Covid : le parti de la terreur à la manœuvre

Capture d’écran du site « Sortir à Paris«
Un bon exemple de relais du parti de la terreur

Et le parti de la terreur s’appuie maintenant sur les positifs…

« En ce qui concerne ce que je considère comme le phénomène de folie collective le plus important de l’histoire républicaine, la lutte italienne contre le Covid-19, il convient de signaler la prise de position précise en faveur d’une sortie substantielle de l’urgence sanitaire, basée sur une étude poussée réalisée par le laboratoire de microbiologie de l’hôpital San Raffaele à Milan, par dix éminents universitaires indépendants qui ont contresigné un document officiel.

Un groupe de médecins et de chercheurs accrédités, dont voici les noms: Giuseppe Remuzzi, directeur de l’Institut Mario Negri à Milan; Alberto Zangrillo, directeur du service de réanimation de l’hôpital San Raffaele à Milan ; Matteo Bassetti, infectiologue de l’hôpital San Martino à Gênes ; Arnaldo Caruso, directeur du service de microbiologie de l’hôpital civil de Brescia; Massimo Clementi, directeur du laboratoire de microbiologie de San Raffaele et Luciano Gattinoni, directeur de l’unité de soins intensifs du Policlinico di Milano. Puis encore Donato Greco, consultant de l’Organisation mondiale de la santé ; Luca Lorini, directeur de l’unité de réanimation de l’hôpital Jean XXIII de Bergame ; Giorgio Palù, professeur de virologie à l’université de Padoue et enfin Roberto Rigoli, directeur du département de microbiologie de l’hôpital de Trévise.

Le même Zangrillo, invité mercredi dernier sur La7, a de nouveau été le protagoniste d’un débat animé à distance avec les plus éminents représentants de ce que l’on pourrait définir comme le parti de la terreur sanitaire. « Il n’y a pas de guerre entre les Guelfes et les Gibelins, nous observons des choses qui sont heureusement très positives, mais certains semblent malheureusement irrités », a commencé le célèbre clinicien, enfonçant le clou à la fin de son bref discours sur la redoutable deuxième vague: « Dire maintenant ‘peut-être que nous ne laisserons pas les enfants retourner à l’école, que nous ne devons pas prendre l’avion, que nous devons rester à la maison’, signifie que nous devons mourir, nous enfermer chez nous en attendant l’arrivée de cette deuxième vague terrible et essayer de mourir le moins possible : ce n’est pas vrai ! Arrêtons cela – a conclu le professeur – nous sommes tous du même côté, nous faisons de la science, les preuves nous disent que demain est bon du point de vue de l’épidémie ».

Bien entendu, le front compact des scientifiques orthodoxes qui se prennent pour Savonarole a immédiatement réagi, lançant des anathèmes et des prophéties de catastrophes imminentes. Parmi eux, le virologue de Padoue Andrea Crisanti, qui a tiré la sonnette d’alarme, immédiatement amplifiée par les mégaphones de la terreur: « Quelque chose ne marche pas, il y a encore trop d’infections ». Tout cela présupposant un retour tragique du virus à partir de l’automne prochain.

En réalité, le point de vue de Crisanti, adopté il y a longtemps par le même parti unique de la terreur, surtout lorsque le thème des hospitalisations et des thérapies intensives s’effondre face à l’avancée inexorable de la réalité, est intellectuellement très trompeur, car il tend à créer une corrélation automatique entre contagion et maladie, alors que toutes les constatations, qui se répètent maintenant depuis environ deux mois, nous disent qu’une telle corrélation n’existe pas. Comme le souligne le document cité des 10 sommités, « des preuves cliniques non ambiguës font état depuis longtemps d’une réduction marquée des cas de Covid-19 avec symptomatologie. Le recours à l’hospitalisation pour des symptômes attribuables à une infection virale est désormais rare et relatif aux patients asymptomatiques ou paucisymptomatiques ».

Tout cela nous ferait pencher encore plus dans la direction théorisée par d’autres universitaires de niveau international, comme le professeur Guido Silvestri, selon lequel un phénomène positif de co-adaptation entre le virus et l’hôte humain se produit depuis un certain temps.

