BCE : L’opération « Grand Reset » est lancée ! (Ph. Béchade)

L’avènement programmé d’un euro numérique pourrait bien marquer le coup d’envoi d’un gigantesque coup de pied dans la fourmilière donné par la BCE, estime Philippe Béchade.

Christine Lagarde a annoncé ce dimanche le lancement d’une enquête d’opinion concernant l’émission d’un euro numérique qui serait géré par une blockchain. Ainsi la présidente de la BCE aura-t-elle décidé de ne pas attendre les déconfinements envisagés pour début 2021 (à cet égard, la Chancelière allemande Angela Merkel a pour sa part évoqué hier un maintien des mesures sanitaires exceptionnelles en vigueur outre-Rhin jusqu’à la mi-mars) pour lever le voile sur les projets de transformation du système financier de l’institution.

« Alors que les Européens se tournent de plus en plus vers le numérique dans la manière dont ils dépensent, économisent et investissent, nous devons être prêts à émettre un euro numérique, si nécessaire. Je souhaite également connaître votre point de vue à ce sujet », a déclaré l’ancienne patronne du FMI. Et de spécifier : « Nous venons de lancer une consultation publique afin que les consommateurs et les Européens puissent réellement exprimer leur préférence, et nous dire s’ils seraient heureux d’utiliser un euro numérique de la même manière qu’ils utilisent une pièce en euros ou un billet en euros, sachant que c’est la monnaie de la banque centrale qui est disponible et sur laquelle ils peuvent compter. »

Sauf que la décision est en réalité déjà entérinée, et que tout l’enjeu des prochains mois consistera à rendre la transition vers l’usage d’un euro numérique acceptable, sinon désirable. Les médias auront ici un rôle à jouer en se voyant confier la lourde tâche d’une évangélisation des populations. Et en cas de rejet du grand public, ce sera, à n’en pas douter, le chantage à la peur de l’effondrement d’un système qui est effectivement condamné depuis 2008.

De son côté, le monde de la finance sait que ce projet est à l’étude au plus haut niveau depuis des mois, probablement depuis bientôt un an et la désignation d’un « Monsieur Crypto », en l’occurrence Benoît Cœuré, à la tête de la BRI (Banque des règlements internationaux), la banque centrale des banquiers centraux.

Alors que le lancement de la monnaie numérique « grand public » ferait aussi de la BCE une banque de détail (CBDC), l’euro « 2.0 » ne serait plus seulement une monnaie destinée à être utilisée entre les banques – ce qui constituerait un profond changement dans le fonctionnement de la finance depuis la fin des années 1990 -, mais par l’ensemble des particuliers et entreprises.

Dit plus explicitement, c’est la banque centrale qui prendrait (ou plutôt prendra) le contrôle de l’inscription numérique de l’épargne des citoyens et qui gérera(it) les transactions du quotidien. Dès lors, peu importe, fondamentalement, que le support soit une blockchain ou une évolution d’un système « peer to peer » actuel.

Une (r)évolution qui soulève des questions de fond

Cette évolution majeure soulève par ailleurs de sérieuses questions : comment nos dépenses resteront-elles de l’ordre du privé ? Qui peut le garantir ? Qui supervisera le crédit ? Qui pourra prêter à qui ? Qui remboursera quoi, à quel prix et sous quel délai ?

La BCE n’est cependant pas seule dans la boucle : Benoit Cœuré, le responsable du pôle d’innovation à la BRI et pourtant « cryptosceptique », a confirmé dans un récent article paru dans CoinDesk que les discussions internes sont désormais très avancées en vue de la mise en œuvre d’une “CBDC de détail” (monnaie numérique de détail) qui marginaliserait encore plus la monnaie fiduciaire, c’est-à-dire la monnaie matérielle sous la forme que l’humanité utilise depuis trois millénaires (billets, pièces, titres de créance etc.).

Sous prétexte de commodité, de « sécurité » des transactions (plus de piratage des cartes de crédit), le citoyen renoncera à détenir de l’argent sur son compte (certes, ce n’est plus depuis longtemps qu’une simple inscription numérique, mais elle reste transférable d’un établissement à un autre). Surtout, il n’aura plus la possibilité de convertir ses avoirs en cash en tirant des billets dans des distributeurs qui se font déjà de plus en plus rares.

L’argument massue est que, ce faisant, toutes les transactions seront dématérialisées, dans une recherche de simplicité et de rapidité, et la question de l’argent occulte ou sale s’en trouvera résolue. Plus de cash donc, et par extension plus de travail au noir, plus de trafics, ni de corruption.

