Remaniement : Au secours, Sarkozy revient !

En réalité il n’était jamais vraiment parti… puisque ses réseaux avaient déjà grandement contribué à la victoire de Macron en 2017 et qu’il continuait à manoeuvrer depuis lors. Ces gens-là, simples émanations de l’Etat profond, on ne peut jamais les chasser du pouvoir quand on se contente de cette fausse démocratie qu’on appelle “représentative”. OD

Fragilisé, Macron cède du pouvoir aux réseaux Sarkozy

Ceux qui s’attendaient à un virage à gauche du Président en seront pour leurs frais : suite au remaniement du lundi 6 juillet 2020, les observateurs de la chose politique ont tous noté le net penchant sarkozyste des nouveaux promus. En premier lieu Jean Castex, le très effacé nouveau Premier ministre. On vous laisse découvrir la liste entière et on reprend l’analyse.

Le personnage le plus clivant de la nouvelle équipe, c’est bien évidemment le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti. Dont le lien avec l’ancien président de 2007 à 2012 est développé par Le Figaro (dans un article payant) :

« Enfin, une dernière personnalité proche de la Sarkozie vient de faire son entrée en Macronie : Éric Dupond-Moretti. L’avocat et l’ancien président aiment et partagent le même restaurant à Nice : “La petite maison”. Les deux hommes se connaissent et s’apprécient. Éric Dupond-Moretti était par exemple en coulisses du concert de Carla Bruni-Sarkozy à l’Olympia, en mars 2014. Surtout, les deux hommes ont des amis en communs, comme Thierry Herzog, l’avocat historique de Nicolas Sarkozy. C’est d’ailleurs en appelant ce proche que le bâtonnier s’est retrouvé espionné, comme l’a récemment révélé Le Point. Après la parution des informations de l’hebdomadaire dans l’affaire des écoutes de Nicolas Sarkozy – on y apprenait que les factures de plusieurs cabinets d’avocats avaient été épluchées par le Parquet national financier (PNF) et plusieurs pénalistes géolocalisés – Éric Dupond-Moretti a annoncé porter plainte.

Depuis des années, le nouveau garde des Sceaux réclame un traitement équitable de l’ancien président. En juillet 2014, il indiquait ainsi sur RTL : “Je ne suis pas sarkozyste, ni sarkolâtre. Mais quand on place en garde à vue Nicolas Sarkozy, c’est l’ancien président de la République que l’on place en garde à vue. Voire la France”. L’avocat déplorait alors “quelque chose de choquant”, jugeant qu’il aurait été suffisant de “le convoquer” plutôt que de le placer en garde à vue. »

Nous parlions d’un gouvernement à forte teinte sarkozyste, voici l’autre infiltré de poids : Gérald Darmanin.

« Le lien entre Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron ne se limite pas à Matignon : il concerne désormais le très stratégique ministère de l’Intérieur. À 37 ans, Gérald Darmanin, ancien coordinateur de la campagne de Nicolas Sarkozy pendant la primaire, décroche la place Beauvau… un poste que Nicolas Sarkozy avait occupé entre 2002 et 2004, puis entre 2005 et 2007. “Gérald est mon ami, il est fidèle”, confiait-il l’année dernière, en lui remettant la Légion d’honneur. Entre les deux hommes, outre la complicité politique, existe aussi une relation quasi filiale, comme le racontait le journaliste Ludovic Vigogne dans son livre Tout restera en famille (Éd. Fayard). »

Nous nous permettons maintenant de citer deux extraits de la recension de ce livre dans les colonnes du Figaro le 2 avril 2019 :

« Dans un livre truffé d’anecdotes et de confidences qui se lisent avec gourmandise, Ludovic Vigogne, journaliste à L’Opinion, livre un portrait d’un monde politique en recomposition où “ancien” et “nouveau monde” se côtoient, où Nicolas Sarkozy et Gérald Darmanin sont liés par “un rapport amical, paternel, indestructible”, où le ministre fait le lien entre Emmanuel Macron et l’ancien président, où Édouard Philippe et les ministres apprennent à la télévision les annonces du chef de l’État, en décembre, pour régler la crise des gilets jaunes. »

Pas la peine d’insister sur l’importance de Beauvau dans la construction d’une carrière politique, la haute police et le renseignement qui s’y croisent peuvent mener tout en haut, on l’a vu avec un Nicolas Sarkozy qui n’aura jamais besoin d’être Premier ministre pour sauter dans le fauteuil de président de la République.

Darmanin a donc déjà la figure du traître, comme Sarkozy avec Chirac.

Lire la suite sur Egalité & Réconciliation

Lire aussi :

Remaniement, l’horreur : Darmanin à l’Intérieur, Dupond-Moretti à la Justice, Bachelot à la Culture

Rappel :

Vous avez voté Macron ? Vous avez Sarkozy (en prime)…

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Remaniement : Au secours, Sarkozy revient !

  1. René dit :

    Olivier, vous auriez pu titrer:
    « Alternance : Pour se succéder à lui-même en 2022, Macron se pose en chef de la droite républicaine »…
    A moins qu’il ne prépare par son gouvernement fantoche, une candidature du petit Nicolas…

  2. zoroastre dit :

    Avec son copain Dupond-Moretti à la Justice Sarko pourra dormir tranquille pendant 2 ans. A la maison… pas encore en prison.

  3. xavib dit :

    A GERBER. La Mafia sarko-sioniste est plus que jamais au pouvoir dans notre « beau pays ».
    Macron n’étant qu’un habillage marketing pour faire croire que les choses ont changé, et que les vieux partis corrompus sont dépassés…

  4. nicolasbonnal dit :

    A ce train les écolos passeront aux prochaines présidentielles…

  5. zorba44 dit :

    Aucune prévision politique ou sociale qui ne soit désormais possible…
    …sinon une gangréne généralisée de la France bientôt amputée de toutes ses valeurs qui ont fait sa gloire.

    Jean LENOIR

  6. ez dit :

    Sarkozy voulait la réduction de la population
    https://www.24matins.fr/sarkozy-prefere-reduire-population-plutot-faire-de-lecologie-399410
    https://resistance71.wordpress.com/2019/04/08/agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-compteurs-intelligents/

    C’est la preuve que l’état d’urgence sanitaire de Macron c’est pour la réduction de la population

  7. Ligier dit :

    De toute façon, ce ne sont que des serviteurs du NOM remplaçable à volonté. Les mêmes marionnettistes sont toujours aux commandes pour finaliser leurs satanistes projets.
    Merci pour ce blog que je suis régulièrement.

  8. Ping : Roberto Michels remet les pendules à l’heure : le gouvernement (l’Etat) ne saurait être autre chose que l’organisation d’une minorité. Et cette minorité impose au reste de la société l’ordre juridique, lequel apparaît comme un

  9. Ping : Dressage maçonnique suite : les loges planchent l’après-virus…Certains nomment délitement ce qui n’est que bon fonctionnement – de cette république qui n’est pas la France mais sa tunique de Nessus. Ce n’est pas un has

  10. SIMIAND Jean-Marc dit :

    Martine WONNER députée LREM exclue du groupe LREM à 1h11min 27 sec: » On parle d’un certificat d’immunité pour circuler »

  11. Je ne suis pas Charlie dit :

    BRAVO Olivier pour votre blog et vos infos percutantes… continuez à dénoncer les magouilles de ces ordures et à nous ré-informer !

    A voir:

    Le Pr. PERRONNE balance sur « les magouilles et les attaques dégueulasses contre Raoult »

  12. matbee dit :

    Dupond-Moretti… « Lui ce qui l’intéressait, c’était ma coke »

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s