Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit !

brexit-sun-beleave

Le quotidien populaire britannique The Sun a appelé ses lecteurs à se prononcer en faveur d’une sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne, lors du référendum du 23 juin, en une de son journal aux couleurs de l’Union Jack.

« BeLEAVE in Britain », peut-on lire en toutes lettres dans l’édition de mardi 14 juin du journal. Un jeu de mots qui phonétiquement signifie « croire en la Grande-Bretagne » mais qui contient le terme « sortie » de la Grande-Bretagne.

« Nous sommes sur le point de prendre la plus grande décision politique de nos vies. Le Sun exhorte aujourd’hui tout le monde à voter pour la SORTIE », écrit le journal.

Selon une nouvelle enquête d’opinion ICM publiée lundi après-midi par l’édition en ligne du quotidien The Guardian, le camp du Brexit est en tête de six points sur le « Remain » (rester), avec 53% des intentions de vote.

Déjà deux sondages publiés au cours du week-end ont donné le « out » en tête, tandis que désormais la moyenne des six derniers sondages calculée par le site WhatUKThinks le donne également gagnant avec 52% des intentions de vote contre 48% pour le « in ».

Dans son éditorial, le Sun soutient qu’une « sortie permettra de réaffirmer (notre) sa souveraineté – embrassant un avenir en tant que puissante nation autonome enviée de tous ».

L’avenir de la Grande-Bretagne serait « bien plus sombre » au sein de l’UE et serait absorbé par « l’expansion sans relâche de l’Etat fédéral allemand », poursuit le journal.

« Notre pays a une histoire glorieuse. C’est notre chance de rendre la Grande-Bretagne encore meilleure, de reprendre notre démocratie, de préserver les valeurs et la culture dont nous sommes fiers à juste titre », a-t-il encore commenté.

« Nous devons nous libérer de la dictature de Bruxelles », qualifiant l’UE de « plus en plus cupide, dépensière et harcelante ».

(Merci à Bruno)

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit !

  1. Christine dit :

    Comme j’aimerais que la Belgique pense à sortir de cette UE, vous n’imaginez pas. Que chaque pays reprenne sa souveraineté et son libre arbitre. Nous pouvons voter tant et tant, quelque soit le parti à la tête du pays, il sera complètement dépendant et ligoté par l’UE. D’accord, nos politiciens oublient qu’ils ne sont que des élus et se comportent en roitelets à qui tout est dû. Ils sont maintenant des familles, de père en fils qui se passent le flambeau de la politique. Tout cela ne pourra être remis en ordre qu’après la dislocation de cette despote UE. C’est bien sûr un avis qui n’engage que moi. Je suis une eurosceptique convaincue. L’idée était belle telle qu’elle nous a été présentée mais on nous trompait déjà. Il nous suffit de calculer le prix du pain avant cette monnaie unique et après.
    http://www.dhnet.be/actu/belgique/le-prix-du-pain-a-pris-50-en-12-ans-51b765bce4b0de6db97b6b05

  2. Betty dit :

    Moi aussi j’en rêve car si l’Angleterre sort de l’U.E. d’autres suivront. Je veux retrouver ma monnaie, je veux retrouver la vie d’avant., je veux que la France retrouve sa souveraineté, je ne veux plus de laxisme propre à nos gouvernants depuis 40 ans L’Europe c’est une vaste escroquerie mais le peuple n’est pas dupe.

    • bonjour , nous sommes pleins de bretons et de normands à souhaiter comme vous mais ça dépend de nous de nous lever pour dire stop ça suffit suivons Mélenchon, dupon Aignan tous ces gens courageux qui osent dénoncer le mensonge qui rassure pour affirmer la vérité qui dérange belle journée la paix vous accompagne tous laurence

      • Tikehau dit :

        Ni Mélanchon, ni Dupont Aignan ne veulent quitter l’UE. Et surtout pas abandonner l’euro.
        Seul l’UPR de François Asselineau est très clair à ce sujet (http://www.upr.fr/).

  3. Sur dit :

    Le Franxit, c’est pour quand?

  4. zorba44 dit :

    Here comes the Sun… (Let the sun rise every day in your heart). Voilà comment on les aime les Anglais : rendez les Beatles aux Anglais et le camembert aux français (le camembert kiwi est franchement pas top !).

    Ensemble en ce mardi détricotons cette Europe infâme.