Dans un deuxième temps viendra la propagande : si vous détenez du cash et ne réalisez que peu de transactions « traçables », vous serez potentiellement suspect puisque vous chercherez à échapper à la surveillance du « système qui voit presque tout » et qui se méfie légitimement de ce qu’il ne voit pas.

A partir du moment où l’épargne et les flux financiers personnels (les revenus et salaires, le remboursement des mensualités de crédit etc.) seront « fondus » dans le système numérique global, et non plus atomisés entre de multiples établissements financiers, il suffira à la banque centrale d’appuyer sur la touche « Enter » pour créer de l’argent à volonté ou d’appuyer sur « Suppr. » pour figer les comptes, bloquer tous les virements et toutes sortes d’opérations financières imaginables.

Le Graal des autorités monétaires

C’est le Graal pour des autorités monétaires qui rêvaient depuis 1929 de rendre impossible un « bank run » et, ces dernières années, de généraliser un scénario chypriote dont Christine Lagarde a expliqué qu’il constituait « une source d’inspiration », un exemple pour l’avenir. Nous voici lancés à pleine vitesse vers une éradication du risque de retrait massif de l’épargne bancaire ou de son exportation vers d’autres cieux.

Or, fuir, c’est ce que ferait n’importe quel épargnant rationnel pour éviter la confiscation de ses avoirs ou se voir imposer des intérêts négatifs sur les liquidités comme en Suisse.

La « récompense » pour l’approbation de ce système serait que la banque centrale puisse nous verser directement de l’argent – de type revenu universel, mais avec une appellation différente comme « contribution à la relance économique » – sur chaque « compte numérique » sans avoir à effectuer des démarches administratives compliquées (indiquer quel compte en banque créditer, valider un virement permanent, payer des frais élevés en cas de changement de compte etc.).

Une nouvelle déclinaison du chantage à la peur

Surtout, la BCE pourrait ainsi mesurer immédiatement quel usage est fait de cet « argent magique » et corriger le tir si d’aventure les flux ne prenaient pas la direction escomptée, afin d’y remettre de l’ordre… et même de faire régner l’ordre dans tous les sens du terme…

Car on se dirige également vers une marginalisation du rôle des gouvernements, peu ou prou réduits à orienter l’action des médias dans le sens souhaité, comme à chaque consultation populaire, si cela ne suffit pas à engendrer le consentement ou à museler la colère populaire.

Avec les « états d’urgence » qui s’enchaînent, l’interdiction de manifester dure depuis maintenant huit mois, soit la plus longue suspension d’un de nos droits les plus fondamentaux depuis l’occupation allemande ! La crise sanitaire, dont il a découlé une éradication de nos libertés sans aucun débat parlementaire, ainsi que le sacrifice de centaines de milliers d’emplois et de dizaines de milliers d’entrepreneurs sont le prix à payer pour la transformation radicale de notre modèle post-Deuxième Guerre Mondiale adossé à de la « monnaie-dette ».

Les dettes pesant sur les générations futures sont si colossales qu’elles ne sont déjà plus remboursables et cette « monnaie dette » sera progressivement transformée en « unités » de monnaie « banque centrale », à prendre ou à laisser. Sachant que « laisser » équivaudrait à un scénario grec dont on ne manquera pas de nous rappeler qu’il a valeur d’exemple de ce qu’il faut à tout prix éviter.

C’est tellement énorme que personne n’arrive à le concevoir, tout comme personne n’aurait pu imaginer le 3 novembre 2019 qu’il faudrait un an plus tard une attestation dérogatoire pour aller chercher une baguette de pain ou une boîte de Doliprane, ou promener son chien dans un périmètre d’un kilomètre autour de chez soi. Non, personne ne l’aurait imaginé, mais c’est bel et bien ce qui est arrivé grâce à l’effet de sidération associé au chantage à la peur.

Voilà qui illustre à merveille le principe qu’un complot n’est jamais mieux protégé que par l’incrédulité de ceux qui en sont les victimes.

Philippe Béchade, La Bourse au quotidien, le 3 novembre 2020

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

25 commentaires pour BCE : L’opération « Grand Reset » est lancée ! (Ph. Béchade)

  1. Marc dit :

    Le Nouvel Ordre Mondial sera entièrement sous la coupe des grandes banques commerciales mondialisées et les banques centrales et les politiques que nous élirons ne seront que des marionnettes dénuées de réel pouvoir ; Les « bons peuples » vivront alors en dictature sans s’en être rendus compte !

