« Vendez tout ! » annonce la Banque royale d’Ecosse (RBS) aux investisseurs

alerte-krach vendez-tout

« La Banque royale d’Ecosse (RBS) a averti ses clients de s’attendre à une «année cataclysmique», ainsi qu’à une crise globale déflationniste. Il est temps de vendre ses actions avant qu’il ne soit trop tard, a-t-elle averti.

L’équipe de crédit de la RBS a indiqué que la situation des marchés était aussi alarmante que celle qui prévalait juste avant la crise financière de 2008. Les principaux marchés d’actions pourraient notamment perdre jusqu’à un cinquième de leur valeur, tandis que le baril de pétrole atteindrait 16 dollars. «Vendez tout excepté les obligations de haute qualité. Il s’agit de tout faire pour retrouver son capital de départ. Dans une salle bondée, la porte de sortie est petite», a-t-elle indiqué à ses clients dans une note, rapporte The Sydney Morning Herald.

Le chef du crédit de la RBS, Andrew Roberts, a déclaré que le commerce mondial et celui des emprunts se contractaient, un affreux cocktail pour la trésorerie des entreprises et les bénéfices comptables. Cet avenir funeste devrait également entraîner une augmentation considérable des ratios d’endettement.

«La Chine a effectué un ajustement majeur qui risque de faire boule de neige. Les emprunts et le crédit sont devenus très dangereux», a-t-il poursuivi. La Chine est en proie depuis plusieurs mois à des difficultés boursières sans précédent. En août dernier, en quatre jours, le Shanghai Composite Index avait perdu 22%, effaçant tous les gains enregistrés depuis le début de l’année et tombant sous son niveau du 31 décembre 2014. 

Un effondrement de Wall Street de 10% à 20% 

Wall Street et les actions européennes doivent s’attendre à une dégringolade de 10% à 20%, estime Andrew Roberts. Il a insisté en indiquant que Londres était vulnérable à un «choc négatif». «Toutes ces personnes qui possèdent beaucoup d’actions dans le pétrole et le secteur minier et qui pensent que leurs dividendes sont en sécurité vont découvrir qu’ils ne sont pas en sécurité», a ajouté le chef du crédit de la RBS.

La banque Morgan Stanley avait aussi averti des risques d’une chute du prix du baril de pétrole à 20 dollars, sachant que le pétrole influence largement le cours du dollars. L’un des principaux repères du marché pétrolier, le baril de Brent est passé sous les 31 dollars au matin du 12 janvier, son taux le plus bas depuis avril 2004″.  

RT en français, le 12 janvier 2016

Source originale : http://citywire.co.uk/wealth-manager/news/rbs-says-sell-everything-in-cataclysmic-warning/a872993

Lire aussi :

Des gourous de Wall Street prédisent un krach boursier

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour « Vendez tout ! » annonce la Banque royale d’Ecosse (RBS) aux investisseurs

  1. Saubadine Franck dit :

    Les rats quittent le navire…

  2. johnnyHAL dit :

    Il est temps de sauter du train qui roule à toute allure vers la Falaise!

  3. zorba44 dit :

    Ce que ne dit pas RBS c’est que la chute sera beaucoup plus dure. Un environnement cataclysmique cela se traduit plutôt par des baisses de cours de 80%;

    Jean LENOIR

  4. Eric dit :

    C’est le serpent qui se mord la queue, vendez tout, et tout s’effondre. Bon de toute façon, il n’y a pas besoin d’être un gourou de wall street pour prédire un enfer potentiel.

  5. Fritz dit :

    J’ai tendance à faire le contraire que ce que conseille les banquiers. Certes, il existe une surévaluation des marchés. Mais face à des billets de banque faits de papier et d’encre, posséder des actions de sociétés saines me parait moins aléatoire.

  6. Nanker dit :

    Pas sympa de la part de la RBS… Rappelons que cette banque était mourante en 2008 et qu’elle a été sauvée de la faillite par la planche à billets anglo/europénao/américaine.

    Ils pourraient au moins avoir la reconnaissance du ventre et émettre des messages « positifs » comme : « c’est le moment d’acheter » « les indicateurs sont haussiers » « buy the dips » « les fondamentaux sont excellents » bref tout ce qu’on entend sur BFM-bizness quand les « experts » font leur numéro de claquettes. Si dans un monde financier tenu par les voyous les banquiers deviennent vertueux, alors où va-t-on?

