Quand Zemmour taclait Richard Descoings

Le décès brutal et inexpliqué, à New York, du directeur de Sciences Po a suscité de très nombreux commentaires sur celui qui avait su « moderniser » l’institution de la rue Saint-Guillaume, l’internationaliser et « l’ouvrir à la diversité »… Mais dans ce concert d’éloges funèbres, il n’est pas inutile de revoir cette chronique que Zemmour consacra à Richard Descoings il y a deux ans et qu’il concluait ainsi : « En fait, Richard Descoings est à la confluence historique et idéologique d’une extrême gauche post-soixante-huitarde qui avait pour projet de liquider la culture bourgeoise et d’une droite libérale qui veut livrer au marché des générations de consommateurs malléables parce qu’incultes. Il est à la fois le fossoyeur de l’élitisme républicain et l’idiot utile du capitalisme. Décidément, cet homme a tout pour plaire ! »

(RTL, le 5 janvier 2010)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quand Zemmour taclait Richard Descoings

  1. zorba44 dit :

    L’abaissement de la connaissance conceptuelle est le vecteur de la connaissance servile destinée à empêcher le sens critique et la contestation.
    Pas sûr, et c’est un euphémisme, que cela ne résiste aux drames sociaux en train de s’écrire.
    Pas sûr également que les révolutions qui en naîtront y trouverons l’intelligence pragmatique nécessaire à la révision ou au salut de tous.
    En fait je crois qu’on a, à la fois, taclé à mort l’économie et le pouvoir de créer, en rendant l’opinion moutonne.
    Pas gais, pagaïe, pagaye (ou un remake d’un sot porte un sceau dans un seau : les trois « so » tombent, comment écrivez-vous « so » ?)

    Joyeuses Pâques

    Jean LENOIR

  2. Archibald dit :

    Excellent, merci pour ce post !

  3. Une fois de plus la lucidité de Zemmour fait mouche, il faut aussi ajouter, même si on ne tire pas sur un mort, que pour Descoings ses grandes idées allaient de pair avec une très jolie rémunération !

  4. rockin' dit :

    Jeudi 12 juillet.

    Comment la Cour des comptes a déboulonné la statue Descoings

    Faut-il déboulonner la statue de Richard Descoings ? Trois mois après la mort du directeur de la prestigieuse Sciences Po, Le Monde publie les premières conclusions d’un rapport de la Cour des comptes sur la mauvaise gestion de l’école par son ancien directeur. L’empreinte laissée par Descoings sur l’Institut d’études politiques (IEP) faisait pourtant l’unanimité, nous disait-on.

    http://www.marianne2.fr/Comment-la-Cour-des-comptes-a-deboulonne-la-statue-Descoings_a220604.html

    Salutations.

  5. oracle dit :

    A Sciences Po les enseignants sonnent la révolte !!!

    A l’issue d’une AG «historique», les personnels de l’établissement ont réclamé l’organisation d’une nouvelle procédure de recrutement du successeur de Richard Descoings à la direction.

    Sciences-Po a vécu une journée de rébellion historique. On se serait presque cru à la Sorbonne… Des profs et des chercheurs remontés, des administratifs abondant dans le même sens, des participants se coupant la parole pour surenchérir, les termes d’une motion discutés pied à pied, et enfin un vote à mains levées pour dénoncer les agissements de la direction dans la succession de Sciences-Po.

    http://www.liberation.fr/societe/2012/11/14/a-sciences-po-les-enseignants-sonnent-la-revolte_860452

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s