Ils sont tous complices : La crise du COVID-19 ne s’arrêtera qu’avec le renversement des mondialistes (B. Smith)

Je suis de ceux qui pensent que la pandémie est totalement fake, montée de toutes pièces pour masquer le crash économique et financier et transformer radicalement nos sociétés dans un sens bio-totalitaire. Brandon Smith voit les choses un peu différemment, il ne prend pas position sur la dangerosité du virus mais estime que la question-clé est celle des instigateurs de la crise. Les identifier et les neutraliser pour faire cesser les confinements suicidaires et les « vagues » de pandémie sans fin. Je ne peux que l’approuver, ayant moi-même écrit : « OMS, Chine, cercles mondialistes et multinationales… MÊME COMBAT ! ». Le problème, ce sont les mondialistes DE TOUS LES PAYS. OD

« […] Aujourd’hui, on débat encore largement de l’aspect mortel du Covid-19. N’est-il vraiment « pas pire que la grippe » ? J’ai vu des données qui suggèrent qu’il y a beaucoup plus de personnes infectées qu’on ne le pensait au départ, ce qui diminuerait le taux de mortalité. J’ai également vu des données qui suggèrent que les décès dus au virus sont sous-déclarés, tout comme ils l’étaient en Chine.

Je dis qu’il est insensé de tirer des conclusions hâtives tant que le virus n’a pas suivi le même parcours et infecté des centaines de millions de personnes que la grippe chaque année. Je dirai également que je n’ai jamais entendu parler d’hôpitaux et de morgues submergés par la grippe à l’époque moderne comme ils l’ont été par le coronavirus, mais ce débat est une distraction par rapport à la vraie question – Il ne s’agit pas de savoir si le virus est mortel, ce qui compte c’est que la réponse actuelle du gouvernement est inacceptable quoi qu’il en soit.

La fausse dichotomie qui est en train de se construire est que soit vous croyez que le virus est un horrible fléau mortel et que la loi martiale est nécessaire pour l’arrêter, soit vous croyez que toute la pandémie est en quelque sorte « mise en scène » et que tout cela est un canular, rendant la loi martiale inutile.

La vérité se situe plus probablement quelque part entre les deux. Le virus est une menace modérée, il s’agit très probablement d’une chimère ayant des qualités similaires à celles du SRAS, il tue effectivement beaucoup de gens mais ce n’est certainement pas la peste noire (un de mes amis vient de perdre quelqu’un au milieu de la quarantaine sans aucune condition préalable ; il est toujours intelligent de prendre des précautions), et même si c’était le cas, cela n’aurait pas d’importance car la tyrannie gouvernementale et le blocage économique ne résolvent pas le problème, ils ne font qu’aggraver la situation.

Maintenant que la campagne de propagande chinoise s’effondre car les données continuent de contredire ce qu’elles ont initialement rapporté, je dois souligner, comme mentionné ci-dessus, que la Chine n’a pas fait tout cela toute seule. Elle a bénéficié de l’aide des Nations unies, des principaux médias et, oui, même du CDC et de la Maison Blanche. Sans la collaboration de toutes ces entités pour supprimer les informations sur la menace et sa source, le public aurait eu beaucoup plus de temps pour se préparer. Et surtout, si les gouvernements, y compris le nôtre, avaient limité les voyages en provenance de Chine un mois plus tôt, alors qu’il était clair que la transmission interhumaine du virus était une réalité, alors la pandémie n’aurait peut-être jamais eu lieu.

Pourtant, ce n’est pas le cas. Pourquoi ?

Pourquoi la menace a-t-elle été minimisée et ignorée ? Pourquoi les voyages en provenance de Chine ont-ils été maintenus ouverts pendant des semaines après que la pandémie ait commencé à tuer des milliers de personnes ? Pourquoi tout le monde, y compris M. Trump, a-t-il d’abord défendu la Chine, pour ensuite l’accuser au moins de négligence et, au pire, de guerre biologique ?

