Un document prouve que l’OTAN ne devait pas s’élargir vers l’est

L’hebdomadaire Der Spiegel vient, en plein milieu de la grave crise ukrainienne, d’apporter des éléments redoutablement importants pour la diplomatie russe envers les Etats-Unis, l’OTAN et l’UE après la découverte d’un document datant de 1991.

Le magazine allemand confirme, en effet, les accusations de la Russie concernant l’élargissement de l’OTAN vers l’est en violation d’un accord datant d’après la chute du mur de Berlin. Un document écrit, prouvant un accord sur le non-élargissement de l’OTAN vers l’est, a été trouvé dans les archives britanniques. 

Der Spiegel évoque une découverte sensationnelle. Un document découvert dans les archives confirme la version du Kremlin selon laquelle l’OTAN ne devait pas s’élargir vers l’est après avoir obtenu l’accord de Moscou sur l’unification de l’Allemagne. La découverte de ce document écrit tombe alors que le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a soutenu et continue d’affirmer que personne n’a fait de telles promesses à l’Union soviétique. Le document écrit, selon Der Spiegel, a été découvert dans les archives nationales britanniques par le politologue américain Joshua Shifrinson, professeur à l’université de Boston. Auparavant, le document était classé «secret», mais il a ensuite été déclassifié. 

«L’OTAN ne devrait pas non plus s’étendre formellement ou informellement vers l’est». Il est question du procès-verbal de la réunion des directeurs politiques des ministères des Affaires étrangères américain, britannique, français et allemand, tenue à Bonn le 6 mars 1991, où ils ont discuté de la sécurité en Europe centrale et orientale. A ce moment-là, l’organisation du pacte de Varsovie était en train de disparaître et les politiciens des pays du bloc soviétique signalaient aux pays occidentaux leur désir de rejoindre l’OTAN.

Cependant, comme le note Der Spiegel, il ressort clairement du document que les Britanniques, les Américains, les Allemands et les Français ont convenu que l’adhésion à l’OTAN de candidats d’Europe de l’Est est inacceptable. Selon la note, le directeur politique du ministère allemand des Affaires étrangères, «Jürgen Chrobog a déclaré que nous avions besoin de nouvelles idées sur la manière d’assurer la sécurité de l’Europe centrale et orientale des pays. Nous avions clairement indiqué lors des négociations 2 plus 4 que nous ne prolongerions pas l’OTAN au-delà de l’Elbe (sic). Nous ne pouvions donc pas proposer l’adhésion à l’OTAN, à la Pologne et aux autres». Les participants à la réunion ont décidé de renforcer la stabilité et la sécurité de l’Europe centrale et orientale par des accords bilatéraux avec les pays de la région et dans le cadre de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE). 

Le document trouvé dans les archives confirme la position russe. Le président russe, Vladimir Poutine, a souligné à plusieurs reprises que pendant des négociations sur l’unification de l’Allemagne, l’Union soviétique s’est vu promettre que l’OTAN ne s’élargirait pas. Il l’a notamment dit lors d’une conférence de presse en décembre 2021 : « Pas un pouce vers l’est, nous disait-on dans les années 90. Et alors ? Ils ont triché. Ils ont simplement trompé de manière flagrante : cinq vagues d’expansion de l’OTAN, et maintenant, s’il vous plaît, en Roumanie, des systèmes correspondants apparaissent maintenant en Pologne ».

Selon le président russe, la Russie s’est opposée à plusieurs reprises à l’expansion de l’OTAN vers l’est, se référant aux promesses correspondantes des pays occidentaux. Durant ses déclarations lors de sa traditionnelle grande conférence de presse en décembre 2021, il a déclaré: «Et ils nous disent : «Où est-ce écrit ?» ; «Sur un bout de papier ?» ; «Il n’existe pas ?» ; «Eh bien, c’est tout !» ; «Tu t’en vas !» ; «On s’en moquait de tes soucis». «Et ainsi d’année en année. Chaque fois que nous avons essayé d’empêcher quelque chose, exprimé des inquiétudes», [Ils nous ont dit]  «Non – vous partez avec vos préoccupations, nous ferons ce que nous pensons nécessaire». 

