Trudeau, Merkel… et même Poutine à l’école de Klaus Schwab. La preuve en vidéo

Vladimir Poutine s’oppose au Nouvel ordre mondial unipolaire qui assurait jusqu’à présent aux Etats-Unis une hégémonie planétaire… Mais peut-être fait-il effectivement partie intégrante du nouveau paradigme mondialiste en gestation… celui du Grand Reset qui a émergé au grand jour avec la fausse pandémie. Un NOM dont le centre de gravité se situe désormais à l’Est, mais qui reste naturellement dirigé en sous-main par les dynasties financières. OD

Klaus Schwab et Vladimir Poutine au cours d’une rencontre à Moscou en 2003 (Source : Kremlin.ru)

Voilà une information qui émerge sur les réseaux sociaux depuis quelques jours, et qui m’a totalement scotchée. Klaus Schwab a formé nombre de gouvernants actuels.

Je vous remets l’article sur le sujet qui date d’avril 2021. A l’époque, nous avions découvert avec stupéfaction M. Macron en ancien young leader.

Klaus Schwab forme l’élite mondiale…

Vincent propose de remettre ces dernières informations dans le contexte des tensions géopolitiques qui défraient de plus en plus la chronique.

Tous les travaux de ce site démontrent que les États-Nations disparaissent avec le processus de globalisation. TOUS sans exception.

Bref, tout ceci commence à ressembler à un vaste jeu de rôle. Grandeur nature.

LHK

Klaus Schwab : la géopolitique au service de la Grande Réinitialisation économique et monétaire – Vincent Held

Dans une vidéo méconnue datée de 2017, le chef d’orchestre autoproclamé du désormais fameux ‘Great Reset’ s’était vanté « d’infiltrer » (!) activement les cabinets gouvernementaux français, argentin et canadien, à travers son célèbre et vaste réseau des Young Global Leaders :

« Ce dont nous [le Forum mondial de Davos] sommes vraiment fiers – quand on prend des gens comme le premier ministre Trudeau, le président de l’Argentine, etc. – c’est qu’on pénètre dans les cabinets [gouvernementaux]. Hier j’étais à une réception du premier ministre Trudeau et la moitié de ce cabinet – voire même plus – sont des Young Global Leaders du World Economic Forum. C’est pareil en Argentine et c’est pareil en France maintenant avec le président [Emmanuel Macron]. »

Une vidéo détonante datée de 2017 et qui, au moment où nous écrivons ces lignes, n’affiche toujours que quelque 785 vues au compteur !

A ce tableau de chasse déjà bien garni, l’on pourrait aussi ajouter en passant l’ex-chancelier autrichien Sebastian Kurz, l’actuel première ministre néo-zélandaise Jacinta Ardern, ou encore son homologue finlandaise Sanna Marin, tous passés par la case « Young Leaders ». Mais comme vous l’aurez peut-être remarqué en visionnant la vidéo ci-dessus, le Prof. Schwab avait alors des révélations autrement plus spectaculaires à faire aux étudiants d’Harvard :

« Quand je vous parle de gens comme Mme Merkel – et même Vladimir Poutine, etc. – ils ont tous été Young Global Leaders du World Economic Forum !« 

Source : ‘Le temps de la grande remise à zéro’, WEF, juin 2020

D’après le Prof. Schwab, le très-redouté « maître du Kremlin » aurait ainsi été purement et simplement recruté par ses soins ! Une affirmation stupéfiante, dont l’inamovible président russe n’aura de toute évidence pas pris ombrage, celui-ci ayant continué d’être accueilli par Klaus Schwab à Davos depuis lors – et réciproquement (idem pour Angela Merkel, d’ailleurs).

Depuis quelques années, le Forum aura reçu tous les chefs d’État des acteurs géopolitiques qui comptent aujourd’hui. De Recep Tayyep Erdogan (2005, 2009, 2014), Vladimir Poutine (2003, 2009, 2021) et Joe Biden (2016, 2017) à Xi Jinping (2017, 2021, 2022) en passant par Donald Trump (2018, 2020), Emmanuel Macron (2018, 2021), Angela Merkel (2015, 2018, 2019, 2020, 2021), Olaf Scholz (2022), Jean-Claude Junker (2016, 2017, 2018) – ou encore Ursula von der Leyen (2019, 2020, 2021, 2022). Sans compter la fidèle Christine Lagarde, qui avait été la première à annoncer dès 2014 le lancement de la ‘Grande Réinitialisation’… et ce à Davos, précisément !

