Sous la pression de ses employés, Google renonce à son projet controversé avec le Pentagone

« Face à la colère d’une partie de ses employés, Google fait marche arrière. Au cours d’une réunion interne, le moteur de recherche a annoncé, vendredi 1er juin, qu’il ne renouvellera pas son contrat avec le Pentagone, ont indiqué plusieurs sources citées par le site Gizmodo. Ce projet gouvernemental, baptisé Maven, a pour but d’utiliser des logiciels d’intelligence artificielle afin d’améliorer l’analyse des images vidéo filmées par les drones de l’armée américaine. La collaboration avec Google prendra fin en mars 2019.

PROGRAMME « NON OFFENSIF »

Pour l’entreprise de Mountain View, la participation à ce projet constituait une rupture. Pendant très longtemps, elle avait en effet toujours gardé ses distances avec de potentielles applications militaires de ses technologies. Répondant à la polémique, elle s’était défendue en minimisant son implication. Elle assurait par ailleurs qu’il s’agissait d’un programme « non offensif ». « La technologie est utilisée pour signaler des images dans le but de sauver des vies et soulager des gens d’un travail très fastidieux », expliquait-elle.

Google mettait aussi en avant le montant du contrat conclu avec le ministère américain de la défense: à peine 9 millions de dollars (7,7 millions d’euros). Mais des e-mails internes obtenus par Gizmodo révèlent que les recettes liées à cette collaboration étaient d’au moins de 15 millions de dollars. Et qu’elle auraient pu encore progresser en raison de la hausse anticipée du budget du projet Maven. Surtout, cette participation était considérée comme une porte d’entrée vers d’autres contrats avec l’armée ou des agences de renseignements ».

Jérôme Marin, le 2 juin 2018

Rappel :

Drones tueurs : Les employés de Google exigent la fin de la collaboration avec le Pentagone

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Sous la pression de ses employés, Google renonce à son projet controversé avec le Pentagone

  1. xavib dit :

    Je ne vois pas les grands pontes de la pieuvre Google renoncer aussi facilement… ça cache quelque chose.

  2. zorba44 dit :

    Le ministère de la défense US devra mettre d’autres googles sur ses drones pour mieux voir ce qu’il tue et détruit…

    Jean LENOIR

  3. matlac dit :

    La bonne blague, je vois bien les militaires dirent « bon bah on va faire sans, s’était super stratégique mais on va se débrouiller »

    A ce niveau Google n’a pas son mot à dire, d’autant que l’entreprise doit être noyauté de toutes parts par des agents de l’administration. Une bien piètre opération de com’ qui veut faire croire que ça bouge alors qu’en coulisse rien ne changera.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s