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a, donc, encore menti sur le fait que l’Alliance de l’Atlantique Nord «n’a jamais promis de ne pas s’étendre [à l’est]». Dans un entretien avec Der Spiegel, qui porte le titre «La Russie est l’agresseur», en date de janvier 2022 Jens Stoltenberg avait encore déclaré que les affirmations russes auraient été fausses: «Ce n’est tout simplement pas vrai, aucune promesse de ce genre n’a jamais été faite, il n’y a jamais eu un tel accord en coulisses. C’est tout simplement faux».

Les affirmations de Jens Stoltenberg à la lumière de la découverte du document dans les archives britanniques prouvent qu’il ment. Cela est un comportement grave car aujourd’hui les Etats-Unis colportent à travers le monde par l’intermédiaire de leurs médias que la Russie est l’agresseur alors que c’est l’inverse, comme le prouve le document historique découvert dans les archives britanniques. 

Le document publié par Der Spiegel permet d’affirmer qu’ il est temps de remettre ces menteurs qui agissent au sein de l’OTAN et de la politique occidentale à leur place et de rétablir rapidement la justice historique afin de protéger la paix rapidement. 

Pierre Duval, Observateur Continental, le 21 février 2022

Voir aussi :

«Ça leur est monté à la tête» : Gorbatchev dénonce l’«arrogance» de Washington après la fin de l’URSS

[Rappel historique] Les Etats-Unis à la conquête de l’Est

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 57 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Un document prouve que l’OTAN ne devait pas s’élargir vers l’est

  1. Marc dit :

    On aurait aimer voir aux obsèques du professeur Montagnier au moins les politiques opposés au freluquet Macron…La clique super pléthorique des journaleux des merdias mainstream a fait un silence scandaleux sur l’enterrement de ce grand scientifique. Tous ces journaleux ne vont pas mordre la main qui les nourrit grassement. HONTE aux criminels qui nous gouvernent !!!

  2. zorba44 dit :

    Bon on nous dit Code de Nuremberg, Convention d’Oviedo, articles et déclarations diverses pour nos libres choix concernant notre santé…

    Une nouvelle fois Etats ou particuliers, tout cela est du pipeau…

    Jean LENOIR

  3. Renaud dit :

    Poutine annonce «une opération militaire» en Ukraine, des explosions entendues dans le pays

    https://www.europe1.fr/international/poutine-annonce-une-operation-militaire-en-ukraine-des-explosions-entendues-dans-le-pays-4095711

    • Kodiak dit :

      Et les merdias qui s’en donnent à cœur joie avec des titres alarmistes et choquants à gogo destinés à apeurer encore davantage ceux qu’ils ont bombardé de « covid pandémique » depuis maintenant deux ans et en accusant Vladimir Poutine de tous les maux. Saloperies !

  4. Nicole Lereg dit :

    Ça confirme bien que les USA ne seraient pas contre une conflagration en Europe Occidentale, qui les débarrasserait de ce concurrent gênant. Pour les Russes, ce serait tout bénèf, eux qui se sentent humiliés d’avoir été contraint à libérer les états de l’Est.

  5. Alcide dit :

    Ce matin à 5h30 (Moscou) Vladimir Poutine s’est adressé au peuple russe. En voici les grandes lignes:
    « Les US veulent détruire nos valeurs », après avoir élargi l’OTAN jusqu’à nos frontières ils ont pris l’Ukraine en otage pour créer une plateforme avancée d’attaque de la Russie; la Russie ne peut y rester indifférente.

    * Au Donbass, nous avons tout tenté (diplomatie) depuis 8 ans (coup d’état en Ukraine) sans succès. « Nous sommes le seul espoir du Donbass. »

    * Aujourd’hui l’Ukraine menace de s’équiper d’armes nucléaires. « Ils ont franchi la ligne rouge »; « la Russie ne peut se développer avec cette menace permanente »; « La confrontation entre la Russie et les néo-nazis est inévitable »;

    « J’ai décidé de lancer une opération militaire spéciale. Nos plans n’incluent pas une occupation de l’Ukraine. Notre but est sa dénazification et démilitarisation ».