J’ai une théorie, bien sûr. J’ai exposé le problème en détail dans mon article « How Viral Pandemic Serves The Globalist Agenda », publié en janvier. Cet article est issu d’un autre article que j’ai écrit en 2014 lors de l’événement Ebola, qui prédisait tout ce qui se passe aujourd’hui. Et ce mois-ci, j’ai publié une analyse des aveux des mondialistes ouverts sur la façon dont ils prévoient d’utiliser la pandémie pour promouvoir une société sans argent liquide et une tyrannie médicale dans mon article « Vagues de mutilation : la tyrannie médicale et digitale qui nous attend ».

Le récit s’est transformé en blâme de la Chine pour tout, et elle est certainement coupable de nombreux crimes, mais elle n’est que partiellement responsable du désastre. La Chine dans son ensemble n’est pas le premier bénéficiaire de la crise. En fait, elle souffre d’un effondrement économique comme la plupart des autres nations. Mais les mondialistes de la Chine, les mondialistes de l’OMS, les mondialistes des États-Unis, y compris ceux du cabinet Trump, en tirent tous un grand profit. Et c’est là que beaucoup de gens ne peuvent tout simplement pas se faire à l’idée du scénario.

Ils peuvent accepter l’idée d’une conspiration chinoise, ou d’une conspiration de l’ONU, ou même d’une conspiration de Trump, mais l’idée qu’il y a des élites dans tous ces pays et à la Maison Blanche qui travaillent ensemble ? C’est tout simplement « fou », n’est-ce pas ?

Je suis désolé de dire que c’est la réalité. Les États-Unis et le Canada ont versé des millions de dollars dans les expériences du laboratoire de Wuhan et le financement a été approuvé par nul autre que le Dr Anthony Fauci en 2015. Le cabinet de Trump est rempli d’élites mondiales et de personnes comme le Dr Fauci qui sont intimement associées à l’OMS. Fauci continue de défendre l’OMS. Trump a d’abord fait l’éloge de la réponse chinoise en janvier. L’OMS a défendu énergiquement la gestion de l’épidémie par la Chine et a fait l’éloge de sa réponse, qui a consisté à utiliser des applications de suivi et des codes QR pour surveiller ses citoyens 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et mettre en œuvre un totalitarisme médical. Ce même totalitarisme médical a été suggéré lors de l’événement 201, la « simulation » d’une pandémie de coronavirus financée par la Fondation Bill et Melinda Gates et le Forum économique mondial, qui s’est tenu seulement DEUX MOIS avant que la réalité ne se produise. C’est le même totalitarisme médical que Bill Gates et d’autres comme le MIT promeuvent comme solution aujourd’hui.

Les mondialistes n’ont cessé de réclamer le passage à une société sans argent liquide et à une culture de surveillance technocratique. N’est-il pas commode que ces solutions soient constamment proposées face à la pandémie ?

Si vous examinez la chaîne des événements, le montant des concessions mutuelles entre la Chine, l’OMS et d’autres gouvernements, y compris le gouvernement américain, et le fait que les mondialistes sont sur le point d’obtenir tout ce qu’ils veulent de cette catastrophe, je ne pense pas qu’il soit farfelu de suggérer que ce virus a peut-être été déclenché délibérément et que les mondialistes de plusieurs nations travaillent ensemble pour obtenir un résultat spécifique.

Avec les États-Unis qui accusent la Chine et les Chinois qui accusent les États-Unis, la vérité se perd dans le brouillard de la propagande. La vérité étant que les DEUX parties et l’OMS ont rendu cette pandémie possible, et que les élites de TOUS les côtés ont quelque chose à gagner. La finalité qu’ils souhaitent est une gouvernance mondiale, un système de monnaie numérique unique et une justification de la surveillance de l’ensemble du spectre des citoyens. La pandémie leur permet d’avoir tout cela, à moins que les gens ne prennent des mesures pour riposter et perturber leurs plans.