    • clavreul dit :

      6.jpg (901×600)

      Présidentielle : pour Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron est « le candidat des médias » – Vidéo Dailymotion

      • clavreul dit :

        évidemment en bon républicain qu’ il est, Montebourg parle de candidat des médias. Nous sommes en dictature depuis le 20 janvier 1793 mon cher Marc :
        Article 2 de la convention nationale :
        La convention nationale décrète que Louis Capet subira la peine de mort.

        Louis XVI est guillotiné le 21 janvier 1793 à 10 h 15 sur la place de la Révolution rebaptisée place de la Concorde. Le bourreau présente la tête au peuple alors que s’ élève un cri immense de  » vive la nation ! Vive la République ! « . L’ ignoble attentat contre la véritable souveraineté du Christ sur la France au travers de l’ exécution de son lieutenant Louis Capet ne reste bien évidemment pas sans conséquence.

        david-de-rothschild-avec-emmanuel-macron.jpg (810×567)

         » Le dernier verrou qui doit sauter, c’ est la nation « . Edmond de Rothschild. Nous sommes dans cette phase avant de voir se concentrer les pouvoirs dans des blocs continentaux d’ ou émergera ce fameux super Etat mondial qui sera le siège de la République Universelle. Le siège de l’ Antéchrist dans le cadre du nouvel Ordre Mondial sera effectif.

  2. clavreul dit :

    Un bourrage d’ urne par les Sociaux Démocrates aux USA ?
    Une fraude électorale à l’aide du vote par la voie postale ?

    On ne verrait jamais cela avec les Socialistes en France !
    France – Accusations de bourrage d’urnes au Parti socialiste | Le Devoir
    https://www.ledevoir.com/monde/europe/266269/france-accusations-de-bourrage-d-urnes-au-parti-socialiste

    La Synarchie affirme sa volonté de voir l’ Occident, et par n’ importe quel moyen, d’ implanter la doctrine de soviétisation de la politique dans sa globalité. La république universelle doit s’ appuyer sur un super Etat mondial Socialiste. Le modernisme révolutionnaire participe à la séduction de l’ Ange révolté des nations.
     » Il se dilatera dans la fureur d’ une grande rage, pour que lui, qui n’ a pu atteindre la béatitude, ne se trouve point précipité dans la chute de sa damnation avec un nombre d’ âme restreint « . L’ APOTRE SAINT JEAN.

    Loin de l’ Eglise les familles n’ ont pas les armes pour combattre la puissance de la Bête destructrice.

    • clavreul dit :

       » Et les armée qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blanc, vêtues de lin blanc et pur « .
      Le ciel c’ est l’ Eglise et comment est vêtu l’ Abbé D.PUGA ?
      Les prophéties sont claires, rien ne nous est caché !

      Est-ce le temps de l’Antéchrist – Abbé D. PUGA – 2/11/2020

       » Imminentis Antichristi « . SAINT HILAIRE.

  3. Delphine dit :

    Quand ces connards vont-ils comprendre que l’on ne gouverne pas longtemps sans le peuple; que plus longtemps leurs magouilles se prolongent et plus violente sera la réaction.

    • clavreul dit :

      La souveraineté du peuple est une abstraction formulée dans des conventions qui ne sont en aucun cas des vérités. Il faut obéir au législateur pour le confinement ( 135 euros ! ), le peuple a l’ air, dans sa majorité, en accord avec cela Delphine n’ est ce pas ?
      La souveraineté descend, elle ne monte pas :
       » PER ME REGES « .

      • clavreul dit :

        Discours sur le Nouvel Ordre Mondial de Nicolas Sarkozy le 16 janvier 2009.

        Lock Step /Covid-19 : la Fondation Rockefeller avait tout prévu en 2010 – YouTube

    • chevalier blanc dit :

      ces connards savent très bien ce qu’il font et se foutent du peuple ils ont un objectif à atteindre avant 2022 après advienne que pourra
      si macron est réelu il continuera son oeuvre de destruction (30% des force vive au chomage , apport de patrons et capitaux étrangers notamment chinois et management chinois, suppression du social, enfermement etc..)
      si un autre est élu bon courage pour remettre en ordre la maison France , je pense que l’issue passe par l’armée et se détende un peu à la fois avec la restauration des libertés
      et la liberté d’entreprendre mais il faudra des années .
      la seule issue à court terme est la révolution type 68 (et non pas guerre civile comme ils le voudraient . Ce n’est pas le peuple contre le peuple mais le peuple contre les usurpateurs au pouvoir) avec le renversement du gouvernement et le remplacement par un gouvernement de transition plus de bienveillant . Cette technique donnera des idées aux autres pays européens qui suivront

