« Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus » (C.S. Lewis, Tactique du diable, 1942)

– Et comment as-tu fait pour amener autant d’âmes en enfer à l’époque ?

– Grâce à la peur.

– Oh, oui. Excellente stratégie : vieille et toujours actuelle. Mais de quoi avaient-ils peur ? Peur d’être torturés ? Peur de la guerre ? Peur de la faim ?

– Non. Peur de tomber malade.

– Mais personne d’autre ne tombait malade à l’époque ?

– Si, ils tombaient malades.

– Personne d’autre ne mourait ?

– Si, ils mouraient.

– Mais il n’y avait pas de remède à la maladie ?

– Il y en avait.

– Alors je ne comprends pas.

Comme personne d’autre ne croyait ou n’enseignait sur la vie éternelle et la mort, ils pensaient qu’ils n’avaient que cette vie, et ils s’y accrochaient de toutes leurs forces, même si cela leur coûtait leurs affections (ils ne s’embrassaient plus, ne se saluaient plus, ils n’ont eu aucun contact humain pendant des jours et des jours !) ; leur argent (ils ont perdu leur emploi, dépensé toutes leurs économies, et pensaient encore avoir de la chance parce qu’ils n’avaient pas à gagner leur pain !) leur intelligence (un jour, la presse disait une chose et le lendemain elle se contredisait, pourtant ils croyaient à tout !), leur liberté (ils ne sortaient pas de chez eux, ne marchaient pas, ne rendaient pas visite à leurs proches… C’était un grand camp de concentration pour prisonniers volontaires ! Ahahahahah !). Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus. Ils n’avaient plus la moindre idée que c’est Lui, et Lui seul, qui donne la vie et la termine. Ça s’est passé comme ça ! Ça n’avait jamais été aussi facile.

(Merci à Ratatouille)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 55 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour « Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus » (C.S. Lewis, Tactique du diable, 1942)

  1. zorba44 dit :

    L’Eglise, même, ne réagit à rien…

    Jean LENOIR

  2. la Mésange dit :

    L’extrait est un canular (il n’est pas question de maladie ou de virus dans le livre en réalité), mais le bouquin est intéressant de toutes manières.
    En ces derniers temps, nous vivons quelque part entre « Abolition de l’homme » et « Tactique du diable », en fait.

  3. nicolasbonnal dit :

    OUI les cathos ont encore plus la trouille que les autres.

    • la Mésange dit :

      Tiens, bonjour M. Bonnal, ça tombe bien que je vous croise ici. Je lis régulièrement votre blog (quasi chaque jour) et je m’étonne de voir votre colère envers les Catholiques : que nous reprochez-vous au juste ? J’ai vu que vous disiez que « les catholiques adoraient Bergoglio » !!???

      Mais vous n’avez pas vu les dizaines de sites, principalement anglophones il est vrai, qui affirment que Bergoglio n’est pas pape, voire qu’il est le faux prophète ? (cette dernière hypothèse est d’ailleurs la mienne).
      Ne serait-ce que mon blog, que je ne tiens pas très régulièrement à jour, il est vrai, sauf depuis l’enclenchement de l’Apocalypse : vous trouvez que j’apprécie Bergoglio ????

      Les sites catholiques auxquels je pense : contreinfo, la sapinière (de l’abbé Rioult), Johan Livernette,le Catholicapedia, Tradition in action, Traditio, the Remnant… vous trouvez qu’ils sont pro-Bergoglio, vous ?!

      Je vois bien que vous êtes en colère, mais je ne comprends pas vos motivations…

      • matbee dit :

        Chère petite mésange, vos sites catho …combien de cathos les connaissent et les fréquentent ?
        Il ne faut pas confondre les ghettos du web avec la communauté des « fidèles ».
        L’écrasante majorité applaudissent quand on leur parle de Bergoglio, d’inclusivité, d’ouverture aux migrants et de messe avec masques et distanciation physique.

    • Ratatouille dit :

      🙂

      La peur n’est pas dans le coeur des foiyants.
      Ils ont compris que cette vie n’est qu’un passage.

      Bien a vous,

      • la Mésange dit :

        Matbee,
        La majorité des Catholiques est traditionaliste !
        Quand vous entrez dans une église pendant une « messe » moderniste, elle est vide (à Paris je ne sais pas, mais partout en France c’est ainsi). Il y a 20 personnes au plus, et encore, je parle du dimanche ! et la moyenne d’âge est 80 ans.
        Aux messes tradi les églises sont pleines à craquer, et c’est bourré de jeunes, d’enfants, de bébés (qui braillent, hum).
        Faites le compte, c’est vite fait !

        Sinon, si je lis entre les lignes de votre message, vous pensez que N. Bonnal a une dent contre les catholiques (c’est de pire en pire, je n’arrive même plus à lire son blog, là, il est sorti de ses gonds) parce qu’il s’imaginent qu’ils votent Macron, aiment les migrants et portent la muselière ???
        Si c’est cela ça signifie qu’il ne sait pas du tout ce qu’est le catholicisme, qu’il confond avec le modernisme, la nouvelle religion conciliaire !

        Si vous avez raison, ça expliquerait pas mal de choses… en fait il est en colère contre autre chose, mais il ne s’en rend pas compte !

  4. Anonyme dit :

    Bonjour olivier,

    Le texte que tu mentionnes ici n’est pas autentique…Enfin il n’est pas dans le livre. Même si il garde l’esprit du l’esprit du livre. j’ai passé presqu’un heure à essayer de le retrouver dans le livre.

    ________________________________

  5. Alan.144 dit :

    Merci Ratatouille.

    Soit C.S. Lewis était un visionnaire, soit c’était un homme aux perceptions aiguisées et il avait en son temps déjà découvert le « Bug », l’implant incrusté dans le programme de certains de ses contemporains, qui fait que certains humains n’ont aucune souveraineté. La résultante est que ces humains faits néants remettent en permanence leur pouvoir à quelqu’un d’autre (élu, curé, médecin…), on se retrouve alors avec des moutons qui se laissent mener – s’ils ont « à bouffer », la télé et suffisamment de matchs de foot, tout va bien.

  6. Ping : Fight your fears : « Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus » (C.S. Lewis, Tactique du diable, 1942) – Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  7. Ratatouille dit :

    Merci a tout ceux qui ont trouvé ce texte avant que je ne tombe dessus,

    🙂

  8. Laurence dit :

    Dans cette vidéo Silvano Trotta nous explique et nous dit qui a vraiment écrit ces lignes .

  9. Ping : « Ils ont tout accepté, tout, tant qu’ils pouvaient prolonger leur misérable vie un jour de plus » (C.S. Lewis, Tactique du diable, 1942) – Le Monde

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s