Crise de liquidités : la Fed prête à injecter 75 milliards de dollars par jour jusqu’au 10 octobre !

« La Fed a été amenée cette semaine à injecter des milliards de dollars dans les marchés monétaires, où un début de crise de liquidité a fait s’envoler les taux courts en début de semaine. Elle poursuivra ces injections « techniques » jusqu’au 10 octobre.

Que se passe-t-il sur le marché de la dette à court terme aux Etats-Unis ? En début de semaine, les taux à très court terme (« repo ») se sont envolés pour frôler les 10%, obligeant la Réserve fédérale à intervenir pour la première fois depuis la grande crise financière de 2008 pour assurer la liquidité et calmer les taux…

Evoquant des facteurs purement « techniques », la Fed de New York a ainsi injecté mardi 53 milliards de dollars sur le marché « repo », puis 75 milliards de dollars supplémentaires chacun des trois jours suivants, soit un total de 278 Mds$ (environ 252 MdsE).

Pour rassurer les marchés, la Fed a aussi abaissé mercredi le taux de rémunération des réserves excédentaires des banques, qui est passé de 3,2% à 2,9%. Le même jour, elle a abaissé son taux des « fed funds » d’un quart de point à 1,75%-2%.

Forte demande de liquidité

Le « repo » (repurchase market) est un mode de financement sécurisé qui permet aux banques de se procurer des liquidités via un système de prêts à très court terme entre établissements. Les banques se prêtent des liquidités entre elles, généralement sur 24 heures, en les échangeant contre des titres très sûrs, les obligations d’Etat américaines (les Treasuries). Mais ces derniers jours, face à une forte demande, les liquidités se sont mises à manquer, faisant grimper les taux d’intérêts…

Les autorités monétaires assurent que cette situation ne traduit pas une défiance entre banques (qui avait déclenché la crise des crédits subprimes en 2008). Elles estiment que cette envolée des taux « repo » est liée à des facteurs techniques et saisonniers qui ont fortement accru la demande de liquidités des banques.

La Fed continuera d’intervenir jusqu’au 10 octobre

Celles-ci font notamment face à d’importantes demandes de la part d’entreprises américaines qui doivent régler leurs échéances fiscales de septembre. Par ailleurs, la forte hausse du volume des émissions d’obligations d’Etat (Treasuries) par l’Etat fédéral, sous l’administration Trump, a gonflé le bilan des banques. Celles-ci sont alors incitées à échanger ces obligations contre des liquidités sur le marché du « repo », provoquant un déséquilibre entre l’offre et la demande d’emprunts d’Etat. Le fait que la Fed a réduit son bilan depuis deux ans, cessant de racheter les emprunts d’Etat arrivant à échéance, a accentué le phénomène.

Vendredi soir, les taux de « repo » avaient retrouvé leur niveau normal, autour de 2,05%, contre 10% dans la journée de mardi. Toutefois, face à la crainte d’une nouvelle résurgence, la Fed de New York a annoncé vendredi qu’elle allait continuer d’injecter jusqu’à 75 milliards de dollars par jour sur le marché interbancaire jusqu’au 10 octobre prochain, afin de s’assurer que les liquidités sont suffisantes sur ce marché de prêts à court terme entre banques ».

Boursier.com, le 20 septembre 2019

Addendum :

Alerte sur les marchés, les tuyaux font du bruit !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Crise de liquidités : la Fed prête à injecter 75 milliards de dollars par jour jusqu’au 10 octobre !

  1. xavib dit :

    Si je calcule bien ça ferait 1725 mds de dollars… 1778 mds si on rajoute les 53 mds du 1er jour !

  2. roc dit :

    certain se sont laissé surprendre . rien d’extraordinaire ils ont été sauvés preuve que les menace sur l’effondrement des grandes banques sont illusoire .
    tout cette monnaie n’ira jamais dans la consommation aucun banquier n’investira jamais son argent dans un stock de nutella donc pas de risque d’hyper-inflation !

  3. rodez21 dit :

    Celles-ci (i.e les entreprises américaines) font notamment face à d’importantes demandes de la part d’entreprises américaines qui doivent régler leurs échéances fiscales de septembre.

    Doit-on en conclure que les entreprises américaines s’acquittent de leurs échéances fiscales en empruntant sur le marché bancaire.

    Je savais déjà que certaines entreprises aux Etats-Unis, empruntaient pour racheter leurs actions et je crois même payer à leurs actionnaires des dividendes.