Certaines personnes qualifieront cela de « spéculation sauvage » ou de « théorie du complot », mais ces personnes ignorent les faits. Les preuves sont substantielles. Je l’ai souligné à maintes reprises ces derniers mois. Heureusement, je constate une tendance croissante à contrer le scénario mondialiste. J’espère que nous aurons le temps et la ténacité nécessaires pour les empêcher d’obtenir ce qu’ils veulent.

Comprenez bien, cependant, que cette crise ne s’arrêtera pas tant que les mondialistes ne seront pas défaits. La « vague » actuelle du virus n’est que la première. Attendez-vous à des vagues d’infections successives et à des vagues de confinement par des fonctionnaires complices. Et lorsque le COVID-19 ne fera plus peur aux gens, les élites n’auront plus qu’à libérer UN AUTRE virus aux effets variés. Pour mettre fin aux mesures de confinement et à la pandémie, nous devons arrêter les mondialistes. Nous devons aller à la racine de la menace ».

Brandon Smith, Alt-Market, le 30 avril 2020

Traduction Olivier Demeulenaere

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Ils sont tous complices : La crise du COVID-19 ne s’arrêtera qu’avec le renversement des mondialistes (B. Smith)

  1. zorba44 dit :

    Débancarisation, stocks, produits naturels de santé : objectif tenir au moins deux ans dans sa bulle !

    Jean LENOIR

  2. nicolasbonnal dit :

    Olivier avez-vous écrit une synthèse personnelle sur ce sujet du FAKE ? En terminologie MILES MATHIS (qui écrit beaucoup pour peu), cela se nomme aussi un STAGED EVENT, ces ridicles passes d’armes dans les hôpitaux sois-disant bourrés de malades. Mais une synthèse dure et nourrie me paraît indispensable… Envoyez-la si vous l’avez.

  3. Lazeby dit :

    La nuit passée, la vidéo « de quarantaine » entre P-Y Rougeyron et Pierre Jovanovic à été brutalement bloquée -et l’est restée.

    https://m.youtube.com/watch?v=YnufbTssAo0

    Il y était dit notamment que l’oligarchie ne laisserait au peuple de France qu’une alternative : soit la laisser détruire méthodiquement ce qu’il reste du pays, soit la maladie et la guerre civile.

    • Alcide dit :

      …Il y était dit notamment que l’oligarchie ne laisserait au peuple de France qu’une alternative : soit la laisser détruire méthodiquement ce qu’il reste du pays, soit la maladie et la guerre civile…

      Les zélites seraient bien bonnes envers les gueux de nous laisser le choix entre la peste et le choléra.

      Bien bonnes mais intellectuellement limitées.

      Une guerre, quelle soit civile ou pas, on sait comment ça commence, pour sa prétention à une possible gestion de l’excellence du chaos ou à sa fin, cela relève de la folie furieuse.

      Nos chères zélites parasitaires ne sont pas nombreuses et leur pouvoir est en papier. Le peuple le comprendra tôt ou tard.

      En outre, d’ici deux ou cinq semaines lorsque l’effondrement total de l’économie réelle provoquée par ce confinement nerveux sera acté, des millions seront au chômage, ruinés, dans l’impossibilité de payer les échéances puis saisis par le système bancaire usurier, méprisés par des enfants mal éduqués qui verront leurs parents comme des loosers qui se séparent ; alors ces millions même s’ils sont des moutons, seront le dos au mur face à la vraie guerre.

      Alors, je ne donne pas cher de la peau des huissiers, magistrats, flics, politiciens, banquiers à ce moment contre des millions qui ont tout perdu .

      • Le grand Ferré dit :

        Ca va saigner. Vivement demain que le ménage soit fait. Vif, virulent et bref !
        Leur nom sont connus et leur nombre est minoritaire. Leurs chiens de garde seront nécessairement terrassés en premier et sans état d’âme, au bon souvenir des matraquages et des amputations de leur part. Ces collabos vont recevoir le juste retour de leurs actes. Les intérêts avec car le peuple est généreux.
        Vivement demain !!