Étant donné la proximité avérée du Forum de Davos en général et de Klaus Schwab en particulier avec les dirigeants des principales puissances économiques et militaires mondiales, pourrait-on alors imaginer que des secousses géopolitiques plus ou moins prévisibles soient exploitées – pour ne pas dire intégrées – à la ‘Grande Réinitialisation’ économique et monétaire en cours ?

Lire la suite sur le blog de Liliane Held-Khawam

Rappel :

Quand Klaus Schwab se félicitait d’avoir « pénétré » les gouvernements avec ses « Young Leaders » : Macron, Trudeau, etc.

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

35 commentaires pour Trudeau, Merkel… et même Poutine à l’école de Klaus Schwab. La preuve en vidéo

  1. clavreul dit :

    Républicains nationalistes contre Républicains internationalistes.
    Monde multipolaire ou bien monde unipolaire ?
    Vladimir Poutine : Nationaliste.
    Joe Biden : Internationaliste.

    • clavreul dit :

      Les américains au travers des dirigeants de l’ Union Européenne prennent le risque de déclencher des violences de grandes ampleurs et cela, bien au delà du foyer Ukrainien. Tout mettre sur le dos de la Russie ne va pas fonctionner longtemps dans l’ opinion publique :

      video/1

  2. zorba44 dit :

    Au moins quand ils gigoteront tous au bout d’un gibet ou grilleront en enfer… ils sauront pourquoi et ne pourront pas rétorquer ypothe »je sais que je ne sais rien ».

    Une hypothèse perso : Poutine aurait été infiltré chez les Young Leaders pour mieux connaître ce à quoi on les préparait,

    Ce ne serait pas étonnant compte tenu du background du personnage, de son pédigré ex KGB si vous préfèrez !

    Jean LENOIR

  3. Alan.144 dit :

    Retour en arrière :

    2015 – Disparition de Vladimir Poutine
    https://www.huffingtonpost.fr/2015/03/16/disparition-vladimir-poutine-folles-rumeurs-international_n_6876220.html

    Poutine réapparaît en public
    https://www.24heures.ch/monde/poutine-apparait-dix-jours-absence-mysterieuse/story/13918115

    Poutine est mort, vive son clone ! Une affirmation de son ex-femme, Loudmila Poutina !
     » Mon mari, malheureusement, est mort depuis bien longtemps. Je dois l’avouer publiquement, car je n’en peux plus de voir de ce qui est décidé en son nom. C’est terrible.  »

     » Ils m’ont dit une seule chose: « Si tu veux vivre – tais-toi. »
    Plus tard j’ai appris que le meurtre de Vladimir avait été préparé depuis longtemps, il a été éliminé quand le premier clone était presque capable de prendre la relève. De l’extérieur, bien sûr que j’aimais Poutine, j’étais impressionnée.  »
    https://www.erichalauzen.com/2015/07/poutine-est-mort-vive-son-clone-une-affirmation-de-son-ex-femme-loudmila-poutina.html

    Les clones du président Poutine (& Macron)

    Qui  » pilote  » les clones ?

    • c’était dans les 3 Mousquetaires…. il s’agissait de cloner le roi par son jumeau caché…. je ne sais plus pour quoi ou pour qui

    • Popov dit :

      alan.44
      Cela me rappelle l’épisode du divorce de Poutine avec Loudmila, mis en scène à la télé russe et où sa femme expliquait l’air apeuré que c’était mieux qu’ils divorcent car ils ne se voyaient plus depuis des années…

  4. Alcide dit :

    USA Bombing List. The Democracy World Tour

    Vu sur:
    https://thesaker.is/playing-the-mighty-wurlitzer-vs-reality/

  5. lahmizere dit :

    intéressant de retrouver le curriculum de la famille Swchab, père et grand père….cherchez un peu…
    idem par ex pour Trudeau, Sarközy, Gates, madame Clinton (pizza gate…) , et le petit Bush junior qui lors d’une intervieuw reconnaissait qu’à l univ dans le » temple » où il était initié, il devait se coucher dans un cercueil avec tout le tralala, mais qu’il n’était pas autorisé à en dire plus … ou le cow boy Regan qui participait sur les hauteur de la Californie à une séance « simulée » d’offrande d’enfant. filmé par alex Jones qui a eu des ennuis depuis… mais tous ça des fakes bien sùr.
    le monde est entré dans un phase de folie type exponentiel lisez 2 Thessaloniciens chap 2 versets 3 à 12, le monde invisible est bien présent à tous les étages, mais QUI va le croire, « ils ont des yeux mais ne voient pas »
    Ariane Bilheran l’explique très bien, la foule est entrée en sidération, planétaire mes amis planétaire.