    Après tout pourquoi pas, je prends rendez-vous avec ma banque pour contracter un crédit sur 5 ans en vu de régler les impôts locaux de mon château.

    La vie (à crédit) est belle et tout va mieux que bien !

  4. zorba44 dit :

    Ce qui est sidérant dans cet article est qu’helicopter money inonde les banques.
    Car que les banques se servent d’obligations d’Etat « les Treasuries », très sûres, est en soi une farce car le signataire, pour ce qui le concerne, les considère juste au-dessus des bitcoins.

    Et puis ces sommes c’est comme la catastrophe nucléaire de Tchernobyl : c’est limité dans le paysage des centrales nucléaires …jusqu’à ce que Fukushima …et pourquoi pas un nouveau Three Miles Island !

    Jean LENOIR

  5. Marc Ange dit :

    Les raisons de cette injection massive de liquidités ne seraient-elles pas également à chercher du coté des attaques des installations pétrolières saoudiennes, judicieusement perpétrées un weekend alors que les cotations du pétrole sont suspendues?
    En effet, les cours étaient sur une tendance baissière les jours précédents. Les investisseurs positionnés sur ces positions baissières à terme, se sont réveillés le lundi matin avec un baril à plus de 70$ alors qu’il était à 60$ le vendredi soir. Tous leurs Stop-loss compris entre ces deux cotations sont tombés à la trappe pendant le weekend et leurs pertes constatées le lundi se sont alors avérées considérables.
    La FED n’est-elle pas simplement intervenue pour éviter la banqueroute à ces opérateurs (banques, compagnies d’assurance, fonds d’investissements)? La concomitance des deux événements est pour moi troublante.
    Ce qui est sûr, c’est que ce n’est que le début…

  6. brunoarf dit :

    1328 milliards de dollars ! Je dis bien : 1328 milliards de dollars ! Mardi 17 septembre, la banque centrale américaine a injecté sur le marché monétaire 53 milliards de dollars. Ensuite, CHAQUE JOUR jusqu’au 10 octobre, la banque centrale américaine va injecter 75 milliards de dollars ! Total : 53 + ( 75 x 17 ) = 1328 milliards de dollars !

    http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-banque-centrale-americaine-inonde-le-marche-faut-il-s-en-inquieter-6741661

  7. zorba44 dit :

    … 1778 milliards selon mon calcul et ma lecture de l’article, 53 milliards le 17 septembre : un jour à 53 milliards + 23 jours à 75 milliards de dollars.

    Est-ce bien important, à propos, la précision face à la démence financière qui s’installe ? Et si c’est le pétrole, alors voilà l’imbécilité de l’usage à outrance des marchés à terme (sur des prix en général bidouillés) !

    Qui paye les pertes : à terme (et ce n’est plus un marché !) vous et moi !

    Le monde est une gigantesque place de bidouillages de tout poil…

    Jean LENOIR

  8. tibiante dit :

    C’est effarant !!! où est ce qu’on va finir comme ça ???

    • zorba44 dit :

      Sorry tibiante …la loi de la jungle est malheureusement en vue. J’espère pour vous que vous disposez d’une BAD dans une province reculée…

      Jean LENOIR

  9. brunoarf dit :

    En septembre 2019, toute l’économie mondiale est morte.

    La Fed est obligée d’injecter 1328 milliards de dollars dans le circuit financier, du mardi 17 septembre jusqu’au 10 octobre.

    CHAQUE JOUR, la FED injecte 75 milliards de dollars pour éviter l’effondrement total de l’économie. Vous avez bien lu : la Fed va injecter 1328 milliards de dollars ! 53 milliards le mardi 17 septembre + ( 75 milliards x 17 jours )

    Conclusion : l’économie de marché est morte.

    Aujourd’hui, il ne reste plus que les banques centrales.

    http://bourse.lefigaro.fr/indices-actions/actu-conseils/la-banque-centrale-americaine-inonde-le-marche-faut-il-s-en-inquieter-6741661?

  10. roc dit :

    je ne suis pas sur d’avoir bien compris ; ce sont des prêt pour 1 jour .
    les è( milliards vont être reprêter jour après jour ou 75 milliards vont être ajouter jour après jours aux sommes prêtées la veille ?

  11. storm dit :

    Il y a encore eu 65 Mds hier lundi.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s