Israël : et si le vaccin… favorisait les “Covid longs” ?

Aïe, aïe. Ça pique.

Israël est un pays important car ce fut le premier à vacciner massivement sa population (lancement de l’opération le 19 décembre).

Il est donc aux premières loges… Une sorte de vigie couillonavirale.

Vous voulez voir le futur ? Regardez Israël.

Outre les données démontrant une baisse continue et rapide de l’efficacité du produit de Pfizer (la 3ème dose est actée), et la hausse des cas de variant indien… d’autres chiffres inquiétants commencent à sortir.

Study: 20% of vaccinated health workers who test positive suffer from long COVID (source The Time of Israël).

Vous connaissez le slogan publicitaire : le vaccin réduit les formes graves.

Mais si, en plus… il augmentait les formes… longues ?

La tuile. 🙂

But I have to say that nearly 20% had persistent symptoms for over 6 weeks, what we call ‘long COVID.’ Some had loss of taste or smell, others had severe fatigue, a few couldn’t come back to work after six weeks, which I would say raises concern,” Regev-Yochay said.

Regev-Yochay noted that the research preceded the arrival of the now-dominant Delta variant in Israel but argued that the findings are still relevant in highlighting general patterns among vaccinated populations.

En clair : moins de risque d’être gravement malade… mais votre vie ensuite serait un longue fleuve… agité et merdique, dans une proportion supérieure… aux non-vaccinés.

Pas de bol.

Cette étude a été publiée dans le New England Journal of Medecine.

Synthétisons la situation pour les vaccinés inutiles, c’est-à-dire tous les individus de moins de 65 ans sans problème de santé (la vaste majorité de la population mondiale).

Entre :

-les risques de myocardites et de caillots sanguins (une mortalité “inédite” par rapport aux vaccins traditionnels) et autres effets secondaires néfastes

-la nécessité de reprendre des doses successives (liée à l’arnaque du passe sanitaire)

-un risque de développer un Covid long, supérieur aux non-vaccinés, et subir ainsi une véritable “vie de merde” pour reprendre l’expression des conseillers du gouvernement…

-un potentiel risque ADE, en clair, être beaucoup plus malade lors de nouvelles infections.

-des risques potentiels à long terme inconnus lié à la nature génique du produit (désolé, il va falloir attendre au moins 10 ans).

… votre situation ressemble de plus en plus à… LA BOITE A CONS. 🙂

Lire la suite sur Covidémence.com

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 56 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Israël : et si le vaccin… favorisait les “Covid longs” ?

  1. Je le rajoute sous ma dernière publication ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2021/07/30/que-dire-dune-societe-ou-un-foufou-vous-dit-ce-quil-y-a-a-faire/

    Car je viens de rajouter la dernière vidéo d’Alexandra Henrion-Caude avec le Dr. Steve Ohana (israélien) du Collectif VRAI grâce à Aphadolie ► https://aphadolie.com/2021/07/30/covid-19-faut-il-continuer-a-vacciner-les-jeunes-pr-alexandra-henrion-caude/

  2. Pfffff, la situation va devenir assez compliqué à la rentrée mon fils de 16 ans qui est en pension à besoin de prendre le train, il envisage très fortement la vaccination afin de continuer sa scolarité , il a bien étudié son piège à con le Macron, cette situation me bouleverse de ne pouvoir protéger mes enfants.

    • zorba44 dit :

      @ Christian,

      Passez donc ce résumé de la situation d’une mère de famille de 35 ans habitant Hendaye : la trentaine en parfaite santé.

      Suite à la première injection nous envoie une supplique pour prier pour elle – elle vient de subir une opération du colon et ne va pas bien.

      Il y a trois jours fanfarone sur facebook avec direct de sa deuxième piquouze et « qu’elle se sent désormais protégée »

      Rebelote hier : elle s’est fait tatouer sur l’avant-bras « quand on est protégé on assure sa santé »

      Pour l’avoir vu deux ou trois fois il y a 4 ans, je vous assure qu’elle paraissait intelligente et sensée !