      • Zig dit :

        il y a déjà des actions en cours comme le Conseil National de Transition d’Éric Fiorile..! ou comme Rémy Daillet-Wiedemann / https://www.youtube.com/watch?v=7bpdysEz6cU&pbjreload=101

        mais il faut comprendre le jeu de ce qui se passe aux US en ce moment très bien expliqué dans le nouveau post d’Olivier, la fin programmée du rêve américain les globalistes ont choisi le modèle chinois pour arriver à leur fins..! l’avenir très proche nous le confirmera a moins que les consciences descendent enfin dans la rue…!
        https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/11/05/elections-us-on-voit-bien-ou-tout-cela-nous-mene-b-smith/

        Olivier Véran et la dictature continue > 10.000€ d’amende si confinement non respecté c’est une nouvelle proposition de ce matin.. !! mais où est l’échafaud..

      • Alcide dit :

        @ Zig
        …Olivier Véran et la dictature continue > 10.000€ d’amende si confinement non respecté c’est une nouvelle proposition de ce matin.. !!

        Il est souhaitable que cette mesure soit adoptée car le montant sera impossible à payer en totalité en une seule fois et sera automatiquement prélevé par mensualité sur la quotité disponible et donc, même si le montant de la récidive est à 20 000 euros, cela ne changera rien.

        Les gens seront enfin désinhibés et pourront réagir.

        Car seule la violence physique brutale arrêtera ces crapules traîtres au peuple.

  4. Zig dit :

    du jamais vu..! une bonne vidéo ici, et je suivais selon les états restants toutes les 5-10min le décompte des voix, il était effectivement étonnant de voir que Biden se voyait créditer de blocs ronds de 3000, 5000, 7000, 10000 voix partout où il accusait un net retard…!? bourrage d’urnes ?

    à écouter aussi sa vidéo du 4 nov. sur sa chaîne pour voir le contraste d’analyse entre les 2 jours

    et son article
    https://www.labourseauquotidien.fr/bce-operation-grand-reset-lancee-christine-lagarde/

    l’Europe totalement soumise semble comme une dernière chance pour ces salopards d’arriver à leur fins, le reste du Monde suivra se disent-ils, mais je crois qu’ils se sont lancés dans une telle panade qu’ils font vraiment n’importe quoi, leur mécanique s’est enrayée et les peuples prennent conscience doucement mais sûrement, personne ne veut finir pucé ni aux ordres des globalistes.. alors ils déclenchent tout ce qu’ils peuvent, comme la BCE maintenant bien que certaines choses de leur coté soient déjà actées, ils nous appartient en stoppant tout ce mouvement de mettre fin à cette fuite en avant…

  5. Ping : Les lâches et les débiles veulent plus de peur et moins de libertés, ils vont être servis. Construction de milliers de fours crématoires sophistiqués en Espagne (Tarragone, Fcbk bloque les images diffusées depuis ce matin). Notre rabbin Amnon Itsha

  6. serge dit :

    Et donc, ils pensent mettre un policier 24/7 derrière chaque haut fonctionnaire, derrière chaque cadre dirigeant bancaire, derrière chaque « élu », etc… responsables de cette éventualité par leur compromission, lâcheté et cynisme?

  7. Ping : Monnaie Mondiale unique : le lancement de la monnaie numérique « grand public » – La Voix de Dieu Magazine

  8. e dit :

    monnaie numérique = dictature totale, suppression des comptes bancaires à distance ou piratage des comptes bancaires à distance

    le but du confinement (et la fermeture de nombreux rayons dans les magasins physiques) c’est de forcer les gens à acheter en ligne, et donc à utiliser la monnaie numérique pour la fin du cash
    moins il y a de cash en circulation, plus vite, ils imposent la monnaie numérique et la dictature totale qui va avec

    donc payez toujours en cash, jamais en carte bancaire!

    • Exactement. Ils veulent tout numériser, tout virtualiser… pour mieux nous surveiller et nous contrôler.

      5G et monnaie numérique, même combat !

      La fin du cash (ou espèces, argent liquide en français), c’est la mort de la liberté et la victoire des banksters.