        La province se prépare à agir et les villes ne le savent pas vraiment ou peu le savent. Les clubs de tir sont saturés, les inscriptions au permis de chasse sont toujours plus importantes.
        Vivement demain.

        La seule chance que pourra espérer la mafia de déicides occupant illégitimement tous les postes du pouvoir est un procès du type Nuremberg. Cela leur évitera des moments très difficiles à vivre à la hauteur de ces criminels apatrides.
        Vivement demain car demain sera une belle et bonne journée … !

        Voyez comment finirent le couple Mussolini et les Ceaușescu.

        Livre d’Hénoch :
        « Azazel apprit aux hommes à fabriquer des épées, des armes, des boucliers, des cuirasses. choses enseignées par les anges. Il leur montra les métaux et la manière de les travailler, ainsi que les bracelets, les parures, l’antimoine, le fard des paupières, toutes les sortes de pierres précieuses et les teintures. Il en résulta une grande impiété. Les hommes se débauchèrent, s’égarèrent et se perdirent dans toutes les voies »
        « Tu vois tout ce qu’a fait Azazel : c’est lui qui a enseigné tous les forfaits commis sur la terre et qui a révélé les mystères éternels gardés dans le ciel, et les hommes mettent en pratique ce qu’ils ont appris. »
        « Il dit à Raphaël : « Enchaîne Azazel par les pieds et par les mains, jette-le dans les ténèbres, ouvre le désert qui est à Dadouël et jette-le dedans. Mets sur lui des pierres rugueuses, et aigües, enveloppe-le de ténèbres, et qu’il demeure là à perpétuité. Recouvre son visage, et qu’il ne voie pas la lumière. » »
        « La terre entière a été dévastée par les œuvres apprises d’Azazel : impute à celui-ci tous les péchés. »

  4. Marc dit :

    OD, je suis mille fois d’accord avec votre vision sur la manipulation dont nous sommes tous victimes !

  5. Tenez, Olivier je me permets de vous laisser cette vidéo de la généticienne Alexandra Henrion-Caude ancienne directrice de recherche à l’Inserm à l’Hôpital Necker. Elle nous explique tout ce qu’elle sait sur la pandémie et ça décoifferait un chauve qui sourit ou pas ;

    Je l’ai intégrée en analyse dans ma publication du jour ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/05/02/peur-du-virus-ou-virus-de-la-peur-video-pdf-liens-et-analyse/ avec l’annonce faite par Véran qu’on vient d’en prendre pour 2 mois de plus et que pour monter d’un cran dans la pandémic, j’ai passé à la loupe les fumeuses Brigades de CASCON que même les médecins généralistes contestent !

    • Et je rajoute pour appuyer l’idée qu’il est temps d’arrêter de consentir, cet article ► https://www.lepoint.fr/debats/la-musique-nouvelle-responsable-du-covid-19–02-05-2020-2373825_2.php qu’il faut lire en entier !

      Extraits : Gentiment confinés depuis le 16 mars, étouffant comme la plupart des citadins entre les quatre murs de leur appartement forcément sans jardin – c’est plutôt rare, en ville, d’avoir son jardin –, ils attendaient sur leur balcon, comme chaque vendredi soir, après avoir applaudi les soignants, que la voisine se mette au sien, décoré de guirlandes électriques, pour passer de la musique sur sa platine. Elle en fait profiter tout le monde, car tout le monde adore, les gosses, les parents, les anciens. Personne ne songerait à s’en plaindre, mais plutôt à la remercier d’avoir eu cette jolie initiative.

      Et puis soudain, la musique se tait : Sauf ce vendredi. Quand une voiture de police, tous gyrophares dehors, s’arrête devant la porte de l’immeuble d’où provient la musique. Quatre officiers en sortent.

