait la présence militaire iranienne près de ses frontières…

La messe est dite. Israël est à la fois le principal belligérant et le principal bénéficiaire dans ce conflit et il est hors de question d’arrêter la guerre maintenant.

Tel Aviv se méfie au plus point de Trump et ne cache plus son aversion viscérale pour Vladimir Poutine. Il lui reste certes l’Arabie Saoudite, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne aux côtés de ses protégés djihadistes mais ses alliés ne peuvent plus rien faire tant la machine s’est enrayée. Le grand allié US s’embourbe dans un très grave conflit interne tandis que les pays du Golfe se déchirent comme au temps pré-islamiques. L’Union européenne ? Israël s’en est toujours moqué et pourtant c’est tout ce qui reste… Autant dire rien. L’échec en Syrie marque celui de toutes les opérations hybrides menées avec des groupes islamistes crées par les services spéciaux israéliens et saoudiens dans la région.

Paradoxalement, la CIA soutenait, financait, formait et armait les groupes armés les plus violemment anti-américains et anti-occidentaux…Un tropisme que Trump veut supprimer à ses risques et périls car l’État profond ne le lui pardonnera jamais ».

Strategika 51, le 20 juillet 2017

Lire aussi :

Conflit en Syrie – La CIA met fin au programme américain de soutien aux rebelles syriens

La Russie déploie ses forces dans le sud de la Syrie

Des milliards de dollars d’armes contre la Syrie (Th. Meyssan)

Rappel :

Le terrorisme islamique, notre allié depuis 38 ans

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Fin de partie en Syrie

  1. matbee dit :

    La chutzpah de Bibi dans son plaidoyer pro domo : « Aidez l’Europe… Ne sabotez pas le seul pays occidental qui défend les valeurs européennes et les intérêts européens et qui empêche une nouvelle immigration de masse en Europe. »

    http://fr.timesofisrael.com/se-croyant-a-huis-clos-netanyahu-fustige-la-folle-politique-europeenne-sur-israel/

  2. zorba44 dit :

    Ces fous du grand Israël …bien sûr qu’ils seront détruits tant ils ont fait de mal au monde et que, maintenant, tout le monde le sait.

    Jean LENOIR

  3. rodez21 dit :

    L’annexion d’une partie du Golan, c’est un pied dans l’entrebaillement.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s