  6. Nanker dit :

    Petite blague du dimanche matin…
    serais-je le seul à trouver que Schwab est le sosie parfait de notre gloire nationale François Hollande… après une chimio.

  7. RATUMA dit :

    on n’est pas sorti de l’auberge !!

  8. Quelque chose que vous devez comprendre est la différence entre une vision économique simple et une vision géopolitique de type empire.

    La définition d’un empire est basée sur 2 critères : régner sur des terres et des peuples à cultures distinctes les unes des autres, puis, la flexibilité des frontières tendant à l’extension.

    Partant de ce principe là, le novlangue fait son oeuvre l’UE/USA est ni plus ni moins qu’un empire. et de ce nouvel angle de vue le fait que les directives soient retranscrites en droit national le démontre, vous ne l’ignoriez probablement pas, l’empire européen était en extension. 6,10,12,15,21,28, et puis hop….27.. un gros steak en moins.

    Un empire repose sur 3 critères fondamentaux qui engendrent la coopération par l’usage massif et total de l’ordre imaginaire sur lequel repose la civilisation humaine : l’ordre politique, l’ordre économique et l’ordre religieux.

    Tout est caché derrière un droit divin ou un droit de la nature, or, ni l’un ni l’autre n’existe. La justice, le droit, l’argent,l’égalité, la liberté, rien n’existe, tout n’est que construct, c’est une convention sociale, c’est de l’intersubjectivité par le biais d’une manipulation pour instaurer une confiance pour vous piloter. Code d’hammurabi -1776 ou déclaration d’indépendance +1776, l’un dit : hommes pas égaux, c’est dieux qui le dit ; l’autre proclame l’inverse, via dieu également…

    Le langage est le point de départ permettant de générer une communication et d’introduire de l’imaginaire. Le religieux est là pour cimenter la croyance en l’autre et fédérer. L’argent est le maximum matériel de tolérance spirituel, il dépasse les croyances et fédère en intermédiaire et structure les échanges, le commerce, et permet un déploiement à grande échelle. Le politique est ce qui cadre le tout.

    À partir du moment où vous avez un économique mais un manque de respect politique ( donc le pognon qui tombe pas dans la bonne poche ), l’armée entre en jeu. Toujours dans l’histoire de la civilisation occidentale cela s’est produit ainsi.

    Poutine n’est ni pour ni contre une organisation X ou Y. et qu’il en soit membre on s’en branle. et d’ailleurs le problème est situé dans un proxy non otan , non UE.

    Le fait est que si l’empire occidental vient zoner sur des terres qui ne sont pas (encore) légitimes il est du devoir d’un partenaire économique de lui dire de rester à sa place. Surtout quand l’ukraine est un ex-territoire soviétique.

    Vous voyez bien que dans l’histoire les pays, même les membres de l’empire européen sont capables de coup isolés mais à l’égard du grand ensemble sont pieds et poings liés. Ce n’est pas 400 lance-roquettes allemand et 50 péons FR en Roumanie qui vont changer ce qui se passe, à savoir, foncièrement, des peuples russophiles frontaliers à la Russie, persécutés depuis 8 ans par le reste du pays, et une scission vient de se produire et pour une fois elle n’est pas orchestrée par l’empire en mouvement habituel, et avec la Crimée ça fait la 2° fois que la Russie agit en première position pour légitimer ce qui est voulu par les concernés plutôt que l’empire européen se serve et vienne à grand renfort d’entreprises européennes.

    L’empire est en colère, son expansion est disputée. Sans expansion, il y a un resserrement de tout le mécanisme. Et comme déjà expliqué, l’Ukraine est un grenier à blé , le plus gros en Europe et 3,5x la taille de celui de la France.

    Les enjeux à venir exigent de capturer l’Ukraine. C’est mal parti, et ça risque de provoquer des énergumènes gesticulant à la télé, à la radio, pour dire Russie ceci, poutine cela, mais c’est sans effets.

    L’empire est incapable de conquérir quoi que ce soit autrement que par la corruption et le saccage économique, la tenue militaire d’une frontière montre la faiblesse de ce qu’est l’empire occidental dans sa configuration actuelle, ( les migrants entre comme papa dans maman ), et dans les prochains trimestres vous verrez l’agneau revenir caresser le distributeur d’énergie.