      Les forces de l’ordre redescendent enfin et se dirigent vers leur véhicule. Depuis les balcons, les gens les interpellent, certains les supplient : « Pourquoi vous coupez la musique ? C’est tous les vendredis, c’est notre bouffée d’oxygène ! » On interroge les policiers. Ils sont quatre. Quatre, pour un peu de musique. « Il y avait un attroupement dans la rue », justifie l’un d’eux. Quelques personnes passaient, oui, pas plus que dans la journée, et certains prenaient des photos, à plus d’un mètre l’un de l’autre, on les a vus, et absolument rien à voir avec l’irresponsable « bal » de rue improvisé dans un autre quartier la semaine précédente, au mépris de tous les gestes barrières, et justement condamnable. Là, il n’y a plus personne, et les policiers sont quand même entrés dans un immeuble. Parce qu’il y avait de la musique… On le fait remarquer. « Vous ne dispersez pas un attroupement, là, vous êtes montés dans un appartement… » « S’il y a de la musique, ça va faire des attroupements », répond-il. « Oui mais les gens respectent la loi, ils ne sont pas dehors, ils sont chez eux, confinés, à leur balcon, pour écouter. Ce n’est pas verbalisable, d’écouter de la musique ? » « Si, c’est verbalisable. » On s’étonne. « Ah bon ? Mais quelqu’un s’est plaint ? » Un autre policier s’approche, échauffé : « Vous avez eu le Covid ? » On ouvre de grands yeux : « Quel rapport ? » « Vous avez eu le Covid ? reprend-il. C’est à cause de choses comme ça qu’il se répand. » « À cause de la musique ? » « À cause de la musique qui crée des attroupements… »

      Ce soir, j’espère que tous ceux qui pourront feront du bruit, du bon bruit pour rendre gorge à ces FDO qui font du zèle, car ce régime ne tient plus que par sa police, alors que vous le savez bien qu’ils ne pourront pas arrêter tout le monde !
      Jusqu’à quand ? Jusqu’où ? Arrêtez de consentir, z’étaient juste 4 ces crons, il n’était pas question de les lyncher mais merde si on vous demande de porter une étoile en forme de coronavirus vous allez vous précipiter sur vos machines à coudre pour en fabriquer une assortie à vos masques ???

      Signé Jo encoreplusfuraxquedab !

  6. Ping : Ils sont tous complices : La crise du COVID-19 ne s’arrêtera qu’avec le renversement des mondialistes Par Brandon Smith – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  7. Para Bellum dit :

    Bonsoir à tous.
    Je ne crois pas que nos dirigeants et leurs sbires soient le dessus du panier mondialiste . Ce ne sont que des crétins utiles au système, des pantins à qui on a fait miroité la gloire, le fric et l’immunité pour leurs turpitudes . Le jour du grand chaos ils seront sacrifiés ….mais ils ne le savent pas encore . Je dirais que tout au plus un petit groupe aura le privilège de se replier vers un asile préparé à l’avance, mais le gros de la troupe sera livrée à la vindicte populaire . Pensez vous vraiment qu’une Sibeth ou autre Belloube soit des têtes d’affiches ? Que nenni , ce sont de simples fusibles soumis et consommables .
    Quant à la révolte des geux…..j’y crois moyen . Le Venezuela a connu un effondrement et la réaction des gens après avoir mangé les animaux des zoos a été de fuir à l’étranger . Chez nous les malheureux agriculteurs acculés à la faillite mettent fin à leurs jours dans le fond d’une étable sombre , oubliés de tous . Je ne comprend pas . Foutu pour foutu autant en embarquer le max en partant, ça ferait réfléchir les autres ,mais les gens n’ont pas cet esprit . Pourtant je l’espère ce soulèvement .

    • Le grand Ferré dit :

      Si tu veux la paix, prépare la guerre. (Si vis pacem, para bellum.)
      Un oxymore attribué à l’auteur romain Végèce. Il est paradoxal de dire que les forces armées assurent la paix.

      Il faut cesser d’être antisociale ! Adaptons-nous aux arguments des interlocuteurs et respectons leurs visions du monde. Ils nous déclarent le guerre ? Soyons diplomate, faisons-leur la guerre !
      Si les sbires ne sont pas le dessus du panier mondialiste, ils en sont le fond, les collabos.
      Ils devront donc aussi être recherchés.