Ceci, combiné à l’amélioration de la capacité des médecins à traiter une maladie qu’ils connaissent maintenant bien, devrait nous mettre raisonnablement à l’abri du scénario catastrophe que le parti de la terreur, toujours dirigé par ce qui semble être le pire gouvernement de tous les temps [en Italie, bien sûr… honni soit qui mal y pense, ndt], continue de brandir devant nos yeux.

Et pour tout ce groupe composite de personnages qui sont en grande partie sortis de nulle part, il ne reste que le thème absurde et actuellement peu convaincant de la positivité au tampon [test PCR] comme dernier refuge. Franchement, un peu « peu » même pour les millions d’idiots utiles qui insistent pour sortir seuls en plein air avec des masques, comme si ces derniers assumaient la fonction de la traditionnelle patte de lapin ou du porte-bonheur ».

Claudio Romiti, le 30 juin 2020

Via Benoît et Moi

Lire aussi :

Clusters, contagion et asymptomatiques, les instruments de la peur

Un petit tour en Espagne, terrorisée sciemment par l’OMS

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Covid : le parti de la terreur à la manœuvre

  1. zorba44 dit :

    Je rigole …on peut aussi se fendre les côtes face à une situation tragique, n’est-ce pas ?!

    Jean LENOIR

  2. ez dit :

    Un médecin payé par Enedis soutenu par l’ordre des médecins attaque un médecin qui dénonce l’électrosensibilité causé par les ondes du compteur linky
    « e Pr Dominique Belpomme se voit viser par une plainte du Conseil National de l’Ordre des Médecins (CNOM) pour d’éventuels manquements à la déontologie, selon les informations d’APMnews confirmées par le CNOM. Déposée confidentiellement en mars 2017, cette plainte a été motivée par l’alerte du Dr Jacques Lambrozo, directeur du service des études médicales d’EDF, surpris de recevoir autant de certificats médicaux, dont la moitié émanaient du Pr Belpomme, de « contre-indication à la pose » du nouveau compteur Linky. »
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/e-sante/electrosensibilite-le-pr-belpomme-poursuivi-par-l-ordre-des-medecins_120479
    https://sante.lefigaro.fr/article/electrosensibilite-le-pr-belpomme-vise-par-une-procedure-disciplinaire-de-l-ordre-des-medecins

    Pas étonnant qu’ils veulent des bracelets intelligents de traçage émettant des ondes cancérigènes, l’ordre des médecins soutient déjà les compteurs linky cancérigènes

    ils veulent enfermer des gens en bonne santé dans les hôpitaux avec des tests bidons faux positifs http://pryskaducoeurjoly.com/actu/7133/tests-du-covid-19-une-epidemie-de-faux-positifs/ https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/covid-19-des-dizaines-de-tests-faux-positifs-en-meurthe-et-moselle/ar-BB15Yl1N pour les empoisonner de pesticides cancérigènes de Monsanto jusqu’à ce qu’ils crèvent:

    Quand MacDo s’invite à l’hôpital
    https://www.aufeminin.com/societe/quand-macdo-s-invite-a-l-hopital-s2724.html

    Un adolescent britannique devient aveugle après des années de malbouffe
    https://www.lemonde.fr/blog/realitesbiomedicales/2019/09/04/un-adolescent-britannique-devient-aveugle-apres-des-annees-de-malbouffe/

    La malbouffe tue 400’000 personnes par an aux USA
    https://www.tdg.ch/vivre/malbouffe-tue-400-000-personnes-an/story/11921306

    la mauvaise nourriture à l’hôpital
    il y a des barquettes micro-ondables de l’entrée jusqu’au dessert, pas un couvert, pas une assiette, ça ne vous donne pas faim », observe le journaliste. https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/alimentation-la-mauvaise-nourriture-a-l-hopital_2100081.html
    Sodexo en accusation aux États-Unis