    Jean LENOIR

  5. viggo1 dit :

    Habitant en Suisse, heureusement nous ne faisons pas partie de ce….machin. 🙂
    Amicalement

  6. Ping : Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit ! |

  7. Alcide dit :

    Il faut interdire le référendum !

    Selon le premier ministre néerlandais Mark Rutte, le résultat du référendum sur l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne tenu aux Pays-Bas en avril a été désastreux.

    « Je suis totalement, totalement, totalement contre les référendums sur des accords multilatéraux parce qu’ils n’ont pas de sens comme nous l’avons vu à l’exemple du référendum aux Pays-Bas », a-t-il déclaré au cours d’une conférence de parlementaires européens à La Haye.
    La suite:
    https://fr.sputniknews.com/international/201606141025801081-referendum-ukraine-desastre-premier-ministre-neerlandais/

    Ces petites ordures fascistes qui bafouent publiquement l’expression de la majorité devraient être démis sur le champ.
    L’EU est une dictature molle et ne s’en cache pas.

    • christ dit :

      en france , le référendum est une rareté , et quand le résultat ne convient pas , on s’assoit dessus ( sarkozy le pourris nous a fait le coup en 2005 , souvenez vous …;)

  8. Igor dit :

    Le plus grand souci du Brexit est la langue…A « Bruxelles » on parle et on écrit semble t’il en anglais….Mais aucun de ses membres ne parlera anglais, allez soyons fous, parlons allemand…c’est la langue européenne non?

  9. Danse dit :

    (comme dit, les anglais ne devaient pas rester dans l’UE, ils n’étaient là que pour aider à enfoncer l’Europe continentale et se retirer avant la destruction générale, comme à chaque guerre. Sauf qu’on n’avait pas prévu le réveil des peuples qui voudraient sortir de la dictature.)

    Mais le moment des comptes avec l’UE est arrivé, il est temps de sortir les chiffres qui parlent. Que la vérité déferle !
    Ce que coûte et rapporte l’Europe aux Français – Le Figaro – 21 mai 2014
    http://www.lefigaro.fr/elections/europeennes-2014/2014/05/21/01053-20140521ARTFIG00086-ce-que-coute-et-rapporte-l-europe-aux-francais.php

    « L’une des missions dévolue à ses femmes et hommes politiques est de voter le budget de l’Union européenne. Négocié pendant deux ans, celui de la période 2014-2020 a été adopté en novembre 2013 et s’élève à à plus de 1000 milliards d’euros, selon l’accord du Conseil européen des 7 et 8 février 2013. Rien que pour l’année 2014, il atteint les 135,5 milliards d’euros. La France devrait y participer à hauteur de 22,2 milliards d’euros, soit 16,4% du total du budget européen, selon une des annexes du Budget 2014.

    Ce budget est en grande partie constitué des recettes de la TVA, des droits de douanes, mais surtout des contributions des Etats membres. Selon les dernières données disponibles en 2011, la France était le deuxième pays à contribuer au budget européen en versant 19,6 milliards d’euros, soit 16,3% des recettes totales, juste derrière l’Allemagne (19%) mais bien loin devant le Luxembourg qui ne verse que 279 millions d’euros et qui se situe à la 23e place.

    L’Hexagone fait même partie des «contributeurs nets», c’est-à-dire qu’il verse plus d’argent qu’il n’en reçoit, comme ses voisins anglais et italiens. En 2011, la France a versé un montant net de 6,4 milliards d’euros à l’UE. »

    images éloquentes à voir absolument (chiffres 2011) :
    QUELS PAYS CONTRIBUENT LE PLUS AU BUDGET EUROPÉEN ? (en millions d’euros et en pourcentage)

    QUELS PAYS BÉNÉFICIENT LE PLUS DE L’EUROPE ? (en millions d’euros et en euros par habitant)

    On voit que LA FRANCE EST LE DEUXIÈME PLUS GROS CONTRIBUTEUR, juste derrière l’Allemagne et devant l’Italie, la Grande Bretagne n’étant que le 4e contributeur.
    Et on voit que PAR HABITANT, la France n’est que le 20e bénéficiaire…
    Mais qui est le premier bénéficiaire ? Le Luxembourg ! Le pays de Juncker, celui qui exige la loi esclavage chez nous tout en siphonnant à la fois nos revenus par cet énorme impôt caché, et les évasions fiscales de nos riches.
    Cet argent ne va pas aux Luxembourgeois qui n’en ont nul besoin, mais aux parasites de l’UE, rémunérés à prix d’or pour nous ruiner (et à leurs banques ?) :

