Gilets jaunes. La “transition écologique”, on s’en tamponne !

« Depuis le mouvement de révolte du 17 novembre autour des gilets jaunes, les pouvoirs publics n’ont qu’un mot à la bouche : « transition écologique ». Ainsi, les manifestants seraient des imbéciles, qui ne comprennent pas que si on n’en termine pas avec le diesel, si on baisse les taxes, nous crèverons dans 20 ans victimes de la pollution et du réchauffement climatique.

M. Castaner, M. de Rugy, l’ont annoncé : ils passeront en force …

Il ne faut donc pas avoir peur d’affirmer très simplement aux pouvoirs publics : « votre transition écologique, on s’en tamponne ».

Car vous êtes une sacrée bande d’hypocrites, vous qui voulez mettre tout le monde à vélo et généraliser le covoiturage, tout en tuant le diesel. Il y a quinze ans, vous disiez l’inverse. Et vous faisiez tout pour que les Français contractent des crédits auto pour acquérir la nouvelle voiture diesel haut de gamme.

Et puis vous mentez, comme si la France, comme si l’Europe, était le principal continent pollueur dans le monde ;

Vous demandez au peuple de renoncer à sa voiture, vous lui conseillez d’investir dans des voitures électriques à 30 000 euros avec une prime de 5000 euros, vous fermez dans le même temps les centrales nucléaires (cherchez l’erreur), mais vous ne faites rien contre les grandes entreprises dans le monde, certaines françaises, qui elles polluent réellement. C’est le peuple que vous asphyxiez, sans toucher aux grandes entreprises coupables de polluer allègrement.

Et puis, si la transition écologique vous importe tant, pourquoi ne pas interdire le transport aérien dans ce cas ?

Vous vous prétendez concerné par l’écologie, mais vous ne prenez aucune mesure pour limiter l’expansion démographique du continent africain et du continent asiatique, alors que ce sont les deux continents qui vont polluer le plus dans le monde dans les prochaines décennies.

Le peuple que vous méprisez commence à crever de faim. Cette France périphérique que vous affublez en douce (ou pas) des qualificatifs de beauf, réac, un peu raciste, vous auriez souhaité qu’elle meure en silence. Dans la solitude des campagnes, dans des foyers précaires et non rénovés, avec des retraites ou des salaires toujours plus bas. Vous n’avez d’yeux que pour la ville, la métropole, ses banlieues. Le reste, vous vous en moquez.

Mais messieurs les élites, la société que vous voulez construire, celle de mangeurs de quinoa non binaires obéissant au garde-à-vous à leurs enfants rois protégés par l’interdiction de la fessée et nés d’une PMA, ne verra jamais le jour. Parce qu’hormis détruire ce peuple — ce à quoi vous vous attelez c’est vrai par tous les moyens, vous qui encouragez quotidiennement une forme de remplacement de population — vous ne parviendrez pas à l’effacer comme ça, d’un coup d’éponge.

Ce peuple ne vote majoritairement plus pour les personnes qui gouvernent le pays. Ce peuple n’écoute plus votre parole, votre désinformation que quelques officines médiatiques financées par vos amis diffusent à tour de bras.  Ce peuple n’écoute plus des syndicats et de partis politiques dont les têtes pensantes ont quitté le navire du réel depuis belle lurette.

Ce peuple se mobilise aujourd’hui, de manière désorganisée. Il vous fait donc peur. Pas de leader à qui promettre un gros chèque [à part peut-être Jacline ? disent certains… OD] Pas de corporation à tenter de corrompre par l’argent. Mais des foyers de révolte, partout dans le pays. Ce sont vos boulangers, vos plaquistes, vos restaurateurs, vos caissiers qui sont dans la rue alors qu’ils n’étaient jamais descendus au préalable. C’est un comité invisible qui s’invite à la table…

Oui il y a de la rancœur, du ressentiment, de la colère, de la haine contre les élites. Cela fait des années que vous niez le peuple. Réagissez, vite, avant que cela tourne mal, très mal.

Et surtout ne nous parlez plus hypocritement de transition écologique ! »

Julien Dir, Breizh-info, le 21 novembre 2018

Lire aussi :

Jean Lassalle explique pourquoi il a porté un gilet jaune à l’Assemblée

Rappels :

A quoi servent les grandes conférences internationales sur le climat ? A taxer les honnêtes gens.

La sombre histoire derrière le « réchauffement climatique » du GIEC (W. Engdahl)

Taxes sur le carburant : Quand la Borne est dépassée, il n’y a plus de limites !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Gilets jaunes. La “transition écologique”, on s’en tamponne !