      • Ratatouille dit :

        Prudence,
        Pour contrer amazomachin, et le confinement, les petits commerces se mettent aussi a la vente a distance, drive, tout connecté.
        En pensant bien faire et pour sauver leurs boîtes, ce qui est compréhensible, ils accélèrent le numérique.

    • Ratatouille dit :

      Oui, ne pas user de la carte bancaire.
      Le problème, au premier con fine ment, les banques étaient fermées.
      Pour retirer du liquide, il faut la carte.
      Les rebelles anti connectés n’ont aucune carte!
      Système D
      🙂

      • rodez21 dit :

        @ Ratatouille
        Pour retirer du liquide, il faut la carte.

        Oui, il faut une CB mais il faut surtout un distributeur de billets (DAB) en état de fonctionner.

        Plus de DAB, plus de billets donc plus de cash.

        Le but ultime est le traçage, la nouvelle monnaie numérique telle qu’ils la conçoivent contient l’historique de vos transactions.

  9. Cat dit :

    Complément sur la fraude aux Etats Unis

    • Zig dit :

      cela peut confirmer certains doutes, le Gal. dit bien que ce genre de fraude à pu être utilisée à l’étranger aussi…, en France par expl. les votes blancs ne sont plus considérés comme nuls depuis 2014 et il y a juste des rumeurs qui ont vite été étouffées au soir du 1er tour de la présidentielle en avril 2017,
      mais comme Sleepy Joe aux US le petit Manu a beaucoup fait de meetings devant un public clairsemé voir inexistant sauf dans certaines grandes villes et sur Paris, soit à part l’extraordinaire soutient des médias et d’avoir plombé Fillon un peu avant,

      comment faire un super score au 1er tour, alors qu’il parait que dans beaucoup de décomptes il n’était que 3e ou 4e mais lorsque les résultats officiels sont sorti du ministère de l’intérieur bizarrement il était 1er devant tout le monde, des votes nuls auraient-ils brusquement changé de camp..? alors que longtemps MLP et Fillon était 1 & 2….!!?? cherchez l’erreur cette élection a-t-elle été volée…? il n’aurait jamais du être au 2e tour…

      impressionnant la puissance du système pédo-démocrate et islamo-gauchiste avec un zeste de sionisme.., vous en reprendrez bien volontiers, n’est-ce pas…!

  10. Ratatouille dit :

  11. roc dit :

    et si ce grand réset avait échoué, que ferait ces crétins de mondialistes ?
    s’arrêteraient ils en cours de route ou nieraient ils leur échec et poursuivraient ils leur plan contre tout bon sens ?

    • Ratatouille dit :

      Dans un pays pas si lointain que ça, un scorpion demanda à une grenouille de le porter sur son dos pour traverser la rivière. En effet, il avait un rendez-vous important de l’autre côté.

      La grenouille, quelque peu interpellée, ayant peur d’être piquée pendant le voyage lui répliqua :

      « Je le ferais bien, mais tu vas me piquer ».

      Le scorpion se défendit :

      « Je peux te l’assurer, je ne le ferai pas ! Je ne suis pas capable de nager, j’ai besoin de toi, je suis en retard et faire cette traversée sur ton dos me fera gagner un temps précieux. »

      A nouveau, la grenouille argumente :

      « Si tu le fais, tu vas me piquer ! Je connais ta réputation ! »

      Le scorpion plaida alors :

      « S’il te plaît, je dois traverser et je te promets de ne pas te piquer. »
      Le scorpion se défendit encore avec assurance. Il lui fit comprendre qu’il n’était pas fou, s’il la piquait, ils couleraient tous les deux. « Un peu de bon sens, voyons ! »

      La grenouille, prise d’un élan de confiance, acquiesça, c’était OK :

      « Allons-y alors ! »

      Le scorpion monta sur son dos, mais à mi-chemin, au plus fort du courant de la rivière, là où les tourbillons sont les plus violents, le scorpion piqua la grenouille avec son dard, ce qui les fit couler tous les deux.

      La grenouille, stupéfaite de cet acte de trahison, agonisante, mourante, s’adressa au scorpion :

      « Mais vous m’aviez promis ! »

      « Vous vous attendiez à quoi ? Je suis un scorpion, c’est ma nature ! C’était plus fort que moi…», lui répliqua l’insecte avec assurance.

      Tous deux périrent dans cette affreuse aventure.

      La plupart des interprètes de ce conte insistent sur le caractère destructeur du scorpion, qu’en est-il du comportement de la grenouille ?

      🙂

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s