    « La France reste néanmoins un important bénéficiaire. En volume, elle est le troisième pays qui reçoit le plus d’argent de l’Union européenne (13,1 milliard d’euros), derrière l’Espagne et la Pologne. (…).
    MAIS QUAND ON RAISONNE EN EUROS PAR HABITANT, LA FRANCE SE RETROUVE PROJETÉE AU 20E RANG, avec 203 euros par Français en 2011, contre 3025 euros pour les Luxembourgeois et 618 euros pour la Belgique*=. Des chiffres qu’il faut néanmoins nuancer puisqu’ ils prennent en compte les frais de fonctionnement des institutions européennes très présentes dans ces deux pays. »

    On voit aussi avec quel argent les anciens pays de l’Europe de l’Est ont été achetés par l’OTAN pour nous enfermer dans ce nouveau rideau de fer et nous embarquer avec l’Allemagne dans une guerre contre la Russie.

    Deux commentaires extraits sous l’article :
    « Mais les pays de l’Est sont entrés dans l’Union Européenne pour bénéficier de ces délocalisations !
    Mme Danuta Hubner, commissaire européenne polonaise l’a avoué au journal français La Tribune en Avril 2005 «Nous sommes là pour favoriser les délocalisations à l’Est»
    « Prévenir les délocalisations, les stopper par des règles artificielles travaillerait contre la compétitivité des entreprises. Ce que nous devons faire, au contraire, c’est faciliter les délocalisations au sein de l’Europe. Ainsi les sociétés européennes seront globalement plus fortes car elles pourront abaisser leurs coûts ». Selon Danuta Hübner, faciliter les délocalisations au sein de l’Europe est la seule solution pour éviter que les entreprises ne délocalisent vers l’Inde ou la Chine. »

    « Et le coût des délocalisations industrielles intra europééennes (vers les pays de l’est, portugal, grece, irlande..) ?
    ça a couté combien aux français depuis 30 ans ??? »

  10. leducmichael dit :

    Cette liberté éditoriale est impossible en france, car il y aurait une suspension immédiate des subventions de propagandes gouvernementale

  11. Danse dit :

    (faute de temps voici un complément en vrac aux infos ci-dessus sur le siphonnage appelé UE)
    L’EUROPE ET L’ARGENT DE LA FRANCE : LE SCANDALE DES ANNÉES À VENIR… (2009)
    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/l-europe-et-l-argent-de-la-france-56921

    Extraits :
    « Le document gouvernemental déjà mentionné confirme en toutes lettres cette tendance à la baisse ; cf ICI page 44 : « LES RETOURS FRANÇAIS DEVRAIENT ÊTRE AMENÉS À DÉCROÎTRE AU COURS DE LA PÉRIODE [2007-2013], EN PARTICULIER À PARTIR DE 2009″.

    => On pourrait donc tabler sur une redistribution en France de 13 à 13,5 milliards d’euros cette année, pour une dépense affichée au budget de l’Etat de 18,9 milliards d’euros. Soit une perte sèche pour la France de 5,4 à 5,9 milliards d’euros en 2009.

    Mais c’est oublier deux choses.

    1. D’abord, LES DÉPENSES RÉELLES DE LA FRANCE VERS L’EUROPE SONT TOUJOURS SUPÉRIEURES AUX PRÉVISIONS INSCRITES DANS LES PROJETS DE BUDGET.
    Par exemple en 2008, dans les documents officiels, l’Etat prévoyait le versement de 18,4 milliards d’euros vers l’Europe. Le compte-rendu d’exécution du budget nous apprend en 2009 qu’en réalité l’Etat a versé à l’Europe 18,7 milliards d’euros, soit 300 millions d’euros de plus que prévu initialement. En appliquant le même décalage cette année, ce ne serait donc pas 18,9 milliards d’euros que la France verserait à l’Union européenne, mais 19,2 milliards d’euros.

    2. Ensuite, IL FAUT TENIR COMPTE DES AMENDES QUE PAIE L’ETAT FRANÇAIS CHAQUE ANNÉE À L’EUROPE, ET DES SUBVENTIONS AGRICOLES QU’IL FAUT REMBOURSERMAIS C’EST OUBLIER DEUX CHOSES.
    En 2008, l’Etat français avait inscrit à son budget 587 millions d’euros d’amendes pour non-transposition en droit français de directives européennes. La même année, la France a dû rembourser à l’Europe 150 millions de subventions agricoles perçues dans des conditions qui n’étaient pas conformes aux textes européens (vices de forme).