    2010 : Bas salaires, discriminations, répression antisyndicale… Une campagne syndicale internationale dénonce les pratiques de la multinationale française Sodexo de l’autre côté de l’Atlantique.
    http://www.lesmotsontunsens.com/sodexo-en-accusation-aux-etats-unis-7388
    Des médecins américains dénoncent l’implantation des fast-food dans les hôpitaux
    https://www.dietetique-paris.fr/index.php/actualites-mainmenu/a-la-une-mainmenu/285-des-medecins-americains-denoncent-limplantation-des-fast-food-dans-les-hopitaux?format=pdf
    Sodexo fournit les hôpitaux français avec de la nourriture contaminée aux pesticides, herbicides, fongicides, perturbateurs endocriniens qui peuvent aussi provoquer de la gastro-entérite et qui peuvent aussi contenir des larves et des vers
    https://www.bfmtv.com/police-justice/marseille-une-plainte-contre-du-riz-infeste-de-vers-a-la-cantine_AN-201311260031.html
    https://www.monde-diplomatique.fr/mav/142/BREVILLE/53423
    http://cantinesbiorambouillet.com/7-residus-de-pesticides-dans-une-poire/
    https://www.sodexo.com/fr/home/your-industry/healthcare.html
    https://fr-fr.facebook.com/cantinesbiorambouillet/posts/1492956064066455
    en 2012, Sodexo veut imposer le végétarisme et interdire de manger de la viande en utilisant l’arnaque du CO2 comme prétexte
    https://www.bastamag.net/La-FNSEA-fait-censurer-une
    http://www.charlottenormand.com/touffeverte/index.php/367-sodexo-met-les-pieds-dans-le-plat-de-viande
    L’article consacré à Sodexo énumère les scandales de sécurité alimentaire dans lesquels l’entreprise s’est trouvée impliquée : affaire de la viande de cheval au Royaume-Uni et intoxication d’élèves allemands par des fraises chinoises. Son contrat avec la Marine américaine a été remis en cause suite à la découverte de poulets contaminés à la listeria.
    Certains critiques vont jusqu’à établir un lien de causalité directe entre restauration privée et mauvaises performances scolaires. Les prestataires tendraient en effet à servir une alimentation de moindre qualité, chargée en sucre, en sel et en graisse, nuisible à la capacité de concentration des élèves.
    Sodexo. Tout comme en France, le groupe assure la restauration de nombreuses écoles, universités et administrations publiques américaines – ainsi que de plusieurs bases de l’armée, y compris en Irak. Il a été dénoncé à de multiples reprises pour la mauvaise qualité de l’alimentation servie et pour les conditions imposées à ses clients et ses fournisseurs. https://multinationales.org/Sodexo-denoncee-parmi-les

    Les prisonniers dans les prisons et les patients des hôpitaux bouffent la même malbouffe cancérigène de Sodexo :

    « Le Center for Media and Democracy rappelle aussi que Sodexo a déjà été la cible, il y a quelques années, aux États-Unis, d’une grande campagne citoyenne pour son implication dans la Corrections Corporation of America (CCA), une entreprise gestionnaire de prisons privées très controversée. Cette campagne avait fait perdre à Sodexo ses contrats de restauration dans six universités américaines, la forçant à se désengager totalement de CCA en 2001. Mais l’entreprise française reste active dans le secteur carcéral en France et ailleurs, et continue à gérer directement la restauration des prisons au Royaume-Uni et en Australie. « https://multinationales.org/Sodexo-denoncee-parmi-les

    un type parle de la malbouffe à l’hôpital que sa femme était obligée de manger et disait que c’était un scandale pour les patients de bouffer cette malbouffe que la multinationale Sodexo donne aux hôpitaux français https://www.sodexo.com/fr/home/your-industry/healthcare.html
    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-mal-bouffe-dans-les-hopitaux-162911
    S’ajoutant au massacre mondial, Monsanto et ses partenaires criminels, Archer Daniels Midland, Sodexo et Tyson Foods écrivent et sponsorisent la Loi sur la Modernisation de la Sécurité Alimentaire : HR 875. Cette « loi » criminelle donne à l’agriculture industrielle un monopole virtuel pour surveiller et contrôler toute la culture alimentaire partout, y compris dans les potagers privés, et délivrer de sévères pénalités et peines de prison pour ceux qui n’utilisent pas de produits chimiques et d’engrais. Le président Obama a décidé que cela semblait raisonnable et a donné son approbation. https://www.alterinfo.net/L-histoire-complete-de-Monsanto-La-societe-la-plus-malefique-au-monde-_a116632.html