    Le numérique c’est la dernière option de cet empire mou pour que l’asservissement volontaire soit fait par le biais du big data et de registres informatiques, débranchez la prise électrique du modem et revenez à l’analogique et vous serez libres car ils n’auront pas les moyens techniques ni humains pour vous asservir. Les flics ne se déplacent plus pour les faits communs dans une ville de 40 000 habitants, moins de 2 voitures par villes la nuit. Les budgets sont laminés. Tout ne repose que sur la caméra de surveillance. Ce qui n’a jamais empêché quoi que ce soit.

    La notion d’effondrement c’est simplement la refonte des pouvoirs, le repli du politique sur son pré carré avec l’abandon des territoires progressivement, ce n’est pas la quantité de disponibilité de ressources, c’est la manière dont elles sont disposées et par qui.

    Quand vous comprenez ça, vous avez tout compris. Ça ne se passera pas forcément mal, mais on va vous abandonner, c’est une certitude, puisque c’est en cours. Et on va vous mettre la tête sous l’eau par la montée des taxes pour maintenir le train de vie de ces messieurs dames, cela va de soi.

    l’impôt à la source babar-macron est leur plus belle réussite de ces dernières années, il faut le reconnaître on ne peut plus les sanctionner en esquivant les impôts, de fait on ne peut plus les mettre à genoux qu’en sortant totalement du cadre socioprofessionnel, ce qui est impossible pour 99% de la population n’ayant aucun référentiel pour une autre façon de faire ni non plus la possibilité pour 85% d’urbain dans le pays.

    Le goulag vous l’avez voulu, il est là. mais y a la télé et internet… ça devrait aller.

    Non ?

  9. clavreul dit :

    video/1

  10. Veracruz dit :

    Nouvelle armée Européenne, un but commun aux citoyens de l’UE ne parlant pas tous la même langue d’en découdre avec un ennemi extérieur (tousanticovid / tousantirusse), arrivée nouveau Vax miracle, piquouzes à l’aller et au retour pour ceux qui auront la chance de revenir, instauration Etat d’urgence partout en Europe, crédit social numérique généralisé et mondialisé…
    Le plan se déroule sans accroc, nous sommes à la phase combien déjà j’ai oublié de prendre le programme à l’entrée ? (trop occupé à penser aux popcorns)
    A moins que Poutine soit agent double du WEF pour infiltrer et mieux savoir ce qui s’y passe, mais là c’est pire que du complotisme !

    • zorba44 dit :

      Veracruz … »à moins que Poutine… » c’est l’hypothèse que je formule plus haut. Elle est à prendre au sérieux car, si avêrée, remet en cause le narratif de certains commentaires !

      Jean LENOIR

      • Veracruz dit :

        Infiltré je ne pense pas, mais plutôt sincère au départ en voulant intégrer la Russie dans le Monde économique mondialisé (avait-il vraiment le choix). Il est possible qu’il ait rapidement compris ensuite à quelle bande de dégénérés Nazis psychopathes il avait affaire et que leurs objectifs étaient incertains, ceci expliquerait l’attitude de Poutine ces 10 dernières années oui c’est possible.
        Si c’est le cas c’est alors encore pire, car cela veut dire que les généraux sont en ce moment même sur les dents avec la main au dessus des boutons Nu-Clé-Aires… Et tout le monde sait très bien que en temps de guerre les premiers morts viennent avec les bavures militaires, à la moindre boulette ça sera Ouizzz ! (On regarde peut-être notre dernier Soleil)

  11. clavreul dit :

    video/1

    • clavreul dit :

      Nationalisme contre mondialisme.

      • il faut préciser que le nationalisme du XX siècle est un mensonge, c’est une manipulation, le nazisme est mouvement d’extrême droite pour taper sur la gueule des ouvriers qui bloquaient toutes les entreprises par des grèves ( entre autres ) , ainsi les grands groupes ont tous supporté hitler dans les années 30… c’est pas un hasard. ca devait casser la dynamique égalitariste des revendications sociales.

        Le mondialisme d’aujourd’hui est en train de retourner dans un néo nazisme mondial. pour les mêmes causes, briser les oppositions des peuples qui ne croient plus au mythe occidental. ça finira de la même manière.