      Nous nous attendons au pire…

      Jean LENOIR

    • zien dit :

      prie
      puisque tu es impuissant

    • Abroz60 dit :

      Changer d’école…ou un an sabbatique

  3. lez dit :

    Le texte long et compliqué (et mal traduit par moi-même mais mis malgré tout et finalement sur lezarceleurs pour avertir) de Geert Vanden Bossche dit que les vaccinés n’ont pratiquement plus d’anticorps multiréactifs, seuls les anticorps à S de la 1ère souche du virus, et qui ont pris les commandes sont éventuellement actifs dans leur spécialisation , mais les variants dynamisés qui résultent de l’échappement immunitaire ont la voie libre.
    On trouve dans ce texte un passage inquiétant qui dit ceci
    « Ce cycle d’auto-amplification d’infectiosité virale accrue (entraînant une augmentation des taux d’infectiosité virale) ne prendrait fin que lorsque la densité de population serait réduite à un niveau suffisamment bas pour que la transmission virale (d’une variante hautement transmissible/infectieuse !) diminue de façon notoire. »
    En caricaturant à peine ——> l’épidémie s’arrêtera quand on sera presque tous morts.
    La conclusion est qu’il faut immédiatement arrêter la vaccination et traiter massivement;
    Vanden Bossche utilise le terme « chimioprophylaxie » : donc des médocs pour tout le monde

  4. Narmer dit :

  5. Eric83 dit :

    Coluche disait dans un sketch, « Dites-moi, dites-moi, jusqu’où s’arrêteront ils ? »

    La question se pose concernant la propagande invraisemblable des plandémistes pour convaincre et/ou contraindre les citoyens de se faire vacciner.

    Dernière découverte stupéfiante dans la ville dans laquelle j’habite ( Var-83 ) : une campagne de pub – 4 affiches différentes – avec le slogan  » le vaccin peut avoir des effets désirables » !?…et des photos trompeuses tendant à faire croire que grâce aux injections géniques, les joies simples de vie peuvent revenir.

    Me demandant si il s’agissait d’une campagne nationale, une petite recherche sur Internet et non, il s’agit d’une campagne régionale en PACA menée par l’ARS, l’agence régionale de santé.

    https://www.capital.fr/economie-politique/les-effets-desirables-du-vaccin-cette-campagne-qui-enflamme-la-toile-1408486

    A n’en pas douter, cette campagne de pub va très certainement enflammer les citoyens qui ont subi des effets indésirables dus aux injections géniques.

    • Alcide dit :

      « Dites-moi, dites-moi, jusqu’où s’arrêteront ils ? »

      Le chien retourne toujours à son vomi.

      • zorba44 dit :

        Eureka, Cher Pierre, je viens d’inventer la perfusion vaccinale …celle qu’on recharge toutes les douze heures et qui nourrit de la soupe bénéfique le patient hébété !

        Si c’est pas beau un homme qui réfléchit : contre le Covid long la vaccination longue !

        Jean LENOIR

  6. El Hierro dit :

    Les décodeurs de l’Immonde : un bel exemple de désinformation.:
    https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/07/27/dans-les-pays-vaccines-on-meurt-beaucoup-moins-du-covid-19-malgre-la-flambee-des-cas_6089699_4355770.html

    Dans cet article voulant démontrer l’efficacité de l’injection, ils proposent des graphiques apparemment plus favorables dans les pays à fort taux de vaccination.
    Outre le fait que des exemples choisis à dessein ne peuvent pas démontrer une théorie (en mathématiques, mille exemples ne peuvent pas prouver l’exactitude d’une théorie, mais un seul contre-exemple en démontre clairement la fausseté), le site propose en prime des comparaisons biaisées et trompeuses.
    Le nombre de tests réalisés dans les pays à fort taux de vaccination est sans commune mesure avec ceux réalisés dans les pays à faible taux. Donc la courbe du haut, des « cas pour 100 000 hab » n’est pas du tout comparable, le nombre de cas qu’on trouverait en Namibie avec les mêmes quantités de tests (foireux) qu’en France serait probablement 300 fois supérieur. (mais je n’ai pas les « taux de tests » réalisés dans les pays cités).
    De plus, les courbes du bas sont des décès d’environ 20 personnes par million d’habitants…
    En pourcentage, 20 par million ça fait 0.002 pour cent, soit un millième de l’épaisseur du trait si on dessine la courbe en pourcentage .

  7. Delphine dit :

    Nous sommes entrés dans une dictature des charlatans blindés de conflits d’intérêt. La façon d’en sortir est que les peuples se révoltent et éjectent de suite leurs gouvernants illuminés par la magie d’un holocauste mondial qui leur démontrerait qu’ils sont proches de Dieu. Nous sommes gouvernés par des fous et ce qui m’inquiète, c’est la passivité de nos concitoyens, qui se font injecter n’importe quoi parce qu’un journaleux de m***e a joué les singes savants en affirmant que c’était le salut ! (pauvre C**)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s