    * Appel à l’armée ukrainienne de cesser les combats, « tous les militaires déposant les armes pourront rentrer chez eux »

    * Si quiconque crée des menaces envers notre peuple, notre réponse sera immédiate et aura des conséquences que vous n’imaginez pas. Toute attaque contre notre pays entrainera la déroute de nos agresseurs. Toutes les décisions ont déjà été prises.

    https://rusreinfo.ru/fr/2022/02/vvp-les-us-veulent-detruire-nos-valeurs-denazification-de-lukraine-en-cours/

    L’OTAN vient de lancer un important appel d’offres sur des millions de couches-culottes adulte.

    • zorba44 dit :

      Savoureux les couches-culotte adulte Pierre : cela fait penser aux batteries de poules gigantesques US où nul travailleur ne peut se rendre aux toilettes pendant son temps de travail…

      Là, c’est sans doute pour parer aux « fuites » -panique pendant les opérations militaires… Trouver des morts aux pantalons trempés de chiasse et de pisse cela fait désordre…

      C’est aussi bien une nouvelle exception : les bourses ont, elles, aussi de protections ouatées car elles sont en train de « s’abandonner » !

      Jean LENOIR

  6. Veracruz dit :

    L’art de fabriquer deux faux ennemis et un faux sauveur…
    Les différents acteurs y trouvant leur compte puisque chacun massacre sa population à coup d’injections graphènisées et
    Olga bien magnétisée.
    Les peuples contemplent le show médiatique, à la fin il restera la même soupe à l’eau fade pour tous.

  7. zorba44 dit :

    Au Canada, Trudeau qui supporte à 1000% le régime fasciste de Kiev…

    vient de décider la fin des régimes d’exception illégaux par la voix dudit Trouduc qui ose annoncer qu’ils ne sont plus nécessaire car les camions ont quitté Ottawa …oui, disons, c’est mon commentaire, à l’insu du plein gré de leur chauffeur…

    Jean LENOIR

  8. h dit :

    « La CIA a aidé les nazis ukrainiens à échapper au procès de Nuremberg et a commencé à opérer avec eux en Ukraine. »

    Cette dernière vidéo de Greg Reese est basée sur le documentaire d’Oliver Stone de 2016,  » Ukraine on Fire « .

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Ukraine occidentale s’est rangée du côté des nazis.

    Après la guerre, la CIA a aidé les nazis ukrainiens à échapper aux procès de Nuremberg et a commencé à opérer avec eux, en Ukraine.

    Après plusieurs décennies d’infiltration par la CIA, le Mouvement populaire ukrainien a émergé en 1989 et a donné naissance à des groupes extrémistes, Svoboda, Trident et Secteur droit, des groupes néonazis qui poussent au nettoyage ethnique de l’Ukraine ; des groupes extrémistes cultivés par la CIA, soutenus par le Département d’État américain et utilisés par le FMI pour mettre l’Ukraine au pas.

    Lorsque Ianoukovitch a battu Iouchtchenko, soutenu par l’OTAN, aux élections de 2010, le Fonds monétaire international a fait pression sur son gouvernement pour qu’il signe un accord d’association avec l’UE, dans le cadre de son offre typique de conquête par la dette qui ruinerait financièrement l’Ukraine et la mettrait à la merci de la Banque mondiale.

    M. Ianoukovitch a décliné leur offre. Et dans le monde corrompu d’aujourd’hui, il n’est pas permis de dire « non » au FMI.

    Financée par des ONG associées à George Soros et à la CIA, une révolution de couleur très organisée a immédiatement été déployée contre Ianoukovitch.

    Des organisations telles que le National Endowment for Democracy ont formé des activistes-journalistes à l’utilisation de Facebook, ainsi que trois nouvelles chaînes de télévision créées en quelques semaines pour recruter des personnes pour les manifestations.

    Cette campagne médiatique menée par l’Occident a été un énorme succès. La participation a été massive.

