L’initiative de Trump au sujet du plateau du Golan doit servir à assurer la réélection de Netanyahou

« Les gens qui ont payé pour la campagne électorale de Trump, en particulier le magnat des casinos et sioniste Sheldon Adelson, veulent que le Premier ministre israélien, Bibi Netanyahou, reste en fonction. Netanyahou fait l’objet d’une enquête pour plusieurs affaires de corruption et a un concurrent sérieux lors des prochaines élections générales en Israël. Trump a besoin d’argent pour sa campagne de réélection et est prêt à tout pour l’obtenir.

Trump est de connivence avec Netanyahou pour influencer les élections israéliennes. C’est la raison pour laquelle il a décidé hier de déclarer reconnaître la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan :

Ce plateau est une terre syrienne qui a été occupée par Israël pendant sa guerre d’agression contre l’Égypte et la Syrie, en 1967.

Ce plateau a une valeur stratégique et militaire. Celui qui le contrôle peut aussi contrôler les plaines à l’est, à l’ouest et au sud. Israël y a construit plusieurs radars et stations d’espionnage qui lui permettent de voir au plus profond de la Syrie.

Cette photo de profil dépeint faussement le territoire des hauteurs occupé comme étant israélien. La frontière internationalement reconnue s’étend le long de la rivière.

McClatchy décrit la chronologie de la décision de Trump :

La déclaration de Trump était attendue, mais pas pour hier. La raison de cette éjaculation précoce est évidente. Hier, un nouveau cas dans la totale corruption de Netanyahou a été révélé :

Netanyahou a réalisé un profit de 4 millions de dollars grâce aux actions qu’il détenait dans une société rachetée par Thyssen-Krupp, un conglomérat allemand auprès duquel Israël, sous la présidence de Netanyahou, a commandé des sous-marins et des corvettes.

Ces nouvelles révélations menacent d’exploser la campagne de réélection de Netanyahou. Le coup soudain de Trump à propos du Golan est parfaitement chronométré pour les enterrer ».

Lire la suite sur le Saker francophone

Lire aussi :

Après le Golan, Pollard : les deux cadeaux que Trump pourrait faire à Bibi

Rappels :

Donald Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d’Israël

Trump est une marionnette des Rothschild

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour L’initiative de Trump au sujet du plateau du Golan doit servir à assurer la réélection de Netanyahou

  1. Barnum dit :

    Cette arnaque de Trump… aussi sionisé que le Macrounet !

  2. lulux dit :

    Even the Israelis, who have advocated for this move for years, were stunned at the timing of Trump’s message.

    Plus royaliste que le Roi !

  3. zorba44 dit :

    Nata miaou en ronronne de plaisir…

    Donald peut se féliciter d’avoir éradiqué sa propre oeuvre (Daesch), à 100%, en Syrie mais il fallait bien installer un nouveau brulot en puissance dans la région.

    …De toute évidence on ne mentionnera rien des intérêts pétroliers et gaziers !

    Au final, personne n’est d’accord pour cette reconnaissance (à l’exclusion des bénéficiaires …et encore !) mais le vilain canard l’a fait !

    Jean LENOIR

  4. grmee dit :

    Prochaine étape : la reconnaissance du Grand Israël, du Nil à l’Euphrate, les « frontières de la Terre Promise » ? Ces gens sont fous…

  5. matbee dit :

    Mike Pompeo : « Trump pourrait avoir été choisi par Dieu pour sauver le peuple juif de la menace iranienne »

    Trump may be God’s chosen one to save the Jewish people from “the Iranian menace,” Secretary of State Mike Pompeo confirmed in a baffling interview with the Christian Broadcasting Network.

    Specifically, the interviewer asked Pompeo if Trump could be a modern day version of the biblical character Esther, a beautiful woman chosen to be married to Persian King Ahasuerus.

    Presumably the comparison wasn’t invited in light of Trump’s feminine charm, but due to the fact that Esther spoiled the plans of the king’s chief advisor Haman, who wanted to kill all of the Jews living in Persia.

    The interviewer states rather factually that there is a “new Haman” in the Middle East who wants to “eradicate the Jewish people,” also known as Iran, and asked if President Trump had been chosen, “just like queen Esther,” in order to “save the Jewish people from the Iranian menace?”

    “As a Christian I certainly believe that’s possible,” Pompeo answered with a smile. The interview took place during Pompeo’s visit to Jerusalem on the day Jews mark the foiling of Haman’s plans with a holiday called Purim.

    https://www.veteranstoday.com/2019/03/22/you-just-cant-make-this-sh_t-up-2/

  6. Moshem dit :

    Le Golan est un clou supplémentaire dans le cercueil du sionisme…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s