  1. zorba44 dit :

    Pas seulement l’auto, mais l’étau Linky flic et racket… A rajouter dans l’emballage cadeau des nourrissons qu’on veut assassiner, des retraités et des travailleurs qu’on veut vider de leur passé, de leur terre, de leurs paysages et belles coutumes (pas celle de dire qu’un gamin ou une gamine de six ans est consentant !)

    https://fr.yahoo.com/news/toulouse-maires-s-apos-unissent-120253360.html

    Mort au TYRAN et à la tyrannie.

    Jean LENOIR

  2. jp43 l'auvergnat dit :

    Je pense que ce n’est plus la peine de leurs dire quoi que ce soit,le peuple va aller les chercher,maintenant il est trop tard pour faire marche (je n’aime pas du tout ce mot)arrière,ce n’est plus de la colère c’est de la haine

  3. malalafrance dit :

    L’insupportable bla-bla du collabobo Hulot sur la taxe écolo : il faut un accompagnement social… etc. ahahaha… comme si cette taxe carbone avait une quelconque utilité écologique!

    « Nicolas Hulot a réclamé jeudi un « accompagnement social digne de ce nom » de la hausse de la taxe carbone dénoncée par les « gilets jaunes », lors de l’Emission politique sur France 2.

    « Je l’ai défendue (la taxe carbone) et je l’assume. Mais je l’assume à partir du moment où on la met en oeuvre avec une dimension et un accompagnement dignes de ce nom. C’est ce qui a manqué, il faut le dire », a déclaré l’ancien ministre de la Transition écologique trois mois après avoir annoncé sa démission surprise du gouvernement.

    « Je l’ai dit à l’époque, et ce n’est un secret pour personne, il y a des contraintes budgétaires qui n’ont pas permis ou en tout cas pas convaincu le gouvernement d’augmenter cet accompagnement social, il va le faire je l’espère maintenant »
    afp

    Par contre pour la suppression de l’ISF et les énormes cadeaux fiscaux aux riches et aux multinationales il n’y avait pas de contrainte budgétaire, là non voyons….

    • Le dodo dom dit :

      Le bulot, lui aussi, il s’ en tamponne de « la transition écologique »: voir mon post précédent
      (Bruno, son « canot » ressemble à un petit Zodiac, mais il n’en est rien: moteur Mercury Verado 225 cv, 2,6 litres de cylindrée, 6 cylindres en ligne a injection, 89 litres à l’heure (d’essence, ouf, pas de mazout)… cqfd ;-( p’être qu’en mode hybride, le générateur arrive à allumer les feux de positions?))
      … et aussi depuis bien avant, losqu’il faisait okavango ou ushuaia, avec une pub rhone-poulenc à l’entracte que la chaine télé, aux ordres, passait!
      La vraie transition écologique, c’est le fumier; ça pue avant même de le voir…

  4. brunoarf dit :

    Sondage : de plus en plus de Français soutiennent le mouvement des «gilets jaunes».

    Près de 8 Français sur 10 trouvent légitime l’appel à bloquer Paris ce samedi, révèle un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo.

    Ni les risques d’attentat terroriste agités par le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, ni l’inventaire à la Prévert de débordements relatés par les élus LaREM dans les médias n’auront suffi. Non seulement les Français ne se détournent pas des «gilets jaunes», mais ils sont encore plus nombreux à trouver justifiée leur mobilisation.

    Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo, réalisé les 21 et 22 novembre sur un échantillon de plus de mille personnes, près de 8 Français sur 10 (77 %) trouvent l’appel à bloquer la capitale, ce samedi, légitime. Soit trois points de plus qu’ils ne l’étaient samedi dernier.

    Preuve de l’échec de la récente stratégie de diabolisation du mouvement adoptée par le gouvernement, 62 % des sondés refusent de qualifier les «gilets jaunes» de «violents». Une grande majorité préférant les caractériser comme «populaires» (81 %), «courageux» (77 %), engagés dans «une lutte pour l’intérêt général» (78 %).

    Si les modes d’action à venir font débat dans les rangs du mouvement, deux Français sur trois (66 %) appellent à ce que la mobilisation se poursuive, catégories populaires en tête (78 %). Et ce, même s’ils sont une majorité à relativiser leur efficacité. 56 % des sondés expriment ainsi des doutes quant à la capacité des «gilets jaunes» d’arracher de nouvelles concessions au gouvernement, susceptible de produire de réels effets sur le pouvoir d’achat.