    La CIA a orchestré des révolutions pendant toute sa carrière et la première étape de sa formule simple consiste à convaincre les gens de descendre dans la rue pour protester pacifiquement.

    Ils utilisent ensuite des agitateurs pour pousser la police à la violence et les médias d’État pour enflammer la foule avec des reportages chargés d’émotion sur des victimes sacrées.

    Le 30 novembre 2013, le chef d’état-major ukrainien [Sergiy Lyovochkin], étroitement associé au département d’État américain, a ordonné que les rues soient débarrassées des manifestants pour l’érection de l’arbre de Noël annuel.

    Lorsque la police est arrivée, elle a été accueillie par une faction très agressive et bien organisée du Secteur droit ukrainien, qui a provoqué une réaction violente de la police contre des manifestants pacifiques, ce dont les médias occidentaux n’ont parlé que dans leurs reportages.

    Comme on pouvait s’y attendre, cela a entraîné davantage de troubles et de violence, qui ont été alimentés par le soutien du sénateur américain John McCain aux manifestations.

    Des fuites d’appels téléphoniques révèlent que le département d’État américain a orchestré ce coup d’État depuis l’ambassade des États-Unis, avec le soutien du président Joe Biden.

    Le 20 février, des tireurs d’élite non identifiés, tirant depuis des bâtiments gouvernementaux occupés par les manifestants, ont commencé à tirer sur la foule, tuant des gens de tous les côtés.

    Le domicile et les bureaux de M. Ianoukovitch ont été pris par des foules armées et un nouveau gouvernement a été mis en place, avec un élément néonazi qui a ensuite accepté l’offre de prêt fallacieuse du FMI et a commencé à assassiner la population russophone d’Ukraine dans le Donbas.

    À la suite de ce bourbier créé par l’Occident, 96 % des habitants de Crimée ont voté en faveur de l’adhésion à la Russie et, tandis que la nation célébrait l’événement, les médias occidentaux ont annoncé que la Russie les avait envahis.

    Leur preuve ? Une présence militaire russe sur place, qui existe depuis 1804.

    Soutenir une guerre criminelle contre la Russie ne fait pas de vous un patriote.

    Cela fait de vous un idiot utile du cartel bancaire mondialiste, les mêmes entités qui font la guerre à toute l’humanité, avec des passeports vaxxinés et des vaccins expérimentaux.

    Un patriote vertueux dénoncerait son gouvernement pour crimes de guerre.

    Et par la fraude et la tromperie, le gouvernement des États-Unis a été le plus grand pourvoyeur de crimes de guerre depuis des décennies.

    Tout cela au nom de la diffusion de McDonald’s, d’aliments génétiquement modifiés et de perversions sexuelles, dans le monde entier.
    https://stateofthenation.co/?p=108507

  9. e dit :

    1 millier de savants nazis recrutés par la France après la seconde guerre mondiale, 5 000 savants nazis enrôlés par l’URSS et les 3 000 nazis recrutés par les Etats-Unis dans le cadre de leur opération «Paperclip»
    https://www.lexpress.fr/informations/comment-la-france-a-recrute-des-savants-de-hitler_633743.html

  10. h dit :

    L’armée ukrainienne tire sur les ukraniens essayant de fuir les villes
    https://stateofthenation.co/?p=108738

    l’armée ukrainienne sort les hommes ukraniens de force de leurs voitures et les obligent à rejoindre l’armée sinon ils leur tirent une balle dans la tête
    https://stateofthenation.co/?p=108708

    Zelensky a ordonné à l’armée ukrainienne de tirer sur tous ceux qui essayent de fuir l’ukraine quelque soit leur identité
    Dans la vidéo, on voit un couple ukranien se faire tirer dessus par larmée ukrainienne alors qu’ils traversaient un check point militaire pour sortir de leur ville
    https://stateofthenation.co/?p=108702

    le parlement ukrainien a voté l’expropriation des biens des citoyens russes en ukraine ainsi que leurs maisons
    https://stateofthenation.co/?p=108723

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s