      • clavreul dit :

        On va se retrouver dans un monde ou la Chine dictera sa politique si elle a l’opportunité de devenir la super puissance du monde à la place des États-unis, et la doctrine qui régira le monde ne relèvera pas du nazisme. Les américains ont placé des nazis en Ukraine à la suite de la seconde guerre mondiale pour avoir la certitude de produire des combattants acharnés contre la volonté de domination communiste dans la région.

  12. clavreul dit :

    Franc maçonnerie et évolution politique mondiale :
    La République de droite : monde multipolaire : nationalisme : V.Poutine.
    La République de gauche : monde unipolaire : mondialisme : J.Biden.

  13. Theophile dit :

    Je me pose exactement la même question : la crise ukrainienne est-elle un outil de transformation sociétale au même titre que le covid ? Poutine n’est-il que l’autre face de la même pièce ?

  14. Ping : Pour tout savoir sur Vlad ! Enfin presque… | jbl1960blog

  15. Alcide dit :

    Poutine ordonne l’alerte des forces de « dissuasion nucléaire »

    Extrait :
    « Les pays occidentaux ne prennent pas seulement des mesures hostiles contre notre pays dans le domaine économique. Je parle des sanctions illégitimes dont tout le monde est bien conscient. Cependant, les hauts responsables des principaux pays de l’OTAN font également des déclarations agressives contre notre pays  »

    Vu sur :
    https://www.zerohedge.com/geopolitical/russia-orders-nuclear-deterrence-high-alert-nato-warns-unacceptable-escalation

    Les couteaux sont tirés, car il faut bien comprendre que couper la Russie de SWIFT équivaut à un blocus, une déclaration de guerre.

    • zorba44 dit :

      Double jeu vis-à-vis du WEF, c’est la suite logique…

      Jean LENOIR

    • Ratatouille dit :

      La Russie et la Chine ont décidé, il y a plusieurs années, de mettre en place des structures financières communes afin d’éviter les sanctions et les pressions économiques exercées par des tiers. L’une des principales bases d’un tel système a été posée en 2010, lorsque Poutine a annoncé que le commerce bilatéral entre la Russie et la Chine serait réglé en roubles et en yuans chinois, plutôt qu’en dollars américains.

      Depuis 2014, la Russie a ensuite développé le SPFS, qui, en 2018, a déjà été utilisé par au moins 400 institutions financières (presque exclusivement russes). Jusqu’à présent, le système a des coûts de transaction plus élevés que SWIFT, ce qui constitue toujours un obstacle sérieux à une adoption généralisée.

      En 2015, la Chine a lancé une première version de son système CIPS. Toutefois, ce système ne deviendrait pas une alternative complète à SWIFT. En effet, le CIPS ne traiterait pas les transferts d’argent, mais se contenterait d’envoyer des ordres de paiement. Plus tard dans l’année, les autorités chinoises ont également annoncé que le CIPS ne serait utilisé que pour les transactions commerciales transfrontalières avec le Renminbi, et non pour les transactions liées au capital.

      Enfin, le CIPS a été partiellement relié au SWIFT en 2016. Un accord a été signé donnant un consentement mutuel pour utiliser SWIFT comme canal de communication pour connecter le CIPS avec les institutions utilisant SWIFT.

      Toutefois, il a récemment été question d’intégrer le SPFS russe et le CIPS chinois. Les deux systèmes seraient prêts à être reliés, créant ainsi un écosystème financier russo-chinois indépendant. Toutefois, il reste à décider si le rouble ou le yuan chinois sera utilisé comme monnaie, ce qui pourrait donner lieu à d’âpres discussions (qui pourraient se terminer en faveur de la Chine).

      https://fr.businessam.be/contrer-le-swift-la-russie-et-la-chine-travaillent-sur-un-systeme-de-paiement-international-alternatif/?utm_source=pocket_mylist

    • j’attends la fermeture totale des robinets de gaz pour me prononcer. Car en jouant le chronomètre la Russie a des avantages que l’Europe n’a pas. L’argent c’est de la confiance, une ligne de crédits…. le tangible qui fait tourner les usines c’est autre chose.

  16. tout n’est que jeu d’ombres….c’est juste que le jeu apparaît maintenant. mais nous restons des pions impuissants. Illusion de nos démocraties que le pouvoir du peuple ….

  17. Catherine dit :

    Poutine aura , à mon sens, joue le jeu de KS pour l’endormir, lui et sa clique de psychopathes
    dégénérés.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s