    Il faut donc ajouter environ 1 milliard d’euros au versement de l’Etat français vers le budget européen.

    Ainsi, en 2009, la perte sèche pour la France sera comprise entre 6,4 et 6,9 milliards d’euros.

    Ces chiffres sont cohérents avec une étude réalisée en 2006 par le Trésor public français, qui indiquait déjà une perte sèche de 5 milliards d’euros pour 2005. Cf ICI, page 23.

    EN DIX ANS, LA PERTE SÈCHE POUR LA FRANCE A DOUBLÉ.
    DANS LE MÊME TEMPS, ELLE BAISSAIT DE 40% POUR L’ALLEMAGNE, ET DE 20% POUR LE ROYAUME-UNI. »

    « Jusqu’au début des années 2000, la France versait à l’Europe 1 à 2 milliards de plus que ce qu’elle en recevait. Cela nous paraissait acceptable. Depuis l’élargissement de 2004, le processus ne semble plus être maîtrisé. Les sommes explosent, et DÉSORMAIS 1/6 DU DÉFICIT DE L’ETAT S’EXPLIQUE PAR LA PERTE SÈCHE DE LA FRANCE VERS L’EUROPE. « 

  12. Ping : Coup de tonnerre : The Sun appelle à voter pour le Brexit ! — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie | FNACAB

  13. brunoarf dit :

    Mardi 14 juin 2016 :

    Royaume-Uni : les partisans du Brexit ont 7 points d’avance sur les partisans du maintien dans l’Union européenne.

    Sondage de l’institut TNS :

    Maintien dans l’Union européenne : 40 % des personnes interrogées
    Sortie de l’Union européenne : 47 % des personnes interrogées
    Ne savent pas / N’iront pas voter : 13 % des personnes interrogées

    Leave campaign ahead in latest TNS poll.

    London, 14th June –

    The latest EU referendum voting intention survey by TNS gives the Leave campaign a significant lead nine days out from polling day.

    The survey of 2,497 adults in the UK gives the ‘Leave’ campaign a lead of 7 points over ‘Remain’. Voting intention among likely voters (including those not fully decided but leaning in one direction) is as follows :
    Remain 40%, Leave 47%, Undecided/Would not vote 13%

    http://www.tnsglobal.co.uk/press-release/leave-campaign-ahead-latest-tns-poll

  14. Super crétin de peuple qui croit les mensonges des politiques dit :

    C’est marrant mais ça ne me surprend pas…. Tous les dirigeants de la planète depuis des années savent que pour s’offrir des décenies de croissance dans les années à venir, il faut une « bonne guerre » pour faire faillite et remettre les comptes à zéro en spoliant l’épargnant Il faut aussi tuer des centaines de milliers de parasites (chomeurs, retraités etc…) et que ceux qui travaillent le fassent pour des clopinettes par amour de l’eurosystéme…
    C’est merveilleux comme le systéme est intelligent : la croissance n’est pas infinie, ne peut pas l’être. Mais le but, c’est pas que ça monte très haut, le vrai but c’est qu’on soit longtemps sur une courbe de PIB ascendante(comme ça on crée de la dette publique qui enrichit les banques à coup de promesses électorales)… Donc il faut de temps en temps de grosses crises qui effondrent tout très bas subitement. C’est terrible pensez-vous ? Eh bien pas eux ! Cela s’appelle l’ordo ab chaos, et c’est un « mal nécessaire »… Bienvenue dans le satanisme bande d’agneaux sans dents ! (ou illuminisme, ou franc macronnerie d’en haut… désolé les petits franc_macrons jaune et bleus d’en bas vous etes juste de la merde pour faire passer la pilule et que le bon peuple croit que les élites veulent leur bonheur)
    L’angleterre se prépare à sortir pour éviter de se trouver piégée, et donc solidaire, des planches pourries de l’euro systéme.

  15. Nanker dit :

    On dira ce qu’on veut des tabloïds anglais (qualifiée de « presse de caniveau » ici) n’empêche qu’elle se vend elle (contrairement à nos quotidiens bien de chez nous) et elle n’est pas aux ordres (contrairement à nos quotidiens bien de chez nous).

    Hélas pour eux les Anglais ne connaissent pas le bonheur de lire des journaux dirigés par des sommités intellectuelles aussi considérables que Laurent Joffrin ou Yves Thréard, dont l’ambition finale serait d’être intronisé au Siècle…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s