    Les sympathisants LaREM justifient aussi le mouvement

    Alors que la proximité sociologique entre «gilets jaunes» et électeurs du Rassemblement national a fait couler beaucoup d’encre, 83 % des sympathisants du parti de Marine Le Pen soutiennent la poursuite du mouvement, contre 92 % de ceux de La France insoumise.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2018/11/22/01002-20181122ARTFIG00300-sondage-de-plus-en-plus-de-francais-soutiennent-le-mouvement-des-gilets-jaunes.php

  5. rafik dit :

    Le problème c’est que Macrophage et ses sbires ils s’en tamponnent aussi de ce que pensent les gilets jaunes, rouges, verts, ou bleu !!!!

  6. Eugenio Sarto dit :

    Eh oui ! Peut leur chaut le « réchauffement climatique ». C’est là que précisément que gît la manip ! Le fameux mouvement « spontané » soutenu et alimenté plus ou moins discrètement par les médias de tout bord, et spécialement « alternatifs » (LOL !), ne dénonce pas du tout une imposture qui serait avancée pour justifier leur tonte. Non, ils l’avalisent tacitement, déplaçant l’attention sur les sous. La synthèse (à moindre coût) ne va pas tarder : on va balancer 4 roubles de synthèse aux édentés complets et l’essentiel sera pérénisé : le principe du « réchauffement climatique » et le laminage de ce qui reste des classes moyennes accentué.
    On n’enseigne pas en vain aux enfants que les révolutions sont des mouvements spontanés des peuples et qu’elles débouchent sur l’amélioration de leur conditions de vie : ils le croient dur comme fer et, devenus adultes, démarrent au quart de tour à la moindre suggestion.
    Mon Dieu que c’est triste. C’est le monde sans Dieu.
    E. S.

  7. Trend dit :

    Facile de raler mais compréhensible , mais les électrices et électeurs ne savaient-ils pas ce qu’ils faisaient lorsqu’ils étaient allés voter lors de la dernière élection présidencielle ?

  8. Nanker dit :

    Ce qu’il y a de bien avec ces Gilets Jaunes c’est que grâce à eux les masques tombent : nous avons du côté des porteurs de carte de presse ceux qui se révèlent pour ce qu’ils sont, des gens au service, non pas de l’intérêt général, mais du 1% cad des milliardaires qui leur paient leur salaire (je pense à l’immonde Sylvain Courage : dans le genre « journalisme couché aux pieds de son maître ce caniche-là mérite une médaille!).

    Et puis il y a les « penseurs » ceux qui imaginent la société de demain et les Gilets Jaunes ont permis l’éclosion en ce domaine d’un authentique champion : Dominique Fort!
    Et ce Fort est un authentique « Khmer vert » : écoutez son intervention ce matin sur « Inter » c’est terrifiant. Sous prétexte de préserver la planète, il préconise de ramener les Français d’en bas à ce qu’ils étaient dans les années 50 (des prolos qui allaient bosser à vélo). Plus de bagnoles pour les pauvres! Fort n’a pas eu le temps d’en parler mais il doit certainement vouloir aussi retirer aux prolos la possibilité de manger de la viande plus d’une fois par mois : la soupe et le pain à tous les repas c’était pas mal!
    Naturellement ce gugusse trahit sa pensée cachée mondialiste lorsqu’il évoque le fait que nous serons bientôt 8 milliards, et c’est là le coeur de sa pensée : Fort ne pense même pas pouvoir empêcher les habitants du Tiers-Monde de se reproduire comme des rats (la seule chose raisonnable) non il compte faire peser leur empreinte écologique sur nous les Occidentaux en nous imposant une décroissance forcée. Pourquoi ne pas plutôt faire pression sur les pays émergents en les CONTRAIGNANT à ne pas commettre les mêmes erreurs que nous? Mais Fort doit penser que le Blanc est coupable de tous les maux et doit par conséquent payer (et entendre ce terme dans toutes ses acceptions…).

    C’est réellement du fascisme, du fascisme repeint en vert, mais naturellement Fort réserve ce terme aux Gilets Jaunes citoyens et héroïques qui ont arrêté à un barrage une bande de clandestins. Pardon dans la novlangue de Dominique Fort le globaliste sans-frontièriste le mot « clandestin » est à bannir, préférons-lui celui de « migrant ».

    je vous enjoins fermement à écouter ce type : il annonce les mesures liberticides qui nous attendent pour les 10 ans à venir.
    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-23-novembre-2018

    Et logiquement ce type se lance en politique, non pas au niveau local mais au niveau transnational (là où se commettent impunément les pires crapuleries contre les peuples…) : il sera candidat aux Européennes! Et je pense que l’Open Society de Soros paiera sa campagne.
    Attention danger!

  9. le dodo dom dit :

    Et dire que « toute la clique » se moque de Jean Lasalle, lui, au moins, est le moins pourri de tout le systeme, alors ils essayent de le faire passer pour une brelle !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s