    Sodexo est confronté à des enjeux de salaires et de droits des travailleurs dans les pays où il est implanté, à quoi s’ajoutent des problématiques de sécurité alimentaire. Fortement implanté aux États-Unis, ainsi qu’au Royaume-Uni et en Australie, le groupe s’est aussi retrouvé contesté pour ses nombreux contrats avec des prisons et avec l’armée américaine dans le monde. https://multinationales.org/Sodexo
    L’entreprise française Sodexo, connue pour ses plats de restauration collective et ses chèques déjeuner, est accusée un peu partout dans le monde de faire peu des cas des droits et de la dignité de ses salariés. Rencontre avec des syndicalistes guinéens et marocains en marge du Forum social mondial de Dakar. Sodexo n’a pas obtenu le certificat pour les « entreprises responsables », décerné par les ministères de l’Emploi et de l’Industrie. Un certificat qui prouve qu’une société respecte les règles sur le travail des enfants ou le droit syndical. « « Les salariés mangent parfois les restes des clients »
    Sodexo ne prend pas seulement ses aises avec le droit syndical. Elle n’attache que peu d’attention aux conditions de travail. « Les salariés travaillent 3 ou 4 heures supplémentaires par jour, sans être payés », s’indigne Mohammed. L’activité est organisée par tâches. Les salariés commencent à 7h le matin et partent quand le travail qui leur est assigné est terminé. Une mission impossible à réaliser en 8h, temps légal de la journée de travail. https://multinationales.org/Sodexo-champion-du-travail-bas-de

    Un autre individu dénonce la malbouffe à l’hôpital en montrant des photos

    un autre individu dénonce que la nourriture à l’hôpital bourré de pesticides cause le cancer

    un groupe contre la malbouffe à l’hôpital se plaint de la malbouffe à l’hôpital bourré de pesticides cancérigènes sans vitamines et que les gens attrapent le cancer à l’hôpital à cause des pesticides dans la malbouffe à l’hôpital et sont dénutris car aucune vitamine dans la malbouffe de l’hôpital

    un site scientifique reconnait que les hôpitaux nourrissent les patients avec de la malbouffe sans vitamines avec pesticides et OGM
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2474890/

  3. Ping : Rêve de Netanyahou, le point sur Israël et le contrôle technologique et cybernétique du monde : sur Unz.com un expert qui évoque le cas inquiétant (« orwellien ») du petit état du Rhode Island. Rappel : le déconfinement a ét

  4. ez dit :

    Bill Gates, Google et d’autres milliardaires investissent dans l’entreprise française Sodexo pour de la nourriture artificielle sans vitamines qu’ils appellent « impossible » aux hôpitaux et dont les effets sur la santé sont inconnus car les ingrédients ne sont pas naturels et ne font que copier le gout des aliments naturels
    https://us.sodexo.com/media/news-releases/sodexo-launches-new-impossible-b.html

  5. Ronchon Albert dit :

    Je souhaite juste vous remercier pour votre courage -et selon toutes vraisemblances vos perspicacité et sagacité- qui dès le mois de mars nous avait incité à la prudence face à ce que vous aviez été l’un des premiers à oser qualifier d’Arnaque.
    Au départ, je l’avoue, j’étais un peu perplexe, attendant de voir si la suite allait vous donner raison, et je dois à la vérité de constater que tel fut le cas. Un grand merci donc a posteriori.
    Accessoirement, j’indique, ci-dessous, l’adresse électronique d’une récente vidéo du Prof. Denis Rancourt qui me parait se situer dans la lignée de votre mouvement de dénonciation de l’organisation d’une panique sociale, qui cache bien plus grave que la pandémie : un processus totalitaire en cours de finalisation.