      « Qui s’instruit sans agir, laboure sans semer » (Proverbe arabe.)

      Crdlt

  8. Simon dit :

    Pas d’accord avec l’article de Brand Smith mêlant la Chine aux mondialistes, un raccourci qui arrange bien les US, dans leur situation décadente . En France, il a suffit que Luc Montagnier auréolé de son prix Nobel, désigne, le 19/4, la responsabilité chinoise, pour que nos médias-toutous suivent, devançant même des médias US. Ce n’est pas sérieux. Deux articles ci-après apportent des éléments importants sur le « pistolet fumant  » .
    https://www.strategic-culture.org/news/2020/04/21/what-did-us-intel-really-know-about-chinese-virus/ The Covid-19 Crisis as an Insight into a Wider Agenda (New Eastern Outlook 29/4).
    Pour ce dernier, Google n’a pas fourni la référence internet de l’article.Voir le site NEO.

    • Flash dit :

      Il n’y a aucune illusion à se faire sur les méthodes et le cynisme du régime chinois.
      Ceci étant dit, en effet, l’oligarchie mondialiste ne se trouve pas principalement en Chine, même si elle a maintenant des intérêts croisés avec l’oligarchie chinoise, mais aux USA. Et, le fait qu’un responsable des renseignements US ait déclaré la semaine dernière que le virus était bien d’origine exclusivement animale devrait attirer l’attention…
      Un article intéressant à ce sujet est paru il y a 2 semaines sur Veterans Today : « Did US torpedo the entire global economy to stop China’s rise? » Kevin Barrett, April 20, 2020
      https://www.veteranstoday.com/2020/04/20/torpedo/
      Traduit en français ici : https://reseauinternational.net/les-etats-unis-ont-ils-torpille-lensemble-de-leconomie-mondiale-pour-arreter-la-montee-en-puissance-de-la-chine/

      Souvenons-nous que la journaliste bulgare Dilyana Gaitandzhieva, connue par son enquête sur des livraisons d’armes occidentales aux égorgeurs en Syrie, avait publié, début 2018, une autre révélation majeure : que des laboratoires secrets américains, opérant sous le couvert de centres médicaux dans 25 pays du monde, y développaient, en réalité, des armes bactériologiques. Ceci, bien sûr, au plus grand mépris des États dans lesquels ils sont implantés d’abord, et des conventions internationales ensuite.
      https://southfront.org/pentagon-bio-weapons/

      La thèse d’un virus qui proviendrait des USA est d’ailleurs celle défendue par le professeur Francis Boyle, célèbre lanceur d’alerte étasunien spécialiste des armes bactériologiques : https://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1412

      • Parce que vous croyez que les labos US sont les seuls à développer des armes bactériologiques…
        Pour le moment on ne peut dire d’où viendrait ce (ou ces) virus, les thèses les plus contradictoires s’affrontent.

  9. Frank dit :

    Bonsoir Olivier,
    Vous auriez aussi pu écrire « satanistes » à la place de « mondialistes ».
    Cordialement

  10. Merio dit :

    Je vois pas le problème du traçage des personnes et de la monnaie numérique vous pose des soucis!?

    • Alcide dit :

      Je ne sais pas si vous êtes sincère ou si c’est bien imité mais votre propos est sidérant.
      Cette petite vidéo devrait vous plaire :

    • xavib dit :

      @merio

      Moi ce qui me « pose souci » c’est que des gens comme vous « ne voient pas le problème »… ça met en DANGER tous les autres.

    • Le grand Ferré dit :

      @Merio,
      Seriez-vous un adepte du voyeurisme ou un exhibitionniste ?
      A moins que le masochisme soit votre plaisir, le sadique ne voit pas où se trouve le mal.
      L’un comme l’autre, je comprendrai ainsi votre vision de ce monde.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s