    Bon il nous restera toujours les politiques pourris (Macron Sapin chez nous) pour insuffler encore un peu de vie au mikado financier perpétuellement sur le point de s’effondrer.

    @Fritz :
    attention les marchés boursiers fonctionnent comme l’arnaque du « jeu de l’avion » : pour qu’elle tienne il faut que de nouveaux gogos entrent dans le système, ce qui donne l’occasion aux gros de retirer leurs billes sans trop de dommages…

    • Fritz dit :

      @ Nanker : Merci Nanker, vous avez raison. Si on se donne la peine de vérifier les
      données comptables des sociétés cotées, il existe aujourd’hui des opportunités plus
      solides que le papier monnaie où que l’argent scriptural créé par la dette. Le marché est partiellement pipé par les gros qui rachète leurs propres titres avec l’aide de la planche à billets, ça je le reconnais. Mais il vaut la peine de bien examiner ceux qui possèdent des biens tangibles et qui pratiquent une activité que l’on peut comprendre.

    • Fritz dit :

      @ Nanker :
      J’ajoute que quand mon banquier, ma concierge (que j’adore) un média surtout financier où un analyste donne un conseil d’invesstissement j’analyse systématiquement l’inverse…… Bien entendu je vais chercher à trouver quells titres la RBS achète ces jours.

      • Jojo dit :

        Et avez vous trouvé réponse à quels titres elle rachète ? Leurs tweet est il « honnête » ou est ce pour profiter de quelque chose ?

  7. xavib dit :

    L’important n’est pas dans le yo-yo boursier…les krachs de marché ça va ça vient on s’en remet.
    Le point critique c’est ça:

    http://www.zerohedge.com/news/2016-01-11/%E2%80%9Cfuture-economic-historians%E2%80%9D-will-probably-call-period-began-2007-%E2%80%9C-longest-depressi

  8. Nanker dit :

    Fritz dégustez ça :
    « Albert Edwards Hits Peak Pessimism : « S&P Will Fall 75% »
    http://www.zerohedge.com/news/2016-01-13/albert-edwards-hits-peak-pessimism-sp-will-fall-75-global-recession-looms

    Baisse de la Bourse de NY de 75%… ça me semble plus réaliste que les 10-20% annoncés par les oracles de la RBS. Une fois que les marchés auront été nettoyés il ya aura des occasions à faire pour ceux qui auront un peu d’argent à investir en Bourse. Mais avant ce grand « reset » moi je dirais prudence…

  9. hgenseric dit :

    Contre-sanctions. Une nouvelle loi russe menace le monde occidental de dépression
    Le président Poutine vient de transmettre à la Douma (parlement) l’un des ensembles les plus redoutés de lois jamais vues dans l’histoire moderne de la Russie qui, une fois promulguées, créeraient le pire  » cyclone économique  » que le monde occidental ait jamais connu et plongerait les États-Unis et l’Union européenne dans une dépression immédiate, sinon un effondrement économique pur et simple.
    http://numidia-liberum.blogspot.com/2016/01/contre-sanctions-une-nouvelle-loi-russe.html

  10. zorba44 dit :

    Merci pour ce lien capital hgenseric. A l’est on continue d’avancer les pions et on y ajoute une prise de judo asphyxiante.
    Sauf à démentir cette information, et le profil des bourses lui donne pour l’instant plus que raison, l’ouest et ses acolytes sont mais vraiment, vraiment très mal barrés.

    Quel est votre avis Olivier ?

    Jean LENOIR

    • C’est une info au conditionnel et qui le reste pour le moment. D’autant que la source originale, relayée par Russia Insider, est un article de Pepe Escobar sur RT qui date de septembre 2015…

      Quant au fond, ça ne ressemblerait vraiment pas à la Russie de Poutine – qui montre sans cesse sa volonté de calmer le jeu – de lancer un tel ouragan sur l’Occident.

      • zorba44 dit :

        Nous sommes d’accord quant au conditionnel, mais on est en droit de se poser la question de savoir ce qui est le « meilleur » feue la finance ou le feu …nucléaire ?

        Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s