  6. Charles dit :

    Lavage de cerveau quotidien !!! Jour après jour Véran, Delfraissy, Fauci, et maintenant l’Agence Santé Publique France (sic) nous répètent que le virus circule toujours, et que sa vitesse de circulation tend à augmenter (re-sic)…

    Covid-19: la circulation du virus tend à augmenter selon Santé publique France

    « L’agence sanitaire Santé publique France indique vendredi qu’il y a une « nouvelle tendance à l’augmentation de la circulation du virus SARS-CoV-2 » en France métropolitaine, même si elle se maintient « à un niveau bas ». »

    Ils se foutent vraiment de notre gueule…

    https://actu.orange.fr/france/covid-19-la-circulation-du-virus-tend-a-augmenter-selon-sante-publique-france-magic-CNT000001rwr9i.html

  7. Martini dit :

    Où sont les MORTS ????

    • zorba44 dit :

      …dans la propagande Cher Monsieur !

      …Les messages instillés sans fin pour que nous mourrions de trouille, à défaut de mourir et pour vous inviter à l’acceptation moutonnière du confinement, des masques et gestes-barrière.

      Jean LENOIR

  8. ez dit :

    Un article dénonce la corruption des hôpitaux qui hospitalisent le maximum de personnes pour engranger leurs revenus, inventer des maladies pour gagner du fric de la sécu, enfermer les gens dans des chambres empoisonnées d’air de pesticides cancérigènes et de désinfectants cancérigènes tuant les poumons, et de nourriture dégueulasse OGM et pesticides d’arsenic cancérigènes, pour que l’état du patient s’aggrave exprès, et que la sécu leur donne du fric en récompense:

    « Plusieurs témoins, dans des hôpitaux différents et même d’anciens employés de ces entreprises privées, affirment l’existence d’une triche lors du codage visant à déclarer des actes non réalisés ou à aggraver l’état des patients afin d’arnaquer la Sécurité sociale.
    Une précarisation globale de l’hôpital

    Les administrations traquent toute possibilité de recette ou d’économie en multipliant les rapports d’activité ou les études de taux d’occupation des lits. Les services de réanimation n’ayant pas un taux d’occupation maximal sont menacés de voir certains de leurs lits fermés. Il arrive alors que des patients hospitalisés soient gardés un ou deux jours de plus que nécessaire, avant leur transfert dans une autre unité, lorsque le service dispose de lits vides — et ce afin d’augmenter artificiellement son taux d’occupation et d’éviter à terme les fermetures de lits jugés pas assez rentables pour les administrations. Cela permet en sus de facturer un forfait plus rémunérateur que celui alloué pour une journée d’hospitalisation dans un service traditionnel. Ce système les incite parfois à exagérer la gravité de l’état des patients lorsqu’ils codent le séjour du patient, sous peine de ne pas voir débloquer le financement forfaitaire associé

    La qualité de la nourriture dans les hôpitaux s’est effondrée ; chose inacceptable : l’alimentation est la base de la santé et de nombreux patients sont hospitalisés pour dénutrition. Elle est même désormais rationnée dans de nombreux hôpitaux, parfois jusqu’à l’absurde — par exemple : lorsque les aides-soignantes reçoivent des consignes sur la délivrance de la quantité de café au millilitre près.
    les médecins disposent d’une enveloppe annuelle pour leur formation continue, certains préfèrent se faire financer les congrès hors de prix par les laboratoires pharmaceutiques afin d’épargner ce coût à leur hôpital : cela génère les problèmes d’indépendance que l’on sait ».
    https://www.revolutionpermanente.fr/Hopital-public-a-l-agonie

  9. Ping : Les médias, y compris Zerohedge.com, affolent le monde et le virus n’a même pas besoin de rebondir. La deuxième vague est inutile, tant la vague continue de terreur et de paranoïa, typique des pays totalitaires/révolutionnaires, suffit à maintenir

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s